Corporation de Sécurité Garda World
TSX : GW

Corporation de Sécurité Garda World

15 déc. 2008 08h00 HE

Garda annonce de solides résultats opérationnels pour son troisième trimestre

MONTREAL, QUEBEC, CANADA--(Marketwire - 15 déc. 2008) - Corporation de Sécurité Garda World (TSX:GW) (Garda), l'une des entreprises mondiales les plus réputées en matière de services conseils, d'enquêtes et de sécurité, dévoile aujourd'hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre terminé le 31 octobre 2008.

Faits saillants pour le trimestre

- Revenus au troisième trimestre ont atteint 318,2 millions $.

- Bénéfice brut en hausse de 7,9 % à 75,4 millions $ et marge brute en pourcentage des revenus en hausse de 22,1 % à 23,7 %.

- Flux de trésorerie ont bondi de 31 % à 16,2 millions $.

- BAIIA au trimestre à 28,2 millions $, une augmentation de 13,6 %, ou 0,89 $ par action.

- Total de l'actif en hausse de 21,6 % à 1,1 milliard $.

- Capitaux propres ont augmenté de 52,1 % à 165,2 millions $.

- En excluant une charge non-récurrente pour frais financiers de 4 millions $, le bénéfice net était de 429 000 $ (0,01 $ par action) pour le trimestre et de 3,8 millions $ (0,12 $ par action) pour la période de neuf mois.



Renseignements financiers trimestriels choisis

Tableau 1
-------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars, sauf les Trois mois Trois mois
montants par action) terminés le terminés le
31 octobre 31 octobre
2008 2007
-------------------------------------------------------------------
Revenus 318 211 315 340
Bénéfice brut 75 368 69 842
Marge brute 23,7 % 22,1 %
BAIIA (1) 28 167 24 786 (2)
BAIIA (1) de base par action 0,89 0,80 (2)
Bénéfice net (perte) de la période (3) (2 156) 4 134
Bénéfice net (perte) de base par action (0,07) 0,13
Flux de trésorerie (1) 16 195 12 409
Total de l'actif 1 096 653 901 607
Capitaux propres 165 164 108 611

-------------------------------------------------------------------



-------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars, sauf les Neuf mois Neuf mois
montants par action) terminés le terminés le
31 octobre 31 octobre
2008 2007
-------------------------------------------------------------------
Revenus 915 270 871 914
Bénéfice brut 215 527 187 359
Marge brute 23,6 % 21,5 %
BAIIA (1) 80 883 67 467 (2)
BAIIA (1) de base par action 2,56 2,18 (2)
Bénéfice net (perte) de la période (3) 1 206 8 450
Bénéfice net (perte) de base par action 0,04 0,27
Flux de trésorerie (1) 43 284 38 594
Total de l'actif
Capitaux propres

-------------------------------------------------------------------

(1) La marge brute d'autofinancement et le BAIIA (bénéfice avant
intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement) ne sont pas
des mesures de performance conformes aux PCGR canadiens.
(2) Excluant les gains non-récurrents de 5,2 millions $ liés à la
vente de Keyfacts au troisième trimestre se terminant le 31
octobre 2007.
(3) Le bénéfice net pour le troisième trimestre de terminant le 31
octobre 2008 est de 429 $ en excluant la charge non-récurrente
pour frais financiers de 4 millions $.


Performance générale

Garda a réalisé de solides résultats au cours du troisième trimestre en raison de la contribution positive de chacune de ses lignes d'affaires. "La bonne performance de nos opérations ce trimestre confirme notre conviction que les secteurs du transport de valeurs et de la sécurité physique ne sont pas affectés de façon significative par le ralentissement économique", a déclaré Stéphan Crétier, président et chef de la direction de Garda. "Nous anticipons de solides résultats pour cette fin d'année fiscale. Dans un tel contexte économique où la préoccupation en matière de sécurité est de plus en plus importante, Garda se voit présenter de nouvelles opportunités, dont une demande accrue de solutions en matière de gestion du numéraire et de services de sécurité. Après un trimestre décevant, nous avons rebondi en livrant d'excellents résultats et nous prévoyons un solide quatrième trimestre", conclut M. Crétier.

