Corporation de Sécurité Garda World
TSX : GW

Corporation de Sécurité Garda World

08 sept. 2011 08h00 HE

Garda annonce ses résultats pour le deuxième trimestre

- Forte progression des ventes au sein de tous les secteurs d'activité

- Croissance organique de 9,2 % du transport de valeurs aux Etats-Unis

- Perspectives positives pour le second semestre

MONTRÉAL, QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 8 sept. 2011) - Corporation de Sécurité Garda World (« Garda »)(TSX:GW), l'une des entreprises mondiales les plus réputées en matière de solutions de sécurité, de transport de valeurs et de services-conseils en gestion du risque, a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de son deuxième trimestre terminé le 31 juillet 2011.

FAITS SAILLANTS DU TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 JUILLET 2011

  • Très forte croissance de 9,9 %
  • Plus de 30 millions $ investis en 2011 pour des ventes annualisées additionnelles de 125 millions $
  • Bénéfice d'exploitation de 9,6 % à 28,4 millions $
  • Bénéfice net de 3,8 millions $, soit 0,12 $ par action
  • Marge brute d'autofinancement à 57 millions $ pour le premier semestre de 2011
  • Nouvelle émission de billets de premier rang non garantis au cours du trimestre pour accélérer le remboursement de la dette bancaire
  • Transport de valeurs
    • Croissance interne globale de 8,1 % et de 9,2 % aux États-Unis avec le démarrage de nombreux nouveaux contrats
    • Bénéfice d'exploitation en hausse de 1,7 % par rapport à l'exercice précédent à 13,7 %, malgré le démarrage de plusieurs contrats
  • Solutions de sécurité
    • Croissance des ventes de 11,5 %, grâce à l'intégration réussie de Kolossal
    • Bénéfice d'exploitation de 5,8 %, en baisse par rapport à l'exercice précédent, à la suite de l'augmentation des coûts de la sécurité dans les aéroports et du redéploiement au sein des marchés émergents

« La croissance de nos revenus au cours du deuxième trimestre a dépassé nos prévisions les plus optimistes », a déclaré M. Patrick Prince, vice-président principal et chef de la direction financière. « Le rythme annualisé supplémentaire des ventes est maintenant de 125 millions $, ce qui rivalise avec celui de la seconde plus importante acquisition de notre histoire. Comme pour toute autre acquisition d'envergure, nous allons maintenant nous assurer que nous réalisons avec succès l'intégration de ce nouveau volume d'affaires à nos plateformes. Bien que ces coûts de démarrage et ces investissements supplémentaires visant à élargir notre capacité aient réduit notre rentabilité à court terme, nous bâtissons une fondation solide qui nous permettra de maintenir notre croissance et d'accroître notre profitabilité. »

« D'excellentes occasions d'affaires se présentent à Garda dans tous nos secteurs d'activités et nous commençons seulement à capitaliser sur ces nouvelles opportunités », a déclaré M. Stéphan Crétier, président et chef de la direction. « Notre secteur de transport de valeurs étend son opération à la fois en élargissant sa présence au sein de nouveaux secteurs géographiques à la fois et en offrant des services à valeurs ajoutés pour accroître ses parts de marché, entre autres, en offrant des solutions clés en main de traitement de transactions sécurisées et de services de guichets automatiques aux institutions financières », a ajouté M. Crétier. « Notre division des évènements spéciaux provenant de l'acquisition de Kolossal, récemment intégrée au sein de solutions de sécurité Garda, contribue à notre solide croissance. Quant à notre unité de services-conseils en gestion du risque GardaWorld, elle répond proactivement aux demandes de sécurité dans le contexte des changements rapides et radicaux dont nous sommes témoins au Moyen-Orient. »

« Nous continuons à bâtir sur nos plateformes afin de contribuer à notre croissance future », a conclu M. Crétier. « Avec l'intégration de ce nouveau volume d'affaires et l'augmentation de nos ventes annualisées, nous prévoyons une forte amélioration de nos marges au cours du second semestre alors que nous continuons à profiter de notre excellent momentum. »

