SOURCE: Glassdoor

Glassdoor

14 juin 2016 22h52 HE

Glassdoor publie une analyse des données salariales de ses employés par sexe à l'occasion du sommet de l'United State of Women à la Maison-Blanche

Glassdoor ne présente aucun écart salarial ajusté statistiquement signifiant entre ses employés hommes et femmes, s'engage à conduire un audit salarial annuel et lance un programme pilote en vue de soutenir les autres entreprises dans l'analyse de leurs propres pratiques salariales

MILL VALLEY, CALIFORNIE--(Marketwired - Jun 14, 2016) - Glassdoor(R), le site de recrutement et de recherche d'emploi le plus transparent au monde, a publié Aujourd'hui une récente analyse des données salariales des quelque 600 employés de l’entreprise en fonction de leur sexe, dont un aperçu en détail de la répartition par sexe au sein de ses équipes d'ingénierie et de direction. Tandis que la Maison-Blanche organise son sommet de l'United State of Women, Glassdoor a réitéré son engagement envers l'égalité et la transparence salariales et a annoncé ne présenter statistiquement aucun écart salarial ajusté entre les hommes et les femmes en tenant compte de facteurs tels que l'âge, l'intitulé de poste, la performance, le niveau et le département. L'entreprise s'est engagée à réaliser une analyse salariale annuelle et a également annoncé le lancement d'un nouveau programme pilote en vue d'aider d'autres entreprises à évaluer leurs propres données salariales de manière anonyme.

Une récente étude de Glassdoor Economic Research, intitulée Démystifier les inégalités de revenus entre hommes et femmes[1], a révélé que l'écart salarial entre les hommes et les femmes existe bien et qu'il est considérable. Elle a indiqué que l'écart salarial « brut » entre les hommes et les femmes s'élève à 24,1 % aux États-Unis, ce qui signifie qu'en moyenne, les femmes touchent 0,76 dollar pour chaque dollar gagné par les hommes. Toutefois, lorsqu'on ajuste certains facteurs comme l'âge, l'éducation, les années d'expérience, le lieu, l'intitulé du poste et l'entreprise, l'écart est réduit, sans toutefois disparaître, à 5,4 %, écart pour lequel il n'existe aucune explication et qui pourrait être dû à des préjugés.

En employant la même méthode pour analyser les données salariales internes de Glassdoor de manière anonyme, Glassdoor Economic Research n'a statistiquement décelé aucun écart salarial considérable entre les hommes et les femmes en tenant compte de facteurs comme l'âge, l'intitulé du poste, le niveau d'ancienneté, le département et la note de performance des employés. Comme la plupart des entreprises technologiques, la main d'œuvre de Glassdoor se compose de plus d'hommes (55 pour cent) que de femmes (45 pour cent). De plus, les femmes représentent 42 pour cent de la haute direction de Glassdoor, définie comme les directeurs et postes supérieurs. L'écart brut parmi ses employés s'élève à un salaire de base moyen de 85 962 USD pour les femmes, tandis que celui des hommes est de 107 371 USD, ce qui représente un écart de près de 20 pour cent. Toutefois, en ajoutant des facteurs de contrôle tels que l'intitulé de poste, l'ancienneté, le niveau au sein du département et la performance, l'écart est réduit à -425 USD, avec un léger avantage salarial pour les femmes, bien que cela ne soit pas statistiquement significatif.

De plus, au sein du département de l'ingénierie, qui comprend 21 pour cent de femmes, les hommes touchent en moyenne 2 900 USD de plus par an que les femmes en termes de salaire de base. Mais après l'ajout de contrôles statistiques, l'écart passe à -3 132 USD, un léger avantage salarial pour les femmes ingénieurs mais qui n'est encore une fois pas statistiquement significatif. Le rapport étudie également la rémunération totale et les bonus et il n'a révélé aucun écart salarial ajusté statistiquement considérable.

