Federation du travail de l'Ontario

Federation du travail de l'Ontario

31 mars 2011 06h00 HE

FTO : Les travailleuses et travailleurs ontariens se rassemblent pour appuyer le projet de loi qui interdit les travailleuses et travailleurs de remplacement en Ontario

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 31 mars 2011) - Les travailleuses et travailleurs ontariens se rassembleront à Queen's Park le jeudi 31 mars, afin de demander aux membres du Parlement de tous les partis d'appuyer le Projet de loi 45, la Loi modifiant la Loi sur les relations de travail, proposé par la députée du NPD, France Gélinas. Ce projet de loi vise à interdire les travailleuses et travailleurs de remplacement pendant les conflits du travail et à rétablir les droits des travailleuses et travailleurs dont ils ont été privés sous le gouvernement Mike Harris en 1990.

Le président de la FTO, Sid Ryan, a déclaré que les travailleuses et travailleurs ontariens sont frustrés du fait que les employeurs profitent de lois du travail laxistes en Ontario et abusent des employées et employés en embauchant des travailleuses et travailleurs de remplacement. Ces tactiques ne servent qu'à prolonger et à envenimer les conflits du travail pendant des mois et parfois même pendant des années, occasionnant des difficultés financières. Il a ajouté que les lois ontariennes sur les relations de travail favorisent les employeurs et font partie de l'héritage de Mike Harris dont la disparition s'impose.

Le ralliement comprendra des syndiquées et syndiqués qui sont en grève et en lock-out, dont les employés d'Engineered Coated Products (ECP), à Brantford, qui sont maintenus en grève depuis deux ans et demi par un employeur qui contourne la négociation en utilisant des travailleuses et des travailleurs de remplacement.

QUOI : Ralliement pour appuyer l'interdiction des travailleuses et travailleurs de remplacement pendant les conflits de travail
OÙ : Queen's Park (Toronto), pelouse sud
QUAND : Midi, le jeudi 31 mars 2011
QUI : Président de la FTO, Sid Ryan, et travailleuses et travailleurs concernés

Le ralliement a pour but de rappeler aux députées et députés provinciaux que la vie des familles ayant un revenu de travail est perturbée au sein de toutes les collectivités par des droits du travail qui favorisent l'employeur. Les travailleuses et travailleurs demandent au gouvernement ontarien de se joindre à la Colombie-Britannique et au Québec pour adopter une loi anti-briseurs de grève qui assurerait une négociation équitable. Après le ralliement, les travailleuses et travailleurs ontariens rempliront la galerie de Queen's Park pour assister au vote d'une deuxième lecture et déterminer si le gouvernement permettra d'autres discussions et débats sur les droits fondamentaux. Des dirigeantes et dirigeants syndicaux et des travailleuses et travailleurs concernés seront disponibles pour passer des commentaires durant le ralliement et pour exprimer leur réaction après le vote.

La Fédération du Travail (FTO) représente 54 syndicats et un million de travailleuses et travailleurs en Ontario.

Renseignements