Groupe TVA inc.
TSX : TVA.B

Groupe TVA inc.

08 août 2011 11h36 HE

Groupe TVA enregistre un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 13,8 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 juin 2011

MONTREAL, CANADA--(Marketwire - 8 août 2011) - Groupe TVA inc. (la « Société ») (TSX:TVA.B) annonce qu'elle a enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 13,8 millions de dollars soit 0,58 $ par action au cours de son second trimestre de l'exercice 2011 alors qu'au trimestre correspondant de l'année 2010, son bénéfice net attribuable aux actionnaires avait été de 11,7 millions de dollars ou 0,49 $ par action.

La Société a adopté les Normes internationales d'information financière (« IFRS ») le 1er janvier 2011. Ainsi, les états financiers consolidés de la Société pour les périodes de trois et de six mois terminées le 30 juin 2011 ont été préparés conformément aux IFRS et les données comparatives de 2010 ont été redressées. Pour de plus amples renseignements, veuillez-vous référer à la section « Transition aux IFRS » ci-après.

Faits saillants liés à l'exploitation du second trimestre :

  • Baisse du bénéfice d'exploitation1 du secteur de la télévision de 3 702 000 $ ou 16,1 % comparativement au trimestre correspondant de l'année dernière principalement attribuable aux coûts d'exploitation des nouveaux services spécialisés lancés au cours du second trimestre de 2011 notamment SUN News et « Mlle » compensés en partie par :

    • La croissance du bénéfice d'exploitation du Réseau TVA de 3,9 % attribuable en grande partie à une croissance de ses revenus publicitaires de 9,6 % ; et

    • L'impact positif des charges d'exploitation de l'ancienne station généraliste « SUN TV » suite au lancement de la nouvelle chaîne spécialisée SUN News.

  • Baisse de 19,9 % du bénéfice d'exploitation du secteur de l'édition comparativement au trimestre correspondant de l'année dernière passant de 3 837 000 $ en 2010 à 3 072 000 $ en 2011.

(1) Voir « Mesures additionnelles selon les IFRS » ci-après.

Les lancements de nos deux nouveaux services spécialisés SUN News et « Mlle » expliquent en grande partie le recul de notre bénéfice d'exploitation pour le second trimestre de 2011. Cependant, ceci confirme notre stratégie d'investissement dans le contenu et le lancement de nouvelles chaînes afin de faire face aux changements rapides de notre industrie et ainsi profiter des opportunités. De plus, durant le dernier trimestre, nous avons annoncé la mise sur pied et le lancement pour le mois de septembre 2011 de notre nouveau service spécialisé « TVA Sports ». Ces nouveaux services permettront à Groupe TVA d'accroitre ses parts de marché consolidés de la télévision au cours des prochaines années. Également, au cours du dernier trimestre, le Réseau TVA a connu une croissance de ses revenus publicitaires de 9,6 %, ceux de nos services spécialisés ont crus de 27,7 % tandis que les revenus d'abonnement connaissaient une croissance de 13,4 %. Ces croissances de revenus nous permettent de poursuivre notre stratégie d'investissement tout en réduisant les impacts à court terme sur nos résultats », a commenté Monsieur Pierre Dion, président et chef de la direction de la Société.

« Le secteur de l'édition a également connu une croissance de ses revenus publicitaires de l'ordre de 5 % durant le dernier trimestre. Cependant l'impact négatif relié au chevauchement des programmes de subvention durant le trimestre correspondant de 2010 et la baisse des revenus en kiosque ont fait reculer le bénéfice d'exploitation au second trimestre de 2011 » a conclu Monsieur Pierre Dion.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation générés au cours du trimestre ont été nuls comparativement à 14,7 millions de dollars pour le trimestre correspondant de 2010. Cette baisse de 14,7 millions de dollars s'explique par une variation défavorable des débiteurs, conséquence directe du conflit à Postes Canada survenu pendant le dernier mois du trimestre de 2011.

Transition aux IFRS

Le 1er janvier 2011, les Principes comptables généralement reconnus du Canada (« PCGR »), tel qu'ils étaient utilisés par les entreprises ayant une obligation publique de rendre des comptes, ont été pleinement convertis aux IFRS. Avant leur adoption, les états financiers consolidés de la Société étaient préparés selon les PCGR du Canada pour toutes les périodes jusqu'au 31 décembre 2010, y compris l'exercice terminé à cette date. Les IFRS utilisent un cadre conceptuel similaire aux PCGR du Canada, mais comportent des différences quant à la comptabilisation, à l'évaluation et à la divulgation financière.

Par ailleurs, la date du bilan d'ouverture selon les IFRS et celle de transition aux IFRS est le 1er janvier 2010. Les données financières 2010 ont donc été redressées. De plus, la Société est tenue d'appliquer les conventions comptables IFRS rétrospectivement pour déterminer son bilan d'ouverture, sujet à certaines exemptions. La Société n'est cependant pas tenue de redresser les chiffres pour les périodes antérieures au 1er janvier 2010, précédemment préparés suivant les PCGR du Canada.

