Commissariat aux langues officielles

Commissariat aux langues officielles

19 juin 2008 16h25 HE

Graham Fraser soulagé de voir maintenus les investissements en langues officielles

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 juin 2008) - "Je suis soulagé de voir que le nouveau plan du gouvernement fédéral en matière de langues officielles permettra que les progrès accomplis au cours des cinq dernières années se poursuivent", a déclaré aujourd'hui le commissaire aux langues officielles Graham Fraser.

"La Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne est un document complexe qui demande d'être étudié à fond. Cependant, ma première réaction a été du soulagement", a déclaré M. Fraser. "Cette initiative devrait permettre aux institutions concernées de poursuivre les initiatives en cours. La Feuille de route contient également certains éléments nouveaux, notamment dans le domaine des arts et de la culture."

M. Fraser a bien accueilli l'intention du gouvernement fédéral d'accentuer les efforts de promotion des langues officielles. "Evidemment, tout dépend de la façon dont les institutions fédérales et leurs partenaires mettent en oeuvre cet engagement", a-t-il précisé.

Le commissaire est cependant inquiet de constater que le document présenté aujourd'hui par la ministre Josée Verner ne contient pas de volet sur la fonction publique. "Je suis déçu, évidemment. Je souhaitais que cet aspect fasse partie des priorités du gouvernement. Voilà à peine trois semaines, je lançais mon rapport annuel dans lequel j'insiste sur l'importance de renforcer l'application de la Loi sur les langues officielles au sein de la fonction publique fédérale et de créer un milieu de travail favorisant l'usage des deux langues. Cet aspect est presque absent de la Feuille de route", a constaté le commissaire.

Par ailleurs, le commissaire a encouragé le gouvernement fédéral à travailler avec ses partenaires pour fixer des objectifs précis à atteindre dans le cadre de la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne et mesurer les progrès.

Finalement, M. Fraser a bien accueilli la mise sur pied d'un nouveau programme de défense des droits linguistiques qui remplacera en partie le Programme de contestation judiciaire. "Je suis heureux de voir le gouvernement reconnaître que les Canadiens et Canadiennes ont besoin d'un accès aux tribunaux pour faire respecter leurs droits constitutionnels en matière linguistique. Le rétablissement d'un programme d'appui aux droits linguistiques rend à nouveau disponible un outil essentiel."

Renseignements

  • Commissariat aux langues officielles
    Robin Cantin
    Gestionnaire, Relations avec les médias
    613-995-0374
    Cellulaire : 613-324-0999
    Numéro sans frais : 1-877-996-6368