Ressources GéoMégA inc.
TSX CROISSANCE : GMA

Ressources GéoMégA inc.

23 mai 2012 09h05 HE

GéoMégA fore une zone à haute teneur de 1.38% oxyde de niobium + 2.06% oxydes de terres rares totales sur 95.5 m, incluant 3.08% oxyde de niobium sur 29.6 m

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 23 mai 2012) - Ressources Géoméga Inc. (« GéoMégA ») (TSX CROISSANCE:GMA) annonce les résultats du forage MVL-12-59B effectué dans la Phase 2 de forage sur son projet de Terres Rares/Niobium Montviel situé à proximité de Lebel-sur-Quévillon, Québec. Les faits saillants incluent :

MVL-12-59b: 2.06% oxydes de terres rares totales (« OTRT ») + 1.38% Nb2O5 sur 95.5 m de 334.5 m;
Incluant: - 2.42% OTRT + 3.08% Nb2O5 sur 29.6 m de 351.4 m;
No.
forage
Section/
Plongée/
Azimut
De À Longueur
carotte
(1)
OTRT
(2)
(%)
Oxyde
de
Néodyme
OTRIL
OTRT (%)
Oxyde
de
Niobium
Fe2O3
(3)
(m) (m) (m) (%) (%) (%)
MVL-12-59B 6+80W/
-55/
330
318.0 501.0 183 1.53 0.25 3.89 0.76 22.1
Incl. 334.5 430.0 95.5 2.06 0.33 3.26 1.38 23.9
Incl. 351.4 381.0 29.6 2.42 0.42 3.06 3.08 21.6
1. Puissance réelle estimée à 45% de la longueur de carotte selon l'interprétation structurale de la zone enrichie.
2. Cérium, lanthane, néodyme, praséodyme sont les oxydes de terres rares les plus abondantes.
3. Sidérite, ankérite et magnétite sont les minéraux de fer les plus abondants.
4. 0.1% = 1 kg/tonne

Le forage MVL-12-59B est situé approximativement 170 mètres et 60 mètres au sud-est des forages MVL-11-32D et MVL-11-34 respectivement sur la section 6+80 Ouest. Les faits saillants du communiqué de presse du 14 février 2012 inclus :

MVL-11-32D: 2.59% OTRT + 0.55% Nb2O5 intersecté sur 19.5 m de 219 m;

MVL-11-34: 3.09% OTRT + 0.60% Nb2O5 intersecté sur 46.5 m de 318 m.

Le forage MVL-12-59B a intersecté la silico-carbonatite (roche encaissante) en début de forage (0 à 318 mètres) pour ensuite intersecté la ferro-carbonatite de 318 à 501 mètres. Les résultats additionnels des autres résultats d'analyses de la Phase 2 de forage, 35 forages sur 15 569 mètres, seront divulgués lorsque la vérification sera achevée.

« L'équipe technique a vu juste avec l'interprétation d'une zone enrichie en terres rares dans la préparation de la Phase 2 de forage. L'enrichissement en niobium est un bonus. La teneur en niobium de la zone enrichie se compare favorablement à la teneur moyenne exploitée à Niobec (IAMGOLD), la seule mine de niobium en production à l'extérieur du Brésil, aussi au Québec. Suite aux excellents résultats préliminaires sur la récupération du pyrochlore, minéral porteur du niobium, l'étude préliminaire économique (EPE) aura un concentré d'oxyde de niobium en sous-produit. » commente Simon Britt, Chef de la direction de GéoMégA.

À propos du niobium

Le niobium est utilisé dans la fabrication d'acier à haute résistance expressément utilisé dans la fabrication de technologies vertes, turbines, aérospatiale, automobile, pétrole et gaz. La consommation mondiale annuelle de ferro-niobium est d'environ 90 000 000 de kilogrammes et croît à un taux annuel de 5 à 7 %. Les prévisions à long terme du prix du ferro-niobium est 45$US/kg (IAMGOLD). Il y a trois producteurs dans le monde, qui comprennent la CBMM (Brésil), Anglo American (Brésil) et IAMGOLD (Canada).

