Commissariat aux langues officielles

Commissariat aux langues officielles

27 nov. 2007 09h15 HE

Graham Fraser demande au gouvernement fédéral d'agir dans trois secteurs prioritaires

Le commissaire aux langues officielles entame la deuxième année de son mandat

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 nov. 2007) - "Le gouvernement fédéral a un rôle important à jouer à l'égard de la dualité linguistique canadienne," a indiqué aujourd'hui le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser. "Ainsi, au cours de la prochaine année, je m'attends à voir des résultats sur le plan de trois enjeux particuliers." Il faisait référence à la prochaine phase du Plan d'action pour les langues officielles, au leadership nécessaire pour améliorer l'accueil dans les bureaux fédéraux bilingues et à la place accordée à la dualité linguistique dans le renouvellement de la fonction publique.

M. Fraser, qui a commencé son mandat de sept ans au mois d'octobre 2006, a profité d'une comparution devant le Comité permanent sur les langues officielles de la Chambre des Communes aujourd'hui pour faire le bilan de sa première année en poste et attirer l'attention sur ces trois "questions des plus pressantes". Il a demandé aux parlementaires de s'y intéresser également.

Le commissaire a salué l'intention du gouvernement de donner suite au Plan d'action sur les langues officielles, mais il attend d'en connaître les détails avant de se prononcer davantage. "Il s'agit d'une initiative très attendue qui témoigne du leadership du gouvernement à l'égard de la dualité linguistique", a reconnu M. Fraser.

D'autre part, le commissaire s'inquiète des piètres résultats obtenus par les institutions fédérales quant au service au public et à la langue de travail, comme il en a fait état dans son rapport annuel du mois de mai dernier. "Je constate, à l'heure actuelle, une application moins rigoureuse, voire minimaliste, de la Loi sur les langues officielles dans la fonction publique fédérale," a dit M. Fraser.

"Sans un leadership soutenu de la part des dirigeants, nous assisterons à un recul. Le greffier du Conseil privé a lancé une initiative de renouvellement de la fonction publique, et il va sans dire que la dualité linguistique doit trouver sa place dans toutes les facettes de cette réforme."

Le commissaire a également indiqué aux parlementaires qu'il entend mettre en oeuvre de nouveaux moyens d'appuyer les institutions fédérales dans l'atteinte des objectifs de la Loi sur les langues officielles. "Par l'entremise d'initiatives de collaboration et l'adoption d'une approche globale, nous pourrons traiter les enjeux au sein des institutions fédérales," a indiqué M. Fraser.

Une vérification de la formation offerte dans les deux langues officielles par les Forces canadiennes sera d'ailleurs entreprise au cours de la prochaine année.

Parmi les autres initiatives prévues par le commissariat, M. Fraser a mentionné des études sur les possibilités d'apprentissage de la langue seconde à l'université et sur la place de la dualité linguistique dans l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 en Colombie-Britannique. D'autres études de cas sur la vitalité des communautés de langue officielle seront menées, en particulier sur des aspects touchant les communautés anglophones du Québec et la francophonie des territoires du Nord canadien.

M. Fraser a aussi exposé aux parlementaires les raisons pour lesquelles il a demandé, la semaine dernière, l'autorisation d'intervenir dans le recours intenté par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada qui souhaite le rétablissement du Programme de contestation judiciaire. "Ce recours donne aux tribunaux l'occasion de clarifier pour la première fois la portée des obligations des institutions fédérales en matière de langues officielles telles qu'elles sont stipulées dans la partie VII de la Loi sur les langues officielles à la suite des modifications apportées à cette dernière en 2005. Il aura des répercussions considérables sur les institutions fédérales et les communautés de langue officielle en situation minoritaire."

L'allocution de M. Fraser est publié sur le site Web du Commissariat aux langues officielles, à l'adresse http://www.ocol-clo.gc.ca/.

Renseignements

  • Commissariat aux langues officielles
    Robin Cantin
    Gestionnaire, Relations avec les médias
    613-995-0374 ou Cellulaire : 613-324-0999
    Numéro sans frais : 1-877-996-6368
    robin.cantin@ocol-clo.gc.ca