Les principales conventions comptables selon les IFRS sont décrites dans la note 1 afférente aux états financiers consolidés pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2011. De même, la note 11 des états financiers résumés du présent trimestre explique les ajustements effectués par la Société pour redresser ses états financiers consolidés précédemment publiés conformément aux PCGR du Canada pour les périodes de trois et six mois terminées le 30 juin 2010. Les modifications aux conventions comptables déterminantes selon les IFRS ainsi que leurs impacts sur les estimations comptables sont expliqués à la section « Modifications des pratiques et estimations comptables déterminantes » du rapport de gestion intermédiaire de la Société.

Mesures additionnelles selon les IFRS

Dans l'analyse de ses résultats d'exploitation, la Société utilise le bénéfice d'exploitation, tel que présenté dans son état consolidé des résultats, pour évaluer son rendement financier. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'exploitation qui en font partie. Cette mesure n'est pas affectée par la structure du capital ou les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activité. En outre, le bénéfice d'exploitation constitue un élément important des régimes de rémunération incitatifs de la Société. Le bénéfice d'exploitation est identifié comme une mesure additionnelle selon les IFRS.

Auparavant, le bénéfice d'exploitation était une mesure non normalisée selon les PCGR du Canada. La Société définissait le bénéfice d'exploitation comme le bénéfice net conformément aux PCGR du Canada avant l'amortissement des immobilisations et des actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autre, les impôts sur le bénéfice, la part du bénéfice dans l'entreprise associée et la perte nette attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle.

La mesure du bénéfice d'exploitation telle qu'utilisée par la Société peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises.

Suspension des dividendes

Compte tenu des investissements importants de la Société dans ses projets d'immobilisations et des lancements de plusieurs services spécialisés, le conseil d'administration de Groupe TVA a décidé de suspendre la déclaration de dividende de la Société et n'entrevoit pas se prévaloir de l'offre publique de rachat de ses actions dans le cours normal de ses activités au cours des prochains mois.

La Société

Groupe TVA inc., filiale de Quebecor Media inc., est une entreprise de communication intégrée active dans la création, la production, la diffusion et la distribution de produits audiovisuels ainsi que dans l'édition de magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et d'édition de magazines de langue française en Amérique du Nord et une des plus grandes entreprises privées de production. La Société exploite également SUN News, un service national d'émissions spécialisées d'information et d'opinion de langue anglaise diffusé dans l'ensemble du Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B.

Les états financiers consolidés non audités pour les périodes de trois et de six mois terminées le 30 juin 2011 accompagnés des notes afférentes, ainsi que le rapport de gestion intermédiaire, peuvent être consultés sur le site internet de la Société à l'adresse suivante : www.tva.canoe.ca.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents), le risque lié aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique ainsi que les risques liés aux relations de travail. Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez-vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et www.tva.canoe.ca, y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 8 août 2011 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

GROUPE TVA INC.
États consolidés des résultats
(non audités)
(en milliers de dollars, sauf les montants par action)
Périodes de trois mois terminées les 30 juin Périodes de six mois terminées
les 30 juin
Note 2011 2010 2011 2010
Revenus
3

117 548

110 894
$
224 645
$
220 528
$
Charges d'exploitation, de vente et d'administration 4 95 184 84 063 197 721 187 952
Bénéfice d'exploitation 5 22 364 26 831 26 924 32 576
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 4 211 3 577 8 248 7 174
Charges financières 6 1 442 1 467 2 908 2 742
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autre 7 321 5 665 321 5 692
Bénéfice avant impôts sur le bénéfice etpart du bénéfice dans l'entreprise associée
16 390

16 122

15 447

16 968
Impôts sur le bénéfice 5 626 4 701 5 797 5 186
Part du bénéfice dans l'entreprise associée (201 ) (245 ) (471 ) (625 )

Bénéfice net
10 965 11 666 $
10 121
$ 12 407 $
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux (à la) :

Actionnaires

13 795
$
11 666

14 127
$
12 407
$
Participation ne donnant pas le contrôle (2 830 ) - (4 006 ) -
Résultat par action de base et dilué attribuableaux actionnaires 8 d ) 0,58 $ 0,49 $ 0,59 $ 0,52 $

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.
États consolidés du résultat global
(non audités)
(en milliers de dollars)
Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les 30 juin terminées les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Bénéfice net 10 965 11 666 $ 10 121 $ 12 407 $
Autres éléments du résultat global :
Régimes à prestations définies :
Variation nette de la limite des actifs ou de l'obligation minimale de financement (141 ) (1 240 ) (282 ) (2 479 )
Impôts différés 38 334 76 667
(103 ) (906 ) (206 ) (1 812 )
Résultat global
10 862

10 760
$
9 915
$
10 595
$
Résultat global attribuable aux (à la) :
Actionnaires 13 692 10 760 $ 13 921 $ 10 595 $
Participation ne donnant pas le contrôle (2 830 ) - (4 006 ) -
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
GROUPE TVA INC.
États consolidés des variations des capitaux propres
(non audités)
(en milliers de dollars)
Capitaux propres attribuables aux actionnaires