FAITS SAILLANTS SÉLECTIONNÉS

(En milliers de dollars canadiens à l'exception des montants par action.) Trois mois
terminés le
31 juillet
2011
Trois mois
terminés le
31 juillet
2010
Six mois
terminés le
31 juillet
2011
Six mois
terminés le
31 juillet
2010
Revenus 296 547 280 004 582 545 552 274
Bénéfice brut(1) 67 032 66 780 131 452 131 477
Bénéfice d'exploitation(1) 28 393 31 242 57 890 62 146
Bénéfice net de la période 3 813 5 299 8 300 11 644
Bénéfice net de base par action 0,12 0,17 0,26 0,37
Total de l'actif 798 765 795 285 798 765 795 285
Dette à long terme (incluant la portion court terme) 593 956 593 738 593 956 593 738
Taux de change moyen en dollars US pour le trimestre 0,97 1,04 0,97 1,03
(1) Le bénéfice brut et le bénéfice d'exploitation ne sont pas des mesures de rendement conformes aux IFRS

ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE ET DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION (EXTRAIT)

La stratégie de la Société est d'établir des plateformes et de les améliorer grâce au développement des affaires, à l'excellence opérationnelle et à l'entrepreneurship afin de demeurer le meilleur opérateur de l'industrie.

Au cours de l'exercice 2011 les efforts de la Société ont été mis sur cette stratégie et le quatrième trimestre a entraîné une croissance importante des revenus, en particulier dans le secteur du transport de valeurs.

Les résultats du premier et du deuxième trimestre ont poursuivi le même rythme et ont généré une croissance de 6,8 % et 8,1 % respectivement. Avec le démarrage de plusieurs nouveaux contrats, la croissance des revenus dans le secteur du transport de valeurs est bien assurée. Avec le démarrage de plusieurs nouveaux contrats, notre priorité a été la mise en exécution d'une transition réussie. Nous avons également développé de nouvelles régions où avant notre présence n'était pas significative. Cela nous permet aujourd'hui de développer de nouveaux marchés et nous donne de nouvelles perspectives pour la croissance.

Dans le secteur de solutions de sécurité, la croissance a été générée par Kolossal et par de nombreux nouveaux contrats dans le secteur des ressources naturelles. Entièrement intégré au cours du premier trimestre, Kolossal fonctionne désormais au sein de notre structure et nous travaillons présentement à la gestion du portefeuille de leurs contrats.

Dans les marchés émergents (Moyen-Orient et l'Afrique du Nord) nous sommes en train de préparer et de développer de nouveaux marchés et ainsi d'allouer nos ressources en conséquence.

En général, la Société a été en mesure de générer un bénéfice brut de 22,6 %, comparativement à 23,9 % l'an passé.

Par conséquent, le bénéfice d'exploitation du secteur du transport de valeurs a atteint 13,7 %, légère baisse par rapport à 14,6 % au deuxième trimestre de l'an passé et le bénéfice d'exploitation du secteur de solutions de sécurité a atteint 5,8 % comparativement à 7,8 % pour le trimestre correspondant de l'an passé.

Les frais financiers s'élèvent à 14,9 millions $, une diminution de 0,4 million $ par rapport à l'an dernier. Cette diminution est attribuable aux dépenses moins élevées d'amortissement des frais reportés et des escomptes.

Le bénéfice net s'est élevé à 3,8 millions $ ou 0,12 $ par action pour le trimestre terminé le 31 juillet 2011, comparativement à un bénéfice net de 5,3 millions $ ou 0,17 $ par action au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Revenus

Pour le trimestre terminé le 31 juillet 2011 le total de revenus a atteint 296,5 millions $ comparativement à 280,0 millions $ au même trimestre l'an passé, soit une augmentation de 16,5 millions $ ou 5,9 %. L'acquisition de Kolossal a contribué 14,8 millions $ et la croissance interne a atteint 12,2 millions $ ou 4,4 % pour le deuxième trimestre. La dépréciation du dollar US a eu comme effet une diminution des revenus de 10,5 millions $.

Un graphique des "Revenus (TCC)" est disponible à l'adresse suivante: http://media3.marketwire.com/docs/RevenusTCC.pdf

Le total des revenus du secteur de solutions de sécurité au Canada s'est établi à 133,9 millions $ par rapport à 116,1 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé. Cette augmentation de 17,8 millions $ ou 15,3 % est principalement attribuable à l'acquisition de Kolossal.

Le total des revenus provenant des marchés émergents (Moyen-Orient et l'Afrique du Nord) s'est établi à 21,6 millions $ par rapport à 24,9 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé. La dépréciation du dollar US a eu comme effet la diminution des revenus de 1,7 million $. A taux de change constant le total des revenus provenant des marchés émergents a atteint 22,3 millions $ par rapport à 24,0 millions $ au trimestre correspondant de l'an passé, soit une diminution de 1,7 million $ ou 7,0 %.

