Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

14 déc. 2006 10h32 HE

"Gérer un budget de plus de 2 milliards de dollars constitue une tâche d'envergure qui exige un sens des responsabilités et, les commentaires de Monsieur Stuart sont tout à fait inappropriés....

...Je m'interroge sérieusement à savoir si les autres maires sont favorables à son appel à la désobéissance civile" -Helen Fotopulos

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 14 déc. 2006) - Madame Helen Fotopulos, porte-parole des questions relatives au conseil d'agglomération, soutient que les représentants de la Ville de Montréal privilégient un débat calme et constructif en ce qui a trait aux litiges concernant les affaires de l'agglomération. Madame Fotopulos a affirmé qu'elle condamne fermement les commentaires récemment faits par le maire de Montréal-Ouest, monsieur Campbell Stuart, qui a menacé publiquement le gouvernement du Québec au sujet des modifications de la structure de l'agglomération. Madame Fotopulos déplore également la décision prise par les maires des villes reconstituées de boycotter les réunions du conseil d'agglomération, dont celle qui a eu lieu hier.

"Les commentaires du maire Stuart manquent totalement de respect envers madame Normandeau, la ministre des Affaires municipales et des Régions du Québec. Gérer un budget de plus de 2 milliards de dollars constitue une tâche d'envergure qui exige un sens des responsabilités et, les commentaires de Monsieur Stuart sont tout à fait inappropriés. Je m'interroge sérieusement à savoir si les autres maires sont favorables à son appel à la désobéissance civile", affirme Madame Fotopulos.

Dans une édition récente d'un journal hebdomadaire de l'ouest de la ville, Monsieur Stuart était ainsi cité : "We're really pissed off about this, and if (Minister Normandeau) doesn't change something really quick, if she doesn't respond to what is going to be an appeal, there is going to be hell to pay. The (agglomeration) structure gives Montreal carte blanche to steal us blind. They were allowed to do it the first time. If (Minister Normandeau) doesn't address this issue now, she's going to be facing a really big, big problem. She may be looking at a tax revolt, electoral defeat - she may be looking at a lot of things. That government had better watch out. There's a whole lot of people being screwed here".

"Les commentaires de monsieur Stuart sont d'autant plus malheureux que le président du comité exécutif, monsieur Frank Zampino, a clairement mentionné, à plusieurs reprises, qu'advenant le cas où les maires des villes reconstituées auraient des questions concernant le budget d'agglomération, la meilleure chose à faire serait de participer aux nombreuses audiences de la commission tenues à l'hôtel de ville. Au lieu d'agir ainsi, les maires ont, de façon quasi unanime, boycotté ces audiences de même que les réunions du conseil d'agglomération, au détriment des citoyens qui les ont élus", a déclaré madame Fotopulos.

"Si les maires des villes reconstituées ne veulent pas participer au processus, ils peuvent être sûrs que les représentants de la Ville de Montréal continueront de défendre les intérêts de tous les Montréalais et Montréalises. Tous les représentants élus ont la responsabilité de s'assurer que le conseil d'agglomération fonctionne le plus efficacement possible, puisqu'il s'agit d'une structure légitime mise en place par le gouvernement du Québec. Discuter de la question de manière calme et constructive représente une option légitime, mais la menace publique de monsieur Stuart envers le gouvernement du Québec et le boycott des Villes reconstituées ne peuvent qu'être nuisible pour toutes les parties concernées".

Renseignements

  • Darren Becker
    514-872-6412