Capital-
actions
(note 8)






Surplus
d'apport






Bénéfices
non
répartis

Cumul des
autres
éléments
du résultat
global –
Régimes à
prestations
définies
Capitaux
propres
attribua-
bles à la
partici-
pation ne
donnant
pas le
contrôle




Total des
capi-
taux

propres
Solde au 31 décembre 2009, tel que présenté selon les PCGR du Canada 98 647 $ 4 145 $ 134 303 $ - $ - $ 237 095 $
Ajustements IFRS (note 11) - (4 145 ) 11 182 - - 7 037
Solde au 1erjanvier 2010 selon les
IFRS 98 647 - 145 485 - - 244 132
Bénéfice net - - 12 407 - - 12 407
Autres éléments du résultat global - - - (1 812 ) - (1 812 )
Dividendes - - (2 377 ) - - (2 377 )
Solde au 30 juin 2010 98 647 - 155 515 (1 812 ) - 252 350
Bénéfice net (perte nette) - - 24 835 - (653 ) 24 182
Opérations entre apparentés - - (2 000 ) - - (2 000 )
Autres éléments du résultat global - - - (3 377 ) - (3 377 )
Dividendes - - (2 377 ) - - (2 377 )
Contibutions liées à la participation ne donnant pas le contrôle - - - - 5 164 5 164
Solde au 31 décembre 2010 98 647 - 175 973 (5 189 ) 4 511 273 942
Bénéfice net (perte nette) - - 14 127 - (4 006 ) 10 121
Autres éléments du résultat global - - - (206 ) - (206 )
Dividendes - - (2 377 ) - - (2 377 )
Contributions liées à la participation ne donnant pas le contrôle - - - - 2 940 2 940
Solde au 30 juin 2011 98 647 $ - $ 187 723 $ (5 395 ) $ 3 445 $ 284 420 $
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés
(non audités)
(en milliers de dollars)
30 juin 31 décembre
Note 2011 2010
Actif
Actif à court terme
Espèces 1 412 5 605 $
Débiteurs 129 924 126 057
Actif d'impôts exigibles 3 659 7 104
Émissions, droits de diffusion et de distribution et stocks 56 701 60 122
Charges payées d'avance 3 241 2 240
194 937 201 128
Actif à long terme
Droits de diffusion et de distribution 38 336 34 058
Placements 12 988 12 527
Immobilisations 92 489 86 208
Licences et autres actifs incorporels 112 804 112 475
Écart d'acquisition 71 981 71 981
Impôts différés 1 001 694
329 599 317 943
Total de l'actif 524 536 519 071 $
Passif et capitaux propres
Passif à court terme
Découvert bancaire 1 357 3 557 $
Créditeurs et charges à payer 83 248 81 231
Passif d'impôts exigibles 79 171
Droits de diffusion et de distribution à payer 20 206 25 879
Provisions 1 342 2 001
Revenus reportés 5 447 7 122
111 679 119 961
Passif à long terme
Dette à long terme 94 611 90 338
Autres éléments de passif 21 995 25 069
Impôts différés 11 831 9 761
128 437 125 168
Capitaux propres
Capital-actions 8 98 647 98 647
Bénéfices non répartis 187 723 175 973
Cumul des autres éléments du résultat global (5 395 ) (5 189 )
Capitaux propres attribuables aux actionnaires 280 975 269 431
Participation ne donnant pas le contrôle 3 445 4 511
284 420 273 942
Total du passif et des capitaux propres 524 536 519 071 $
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
Le 8 août 2011, le Conseil d'administration a approuvé les états financiers consolidés pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2011 et 2010, qui ont été présentés au Comité de vérification le 28 juillet 2011.
GROUPE TVA INC.
États consolidés des flux de trésorerie
(non audités)
(en milliers de dollars)


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin

Note 2011 2010 2011 2010
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation
Bénéfice net 10 965 11 666 $ 10 121 $ 12 407 $
Éléments sans incidence sur les liquidités :
Amortissement 4 300 3 670 8 427 7 359
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autre 7 330 5 665 330 5 160
Part du bénéfice dans l'entreprise associée (201 ) (245 ) (471 ) (625 )
Impôts différés 1 128 (1 476 ) 1 805 (1 853 )
Fonds générés par l'exploitation courante 16 522 19 280 20 212 22 448
Variation nette des éléments hors liquidités (16 486 ) (4 549 ) (9 934 ) (13 783 )
Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation 36 14 731 10 278 8 665
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement
Acquisitions d'immobilisations (6 532 ) (4 892 ) (14 990 ) (8 508 )
Acquisitions d'actifs incorporels (1 141 ) (2 358 ) (1 948 ) (2 777 )
Disposition d'une immobilisation 7 - 760 - 760
Variation nette des placements - - 10 -
Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement
(7 673
) (6 490 ) (16 928 ) (10 525 )
Flux de trésorerie liés aux activités de financement
Variation nette du découvert bancaire 307 2 582 (2 200 ) 1 944
Variation nette de l'emprunt à terme rotatif 4398 (9 011 ) 4 094 2 008
Participation ne donnant pas le contrôle - - 2 940 -
Dividendes versés (2 377 ) (2 377 ) (2 377 ) (2 377 )
Flux de trésorerie générés par (utilisés pour) les activités de financement 2 328 (8 806 ) 2 457 1 575
Variation nette des espèces (5 309 ) (565 ) (4 193 ) (285 )
Espèces au début de la période 6721 2 204 5 605 1 924
Espèces à la fin de la période 1412 1 639 $ 1 412 $ 1 639 $
Opérations hors caisse
Variation nette des acquisitions d'immobilisations et d'actifs incorporels financées par les créditeurset charges à payer
66
$

(1 257
)

(2 080
)$

(1 928
)$
Variation nette de l'aide gouvernementale créditée aux immobilisations - - - 434
Intérêts et impôts présentés dans les activités d'exploitation
Intérêts versés 2 355 2 438 $ 2 690 $ 2 644 $
Intérêts encaissés (18 ) (138 ) (20 ) (138 )
Impôts sur le bénéfice versés 1 932 5 974 639 17 752
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés
Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2011 et 2010 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») a été constituée sous l'autorité de la Partie IA de la Loi sur les compagnies (Québec) par certificat et statuts de continuation datés du 17 décembre 1981. Depuis son entrée en vigueur, le 14 février 2011, la Société est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication intégrée qui œuvre dans deux secteurs d'activités : la télévision et l'édition (note 10). La Société est une filiale de Quebecor Media inc. (« Quebecor Media » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Quebecor inc. (« Quebecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dus, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires et aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board, qui ont remplacé les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada depuis le 1er janvier 2011. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et à l'IFRS 1, Première application des Normes internationales d'information financière et par conséquent, ce sont des états financiers consolidés résumés parce qu'ils ne contiennent pas toutes les divulgations d'informations requises selon les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. Ces états financiers consolidés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels de 2010 de la Société et les états financiers consolidés de la Société pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2011.

Les principales conventions comptables IFRS de la Société sont présentées à la note 1 des états financiers consolidés pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2011. Des informations supplémentaires sur la transition aux IFRS sont aussi incluses à la note 11 des présents états financiers consolidés.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2010 et pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010 ont été redressés en fonction de la présentation adoptée pour la période de six mois terminée le 30 juin 2011.

2. Nouvelles prises de position en matière de comptabilité

Les nouvelles normes suivantes n'ont pas été adoptées par anticipation par la Société et les impacts sur les états financiers consolidés lors de leur adoption n'ont pas encore été déterminés :

Nouvelles normes Changements prévus aux normes actuelles
IFRS 9 – Instruments financiers

(applicable pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013 avec adoption anticipée permise)

L'IFRS 9 simplifie l'évaluation et la classification des actifs financiers en réduisant le nombre de catégories d'évaluation et en supprimant les règles complexes axées sur les dérivés incorporés dans l'IAS 39, Instruments financiers : comptabilisation et évaluation. De plus, la nouvelle norme comprend une option de juste valeur pour la désignation d'un passif financier non dérivé, sa classification et son évaluation.
IFRS 10 – États financiers consolidés

(applicable pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013 avec adoption anticipée permise)
L'IFRS 10 a remplacé le SIC 12, Consolidation–Entités ad hoc et une partie de l'IAS 27, États financiers consolidés et individuels et fournit des directives supplémentaires concernant le concept de contrôle en tant que facteur déterminant dans la décision d'inclure une entité dans le périmètre de consolidation des états financiers consolidés de la société mère.
IFRS 11 – Accords conjoints

(applicable pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013 avec adoption anticipée permise)


L'IFRS 11 a remplacé l'IAS 31, Participations dans des coentreprises et fournit des directives qui mettent l'accent sur les droits et obligations contractuels, et non sur la forme juridique de l'accord. Elle supprime également le choix d'utiliser la méthode de la consolidation proportionnelle lors de la comptabilisation des participations de l'entité dans des coentreprises. La nouvelle norme exige que ces participations soient comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence.
IFRS 12 – Informations à fournir sur les participations dans les autres entités

(applicable pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013 avec adoption anticipée permise)
L'IFRS 12 est une nouvelle norme qui intègre les informations à fournir relatives à toutes les formes de participations dans des entités, y compris les entités découlant d'accords conjoints, les entreprises associées, les entités ad hoc et autres véhicules hors bilan.
IAS 19 – Avantages du personnel (incluant les Régimes de retraite) (Amendé)

(applicable pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013 avec application rétrospective)
Les changements à l'IAS 19 impliquent, entre autres, la comptabilisation du coût des prestations définies et la présentation de la composante de réévaluation dans les autres éléments du résultat global, ce qui élimine l'option précédemment disponible dans l'IAS 19 de comptabiliser les variations de l'obligation au titre des prestations constituées et de la juste valeur de l'actif des régimes directement dans l'état des résultats. L'IAS 19 introduit également une approche de coût net financier qui remplace le rendement prévu sur les actifs du régime et les frais d'intérêts liés à l'obligation au titre de prestations définies par une composante unique de coût net d'intérêt calculé en multipliant l'actif ou le passif net constaté au titre des prestations définies par le taux d'actualisation ayant été utilisé pour déterminer l'obligation au titre de prestation définies. De plus, tous les coûts au titre des services passés seront dorénavant reconnus aux résultats au moment que le régime est amendé et ne pourront plus être répartis sur des périodes futures de service.