Laboratoire CANMET (Ottawa)

Le laboratoire des mines et des sciences minérales de CANMET (CANMET) a été retenu en mai 2012 pour entreprendre des travaux parallèles sur la récupération du néodyme, dysprosium, praséodyme et niobium. La préparation du programme est en cours, les essais commenceront une fois que la séparation ferromagnétique (étape 2 du schéma des procédés) est optimisée. CANMET a récemment lancé un projet interne qui vise à faire progresser la science et la technologie de traitement des minéraux de terres rares, y compris la caractérisation des minéraux, la séparation physique et extraction hydrométallurgique. Le but est de rendre les processus plus écologiques par l'utilisation économe de l'eau et de l'énergie et l'impact réduit du traitement des effluents sur l'environnement.

À propos du projet de Terres Rares/Niobium Montviel

Le projet de Terres Rares/Niobium Montviel est situé à environ 45 km à l'ouest du territoire de la Première Nation Crie de Waswanipi et à 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon, dans la partie sud déjà mise en valeur du Plan Nord du Québec (Nord du 49e parallèle). Le Plan Nord est un plan de développement économique, social et environnemental dans le Nord québécois de 80 milliards de dollars échelonné sur 25 ans. Le calcul initial des ressources conformément avec le Règlement 43-101 de Montviel à une teneur de coupure de base d'OTRT titrant 1%, divulgué le 29 septembre 2011, totalise 183,9 millions de tonnes de ressources minérales indiquées titrant 1,45% OTRT et 66,7 millions de tonnes de ressources minérales présumées titrant 1,46% OTRT. Montviel, une des plus importantes ressources en OTRT à l'extérieur de la Chine, a le potentiel de jouer un rôle important à moyen terme dans le secteur grandissant des aimants permanents en raison de la proximité aux infrastructures et de la main-d'oeuvre disponible. L'EPE, en cours avec G Services Miniers inc., portera d'abord sur la zone enrichie en terres rares et niobium.

Divulgation norme canadienne 43-101

Alain Cayer, géologue, Msc., VP-Exploration, est la Personne Qualifiée selon le Règlement NI 43-101 et Claude Britt, conseiller en géologie de GéoMégA, ont supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques de ce communiqué de presse.

Toutes les analyses ont été effectuées par le laboratoire d'ALS Global à Vancouver. Chaque échantillon a subi une fusion au métaborate de lithium, suivi d'une analyse par spectrométrie d'émission atomique et complété par de la spectrométrie de masse. Une analyse plus spécifique par fluorescence X a été effectuée pour le niobium. Les contrôles de qualité comprennent l'insertion systématique de blancs, de doublons et de standards de terres rares.

Oxydes de Terres Rares Totales (OTRT) incluent: La2O3, Ce2O3, Pr2O3, Nd2O3, Sm2O3, Eu2O3, Gd2O3, Tb2O3, Dy2O3, Ho2O3, Er2O3, Tm2O3, Yb2O3, Lu2O3, et Y2O3.

Oxydes de Terres Rares Intermédiaires et Lourdes (OTRIL) incluent: Sm2O3, Eu2O3, Gd2O3, Tb2O3, Dy2O3, Ho2O3, Er2O3, Tm2O3, Yb2O3, Lu2O3, et Y2O3 exprimé en pourcentage du contenu OTRT.

À propos de GéoMégA

GéoMégA, qui détient 100 % du projet de Terres rares/Niobium Montviel, est une société d'exploration minière québécoise dont l'objectif est la découverte de gisements économiques de métaux mineurs au Québec. GéoMégA s'engage à respecter les normes de l'industrie minière canadienne et se distinguer par son expertise, son savoir-faire et son respect des communautés locales et de l'environnement.

Actuellement, GéoMégA a 28 899 113 actions ordinaires en circulation.

Simon Britt, Président et chef de la direction

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l'égard de nos intentions et de nos plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations posées par la société et comportent un nombre de risques et d'incertitudes. Par conséquent, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents déposés par la société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les conditions météorologiques, l'accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l'échec des travaux d'exploration et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l'environnement économique, concurrentiel, politique et social en général. La société se décharge expressément de l'obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif, sauf si la législation en valeurs mobilières l'exige.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité à l'égard de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements