Ressources GéoMégA inc.
TSX CROISSANCE : GMA

Ressources GéoMégA inc.

06 oct. 2011 08h26 HE

GéoMégA dévoile son estimé de ressources pour la propriété Montviel : Découverte au Québec du 3e plus important gisement mondial de terres rares à l'extérieur de la Chine

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 6 oct. 2011) - Ressources Géoméga Inc. (GéoMégA) (TSX CROISSANCE:GMA) est heureuse d'annoncer les résultats du premier estimé des ressources 43-101 pour son projet d'éléments de terres rares (ETR) Montviel, situé en Abitibi, au Québec, qui confirme la découverte du troisième plus important gisement mondial de terres rares à l'extérieur de la Chine.

« C'est un grand jour pour GéoMégA et toute son équipe. Il s'agit d'une découverte spectaculaire réalisée par une équipe de haut calibre. Non seulement il s'agit du troisième plus important gisement mondial à l'extérieur de la Chine, mais Montviel est de loin celui qui est le plus facilement exploitable à court terme. En raison de son accessibilité par la route ainsi que de sa proximité au réseau électrique, GéoMégA a comme objectif d'amorcer rapidement les études techniques et environnementales de même que les négociations nécessaires avec les Cris afin d'initier l'exploitation du gisement dans un horizon de quatre ans», a déclaré le président-directeur général de GéoMégA, monsieur Simon Britt.

Le scénario de référence, à une teneur de coupure de 1 % d'oxydes de terres rares totales (OTRT), de l'estimé des ressources de la zone du noyau de Montviel donne une ressource indiquée de 183 900 000 tonnes titrant 1,45 % d'OTRT, de même qu'une ressource inférée de 66 700 000 tonnes à une teneur de 1,46 % OTRT.

Les tests métallurgiques, qui demeurent une étape déterminante, devraient être achevés au premier trimestre de 2012. Parallèlement, une évaluation économique préliminaire sera lancée. L'objectif de GéoMégA est de définir Montviel comme étant un projet rentable sur la base de la teneur en néodyme seulement.

Découverte majeure pour le Québec

« Ce gisement de néodyme de classe mondiale, localisé à une heure de route de Lebel-sur-Quévillon, représente une découverte majeure qui cadre dans la mise en valeur du Plan Nord récemment annoncé par le gouvernement du Québec. L'exploitation de Montviel signifierait possiblement la transformation de cette ressource au Québec, ce qui permettrait ainsi de multiplier l'économie régionale et provinciale. Le projet de Montviel de GéoMégA sera, si nos prévisions se concrétisent, synonyme de création de richesse pour toute une région et ses générations futures », a affirmé monsieur Simon Britt.

De plus, Montviel a le potentiel de jouer un rôle clé dans le secteur de l'énergie propre du XXIe siècle. Les terres rares constituent un des minéraux les plus recherchés actuellement sur la planète. Elles sont essentielles pour la production et l'opération de plusieurs énergies vertes, telles que les véhicules électriques, les éoliennes, l'éclairage DEL, et aussi pour la téléphonie cellulaire, la fibre optique, le laser et les disques durs.

À propos de GéoMégA

GéoMégA, qui détient 100 % de la propriété Montviel, est une compagnie d'exploration minière québécoise qui concentre ses activités dans l'exploration de gisements économiques d'éléments nécessaires aux technologies vertes. GéoMégA entend respecter les standards rigoureux de l'industrie minière, et souhaite se démarquer par son expertise, son savoir-faire, ainsi que son soutien et son respect des communautés locales et de l'environnement.

Actuellement, GéoMégA a 21 735 399 actions ordinaires en circulation et est bien financée.

Les énoncés ci-joints qui ne sont pas des données historiques, constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs concernent des événements futurs et ainsi comportent des facteurs de risques et d'incertitudes, lesquels sont décrits sous la rubrique « Facteurs de risques » des divers documents de divulgation périodiques émis par la Société conformément à la réglementation canadienne en valeurs mobilières. Les résultats obtenus et l'échéancier de réalisation pourraient différés de ceux projetés. La Compagnie ne s'engage pas à mettre à jour ses énoncés prospectifs.

ESTIMÉ DES RESSOURCES 43-101 – FICHE TECHNIQUE

Cet estimé des ressources a été réalisé par Claude Duplessis, ing., et Guy Desharnais, Ph.D, géo., personnes qualifiées indépendantes au sens du Règlement NI 43-101, de la firme SGS Canada Inc. - Géostat (SGS Géostat) de Blainville, Québec.

