Ressources GéoMégA inc.
TSX CROISSANCE : GMA

Ressources GéoMégA inc.

17 mai 2012 08h23 HE

GéoMégA annonce les résultats métallurgiques préliminaires de Montviel

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 17 mai 2012) - Ressources Géoméga Inc. (« GéoMégA ») (TSX CROISSANCE:GMA) annonce les résultats métallurgiques préliminaires obtenus dans la conception du schéma des procédés pour son projet de Terres Rares/Niobium Montviel situé à proximité de Lebel-sur-Quévillon, Québec.

Les faits saillants dans la conception du schéma des procédés incluent :

  1. Concentré des minéraux avec récupération élevée d'oxydes de terres rares totales (« OTRT ») et Nb2O5 (« oxyde de niobium ») à l'aide d'un combiné de gravité et flottaison résultant en:

    - Récupération de 87% des OTRT (analyses du Ce2O3 comme barème) et 95% du Nb2O5;
    - Réduction de la masse d'ensemble du minerai de 31%.
  1. Utilisation réussie de la séparation ferromagnétique sur le minerai d'ensemble résultant en:

    - Récupération de 97% des OTRT (analyses du Ce2O3 comme barème) et 96% du Nb2O5;
    - Réduction de la masse d'ensemble du minerai de 16%.
  1. En supposant un succès semblable de la séparation ferromagnétique sur le concentré des minéraux qui contient 80% de la minéralisation de fer présente dans le minerai d'ensemble, une récupération estimée du pré-concentré résultant en:

    - Récupération de 85% des OTRT (analyses du Ce2O3 comme barème) et 90% du Nb2O5;
    - Réduction de la masse d'ensemble du minerai de 42%.
  1. Sous-produit de fer séparé au cours de la préparation physique du pré-concentré.
  1. Schéma des procédés conceptuel maintenant défini pour l'inclusion dans l'étude préliminaire économique actuellement en cours par G Services Miniers inc.

« Le taux de récupération des résultats préliminaires est excellent. M. Pearse, métallurgiste consultant de GéoMégA, a ajouté une séparation ferromagnétique (étape 2) subséquente au combiné de gravité et flottaison (étape 1) ce qui entraîne une réduction additionnelle de la masse d'ensemble du minerai et d'excellentes récupérations (97% OTRT et 96% Nb2O5), tout en produisant un sous-produit de fer potentiellement vendable. La suppression du fer déclenche des améliorations supplémentaires dans le pré-concentré ce qui réduira les coûts de l'hydrométallurgie. Des essais additionnels et optimisation à tous les niveaux sont en cours. Hormis l'emplacement, Montviel possède des similitudes distinctes avec le plus gros gisement de terres rares au monde à Bayan Obo (Mongolie intérieure), qui est principalement un gisement de minerai de fer. » commente Simon Britt, Chef de la direction de GéoMégA.

Laboratoire COREM (Québec)

COREM, un consortium de recherche appliquée en traitement et transformation des substances minérales, a été engagé en mars 2012 pour entreprendre des essais parallèles sur la séparation ferromagnétique sur un échantillon représentatif de la zone enrichie en Terres Rares/Niobium de Montviel. Environ 150 kg de carottes de forage ont été livré à COREM. Les multiples essais et résultats sur le broyage, température et force du gradient magnétique sont attendus dans les prochaines semaines.

Divulgation norme canadienne 43-101

Gary H.K. Pearse, ing., Msc., métallurgiste consultant de GéoMégA, est la Personne Qualifiée selon les normes NI 43-101, qui a supervisé et approuvé la rédaction des « faits saillants » de ce communiqué de presse.

Alain Cayer, géo., Msc., chef géologue est la Personne Qualifiée selon les normes NI 43-101, qui a supervisé et approuvé la rédaction de la section intitulée « À propos du projet de Terres Rares/Niobium Montviel » de ce communiqué de presse.

Toutes les analyses ont été effectuées par le laboratoire SGS Minerals Services à Lakefield.

Oxydes de Terres Rares Totales (OTRT) incluent: La2O3, Ce2O3, Pr2O3, Nd2O3, Sm2O3, Eu2O3, Gd2O3, Tb2O3, Dy2O3, Ho2O3, Er2O3, Tm2O3, Yb2O3, Lu2O3, and Y2O3.

À propos du projet de Terres Rares/Niobium Montviel

Le projet de Terres Rares/Niobium Montviel est situé à environ 45 km à l'ouest du territoire de la Première Nation Crie de Waswanipi et à 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon, dans la partie sud déjà mise en valeur du Plan Nord du Québec (Nord du 49e parallèle). Le Plan Nord est un plan de développement économique, social et environnemental dans le Nord québécois de 80 milliards de dollars échelonné sur 25 ans. Le calcul initial des ressources conformément avec le Règlement 43-101 de Montviel à une teneur de coupure de base d'OTRT titrant 1%, divulgué le 29 septembre 2011, totalise 183,9 millions de tonnes de ressources minérales indiquées titrant 1,45% OTRT et 66,7 millions de tonnes de ressources minérales présumées titrant 1,46% OTRT. Montviel, une des plus importantes ressources en OTRT à l'extérieur de la Chine, a le potentiel de jouer un rôle important à moyen terme dans le secteur grandissant des aimants permanents en raison de la proximité aux infrastructures et de la main-d'oeuvre disponible.

À propos de GéoMégA

GéoMégA, qui détient 100 % du projet de Terres rares/Niobium Montviel, est une société d'exploration minière québécoise dont l'objectif est la découverte de gisements économiques de métaux mineurs au Québec. GéoMégA s'engage à respecter les normes de l'industrie minière canadienne et se distinguer par son expertise, son savoir-faire et son respect des communautés locales et de l'environnement.

Actuellement, GéoMégA a 28 899 113 actions ordinaires en circulation.

/s/ « Simon Britt »

Simon Britt

Président et chef de la direction

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l'égard de nos intentions et de nos plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations posées par la société et comportent un nombre de risques et d'incertitudes. Par conséquent, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents déposés par la société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les conditions météorologiques, l'accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l'échec des travaux d'exploration et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l'environnement économique, concurrentiel, politique et social en général. La société se décharge expressément de l'obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif, sauf si les lois sur les valeurs mobilières l'exigent.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité à l'égard de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements