Groupe Colabor Inc.
TSX : GCL

Groupe Colabor Inc.

21 juil. 2017 07h00 HE

Groupe Colabor dévoile ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2017

- Résultat net de 3,1 M$, stable par rapport à l'année précédente

- BAIIA ajusté de 9,0 M$

- Génération de flux de trésorerie positifs provenant des opérations de 2,2 M$, comparativement à un flux négatif de (7,4 M$) en 2016

- Diminution des charges financières de 1,3 M$

BOUCHERVILLE, QUÉBEC--(Marketwired - 21 juillet 2017) - Groupe Colabor Inc. (TSX:GCL) (« Colabor » ou la « Société ») divulguait aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice financier 2017 terminé le 17 juin 2017.

« Les mesures mises en place lors des derniers trimestres, notamment l'amélioration des marges du segment Distribution et l'optimisation de notre plateforme de distribution en Ontario, ainsi que la diminution des charges financières découlant de la transaction de recapitalisation, nous ont permis de maintenir notre niveau de profit net. L'excellente performance des divisions Norref et CDA, lesquelles reflètent notre vision de miser sur des créneaux à valeur ajoutée, nous a également permis d'atténuer les pressions concurrentielles subies à la division Décarie, » a souligné Claude Gariépy, président et chef de la direction de Colabor.

« Nous sommes aussi heureux de constater une nette amélioration de notre situation de fonds de roulement, résultant du rétablissement de meilleures conditions de crédit chez nos fournisseurs, un important témoignage de confiance provenant de l'amélioration continue de notre bilan. Avec le soutien de nos actionnaires et de nos employés en 2016, nous avons réussi à stabiliser nos opérations. Nous travaillons maintenant à mettre en place plusieurs initiatives, dont certains bénéfices se sont manifestés lors du second trimestre, afin d'augmenter la profitabilité et de générer de la croissance future au sein de créneaux porteurs, » a ajouté M. Gariépy.

Faits saillants financiers Trimestres terminés les Semestres terminés les
(en milliers de $, sauf les données par action) 17 juin 2017 11 juin 2016 17 juin 2017 11 juin 2016
Ventes1 331 372 342 979 598 559 627 791
BAIIA ajusté 9 018 10 074 9 918 11 979
Résultat opérationnel avant les éléments ci-dessous 6 477 7 421 4 838 6 607
Frais non liés aux opérations courantes 467 - 1 336 3 337
Résultat net 3 097 3 073 (349 ) (2 225 )
Par action - de base et dilué ($) 0,03 0,11 (0,00 ) (0,08 )
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles2 2 239 (7 499 ) (2 294 ) (5 333 )
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (de base, en milliers) 102 074 27 454 102 074 27 454
1 Au 31 décembre 2016, la Société a appliqué de façon anticipée la norme IFRS 15, Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients. Les données de l'exercice antérieur ont été reclassées.
2 Après la variation nette du fonds de roulement.

RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

Les ventes consolidées pour la période de 84 jours terminée le 17 juin 2017 ont atteint 331,4 M$, en baisse de 3,4 % par rapport à 343,0 M$ pour la période de 84 jours terminée le 11 juin 2016.

Les ventes du segment Distribution ont diminué de 1,9 % pour se chiffrer à 248,3 M$, comparativement à 253,2 M$ un an plus tôt. La réduction des ventes est principalement attribuable à la perte antérieure d'un important contrat d'approvisionnement en Ontario, partiellement compensée par une solide performance de la division Norref.

Les ventes du segment Grossiste ont atteint 83,1 M$, en baisse de 7,5 % par rapport à 89,8 M$ lors de l'exercice précédent. Cette diminution reflète un important recul des ventes de la division Décarie attribuable à une intensification des pressions concurrentielles dans l'ensemble du secteur, en partie compensée par une légère croissance des ventes de la division Boucherville.

Le BAIIA ajusté s'est chiffré à 9,0 M$, soit 2,72 % des ventes, par rapport à 10,1 M$, ou 2,94 % des ventes, au deuxième trimestre de 2016. Le BAIIA ajusté du deuxième trimestre de 2017 comprend le renversement non-récurrent d'une provision de 0,8 M$ en lien avec le programme de maintien en poste, d'une durée de deux ans et mis en place dans le cadre d'une situation exceptionnelle en juillet 2015, dont le boni à la haute direction ne sera pas versé en raison d'un objectif de rentabilité non atteint. La diminution du BAIIA ajusté par rapport à l'année dernière reflète principalement la réduction du volume des ventes ainsi que l'augmentation de certains frais reliés notamment aux initiatives d'optimisation de la plateforme en Ontario et à l'embauche de personnel clé. Ces facteurs ont été partiellement compensés par une légère croissance des marges en pourcentage des ventes suite à l'amélioration des processus d'approvisionnement et une diminution des frais d'entreposage à la suite de la fermeture de l'entrepôt de Vaughan, en Ontario, le 30 avril 2017.

Au deuxième trimestre de 2017, Colabor a enregistré des frais non liés aux opérations courantes de 467 000 $ principalement en lien avec la restructuration interne des opérations, notamment la fermeture de l'entrepôt de Vaughan. De plus, la Société a bénéficié d'une importante baisse de 1,3 M$ des charges financières en raison de la réduction de la dette d'un exercice à l'autre. Par conséquent, Colabor a conclu le deuxième trimestre de 2017 avec un résultat net de 3,1 M$, stable comparativement à l'exercice précédent.

RÉSULTATS DES SIX PREMIERS MOIS

Pour la période de 168 jours terminée le 17 juin 2017, les ventes consolidées ont atteint 598,6 M$, comparativement à 627,8 M$ pour la période de 168 jours terminée le 11 juin 2016. Le BAIIA ajusté a totalisé 9,9 M$, soit 1,66 % des ventes, comparativement à 12,0 M$, ou 1,91 % des ventes, un an plus tôt. Finalement, le résultat net du semestre terminé le 17 juin 2017 s'est chiffré à (0,3 M$), contre (2,2 M$) pour le semestre terminé le 11 juin 2016.

FLUX DE TRÉSORERIE ET SITUATION FINANCIÈRE

Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles ont atteint 2,2 M$ au deuxième trimestre de 2017, comparativement à (7,5 M$) pour la même période en 2016. L'amélioration entre les deux périodes s'explique par une réduction des besoins de fonds de roulement en 2017 attribuable à une amélioration des termes de crédit de la part des fournisseurs et à une réduction des inventaires comparativement au même trimestre de l'exercice précédent.

Pour les six premiers mois de l'exercice 2017, les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles se sont chiffrés à (2,3 M$), comparativement à (5,3 M$) lors de la période correspondante en 2016.

Au 17 juin 2017, la dette totale, incluant les débentures convertibles et le découvert bancaire, s'élevait à 125,1 M$, en forte baisse par rapport à 194,8 M$ douze mois plus tôt. Cette réduction témoigne du succès des opérations de recapitalisation conclues le 13 octobre 2016 et d'une solide génération de flux de trésorerie au cours des douze derniers mois.

AVIS DE TERMINAISON D'UN CONTRAT D'APPROVISIONNEMENT

Colabor a reçu un avis de terminaison d'un contrat portant sur l'approvisionnement des établissements de la chaîne de restauration Popeyes Louisiana Kitchen (« Popeyes »), en Ontario, avec une date effective au 13 novembre 2017. Les ventes annuelles de Colabor effectuées auprès des établissements Popeyes s'élèvent à plus de 40,0 M$.

Cet événement survient parallèlement à la mise en place par Colabor, au deuxième trimestre de 2017, d'initiatives visant à réévaluer son portefeuille de clients dans le contexte de la réorganisation de son réseau de distribution en Ontario. Compte tenu des réductions de coûts liées à cette réorganisation et aux mesures de mitigation qui seront mises de l'avant, l'effet net de la terminaison de ce contrat sur la rentabilité d'exploitation devrait être négligeable.

PERSPECTIVES

« L'amélioration de l'efficacité opérationnelle et des marges bénéficiaires demeurent les priorités de Colabor. À court terme, une gestion plus rigoureuse au sein de certaines catégories de produits et les investissements effectués dans nos opérations, en particulier dans nos équipes de vente, devraient commencer à prendre effet au cours de la deuxième moitié de 2017. De plus, à compter du quatrième trimestre, la performance d'une année à l'autre ne reflètera plus l'effet négatif lié à la situation concurrentielle de Décarie. À plus long terme, les nouvelles initiatives visant à stimuler la croissance organique des ventes au sein de créneaux porteurs vont permettre à Colabor de soutenir l'amélioration de sa rentabilité d'exploitation, » a conclu M. Gariépy.

TÉLÉCONFÉRENCE

Colabor tiendra une conférence téléphonique le vendredi 21 juillet 2017 à compter de 10h30, heure de l'Est, pour discuter de ses résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 647-788-4922 (pour les participants de Toronto et d'outre-mer) ou le 1-877-223-4471 (pour tous les autres participants d'Amérique du Nord). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement en composant le 1-800-585-8367 et en entrant le code 37186004 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera disponible du vendredi 21 juillet 2017, à compter de 13h30, jusqu'à 23h59, le vendredi 28 juillet 2017.

Pour les personnes intéressées à participer à la webdiffusion et à consulter une présentation, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.colabor.com/investisseurs/evenements-et-presentations/

MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

L'information comprise dans ce communiqué renferme certains renseignements qui ne sont pas des mesures du rendement conformes aux IFRS, notamment la notion de bénéfice avant frais financiers, amortissements et impôts sur les bénéfices (« BAIIA ») ajusté et de flux de trésorerie. Étant donné que ces notions ne sont pas définies par les IFRS, elles pourraient ne pas être comparables avec celles d'autres sociétés.

INFORMATIONS ADDITIONNELLES

Le Rapport de gestion et analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière et les états financiers de la Société seront également disponibles sur SEDAR (www.sedar.com) suite à la parution de ce communiqué de presse. D'autres informations concernant Groupe Colabor Inc. sont également disponibles sur SEDAR ainsi que sur le site Web de la Société à l'adresse www.colabor.com.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué comprend des énoncés que l'on pourrait voir comme des énoncés prospectifs qui témoignent des opinions ou des attentes actuelles de Groupe Colabor Inc. en ce qui a trait à son rendement, à l'exploitation de son entreprise et aux événements futurs. Ces énoncés sont associés à des risques, incertitudes et hypothèses, à l'analyse de la structure d'endettement et des alternatives disponibles et ceux mentionnés dans la notice annuelle de la Société disponible sous le profil de la Société sur SEDAR (www.sedar.com), incluant quant au risque de dilution pour les actionnaires existants, et ne constituent pas des garanties du rendement futur, si bien que les résultats réels, la réalité et les événements pourraient en différer considérablement. La Société ne se voit aucunement obligée de mettre à jour ces énoncés prospectifs en fonction des changements que connaissent les croyances, estimations et opinions de la direction ou d'autres facteurs, sauf si la loi l'exige.

À PROPOS DE COLABOR

Colabor est un distributeur et grossiste de produits alimentaires et non alimentaires desservant le marché des services alimentaires (cafétérias, restaurants, hôtels, chaînes de restauration), au Québec, en Ontario et dans les provinces de l'Atlantique, ainsi que celui au détail (épiceries et dépanneurs).

Renseignements

  • Investisseurs :
    Groupe Colabor Inc.
    Jean-François Neault, CPA, CMA, MBA
    Vice-président et chef de la direction financière
    450-449-6180 (FAX)
    450-449-0026 poste 1308
    jean-francois.neault@colabor.com

    Journalistes :
    Maison Brison Inc.
    Martin Goulet, CFA
    Premier vice-président, relations avec les investisseurs
    514-731-4525 (FAX)
    514-731-0000 poste 229
    martin@maisonbrison.com