Corporation de Sécurité Garda World

Corporation de Sécurité Garda World

29 janv. 2015 11h50 HE

GardaWorld approuve les conclusions du rapport de l'Institut économique de Montréal sur la sous-traitance des tâches auxiliaires des forces policières

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 jan. 2015) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

GardaWorld approuve les conclusions du rapport intitulé Des renforts privés à la police publique? sur la participation du privé dans le maintien de l'ordre public présenté par l'Institut économique de Montréal. Le rapport conclut que la montée rapide des coûts reliés aux forces de l'ordre peut être efficacement contrée par la sous-traitance de tâches auxiliaires, par exemple celles associées aux ressources humaines, à la circulation routière, aux alertes de cambriolage et à la sécurité lors d'événements spéciaux.

« Si, plutôt que de concentrer leurs efforts aux tâches auxiliaires, les corps policiers du Canada pouvaient se consacrer pleinement à leurs rôles de police de proximité, d'enquête et de prévention, la population n'en serait que mieux servie et plus en sécurité, défend Stéphan Crétier, président et chef de la direction de GardaWorld. Le secteur de la sécurité privée au Canada est de calibre et soumis à des normes rigoureuses; hautement qualifiés, ses agents se révèlent compétents pour assumer la plupart des fonctions auxiliaires des forces policières. En fait, les entreprises de sécurité comme GardaWorld accomplissent déjà des tâches policières auxiliaires dans de nombreuses villes canadiennes. »

Les conclusions de l'Institut économique font écho à d'autres rapports publiés récemment par des institutions de renom. En 2014, le Conseil des académies canadiennes présentait un rapport sur le maintien de l'ordre au Canada au 21e siècle et concluait que depuis les dix dernières années, les dépenses reliées aux forces policières augmentent en moyenne beaucoup plus rapidement que les dépenses publiques totales et le produit intérieur brut (PIB). Un rapport de l'Institut Macdonald-Laurier souligne quant à lui la montée en flèche des coûts du maintien de l'ordre et en déduit, à l'instar de l'Institut économique de Montréal, que les corps policiers doivent se concentrer sur leurs fonctions principales.

« Nous avons, en tant que société, confié à nos policiers de nombreuses tâches connexes qui consomment trop de leur temps, affirme M. Crétier. Pourquoi est-ce qu'un policier, qui gagne plus de 100 000 $ par an, consacre ses journées à la sécurité routière, à la transcription d'entretiens, aux alertes de cambriolage ou encore à la sécurité dans les salles de tribunaux ou lors d'événements? Ces tâches seraient tout aussi bien accomplies par un gardien de sécurité du secteur privé, qui a d'ailleurs une formation comparable et qui reçoit le tiers du salaire d'un policier. »

L'Institut recommande vivement le modèle que suivent d'autres pays comme le Royaume-Uni, la Suède et la France, qui ont tous adopté avec succès des approches équivalentes.

À propos de GardaWorld

Basée à Montréal, au Canada, GardaWorld fournit des solutions d'affaires et des services de sécurité à travers le monde. Nos 48 000 professionnels hautement formés et dévoués travaillent pour des clients partout en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. Nous œuvrons dans une multitude de secteurs, y compris les ressources naturelles, le commerce au détail, la construction, les télécommunications et le secteur manufacturier, et ce, pour le compte d'entreprises figurant sur la liste Fortune 500, de gouvernements, d'organisations non gouvernementales et d'organismes humanitaires. Pour plus d'information, visiter le www.garda.com

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://file.marketwire.com/release/989768.jpg

Renseignements