« Le salaire équitable pour un même travail n'est pas seulement un droit de l'employé, il s'agit d'un droit humain. Glassdoor a l'honneur de se joindre à la Maison-Blanche et de réitérer son engagement en faveur de l'augmentation de la transparence et de l'égalité salariale sur le lieu de travail. L'augmentation de la transparence en matière de rémunération constitue un facteur important dans l'identification des inégalités salariales, et nous encourageons davantage d'employés à partager leur salaire de manière anonyme sur Glassdoor afin de pouvoir plus facilement combler les écarts salariaux actuels, a déclaré Robert Hohman, co-fondateur et PDG de Glassdoor, Inc. Nous sommes conscients du travail à accomplir pour atteindre l'égalité entre les hommes et les femmes sur le lieu de travail, et Glassdoor s'engage à mener cet effort, en tant qu'employeur qui réalise un audit annuel de ses propres pratiques et en tant que plateforme qui aide les Américains et les employeurs à promouvoir l'égalité salariale et à combler les écarts de rémunération existants. »

Dans le cadre de son engagement à la Maison-Blanche, Glassdoor a également lancé un programme pilote visant à aider d'autres entreprises à évaluer leurs propres pratiques salariales au moyen d'une analyse économique anonyme et confidentielle. Les employeurs qui souhaitent participer au programme pilote peuvent poser leur candidature sur le site de Glassdoor : http://resources.glassdoor.com/glassdoor-pay-data-pilot-program.html. De plus, les employeurs qui souhaitent promouvoir leur engagement envers la Maison-Blanche ou leurs propres pratiques de rémunération équitable peuvent faire le Serment de l'égalité salariale sur Glassdoor afin de témoigner de leur engagement d'entreprise à rémunérer les employés de manière équitable pour un même travail et une même expérience. Plus de 2 000 employeurs l'ont déjà fait.

« Neuf employés américains sur dix estiment que les personnes devraient être payées de manière égale pour un même travail, et les employeurs qui adoptent l'engagement de verser des salaires équitables et en font la promotion se distinguent de la concurrence et renforcent leur image d'entreprise, a annoncé Dawn Lyon, vice-présidente des affaires générales et responsable de la rémunération égalitaire chez Glassdoor, Inc. Nous encourageons les employeurs à évaluer leurs propres données salariales et à garantir qu'ils paient tous leurs travailleurs de manière équitable. »

Consultez le site de Glassdoor pour effectuer une recherche salariale ou soumettre un rapport salarial. Rendez-vous sur le site de Glassdoor Economic Research pour vous abonner aux derniers rapports sur le marché de l'emploi et l'emploi économique.

À propos de Glassdoor

Glassdoor est le site de recrutement et de recherche d'emploi le plus transparent au monde, qui change la façon dont les gens cherchent un emploi et la manière dont les entreprises recrutent les meilleurs talents. Glassdoor compile des avis gratuits et anonymes, des évaluations et des contenus de salaire en addition aux offres d'emploi pour aider les personnes à la recherche d'un emploi à trouver les meilleurs offres et à aborder les questions cruciales qui surgissent au cours des phases de recherche d'emploi, de candidature, d'entrevue et de négociation. Glassdoor offre aux employeurs des solutions d'affichage d'offres d'emploi, de promotion et de recrutement pour aider à attirer des candidats de qualité à une fraction du coût des autres moyens. En outre, Glassdoor est disponible via l'une des applications de recherche d'emploi les plus populaires sur les plates-formes iOS et Android.

Lancée en 2008, Glassdoor a amassé près de 200 millions de dollars auprès de Google Capital, Tiger Global, Benchmark, Battery Ventures, Sutter Hill Ventures, DAG Ventures, Dragoneer Investment Group, des de fonds et comptes d'investissement conseillés par T. Rowe Price Associates, Inc. et bien d'autres.

Glassdoor est une marque déposée de Glassdoor, Inc.

[1] Chamberlain, Démystifier les inégalités de revenus entre hommes et femmes, mars 2016 : https://www.glassdoor.com/research/studies/gender-pay-gap/

Renseignements



  • Personne-ressource auprès des médias :
    MaryJo Fitzgerald ou Marc Cowlin
    pr@glassdoor.com