Les résultats du scénario de référence à une teneur de coupure de 1% OTRT sont :

Catégories Ressources Tonnes Nd2O3
(in-situ kg)
Pr2O3
(in-situ kg)
Dy2O3
(in-situ kg)
Eu2O3
(in-situ kg)
Y2O3
(in-situ kg)
Nb2O5
(in-situ kg)
Indiquées 183 900 000 446 000 000 139 000 000 4 190 000 9 000 000 13 000 000 231 000 000
Inférées 66 000 000 160 000 000 50 000 000 1 650 000 3 000 000 5 000 000 94 000 000

A titre de représentation uniquement, le tableau indique les valeurs et quantités en place (in–situ). La viabilité économique n'a pas été démontrée à ce stade-ci. Les paramètres de mine, traitement, affinage et récupération n'ont pas été appliqués sur ces dernières.

La zone minéralisée demeure ouverte vers l'ouest, le sud et en profondeur. La teneur augmente vers l'ouest de la zone avec le sondage MVL-11-18 qui titre 2,15% OTRT sur 250,65 mètres entre les sections 5+00 ouest et 7+00 ouest. La phase 2 de la campagne de forage se concentre actuellement dans ce secteur afin de délimiter et mieux définir une zone à plus haute teneur.

Le tableau suivant présente les estimations de ressource indiquée et inférée pour la Zone Noyau à différents niveau de coupure avec le scénario de référence en gras.

Scénario de coupure OTRT (%) Catégorie de ressource
Tonnes
Densité moyenne (t/m3)
OTRT (%)

LREO (%)

IREO (%)

HREO (%)

Y2O3 (%)

Nb2O5 (%)
0.85 indiquée 196 200 000 2,91 1,420 1,372 0,037 0,004 0,007 0,123
1.00 indiquée 183 900 000 2,92 1,453 1,404 0,037 0,004 0,007 0,126
1.25 indiquée 136 000 000 2,92 1,562 1,511 0,039 0,004 0,007 0,135
1.50 indiquée 69 200 000 2,92 1,744 1,688 0,043 0,005 0,008 0,158
Scénario de coupure OTRT (%) Catégorie de ressource
Tonnes
Densité moyenne (t/m3)
OTRT (%)

LREO (%)

IREO (%)

HREO (%)

Y2O3 (%)

Nb2O5 (%)
0.85 Inférée 72 600 000 2,89 1,417 1,366 0,038 0,005 0,007 0,136
1.00 Inférée 66 700 000 2,89 1,460 1,408 0,039 0,005 0,007 0,140
1.25 Inférée 48 100 000 2,88 1,587 1,533 0,041 0,005 0,007 0,153
1.50 Inférée 26 800 000 2,87 1,755 1,696 0,045 0,005 0,008 0,177

Notes:

  • Effectif en date du 26 septembre 2011.
  • Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n'ont pas démontré la viabilité économique.
  • Oxydes de Terres Rares Totales (OTRT) incluent: La2O3, Ce2O3, Pr2O3, Nd2O3, Sm2O3, Eu2O3, Gd2O3, Tb2O3, Dy2O3, Ho2O3, Er2O3, Tm2O3, Yb2O3, Lu2O3, Y2O3.
  • Oxydes de Terres Rares Légères (LREO) incluent: La2O3, Ce2O3, Pr2O3 et Nd2O3.
  • Oxydes de Terres Rares Intermédiaires (IREO) incluent: Sm2O3, Eu2O3 et Gd2O3.
  • Oxydes de Terres Rares Lourdes (HREO) incluent: Tb2O3, Dy2O3, Ho2O3, Er2O3, Tm2O3, Yb2O3 et Lu2O3.

Utilisant le scénario de référence avec une coupure en OTRT de 1,00%, la teneur moyenne par oxyde est:

LREO IREO HREO
Catégorie de ressource
Tonnes
La2O3
(%)
Ce2O3
(%)
Nd2O3
(%)
Pr2O3
(%)
Sm2O3
(%)
Gd2O3
(%)
Eu2O3
(%)
Dy2O3
(%)
Y2O3
(%)
Nb2O5
(%)
Indiquée 183 900 000 0,3696 0,7163 0,2425 0,0755 0,0246 0,0082 0,0082 0,0023 0,0072 0,1257
Inférée 66 700 000 0,3785 0,7142 0,2404 0,0751 0,0255 0,0086 0,0086 0,0025 0,0078 0,1403