Le total des revenus du secteur du transport de valeurs s'est établi à 141,1 millions $ par rapport à 139,0 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une augmentation de 2,1 millions $ ou 1,6 %. À taux de change constant le total des revenus a atteint 145,3 millions $ par rapport à 134,4 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé. Cette augmentation de 10,9 millions $ ou 8,1 % est principalement attribuable au démarrage de plusieurs nouveaux contrats avec des grandes institutions financières aux États-Unis au cours des deux derniers trimestres de l'année financière 2011 et au cours du deuxième trimestre de l'année financière 2012.

Bénéfice brut(1)

Le bénéfice brut pour le deuxième trimestre a atteint 67,0 millions $ comparativement à 66,8 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une augmentation de 0,2 million $ ou 0,4 %. La dépréciation du dollar US a eu comme effet une diminution du bénéfice brut de 3,3 millions $. A taux de change constant le bénéfice brut a totalisé 68,6 millions $ comparativement à 65,0 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une augmentation de 3,6 millions $ ou 5,4 %. Cette augmentation est principalement attribuable à la croissance interne du secteur de transport de valeurs.

Pour les périodes de six mois terminées le 31 juillet 2011 et 2010, le bénéfice brut a atteint 131,5 millions $. La dépréciation du dollar US a eu comme effet une diminution du bénéfice brut de 5,6 millions $.

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, le bénéfice brut à taux de change constant a totalisé 134,1 millions $ comparativement à 128,5 millions $ pour la période correspondante de l'an passé, soit une augmentation de 5,6 millions $ ou 4,4 %. Cette augmentation est principalement attribuable à la croissance interne du secteur de transport de valeurs.

Des graphiques du "Bénéfice brut par secteur (TCC)" sont disponibles à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/BeneficeB.pdf

Le bénéfice brut du secteur de solutions de sécurité a atteint 21,6 millions $ par rapport à 21,8 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une diminution de 0,2 million $ ou 0,9 %. A taux de change constant, le bénéfice brut du secteur de solutions de sécurité a atteint 21,8 millions $ comparativement à 21,5 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé. En excluant la contribution de Kolossal de 1,2 million $, le bénéfice brut du deuxième trimestre a enregistré une diminution de 0,9 million $.

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, le bénéfice brut du secteur de solutions de sécurité a atteint 39,6 millions $ par rapport à 40,3 millions $ la période correspondante de l'an passé, soit une diminution de 0,7 million $ ou 1,7 %.

A taux de change constant, le bénéfice brut du secteur de solutions de sécurité a atteint 39,9 millions $ comparativement à 40,0 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé. En excluant la contribution de Kolossal de 1,9 million $, le bénéfice brut pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011 a enregistré une diminution de 2,0 millions $.

Le bénéfice brut du secteur du transport de valeurs a totalisé 45,4 millions $ comparativement à 45,0 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé. À taux de change constant, le bénéfice brut du secteur du transport de valeurs a totalisé 46,8 millions $ comparativement à 43,5 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une augmentation de 3,3 millions $ ou 7,6 %. Cette augmentation est attribuable au démarrage de nouveaux contrats.

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, le bénéfice brut du secteur du transport de valeurs a totalisé 91,8 millions $ comparativement à 91,2 millions $ pour la période correspondante de l'an passé. À taux de change constant, le bénéfice brut du secteur du transport de valeurs a totalisé 94,3 millions $ comparativement à 88,6 millions $ pour la période correspondante de l'an passé, soit une augmentation de 5,7 millions $ ou 6,4 %. Cette augmentation est attribuable au démarrage de nouveaux contrats.

Le bénéfice brut en pourcentage des revenus a été de 32,2 % comparativement à 32,4 % au deuxième trimestre de l'an passé, diminution attribuable au coût de démarrage de nouveaux contrats.

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, le bénéfice brut en pourcentage des revenus a été de 32,9 % comparativement à 33,3 % pour la période correspondante de l'an passé, diminution attribuable au coût de démarrage de nouveaux contrats.

Bénéfice d'exploitation(2)

Pour le trimestre terminé le 31 juillet 2011, le bénéfice d'exploitation a été de 28,4 millions $ comparativement à 31,2 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une diminution de 2,8 millions $ ou 9,1 %. De cette diminution, 1,5 million $ est attribuable à la dépréciation du dollar US. L'acquisition de Kolossal a eu un impact positif de 0,9 million $.

À taux de change constant, le bénéfice d'exploitation a atteint 29,1 millions $ par rapport à 30,4 millions $ au deuxième trimestre de l'an passé, soit une diminution de 1,3 million $ ou 4,4 %. De cette diminution, 1,6 million $ est attribuable au secteur de solutions de sécurité tandis que le bénéfice d'exploitation du secteur du transport de valeurs a enregistré une augmentation de 0,3 million $.

Des graphiques du "Bénéfice d'exploitation" sont disponibles à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/beneficeExp.pdf

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, le bénéfice d'exploitation a été de 57,9 millions $ comparativement à 62,1 millions $ pour la période correspondante de l'an passé, soit une diminution de 4,2 millions $ ou 6,8 %. De cette diminution, 2,5 millions $ est attribuable à la dépréciation du dollar US. L'acquisition de Kolossal a eu un impact positif de 1,1 million $.

À taux de change constant, le bénéfice d'exploitation pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011 a atteint 59,1 millions $ par rapport à 60,8 millions $ pour la période correspondante de l'an passé, soit une diminution de 1,7 million $ ou 2,8 %. De cette diminution, 2,7 millions $ est attribuable au secteur de solutions de sécurité tandis que le bénéfice d'exploitation du secteur du transport de valeurs a enregistré une augmentation de 1,0 million $.

Pour le trimestre terminé le 31 juillet 2011, le bénéfice d'exploitation du secteur de solutions de sécurité a atteint un niveau de 5,8 % des revenus, comparativement à 7,7 % au deuxième trimestre de l'an passé. Le bénéfice d'exploitation pour le secteur du transport de valeurs a atteint un niveau de 13,7 % des revenus pour le trimestre terminé le 31 juillet 2011 comparativement à 14,6 % au deuxième trimestre l'an passé, diminution attribuable au démarrage des nouveaux contrats aux États-Unis.

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, le bénéfice d'exploitation du secteur de solutions de sécurité a atteint un niveau de 5,5 % des revenus, comparativement à 7,1 % pour la période correspondante de l'an passé. Le bénéfice d'exploitation pour le secteur du transport de valeurs a atteint un niveau de 14,8 % des revenus pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011 comparativement à 15,5 % la période correspondante de l'an passé, diminution attribuable au démarrage des nouveaux contrats aux États-Unis.

LIQUIDITÉS

Flux de trésorerie

Le niveau de trésorerie au 31 juillet 2011 est égal à 16 191 $, soit une augmentation de 1 213 $ comparativement au 31 janvier 2011. Cette augmentation est expliquée ci-après :

Activités d'exploitation

La marge brute d'autofinancement, qui est en relation directe avec le bénéfice avant impôts sur les bénéfices généré par les secteurs d'activités de la Société, s'est élevée à 57 042 $, soit une diminution de 4 886 $ ou 7,9 % comparativement aux flux de trésorerie générés l'an passé.

Les variations des éléments hors-caisse du fonds de roulement ont utilisé des flux de trésorerie de 24 122 $ pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, comparativement à une utilisation des flux de trésorerie de 26 824 $ l'an passé. Cette variation est attribuable principalement à l'augmentation des comptes débiteurs (générés par les nouveaux contrats) et à la diminution des comptes à payer en 2010.

Activités de financement

Les activités de financement ont utilisé des flux de trésorerie de 13 709 $ pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, comparativement à une utilisation de 18 851 $ l'an passé.

Pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, la variation du crédit à terme rotatif et la dette à long terme ont générés des flux de trésorerie de 24 578 $ comparativement à 67 061 $ pour la période correspondante de l'an passé. En 2010, la Société a utilisé 47 441 $ pour mettre fin aux swaps de taux d'intérêt et 21 001 $ pour des coûts d'emprunt liés au refinancement de la dette à long terme.

Les intérêts payés sur la dette à long terme ont augmenté de 13,9 millions $ en raison du paiement semestriel des intérêts liés aux billets de premier rang.

Activités d'investissement

Les activités d'investissement ont utilisé des flux de trésorerie de 17 182 $ pour la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, comparativement à une utilisation des flux de trésorerie de 14 765 $ pour la période correspondante de l'an passé. Cette augmentation est principalement attribuable au paiement de 4 580 $ effectué pour l'acquisition de Kolossal (y compris le découvert bancaire).