Services de transport de valeurs

Dans le marché du transport de valeurs aux Etats-Unis, Garda a maintenu avec succès son niveau d'activité et a continué à améliorer sa performance depuis l'acquisition de ATI International en avril 2007. De plus, la vigueur du dollar US au cours des derniers mois a généré des augmentations de revenus au troisième trimestre de l'année fiscale 2009. Bien que dans les secteurs bancaires et du commerce de détail les clients tendent à diminuer la fréquence de service dans un effort de contrôle des coûts opérationnels, Garda a observé une augmentation de la circulation du numéraire suite à une diminution de l'utilisation des cartes de crédit. Cette hausse de l'utilisation du numéraire contribue à maintenir le niveau d'activité de ses opérations dans le transport de valeurs.

Le secteur bancaire canadien n'est pas soumis aux mêmes difficultés économiques qu'aux Etats-Unis. Par conséquent, l'unité du transport de valeurs au Canada a connu une solide performance au cours du troisième trimestre avec une croissance interne de 2 % comparativement au troisième trimestre de l'année précédente. Garda anticipe poursuivre sa pénétration du marché en Ontario ainsi que maintenir sa solide performance au Québec.

Services de sécurité physique

Au sein du secteur de la sécurité physique aux Etats-Unis, la clientèle reconnait l'importance des services de qualité à valeur ajoutée. Par conséquent, les conditions de marché actuelles ont très peu d'impact sur le chiffre d'affaires de Garda. La Société remarque aussi une forte demande en enquêtes et services conseils. Au cours du trimestre terminé le 31 octobre 2008, Garda a aussi obtenu plus de stabilité en termes de revenus suite à la matérialisation de nouveaux contrats dans les marchés émergents. Dans le secteur de la sécurité physique au Canada, la Société n'a pas noté de diminution de la demande pour ses services. Sa croissance interne au Québec s'élève à 3,4 %, elle est par contre affectée par une diminution de 3,7 % du niveau d'activité pour le reste du Canada suite à l'initiative d'optimisation de sa clientèle complétée plus tôt cette année. Une légère hausse des prix ainsi qu'une diminution des coûts de main d'oeuvre, découlant d'un plus faible taux de roulement lié aux conditions actuelles du marché de l'emploi, ont contribué à maintenir la performance de cette opération au cours du troisième trimestre de l'année fiscale 2009.

Les enquêtes et services conseils de Garda ont connu une forte demande grâce au début de nouveaux projets d'infrastructure au sein des marchés émergents. Ainsi, la Société a réalisé une solide performance au cours du troisième trimestre de l'année fiscale 2009 et ce, en dépit d'un deuxième trimestre décevant relié aux retards dans le début de ces nouveaux projets d'infrastructure.

Hausse de la performance opérationnelle de T2 à T3

La solide performance de la Société démontre sa grande capacité à affronter cet environnement économique difficile. Garda est confiante que ses unités d'affaires continueront à générer avec succès les flux de trésorerie futurs afin de supporter ses objectifs de croissance interne. Les progrès opérationnels du troisième trimestre par rapport au deuxième trimestre le confirment (voir tableau 2 ci-dessous).



Tableau 2
---------------------------------------------------------------------
(En milliers de dollars, T3 T2 Variation
sauf les montants par action) 2009 2009 %
---------------------------------------------------------------------
Revenus 318,2 301,1 5,7
Bénéfice brut 75,4 68,1 10,7
Marge brute (%) 23,7 22,6 4,9
BAIIA (1) 28,2 22,7 24,8
Flux de trésorerie (1) 16,2 8,9 82
---------------------------------------------------------------------

(1) La marge brute d'autofinancement et le BAIIA (bénéfice avant
intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement) ne sont pas
des mesures de performance conformes aux PCGR canadiens.


- Les flux de trésorerie ont augmenté de 31 % au cours du troisième trimestre et de 82 % comparativement au deuxième trimestre de cette année fiscale, en raison d'une gestion efficace du fonds de roulement de ses unités d'affaires.

- La marge brute en pourcentage des revenus a augmenté de 22,1 % à 23,7 % comparativement à la même période l'année précédente, et de 22,6 % à 23,7 % comparativement au deuxième trimestre de cette année fiscale principalement en raison de l'amélioration de la performance des opérations du transport de valeurs aux Etats-Unis.

- Le ratio de fonds de roulement était de 1,4, un niveau confortable pour soutenir la croissance interne que la Société anticipe pour l'avenir.