3. Revenus

La répartition des revenus entre les services rendus et les ventes de produits est la suivante :

Périodes de trois mois terminées les 30 juin Périodes de six mois terminées les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Services rendus 91 626 84 980 $ 173 217 $ 168 502 $
Ventes de produits 25 922 25 914 51 428 52 026
117 548 110 894 $ 224 645 $ 220 528 $

4. Charges d'exploitation, de vente et d'administration

Les principales composantes se détaillent comme suit :

Périodes de trois mois terminées les 30 juin
Périodes de six mois terminées les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Coûts liés au personnel 34 684 33 025 $ 68 680 $ 67 959 $
Redevances, droits et coûts de production 34 144 29 206 76 455 75 536
Tirage et distribution 4 151 4 488 8 351 8 626
Marketing, publicité et promotion 3 414 3 123 8 023 7 551
Coût des produits de détail 1 187 1 291 2 634 3 049
Autres 17 604 12 930 33 578 25 231

95 184

84 063
$
197 721
$
187 952
$

5. Bénéfice d'exploitation

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société se sert du bénéfice d'exploitation, tel que présenté dans les états des résultats consolidés, pour évaluer son rendement financier. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'exploitation qui en font partie. Cette mesure n'est pas affectée par la structure du capital ou les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le bénéfice d'exploitation constitue un élément important des régimes de rémunération incitatifs de la Société. Le bénéfice d'exploitation est qualifié de mesure additionnelle selon les IFRS.

6. Charges financières

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin
Périodes de six mois
terminées les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Intérêts sur la dette à long terme 1 349 1 329 $ 2 716 $ 2 687 $
Revenus nets d'intérêts (33 ) (3 ) (31 ) (134 )
Amortissement des frais de financement reportés 89 93 179 185
Perte (gain) sur change 37 16 44 (28 )
Autres - 32 - 32
1 442 1 467 $ 2 908 $ 2 742 $

7. Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autre

Au cours du deuxième trimestre 2010, la Société et Corporation Sun Media, filiales de Quebecor Media, avaient annoncé la mise en place d'un nouveau partenariat (51 % Groupe TVA et 49 % Corporation Sun Media) visant la mise sur pied et le lancement pour le printemps 2011 d'une nouvelle chaîne spécialisée d'information et d'opinion appelée « SUN News » dans le marché anglophone canadien. La Société avait également annoncé son intention de cesser l'exploitation de sa station généraliste actuelle « SUN TV » dès la mise en ondes du nouveau service spécialisé. Suite à ce repositionnement, la Société avait enregistré au cours du deuxième trimestre 2010 une charge de dépréciation reliée à son inventaire de droits de diffusion pour un montant de 3 430 000 $ et une charge de dépréciation de certains équipements pour un montant de 2 235 000 $. Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2011, la Société a enregistré une charge de dépréciation supplémentaire reliée à son inventaire de droits de diffusion pour un montant de 330 000 $.

De plus, au cours du deuxième trimestre 2010, la Société avait encaissé un montant de 760 000 $ suite au règlement relié à une indemnité d'assurance sur une immobilisation. Au cours du premier trimestre 2010, la Société avait enregistré un gain de 505 000 $ relativement à cet évènement, en plus d'avoir enregistré une provision pour frais de rationalisation des activités d'exploitation de 532 000 $ suite à l'abolition de plusieurs postes dans le secteur de la télévision.

8. Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation

30 juin 31 décembre
2011 2010
4 320 000 actions ordinaires classe A 72 $ 72 $
19 450 906 actions classe B 98 575 98 575
98 647 98 647 $

c) Rachat d'actions

Offre publique de rachat

Le 17 mars 2011, la Société a déposé une offre publique de rachat dans le cours normal de ses activités dans le but de racheter pour annulation, entre le 21 mars 2011 et le 20 mars 2012, un maximum d'actions classe B de la Société, représentant approximativement 5 % du nombre d'actions classe B émises et en circulation à la date du dépôt de l'offre. La Société rachète ses actions classe B au cours du marché au moment de l'achat, plus les frais de courtage. Au cours du premier semestre 2011, aucune action classe B n'a été rachetée pour annulation.

d) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin
Périodes de six mois
terminées les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Bénéfice net attribuable aux actionnaires 13 795
11 666

$
14 127 $ 12 407 $
Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation 23 770 906

23 770 906
23 770 906 23 770 906
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires 0,58 $ 0,49 $ 0,59

$
0,52 $

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif. Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2011, 833 610 options d'achat d'actions du régime de la Société (869 769 en 2010) ont été exclues du calcul du résultat par action dilué.

9. Rémunération et autres paiements à base d'actions

Période de six mois terminée le 30 juin 2011
Options d'achat d'actions Options d'achat d'actions
classe B de Quebecor Media
Prix d'exercice Prix d'exercice
Nombre moyen pondéré Nombre moyen pondéré
Solde au 31 décembre 2010 833 610 16,35 $ 387 482 46,33 $
Octroyées - - 21 000 50,23
Exercées - - (15 230 )
43,32
Solde au 30 juin 2011 833 610 16,35 $ 393 252 46,66 $

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2011, 583 743 options d'achat d'actions classe B au prix d'exercice moyen de 17,01 $ et 80 600 options d'achat d'actions de Quebecor Media au prix d'exercice moyen de 45,70 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2011, aucune option d'achat d'actions de Quebecor Media n'a été exercée (aucune en 2010). Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2011, 15 230 options d'achat d'actions de Quebecor Media ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 108 000 $ (5 046 options d'achat d'actions pour 66 000 $ en 2010).

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2011, la Société a constaté un renversement de charge de rémunération de 826 000 $ et de 741 000 $ respectivement (un renversement de charge de rémunération de 1 203 000 $ et de 543 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2010) relativement aux options d'achat d'actions classe B de la Société ainsi qu'un renversement de charge de rémunération de 636 000 $ et de 261 000 $ respectivement (une charge de 281 000 $ et 429 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2010) relativement aux options d'achat d'actions de Quebecor Media.

10. Information sectorielle

Les activités de la Société se composent des secteurs suivants :

  • Le secteur de la télévision comprend les activités du Réseau TVA, des services spécialisés, de « SUN TV », de la commercialisation de sites Internet associés aux différentes marques télévisuelles, des compagnies de production y compris TVA Productions inc., de la production commerciale incluant la division TVA Accès, les activités de télé-achat et de boutiques en ligne de la division TVA Boutiques, les activités de production et de distribution de produits audiovisuels réalisées par la division TVA Films;

  • Le secteur de l'édition comprend les activités de TVA Publications inc., éditeur de magazines de langue française spécialisé dans les domaines des arts, du spectacle, de la télévision, de la mode, de la décoration et autres, la commercialisation des sites Internet associés aux différentes marques liées aux magazines ainsi que les activités de la division TVA Studio qui se spécialise dans les activités d'éditions sur mesure, de productions commerciales imprimées et de services prémédia.

Les éléments intersectoriels représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société en ce qui a trait aux revenus et aux charges.

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin
Périodes de six mois
terminées les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Revenus
Télévision 100 734 92 711 $ 192 007 $ 185 591 $
Édition 17 829 18 758 34 698 36 525
Éléments intersectoriels (1 015 ) (575 ) (2 060 ) (1 588 )
117 548 110 894 224 645 220 528
Charges d'exploitation, de vente et d'administration
Télévision 81 442 69 717 169 849 159 153
Édition 14 757 14 921 29 932 30 387
Éléments intersectoriels (1 015 ) (575 ) (2 060 ) (1 588 )
95 184 84 063 197 721 187 952
Bénéfice d'exploitation
Télévision 19 292 22 994 22 158 26 438
Édition 3 072 3 837 4 766 6 138
Éléments intersectoriels - - - -
22 364 26 831 $ 26 924 $ 32 576 $
30 juin
2011
31 décembre
2010
Actif total
Télévision 439 826 435 331 $
Édition 84 710 83 740
524 536 519 071 $
Écart d'acquisition
Télévision 2 539 2 539 $
Édition 69 442 69 442
71 981 71 981 $

11. Transition aux IFRS

Les présents états financiers consolidés sont préparés conformément aux IFRS (note 1). La date du bilan d'ouverture IFRS et la date de transition de la Société aux IFRS sont le 1er janvier 2010.

La Société est tenue d'établir des conventions comptables IFRS à compter de la date de transition et, en général, de les appliquer rétrospectivement pour déterminer le bilan d'ouverture IFRS au 1er janvier 2010. Les descriptions des exemptions et exceptions applicables en vertu des IFRS à ce principe général d'application rétrospective, de même que les choix de la Société, sont présentés à la note 9 des états financiers consolidés de la Société pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2011. Cette note présente également le rapprochement entre les données financières de 2010 établies selon les PCGR du Canada et les données financières de 2010 établies selon les IFRS, y compris le rapprochement des états consolidés des résultats, du résultat global et des flux de trésorerie pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, ainsi que le rapprochement des bilans consolidés et des capitaux propres aux 1er janvier 2010 et 31 décembre 2010. De même, les divulgations annuelles supplémentaires selon les IFRS considérées comme importantes sont également présentées à cette note.

Les tableaux suivants présentent l'incidence des ajustements des PCGR du Canada aux IFRS sur les états consolidés des résultats, du résultat global et des flux de trésorerie de la Société pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2010, ainsi que sur les capitaux propres au 30 juin 2010 :

a) Rapprochement des états consolidés des résultats et du résultat global pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2010



Explication
PCGR du
Canada


IFRS


IFRS

Revenus 110 894 - $ 110 894 $
Charges d'exploitation, de venteet d'administration i), ii) 84 729 (666 ) 84 063
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 3 577 - 3 577
Charges financières 1 467 - 1 467
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autre 5 665 - 5 665
Bénéfice avant impôts sur le bénéfice et part du bénéfice dans l'entreprise associée 15 456 666 16 122
Impôts sur le bénéfice vi) 4 522 179 4 701
Part du bénéfice dans l'entreprise associée (245 ) - (245 )
Bénéfice net 11 179 $ 487 $ 11 666 $
Autres éléments du résultat global i), vi) - (906 ) (906 )
Résultat global 11 179 $ (419 )$ 10 760 $
Bénéfice net attribuable aux (à la) :
Actionnaires 11 179 487 $ 11 666 $
Participation ne donnant pas le contrôle vii) - - -
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires 0,47 $ 0,02 $ 0,49 $
Résultat global attribuable aux (à la) :
Actionnaires 11 179 (419 )$ 10 760 $
Participation ne donnant pas le contrôle vii) - - -

b) Rapprochement des états consolidés des résultats et du résultat global pour la période de six mois terminée le 30 juin 2010

PCGR du Ajustements
Explication Canada IFRS IFRS
Revenus 220 528 - $ 220 528 $
Charges d'exploitation, de vente et d'administration i), ii) 187 562 390 187 952
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 7 174 - 7 174
Charges financières 2 742 - 2 742
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autre 5 692 - 5 692
Bénéfice avant impôts sur le bénéfice et part du bénéfice dans l'entreprise associée 17 358
(390
) 16 968
Impôts sur le bénéfice vi) 5 291
(105
) 5 186
Part du bénéfice dans l'entreprise associée (625 ) - (625 )
Bénéfice net 12 692 (285 )$ 12 407 $
Autres éléments du résultat global i), vi) - (1 812 ) (1 812 )
Résultat global 12 692 (2 097 )$ 10 595 $
Bénéfice net attribuable aux (à la) :
Actionnaires 12 692 (285 )$ 12 407 $
Participation ne donnant pas le contrôle vii) - - -
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires 0,53 $ (0,01 )$ 0,52 $
Résultat global attribuable aux (à la) :
Actionnaires 12 692 (2 097 )$ 10 595 $
Participation ne donnant pas le contrôle vii) - - -

c) Rapprochement des états consolidés des flux de trésorerie pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2010

Les ajustements effectués par la Société pour redresser ses états financiers consolidés publiés précédemment selon les PCGR du Canada pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2010 n'ont eu aucun impact sur les totaux des différentes catégories de flux de trésorerie.

d) Rapprochement des capitaux propres au 30 juin 2010

Explication 30 juin 2010
Capitaux propres selon les PCGR du Canada 247 410 $
Ajustements IFRS :
Régimes à prestations définies i) (30 175 )
Rémunération à base d'actions ii) (3 412 )
Actifs incorporels ayant une durée d'utilité indéterminée iv) 23 261
Impôts sur le bénéfice vi) 15 266
Capitaux propres selon les IFRS 252 350 $
Capitaux propres attribuables aux (à la) :
Actionnaires 252 350 $
Participation ne donnant pas le contrôle vii) -

e) Rapprochement du résultat global pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2010




Explication
Période de trois mois terminée le 30 juin 2010 Période de six mois terminée le 30 juin 2010
Résultat global selon les PCGR du Canada 11 179 12 692 $
Ajustements IFRS au bénéfice net :
Régimes à prestations définies i) (308 ) (616 )
Rémunération à base d'actions ii) 974 226
Impôts sur le bénéfice vi) (179 ) 105
Participation ne donnant pas le contrôle vii) - -
487 (285 )
Ajustements IFRS au résultat global :
Régimes à prestations définies i) (1 240 ) (2 479 )
Impôts sur le bénéfice vi) 334 667
(906 ) (1 812 )
Résultat global selon les IFRS 10 760 10 595 $

Les différences importantes entre les données financières de 2010 préparées selon les PCGR du Canada et ces données préparées selon les IFRS sont expliquées comme suit :

i) Régimes à prestations définies

Tel qu'indiqué à la section « IFRS 1 : exemptions et exceptions » à la note 9 des états financiers consolidés de
la Société pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2011, la Société a choisi de comptabiliser tous les écarts actuariels cumulatifs selon les PCGR du Canada qui existaient au 1er janvier 2010 au solde d'ouverture des bénéfices non répartis selon les IFRS pour tous ses régimes à prestations définies.

Écarts actuariels

Selon les IFRS, la Société a choisi de comptabiliser immédiatement tous les écarts actuariels qui ont eu lieu après le 1er janvier 2010 comme une composante des autres éléments du résultat global sans transfert subséquent de ces écarts à l'état consolidé des résultats dans les périodes ultérieures. Par conséquent, les écarts actuariels ne sont pas amortis dans l'état des résultats, mais sont plutôt comptabilisés directement dans les autres éléments du résultat global à la fin de chaque période. Selon les PCGR du Canada, l'excédent des écarts actuariels nets cumulatifs non constatés sur 10,0 % du plus élevé de l'obligation au titre des prestations constituées ou de la juste valeur des actifs du régime était amorti aux résultats sur la durée résiduelle moyenne prévue de service du groupe d'employés actifs qui participaient aux régimes.

