Goodfellow inc.
TSX : GDL

Goodfellow inc.

24 nov. 2016 17h32 HE

Goodfellow annonce la fin de ses vérifications, le retraitement de ses résultats du deuxième trimestre et une perte anticipée pour le troisième trimestre

DELSON, QUEBEC--(Marketwired - 24 nov. 2016) - Goodfellow inc. (TSX:GDL) (« Goodfellow » ou la « Société ») annonce aujourd'hui qu'elle a complété l'examen de ses comptes entrepris suite à la découverte de certains écarts qui avait mené à son annonce le 13 octobre 2016 du report du dépôt de son rapport financier intermédiaire, son rapport de gestion intermédiaire et ses attestations intermédiaires de la période terminée le 31 août 2016 (l' « information financière du troisième trimestre »).

Résultats de l'examen

Le processus d'examen a été réalisé sous la gouverne du comité d'audit et du conseil d'administration qui ont également retenu les services de ses vérificateurs, KPMG, afin de compléter certaines procédures choisies à l'égard des résultats pour la période de neuf mois complétée au 31 août 2016, y compris un contrôle au niveau des inventaires et du coût des ventes. Aux termes de l'examen complété, des problèmes se rapportant à la comptabilisation de valeurs d'inventaire et son impact sur le coût des ventes ont été identifiés et des mesures additionnelles ont été prises afin de vérifier la fiabilité du nouveau système intégré d'information financière (le « système ERP ») et la validité de ses résultats. Aux termes de son examen, la Société a déterminé qu'une faiblesse importante existait au niveau de la conception des contrôles internes à l'égard de l'information financière de la Société se rapportant aux contrôles d'inventaires, en raison principalement de l'implantation du nouveau système ERP le 1er décembre 2015. Cette faiblesse importante résulte essentiellement de l'absence de certains contrôles de prévention et de détection au niveau de la gestion d'inventaire.

La direction a entrepris une révision exhaustive des opérations traitées avec le nouveau système ERP avec l'objectif de résoudre les déficiences de conception et de mettre en place des contrôles compensatoires visant à réduire le risque d'une inexactitude importante. La Société est en voie de mettre en œuvre un plan de remédiation visant à corriger cette faiblesse de conception. La Société a retenu les services de Deloitte afin de l'épauler dans la conception et la mise en œuvre de ce plan de remédiation. Dans l'intervalle, le nombre de décomptes d'inventaire a été accru à un niveau auquel la Société peut avoir confiance en la validité statistique des résultats de ces décomptes.

Retraitement des états financiers pour le deuxième trimestre

Les déficiences au niveau des contrôles décrites ci-dessus ont mené la Société a conclure que ses états financiers pour le deuxième trimestre complété au 31 mai 2016 doivent être retraités. Plus précisément, un nombre de corrections doivent être apportées qui auront pour effet de réduire le bénéfice net du deuxième trimestre de 3,4 millions $ à environ 2,4 millions $ après impôt, soit 0,28 $ par action.

Résultats pour le troisième trimestre

Suite à son examen, la Société est maintenant en position de pouvoir finaliser l'information financière du troisième trimestre. Les ventes pour le troisième trimestre que la Société prévoit annoncer ont continué d'être positives à environ 159 millions $, représentant une augmentation de 4,9 % comparativement à la même période de l'année précédente. La Société a également décelé une détérioration importante des conditions de marché pour deux de ses plus grandes lignes de produits. Ceci a eu un impact important sur les marges au troisième trimestre. La Société prévoit que l'effet combiné de cette réduction des marges et des coûts supérieurs encourus pour la mise en œuvre du nouveau système ERP va résulter dans la déclaration d'une perte nette pour le trimestre d'environ 2,7 millions $ après impôt, soit 0,32 $ par action, ce qui représenterait une perte d'environ 1,2 million $ après impôt, soit 0,14 $ par action pour la période de neuf mois complétée au 31 août 2016.

Goodfellow prévoit publier son information financière du troisième trimestre et son rapport financier intermédiaire, son rapport de gestion intermédiaire et ses attestations intermédiaires pour le deuxième trimestre complété au 31 mai 2016 (l' « information financière du deuxième trimestre ») le 29 novembre 2016 à la fermeture des marchés. En raison de ce retraitement, on ne doit pas se fonder sur l'information financière du deuxième trimestre publiée antérieurement.

Interdiction d'opérations limitée aux dirigeants

L'interdiction d'opérations limitée aux dirigeants prononcée suite au report de la publication de l'information financière du troisième trimestre demeure en vigueur. La Société compte demander le retrait de cette interdiction suivant le dépôt de l'information financière du troisième trimestre et de l'information financière du deuxième trimestre retraitée.

Il n'y a pas de manquement aux déclarations de la Société concernant le respect des lignes directrices sur l'information de remplacement, ni de manquement (réel ou anticipé) postérieur au manquement annoncé dans son communiqué du 13 octobre dernier tel que mis à jour avec le présent communiqué. Il n'y a pas d'autre information importante sur les affaires de la Société qui n'a pas été divulguée publiquement.

À PROPOS DE GOODFELLOW

Goodfellow inc. est l'un des plus grands manufacturiers et distributeurs indépendants de produits de bois et de planchers de bois franc au Canada. Les actions de la Société sont cotées à la Bourse de Toronto (Symbole : GDL).

Pour plus de renseignements, consultez le site www.goodfellowinc.com

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Ce document contient des prévisions implicites ou explicites ainsi que des énoncés prospectifs, y compris des prévisions quant à la publication de l'information financière du troisième trimestre, du retraitement de l'information financière du deuxième trimestre, de la confiance dans les résultats financiers retraités et à venir, de la mise en œuvre d'un plan pour remédier aux faiblesses de conception liées aux contrôles d'inventaire et de l'intention de demander le retrait de l'interdiction d'opérations limitée aux dirigeants. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur diverses attentes, évaluations et hypothèses, y compris : la nature et l'ampleur des déficiences de conception, l'efficacité des mesures prises dans l'intervalle afin de donner confiance en la validité des décomptes d'inventaire et des résultats financiers retraités et à venir, la pertinence des contrôles compensatoires au niveau de la gestion d'inventaire afin de réduire les risques d'inexactitudes importantes qui doivent être mises en œuvre en vertu du plan de remédiation et la capacité de la Société à obtenir le retrait de l'interdiction d'opérations limitée aux dirigeants.

Bien que la Société considère que les attentes reflétées dans les énoncés prospectifs contenus au présent document et que les hypothèses sur lesquelles ces énoncés prospectifs sont fondées sont raisonnables, il ne peut y avoir de certitude que ces attentes et hypothèses s'avéreront exactes. Nous mettons en garde le lecteur de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs contenus au présent document puisqu'il n'y a pas de certitude que les plans, intentions ou attentes sur lesquels ces énoncés prospectifs sont fondés vont se produire. Par leur nature même, les énoncés prospectifs impliquent plusieurs hypothèses, risques connus et inconnus et incertitudes qui font en sorte que les projections, prévisions et autres énoncés prospectifs puissent ne pas se concrétiser ou que les performances réelles et les résultats financiers dans des périodes futures diffèrent de façon importante des évaluations ou projections de performances futures ou de résultats exprimés ou inférés par ces énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les éléments suivants : l'éventualité que les déficiences de conception et leurs impacts identifiés par la Société dans le cadre de son examen soient significativement différents de ceux évalués et anticipés, l'inefficacité possible des contrôles compensatoires au niveau de la gestion d'inventaire qui doivent être mis en œuvre en vertu du plan de remédiation et d'autres facteurs décrits dans les documents d'information de la Société disponibles au Canada sur www.sedar.com.

Renseignements

  • Goodfellow inc.
    Denis Fraser
    Président et chef de la direction
    450 635-6511
    450 637-3730 (FAX)
    info@goodfellowinc.com