Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

27 juil. 2012 12h37 HE

Georgetti dit qu'Ottawa ne répond pas aux questions essentielles

Le président du CTC l'incite à faire preuve de leadership en matière de soins de santé et de pensions

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 27 juillet 2012) - Le président du Congrès du travail du Canada indique que les premiers ministres provinciaux sont forcés de prendre les devants sur les questions qui importent le plus aux Canadiens et Canadiennes parce qu'Ottawa ne le fait pas.

Ken Georgetti a émis ses commentaires à Halifax après avoir suivi une réunion du Conseil de la fédération à laquelle assistaient les premiers ministres provinciaux et les dirigeants territoriaux. « Les Canadiens et les Canadiennes sont très préoccupés par les soins de santé et la sécurité des retraites et ils veulent que leurs gouvernements collaborent pour résoudre ces questions », a déclaré M. Georgetti.

« Malheureusement, le gouvernement fédéral suit une approche unilatérale concernant les soins de santé et les pensions. L'année dernière, le ministre fédéral des Finances a présenté aux premiers ministres provinciaux la contribution du gouvernement fédéral pour les soins de santé jusqu'en 2024, une offre à prendre ou à laisser. Cela ne suffit pas. Nous voulons qu'Ottawa demeure un partenaire à part entière de notre système de santé et qu'il négocie avec les provinces relativement à son financement. »

M. Georgetti indique que la démarche unilatérale du gouvernement concernant les soins de santé ressemble à son approche visant à changer la Sécurité de la vieillesse (SV) et à la sécurité des retraites en général. « Un bon nombre de premiers ministres provinciaux admettent l'argument du CTC selon lequel l'amélioration du Régime de pensions du Canada est le meilleur moyen de garantir que les gens prennent leur retraite dans la dignité. Pourtant, Ottawa a choisi de créer une option nettement inférieure administrée par le secteur privé appelée régimes de pension agréés collectifs. »

Selon M. Georgetti, les sondages menés par le CTC indiquent que les gens veulent et sont en droit d'attendre du gouvernement fédéral qu'il contribue grandement à améliorer la vie de tous les Canadiens et Canadiennes. « Les premiers ministres veulent prendre des mesures concernant les pensions et la santé et nous demandons à Ottawa de mettre la main à la pâte aussi. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web: www.congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour.

Renseignements