Au cours de la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, 10 737 $ ont été investis pour l'acquisition d'immobilisations corporelles comparativement à 13 201 $ pour la période correspondante de l'an passé. Au cours de la période de six mois terminée le 31 juillet 2011, 1 925 $ ont été investis pour l'acquisition des actifs incorporels comparativement à 1 997 $ pour la période correspondante de l'an passé.

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et à des événements anticipés, aux affaires, à l'exploitation, au rendement financier, à la situation financière ou aux résultats de Garda et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « prévoir », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les résultats d'exploitation et le rendement économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés se fondent sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, au rendement de l'entreprise ainsi qu'aux perspectives et aux occasions, que Garda juge raisonnables au moment de les formuler. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes. La Société avise le lecteur qu'en raison de la conjoncture économique négative actuelle, les énoncés de nature prospective et les hypothèses sous-jacentes de la Société sont sujets à de plus grandes incertitudes et que, par conséquent, elles pourraient ne pas se réaliser ou les résultats pourraient différer de façon importante des attentes de la Société. Il est impossible pour Garda de prédire avec certitude l'incidence que le ralentissement économique actuel pourrait avoir sur les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes (décrits dans la rubrique « Risques et Incertitudes » du rapport de gestion intermédiaire pour la période terminée le 31 juillet 2011 de la Société), qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de Garda. Ces facteurs comprennent des conditions comme la gestion de la croissance, la compétition sur les marchés, les coûts de financement, la règlementation gouvernementale, la négociation des conventions collectives, la variation des devises étrangères, le risque de crédit, l'atteinte à la réputation et le risque lié aux clauses restrictives, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date.

Ce rapport doit être lu conjointement avec les états financiers intérimaires consolidés non audités de la Société et les notes complémentaires, préparés conformément aux IFRS, et le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 31 juillet 2011. Dans le présent rapport, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

APPEL CONFÉRENCE

Stéphan Crétier, président et chef de la direction et Patrick Prince, vice-président principal et chef de la direction financière, discuteront des résultats financiers du deuxième trimestre aujourd'hui, le 8 septembre 2011 à 10 h (HAE), lors d'un appel conférence pour les investisseurs et les analystes financiers. Il sera possible d'accéder à cet appel conférence en composant le +1 416 641 6654 ou le +1 800 666 9864 pour les appelants internationaux.

DÉPÔT DE L'ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE ET DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION

L'analyse de la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation et les états financiers de Garda pour le deuxième trimestre terminé le 31 juillet 2011 a été déposée sur SEDAR le 8 septembre 2011. Elle est également disponible sur le site internet de l'entreprise garda.ca à la section des relations aux investisseurs.

À PROPOS DE GARDA

Garda (TSX:GW), dont le siège social est à Montréal, est l'une des entreprises mondiales les plus réputées en matière de solutions de sécurité, de transport de valeurs et de services-conseils en gestion du risque. Ses 45 000 professionnels hautement qualifiés et parmi les mieux formés de l'industrie desservent une clientèle diversifiée située en Amérique du Nord, en Amérique Latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Garda opère notamment dans les secteurs bancaire et financier, commerce de détail, manufacturier, assurance, gouvernemental, humanitaire, ressources naturelles, construction et télécommunication.

La philosophie de gestion et la structure décentralisée de l'entreprise encouragent ses employés à développer leur esprit entrepreneurial et à se surpasser afin d'offrir un service à la clientèle de qualité supérieure et de toujours aspirer à l'excellence. Les experts de Garda à travers le monde prennent le temps de bien comprendre les objectifs d'affaires et la mission de leurs clients afin de proposer des solutions sur mesure qui répondent à leurs besoins, par le biais d'un important engagement local.

Les clients peuvent ainsi améliorer leur rendement et atteindre leurs objectifs corporatifs. Garda bénéficie d'une solide expérience et d'une réputation incontestée grâce à son intégrité, son leadership et son engagement à toujours appliquer les normes éthiques et de sécurité les plus élevées de l'industrie. Plus important encore, les entreprises, les particuliers et les gouvernements font confiance à Garda jour après jour. Pour de plus amples renseignement, veuillez consulter notre site Internet à l'adresse suivante : www.garda.ca.

(1) Veuillez-vous référer à la section «Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS»

(2) Veuillez-vous référer à la section « Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS »

Renseignements