Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

08 avr. 2009 14h49 HE

Grand investissement pour le port d'Oshawa dans le cadre du Plan d'action économique du Canada

OSHAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 avril 2009) - L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, accompagné de Colin Carrie, député fédéral d'Oshawa, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada avait l'intention de financer le nettoyage du port d'Oshawa à l'aide du Plan d'action accéléré des sites contaminés fédéraux.

"Notre gouvernement investit dans l'environnement et dans les collectivités, a déclaré l'honorable Jim Flaherty. Dans tout le Canada, il y a des projets qui sont prêts à être réalisés et qui ont été évalués. A chacun de ces projets sont associés des plans pour commencer le nettoyage de sites contaminés. Les travaux dans le port d'Oshawa aideront à stimuler l'économie locale et, grâce à ces travaux, le port continuera d'occuper une place importante à Oshawa pour les futures générations."

Le gouvernement du Canada a présenté une proposition de restauration dans le cadre du Plan d'action des sites contaminés fédéraux. D'un montant de 9,2 millions de dollars répartis sur deux ans, les travaux viseraient à remédier à la pollution des terrains des marinas et du quai ouest du port d'Oshawa. Le financement devrait aussi permettre d'effectuer des évaluations de site supplémentaires et de prendre les mesures correctives nécessaires.

"Le secteur riverain d'Oshawa est une source de grande fierté et d'engagement pour moi, a indiqué Colin Carrie. L'annonce faite aujourd'hui montre que notre gouvernement s'est engagé vis-à-vis de la population d'Oshawa en créant un secteur riverain propre, vert et à usage mixte."

Le projet du port d'Oshawa sera réalisé grâce au financement accéléré pour les sites contaminés fédéraux qui a été annoncée dans le Plan d'action économique du Canada. Au cours des deux prochaines années, le gouvernement fédéral entend accélérer les activités du Plan d'action des sites contaminés fédéraux.

L'inventaire complet des sites contaminés fédéraux se trouve à l'adresse suivante : http://www.tbs-sct.gc.ca/dfrp-rbif/cs-sc/.



FICHE D'INFORMATION

STIMULATION DU PLAN D'ACTION POUR LES SITES CONTAMINES FEDERAUX

Une nouveauté dans le Plan d'action économique du Canada

Au moyen du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement fédéral entend accélérer les activités du Plan d'action pour les sites contaminés fédéraux (PASCF) au cours des deux prochaines années. Un financement supplémentaire de 80,5 millions de dollars permettra de stimuler les évaluations de site et la gestion continue du programme. Le nouveau financement devrait aussi produire un regain d'activité, à savoir des mesures correctives et de la gestion de risque, d'une valeur estimée à 165 millions de dollars, sur des sites contaminés fédéraux prioritaires un peu partout au Canada.

Le programme

Le PASCF a été créé en 2005. Le gouvernement du Canada s'était alors engagé à le financer à hauteur de 3,5 milliards de dollars sur 15 ans. Le programme aide les ministères et organismes fédéraux, et les sociétés d'Etat consolidées, appelés "gardiens" à gérer les sites contaminés dont ils sont responsables. Il fournit une aide financière pour trouver des solutions aux risques que ces sites comportent pour la santé humaine et pour l'environnement. En outre, le programme contribue à la formation professionnelle et à la promotion de techniques innovatrices de nettoyage ou de réduction de l'exposition aux agents polluants provenant de sites. Depuis que le programme a été créé, des milliers de sites partout au Canada ont été évalués. Des travaux sont en cours de réalisation, ou ont été terminés, dans plus de 700 sites. L'accélération des activités dans le cadre du Plan d'action économique du Canada provoquera l'augmentation des offres d'emplois directs ou indirects dans les régions du Canada où ces projets sont en cours de réalisation.

Le fonctionnement

Chaque année, des gardiens recensent des sites contaminés fédéraux selon les risques qu'ils comportent pour la santé et l'environnement. Pour cela, ils prennent en considération des facteurs tels que la nature et la gravité de la pollution et la fragilité des zones se trouvant à proximité. Au moyen du PASCF, on classe les projets en se servant d'une méthode mise au point en consultation avec des ingénieurs et des chercheurs. On finance ensuite les projets prioritaires.

Les retombées

L'investissement dans le nettoyage des sites contaminés fédéraux est une source d'avantages à la fois économiques et environnementaux. Les activités financées sont autant de débouchés pour des sociétés de services professionnels en science et en génie, des entreprises de construction et de forage, des fournisseurs de matériaux (travaux généraux de construction et techniques spéciales), des entreprises de camionnage, des fournisseurs de carburant et d'électricité, des pourvoyeurs, des manouvres et des étudiants autochtones, des étudiants diplômés en science et en génie, et des travailleurs et des entreprises locales (restaurants, hôtels) dans tout le pays. La restauration des sites contaminés fédéraux créera de nouveaux espaces verts, des plans et des cours d'eau plus sains et des terres plus propres.

Pour en savoir plus

Pour obtenir davantage d'information, rendez-vous sur le site Web des sites contaminés fédéraux à l'adresse suivante : www.federalcontaminatedsites.gc.ca.

Also available in English.

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca