Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

14 nov. 2005 11h15 HE

Grand Prix du livre de Montréal : Yvon Rivard, lauréat 2005 pour le roman Le Siècle de Jeanne aux éditions du Boréal

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 14 nov. 2005) - Madame Francine Senécal, vice-présidente du comité exécutif et responsable de la Culture et du Patrimoine de la Ville de Montréal, a remis le Grand Prix du livre de Montréal, accompagné d'une bourse de 15 000 $, à Monsieur Yvon Rivard pour son roman Le Siècle de Jeanne, publié par les Editions du Boréal. La remise s'est déroulée dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville de Montréal en présence de Madame Monique LaRue, écrivain et présidente du jury du Grand Prix du livre de Montréal, des membres du jury, ainsi que de plusieurs invités de marque du milieu littéraire. A cette occasion, et dans le cadre de Montréal, capitale mondiale du livre, une exposition rétrospective des oeuvres primées depuis 1965 a été inaugurée.

"Cette année, le Grand Prix du livre de Montréal célèbre son 40e anniversaire de création. Au cours des ans, il est devenu l'un des prix littéraires les plus prestigieux au Québec. Ce prix est le reflet de l'intérêt que porte la Ville de Montréal aux auteurs, aux éditeurs et il souligne l'importance de la création littéraire montréalaise. La lecture constitue un élément clé du développement culturel", a déclaré avec fierté Madame Senécal, qui est également coprésidente de Montréal, capitale mondiale du livre.

Pour sa part, la présidente du jury, Madame Monique LaRue a mis l'accent sur les qualités de l'oeuvre retenue par le jury cette année. " Le Siècle de Jeanne est un roman lumineux et accessible, il est l'aboutissement de toute une démarche d'écriture. Un roman philosophique, un regard porté sur la littérature. Une oeuvre de sérénité, qui ne nie pas le malheur".

Le lauréat : Yvon Rivard

Yvon Rivard, lauréat 2005, a obtenu en 1971 un doctorat en littérature française à l'Université d'Aix-en-Provence après avoir fait des études à l'Université McGill et à l'Université Paris-IV-La Sorbonne. Professeur adjoint à l'Université du Vermont pendant deux ans, il est devenu en 1973 professeur agrégé de littérature française et québécoise à l'Université McGill. Directeur de la collection " Les Oeuvres vives " aux Editions Bourguignon de 1976 à 1977, il a aussi été nommé membre de la revue Liberté, de 1977 à 1995, et du Comité organisateur du Festival national du livre (Québec), de 1980 et 1981. Chroniqueur littéraire sur les ondes de Radio-Canada de 1978 à 1988, il fut invité comme professeur à l'Université de Yaoundé en 1983. Et en 1988, il a accepté les invitations des universités de Bologne et de Turin.

Le Siècle de Jeanne est le septième roman de Yvon Rivard. Ce dernier est également l'auteur de trois essais, un recueil de poésie et de trois scénarisations ou co-scénarisations. Ses romans Les Silences du corbeau, Le Milieu du jour et Le Bout cassé de tous les chemins sont respectivement récipiendaires du Prix du Gouverneur général 1986, du Grand Prix du livre de Montréal 1996 et du Prix Gabrielle-Roy 1994.

Les finalistes

Les finalistes de cette année étaient Marie-Claire Blais pour Augustino et le choeur de la destruction (roman, Ed. Du Boréal), Michael Delisle pour Le sort de Fille (roman, Ed. Leméac), Pierre Monette pour Dernier automne (récit, Ed. Du Boréal), ainsi que Dimitri Nasrallah pour Blackbodying (roman, Ed. DC Books).

Le jury 2005

Le jury de l'édition 2005 du Grand Prix du livre de Montréal, sous la présidence de l'écrivain Monique LaRue, était composé de Michel Biron, professeur de littérature à l'Université McGill, Marie-Claude Fortin, journaliste, ainsi que des écrivains Richard King, Robert Lalonde et Elise Turcotte.

Le Grand Prix du livre de Montréal : un prix d'excellence

Le Grand Prix du livre de Montréal vise à promouvoir l'excellence en création littéraire et à souligner le dynamisme du milieu montréalais de l'édition. Il met en valeur les nouvelles parutions, leur originalité et leur facture. Il est attribué à l'ouvrage de langue française ou anglaise publié, pour la première fois, par un auteur ou par un éditeur domicilié sur le territoire de la Ville de Montréal. Au fil des ans, plus de 150 écrivains et leur maison d'édition ont pu bénéficier des retombées engendrées par l'attribution de ce prix.

De 1965 à 1982, cette distinction a porté le titre de Grand Prix littéraire de la Ville de Montréal. Puis, il y a eu une pause de 1983 à 1986. Depuis sa relance par la Ville de Montréal en 1987, ce prix est devenu l'une des distinctions littéraires québécoises majeures qui contribuent activement à la diffusion du livre.

Rappelons que l'exposition rétrospective du Grand Prix du livre sera présentée dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville du 14 au 23 novembre. Les livres ont été reliés par l'atelier montréalais de reliure d'art La Tranchefile.

Site Internet : www.ville.montreal.qc.ca/culture (Soutien au développement culturel)

Renseignements

  • Source :
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    Bernard Larin
    514 872-9998
    ou
    Renseignements
    Stéphanie Jecrois
    Division des relations avec les médias
    514 872-4641
    ou
    Service du développement culturel, de la qualité du milieu
    de vie et de la diversité ethnoculturelle
    Suzanne Asselin
    514 872-4616