Le marché du Néodyme

La demande mondiale des ETR devrait être d'environ 180 000 tonnes métriques (tm) d'ici à 2015, avec des ventes atteignant environ 9,2 milliards de dollars. Les aimants permanents représentent le plus grand marché d'ETR en volume et en valeur. Résistants à la chaleur, les aimants néodyme-fer-bore (NdFeB), également connus sous le nom « néo-magnets », vont constituer la majorité des ventes (Source : The Freedonia Group, Inc. juillet 2011). Les Néo-magnets se trouvent dans les disques durs d'ordinateur et offrent un avantage important au niveau du poids et de la performance pour les moteurs à aimants permanents (PMM) des véhicules hybrides et électriques (HEV) et les générateurs à aimants permanents (PMG) des turbines éoliennes sans engrenage. Les HEV de Toyota-Prius, Nissan-Leaf, Ford Focus Electric, Honda-Insight utilisent tous des PMM. Les PMG sont utilisés pour la génération des turbines éoliennes « sans engrenage » où chaque mégawatt (MW) de capacité de production nécessite environ 150-200 kg de néodyme (Source : Technology Metals Research, LLC. Août 2011). Ces deux marchés émergents de l'énergie propre ont des projections de croissance étonnante : de 159 213 MW d'énergie éolienne (équivalant à 2 % de la consommation mondiale d'électricité) en 2009 à une capacité globale possible de 1 500 000 MW d'ici 2020 (Source : WWEA.org) et de 480 000 HEV total (équivalant à moins de 1 % des ventes mondiales) en 2008 pour un total attendus d'environ 11,28 millions HEV d'ici 2020 (Source: JPMorgan). La demande mondiale de l'oxyde de néodyme est approximée entre 35 000 et 40 000 mt d'ici à 2015, avec un approvisionnement mondial approximée entre 30 000 et 35 000 mt (Source : IMCOA, avril 2011). Le prix actuel de l'oxyde de néodyme est US$ 290/kg (Source : Asian Metals.com, 28 septembre 2011).

L'estimé des ressources de la Zone Noyau à Montviel a été réalisé à partir des paramètres suivants :

GéoMégA a réalisé 19 sondages totalisant 8,856 mètres en 2010 et 2011 sur la Carbonatite de Montviel. Les résultats analytiques ont permis l'estimation des ressources. Cette estimation a été réalisée par interpolation des teneurs d'un modèle de blocs, limité par une enveloppe géologique tridimensionnelle. L'extension de l'enveloppe géologique est d'environ 625 mètres dans l'axe est-ouest, 725 mètres dans l'axe nord-sud et atteint une profondeur maximale de 625 mètres sous la surface.

La dimension d'un bloc est cubique soit de 10 mètres par 10 mètres par 10 mètres vertical. L'interpolation des teneurs a été faite par krigeage ordinaire avec des composites standardisés de deux mètres de longueur. L'interpolation des (ETR, Nb, et P2O5) a été réalisée à partir de trois modèles de variogramme distincts. L'estimation des ressources a été effectuée avec le logiciel SECTCAD. Les valeurs analytiques n'ont pas été écrêtées pour l'estimation. Les résultats obtenus sont en place et aucune dilution minière n'est appliquée. La densité de la roche en place a été interpolée par Inverse de la distance au carré à partir de 308 mesures de densité distribuées de façon homogène dans l'enveloppe géologique. Les mesures de densité ont été prises sur des morceaux de carottes enveloppées.

Afin de démontrer la perspective raisonnable d'extraction économique, une optimisation de fosse avec le logiciel Whittle avec une pente de 45 degrés, récupération des OTRT de 75% et une récupération de 60% du Nb a été effectuée par SGS Géostat. La teneur de coupure a été établie en utilisant les paramètres économiques conceptuels suivants; un coût d'opération par tonne de 120$/tonne, un coût de minage de $5/tonne et un prix moyen des trois dernières années pour les ETR (Août 2008 à Août 2011). Les prix des ETR ont aussi été compilés à partir d'autres études minières ainsi que du site www.asianmetal.com. Seulement 12 blocs sur 98,054 sont à l'extérieur du scénario de base et seulement un de ces blocs était au-dessus de la teneur de coupure de 1% OTRT.

Divulgation norme canadienne 43-101

Claude Britt, géo. et Jacquelin Gauthier, ing., vice-président exploration, sont les Personnes Qualifiées selon les normes NI 43-101, qui ont supervisé et approuvé la rédaction de ce communiqué de presse.

Claude Duplessis, ing., et Guy Desharnais, Ph.D, géo., de la firme SGS Géostat, personnes qualifiées indépendantes au sens du Règlement NI 43-101, ont préparés le calcul de ressources pour la Zone Noyau de Montviel et ont vérifiés les données techniques de ce communiqué.

Le rapport complet sera déposé sur SEDAR au cours des 45 jours suivant ce communiqué.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la Bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l'exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

Renseignements