Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

22 mars 2011 18h17 HE

Georgetti demande aux partis d'examiner le budget soigneusement

Le président du CTC est satisfait de l'augmentation au SRG et des mesures sur le partage d'emploi

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 mars 2011) - Le Congrès du travail du Canada demande à tous les partis à la Chambre des Communes d'examiner ce que le budget fédéral peut apporter aux Canadiennes et Canadiens qui ont le plus besoin d'aide.

« Le mouvement syndical juge ce budget sur sa capacité à améliorer la sécurité économique des Canadiennes et Canadiens », explique Ken Georgetti, président du CTC.

Georgetti rappelle que le CTC a exercé d'énormes pressions pour faire augmenter le Supplément de revenu garanti (SRG) versé à 1,6 million de personnes âgées à faible revenu. « Le ministre Flaherty a apporté de légères améliorations au SRG dans ce budget. C'est un gain pour chaque personne âgée qui vit dans la pauvreté au Canada et nous sommes fiers d'avoir joué un rôle important dans cette campagne en leur nom. »

Georgetti ajoute toutefois que le SRG ne devrait pas être une solution à long terme à la question de la pauvreté chez les aînés. « Le meilleur moyen d'assurer la sécurité des retraites des Canadiennes et Canadiens est d'améliorer le Régime de pensions du Canada. Nous voulons un engagement ferme de ce gouvernement qu'il doublera graduellement les prestations pleinement capitalisées du Régime de pensions du Canada. Nous voulons qu'un calendrier soit fixé pour la mise en œuvre, dès que la formule de modification requise est établie. »

Selon Georgetti, le CTC veut que le gouvernement investisse dans des programmes qui aident à renforcer l'économie grâce à de bons emplois qui permettent de subvenir aux besoins d'une famille et qu'Ottawa en fasse davantage pour les sans-emploi. « Je suis heureux des annonces dans le budget concernant la prolongation des programmes sur le partage d'emploi, les projets pilotes sur l'AE, l'aide aux travailleurs plus âgés mis à pied et l'amélioration de la protection des salaires pour les travailleurs mis à pied. »

Bien qu'il accueille favorablement le prolongement d'un an du programme de rénovation domiciliaire évalué à 400 millions de $, Georgetti ajoute « qu'il reste toutefois beaucoup à faire pour remettre les chômeuses et chômeurs canadiens au travail ». Il s'est dit préoccupé du couperet qui tombera suite à l'annonce non spécifiée de réduire les dépenses d'Ottawa d'un montant additionnel de 4 milliards de $ par année.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca

Renseignements