Le 15 septembre 2008, la Société a conclu un amendement à ses conventions de crédit établissant certains changements aux conditions de ses facilités de crédit à terme rotatif, ses prêts à terme de premier rang et son prêt à terme subordonné. La convention amendée substitue, à partir du 31 octobre 2008, les conditions précédemment décrites et introduisent un BAIIA minimum à atteindre à la fin de chaque trimestre et ce, jusqu'au 31 octobre 2009, date à laquelle la Société devra satisfaire à nouveau aux ratios précédemment applicables. Selon cet accord, et prenant en compte les projections de flux de trésorerie prévus pour la prochaine année fiscale, la Société devra obtenir une réduction minimale approximativement de 30 millions $ de sa dette à long terme avant le 31 octobre 2009.

Prenant en compte son plan d'action en vue de réduire sa dette à long terme et la solide performance de ses opérations, la Société prévoit être en mesure d'atteindre toutes les clauses restrictives imposées en vertu de ses conventions de crédit pour la prochaine année et n'a aucune obligation d'injection de capital additionnel.

"Nous avons amorcé un grand nombre d'initiatives suite au deuxième trimestre qui visaient à réduire nos coûts, à améliorer nos marges et à gérer notre fonds de roulement de façon plus efficace. Nos excellents résultats au troisième trimestre démontrent que notre équipe de gestion a accordé la plus grande importance à la performance opérationnelle et ce, à la grandeur de l'entreprise", a expliqué François Rodrigue, vice-président principal et chef de la direction financière. "Bien que nous demeurions prudents compte-tenu du contexte économique actuel, nous sommes confiants quant au futur de Garda et au développement de nos opérations aux Etats-Unis. Au cours des derniers mois, notre unité du transport de valeurs a mis en place des mesures d'efficacité et d'amélioration continue de la performance opérationnelle qui nous permettront d'affronter les défis futurs du marché".

"Compte-tenu de notre structure optimale de coûts ainsi que des gains réalisés dans l'implantation des mesures d'efficacité opérationnelles, nous considérons que Garda est avantageusement positionnée face à ses concurrents. Historiquement, Garda a toujours connu une bonne performance au niveau de la croissance interne quand les conditions de marché étaient plus difficiles. A travers les défis, Garda est devenue un joueur de premier plan hautement compétitif", conclut Stéphan Crétier.

Revue stratégique

Au cours du troisième trimestre de l'année fiscale 2009, la Société a exploré diverses initiatives dans le but d'améliorer sa profitabilité et sa flexibilité financière. La manifestation d'intérêt non sollicitée visant l'acquisition d'une partie importante de ses activités, reçue au début de l'été 2008, ne s'est pas matérialisée et ce, essentiellement à cause de la détérioration de l'environnement de crédit et des conditions générales du marché. Néanmoins, la Société a identifié d'autres scénarios en vue de monnayer certains de ses actifs ainsi que d'identifier des sources de financement alternatives.

Par conséquent, la Société poursuit diligemment un nombre de scénarios en vue de réduire sa dette à long terme. Soutenue par la solide performance de ses opérations au cours du troisième trimestre de l'année fiscale 2009 et les prévisions favorables de toutes ses unités d'affaires pour la prochaine année fiscale, la Société est confiante qu'en dépit d'un environnement de crédit difficile, elle saura maximiser le plein potentiel des scénarios identifiés et réussira, tel que prévu, à réduire sa dette à long terme au cours des douze prochains mois.

Résultats du troisième trimestre 2009

Revenus

Pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008, les revenus s'élèvent à 318 211 $ comparativement à 315 340 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une augmentation de 2 871 $ ou 0,91 %. Cette augmentation s'explique principalement par l'effet combiné de la hausse de la valeur du dollar US par rapport au dollar canadien, qui est par contre affectée par une croissance interne négative de 2,5 %. La décroissance interne de 2,5 % est attribuable au secteur de la sécurité physique aux Etats-Unis suivant le non-renouvellement de contrats de sécurité pour des bases militaires à l'automne 2007, de même qu'à une diminution des revenus attribuables au secteur de la sécurité physique au Canada suite à la vente de Keyfacts en Octobre 2007. Il y a également une diminution de 2,0 % du niveau d'activité au sein du transport de valeurs aux Etats-Unis liée au ralentissement économique observé depuis quelques mois.

Pour la période de neuf (9) mois terminée le 31 octobre 2008, les ventes s'élèvent à 915 270 $ comparativement à 871 914 $ pour la période correspondante l'année précédente, représentant une croissance de 43 356 $ ou 5,0 %. Cette augmentation des revenus est générée principalement par les acquisitions de ATI International et GSS Global au premier trimestre de l'année précédente, qui est par contre affectée par une réduction du niveau d'activités dans le secteur des enquêtes et services conseils aux Etats-Unis au cours de la première moitié de l'année fiscale.

Les revenus du secteur de la sécurité physique s'élèvent à 160 011 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008, comparativement à 166 647 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une diminution de 6 636 $ ou 3,98 %. Cette diminution s'explique principalement par l'effet combiné de la diminution des ventes dans le secteur de la sécurité physique au Canada suite à la vente de la division Keyfacts en octobre 2007 et la diminution des revenus dans le secteur de la sécurité physique aux Etats-Unis attribuée au non-renouvellement de contrats de sécurité pour des bases militaires à l'automne 2007. Ces diminutions sont en partie compensées par l'augmentation de la valeur du dollar US par rapport au dollar canadien au 31 octobre 2008 comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les revenus du secteur du transport de valeurs s'élèvent à 158 200 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008 comparativement à 148 693 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une augmentation de 9 507 $ ou 6,4 %. Cette augmentation des revenus est attribuable à l'appréciation de la valeur du dollar US par rapport au dollar canadien au 31 octobre 2008, comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent, mais elle est affectée par une diminution de 2,0 % de l'activité du transport de valeurs aux Etats-Unis suite au ralentissement économique général.

Les revenus au Canada s'élèvent à 122 976 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008 comparativement à 128 060 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, alors que les revenus aux Etats-Unis et autres pays ont atteint 195 235 $ au 31 octobre 2008 comparativement à 187 280 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Bénéfice brut

Le bénéfice brut a augmenté de 7,9 % ou 5 526 $, passant de 69 842 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2007 à 75 368 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008. Cette augmentation du bénéfice brut est attribuable à l'effet net d'une amélioration de la performance attribuable au secteur du transport de valeurs et de l'appréciation de la valeur du dollar US par rapport au dollar canadien, mais elles sont affectées partiellement par une diminution des revenus du secteur de la sécurité physique aux Etats-Unis suite au non-renouvellement des contrats de sécurité pour des bases militaires à l'automne 2007.

La marge bénéficiaire brute, en pourcentage des revenus, est passée de 22,1 % à 23,7 %, principalement attribuable à une meilleure performance du secteur du transport de valeurs suite à des économies d'échelle réalisées et à l'intégration des activités depuis l'acquisition de ATI International en avril 2007.

Pour la période de neuf (9) mois terminée le 31 octobre 2008, le bénéfice brut a augmenté de 28 168 $ ou 15,0 %, passant de 187 359 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2007 à 215 527 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008. La marge bénéficiaire brute, en pourcentage des revenus, est passée de 21,5 % à 23,6 %. Cette augmentation est principalement générée par une amélioration des marges brutes reliées au secteur du transport de valeurs aux Etats-Unis.

Perte nette de la période

La perte nette pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008 s'élève à 2 156 $ (-0,07 $ de base et dilué par action) comparativement à un bénéfice net de 4 134 $ (0,13 $ de base et dilué par action) pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Pour la période de neuf (9) mois terminée le 31 octobre 2008 le bénéfice net a totalisé 1 206 $ (0,04 $ de base et dilué par action) comparativement à 8 450 $ (0,27 $ de base et 0,26 $ dilué par action) pour l'exercice précédent, une diminution de 7 244 $. Lorsque l'on exclut les frais financiers non-récurrents (frais financiers et professionnels de 3 977 $ payés au cours du trimestre terminé le 31 octobre 2008 à nos créanciers suite aux amendements apportés aux conventions de crédit), le bénéfice net serait de 429 $ (représentant 0,01 $ de base et dilué par action) pour le trimestre et de 3 791 $ (représentant 0,12 $ de base et dilué) pour la période de neuf (9) mois terminée le 31 octobre 2008.

Flux de trésorerie

La position bancaire de la Société a augmenté de 7 089 $ au cours du trimestre terminé le 31 octobre 2008 résultant de l'impact net 1) des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation au montant de 16 195 $, ce qui est consistant avec le niveau de BAIIA des unités d'exploitation, 2) de la variation positive au montant de 18 059 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement suite à une gestion serrée du fonds de roulement, 3) des paiements de 24 765 $ pour les prêts à terme rotatif et subordonné, 4) des additions d'immobilisations corporelles au montant de 5 291 $ (net des produits de disposition), et 5) de l'impact positif de 2 891 $ sur l'encaisse de la variation du taux de change entre le dollar US et canadien.

Pour la période de neuf (9) mois terminée le 31 octobre 2008, la position bancaire de la Société a diminué de 1 411 $ résultant de l'impact net 1) des flux de trésorerie provenant des activité d'exploitation au montant de 43 284 $, ce qui est consistant avec le niveau de BAIIA des unités d'exploitation, diminué des frais financiers et du recouvrement des impôts sur les bénéfices, 2) de la variation positive au montant de 9 666 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement suite à une gestion serrée du fonds de roulement, 3) des paiements de 41 373 $ des prêts à terme rotatif et subordonné, 4) des acquisitions d'immobilisations corporelles au montant de 16 764 $ (net des produits de disposition) et, 5) de l'impact positif au montant de 3 776 $ sur l'encaisse de la variation du taux de change entre le dollar US et canadien.

Activités d'exploitation

La marge brute d'autofinancement s'élève à 16 195 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008 comparativement à 12 409 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette augmentation de 3 786 $ ou 31 % est principalement attribuable à une gestion serrée du fonds de roulement.

Les variations des éléments hors caisse du fonds de roulement ont utilisé des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de 18 059 $ pour le trimestre terminé le 31 octobre 2008 comparativement à des flux de trésorerie générés de 8 074 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les activités d'exploitation ont généré des flux de trésorerie de 34 254 $ au cours du trimestre terminé le 31 octobre 2008 comparativement à des flux de trésorerie de 20 483 $ générés pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Pour la période de neuf (9) mois terminée le 31 octobre 2008, les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation ont totalisé 43 284 $ comparativement à 38 594 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, une augmentation de 4 690 $.

Dépôt de l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation

L'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation de Garda pour le troisième trimestre se terminant le 31 octobre 2008 a été déposée sur SEDAR le 15 décembre 2008. Elle est disponible sur le site internet de l'entreprise http://www.garda.ca dans la section des relations aux investisseurs depuis le 15 décembre 2008.

A propos de Garda

Garda, cinquième plus grande entreprise de services intégrés en sécurité physique et en transport de valeurs au monde sur une base de revenus annualisés, est reconnue pour son savoir-faire dans le traitement de dossiers de sécurité et d'enquêtes des plus complexes. A titre de chef de file dans les services de sécurité et affichant un rythme de croissance parmi les plus élevés, Garda possède des bureaux à travers le Canada et les Etats-Unis, ainsi qu'en Amérique Latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Elle bénéficie de l'appui d'un effectif de 50 000 professionnels en mesure d'assurer la prestation de services de haute qualité dans les domaines du transport de valeurs, de la sécurité physique, des enquêtes et services conseils et des services de renseignements aux entreprises. Son équipe compte des spécialistes de haut niveau parmi les mieux formés et les plus qualifiés de l'industrie. Pour des renseignements supplémentaires, visitez : http://www.garda.ca et http://www.garda-world.com.

DECLARATIONS PROSPECTIVES -- Ce communiqué de presse comprend des déclarations prospectives qui reflètent les objectifs, les prévisions et les attentes de Garda, incluant les répercussions de l'acquisition sur la performance financière de Garda. Ces déclarations sont identifiées par les verbes tels que "croit", "anticipe", "prévoit" et "s'attend à ce que" ainsi que par l'utilisation des temps de verbe futur et conditionnel. De par leur nature, ces déclarations comportent des risques et des incertitudes. Par conséquent, les faits réels peuvent différer de façon importante des prévisions ou des attentes de Garda.

Renseignements

  • Garda
    Lara Osseiran
    Directrice, Communications
    Bur. : 514-281-2811 x 2883
    800-859-1599 x 2883
    losseiran@garda.ca
    ou
    Garda
    Nathalie de Champlain
    Vice-présidente, Communications
    Bur. : 514-281-2811 x 2800
    800-859-1599 x 2800
    ndechamplain@gardaglobal.com