Coûts des prestations au titre des services passés

Selon les IFRS, les coûts des prestations au titre des services passés sont comptabilisés aux résultats sur une base linéaire sur la durée d'acquisition des droits. Selon les PCGR du Canada, les coûts des prestations au titre des services passés étaient amortis sur la durée résiduelle moyenne prévue de service du groupe d'employés actifs qui participait aux régimes (à l'exception de certains régimes de retraite pour lesquels les coûts des prestations au titre des services passés étaient constatés immédiatement aux résultats dès qu'ils étaient engagés).

Plafonnement de l'actif et obligation minimale de financement

Selon les IFRS, la comptabilisation de l'actif net au titre des prestations constituées, dans certains cas, est limitée à la valeur recouvrable, qui est fondée principalement sur la mesure dans laquelle la Société peut réduire unilatéralement les contributions futures au régime. De plus, un ajustement à l'actif net ou à l'obligation nette au titre des prestations constituées peut être comptabilisé pour tenir compte de l'obligation minimale de financement. Puisque la Société a choisi de comptabiliser les écarts actuariels dans les autres éléments du résultat global, les changements dans le plafonnement de l'actif net au titre des prestations constituées ou dans l'ajustement de l'obligation minimale de financement depuis le 1er janvier 2010 sont également comptabilisés dans les autres éléments du résultat global. Selon les PCGR du Canada, il y avait un concept similaire au plafonnement de l'actif, mais le calcul de la valeur recouvrable était différent et les changements dans la provision pour moins-value étaient comptabilisés à l'état consolidé des résultats. De même, il n'y avait aucun concept d'obligation minimale de financement selon les PCGR du Canada.

ii). Rémunération à base d'actions

Selon les IFRS, le passif lié aux attributions à base d'actions qui prévoient le règlement en espèces ou autres actifs doit être évalué à sa juste valeur et réévalué à sa juste valeur à la fin de chaque période. Selon les PCGR du Canada, le passif était évalué et réévalué à chaque date de fin de période à la valeur intrinsèque des attributions à base d'actions au lieu de leur juste valeur.

Selon les IFRS, lorsqu'une attribution à base d'actions est acquise en tranches échelonnées sur une période d'acquisition (« acquisition graduelle de droits »), chaque tranche est comptabilisée comme une attribution distincte. Selon les PCGR du Canada, la Société avait le choix de comptabiliser l'attribution dans son ensemble. L'évaluation était déterminée en utilisant la durée de vie moyenne des attributions à base d'actions.

iii) Provisions

Les provisions doivent être présentées séparément au bilan selon les IFRS.

iv) Actifs incorporels ayant une durée d'utilité indéterminée

Selon les IFRS, les actifs incorporels ayant une durée d'utilité indéterminée ne sont pas amortis, tandis que selon les PCGR du Canada, ils étaient amortis jusqu'au 1er janvier 2002. Par conséquent, la Société a renversé aux bénéfices non répartis d'ouverture à la date de transition l'amortissement comptabilisé antérieurement sur ses licences de télédiffusion.

v) Opérations entre apparentés

Selon les IFRS, il n'existe aucune exigence particulière en matière de comptabilisation et d'évaluation pour les opérations entre apparentés. Par conséquent, la comptabilisation et l'évaluation des opérations entre apparentés doivent se conformer aux IFRS en vigueur qui s'appliquent à la transaction. Selon les PCGR du Canada, les opérations entre apparentés pouvaient être comptabilisées à la valeur comptable des actifs transférés ou à la valeur d'échange en fonction de certains critères. Tel qu'indiqué à la section « IFRS 1 : exemptions et exceptions » à la note 9 des états financiers consolidés de la Société pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2011, la Société a choisi de ne pas retraiter les regroupements d'entreprises qui ont eu lieu avant le 1er janvier 2010, y compris ceux entre les sociétés sous contrôle commun. De plus, les transferts d'actifs qui ont été comptabilisés à la valeur comptable selon les PCGR du Canada ont été retraités à la valeur d'échange tel que permis en vertu des IFRS.

vi) Impôts sur le bénéfice

Le mode de recouvrement prévu des actifs incorporels ayant une durée d'utilité indéterminée aux fins du calcul des impôts différés est différent selon les IFRS que selon les PCGR du Canada. Cette différence a entraîné une réduction du passif d'impôts différés lié à ces actifs lors de la transition.

Les autres ajustements liés aux impôts sur le bénéfice représentent les incidences fiscales des autres ajustements IFRS.

En outre, même s'il est prévu qu'ils seront réalisés à court terme, les actifs et les passifs d'impôts différés sont présentés comme des éléments à long terme selon les IFRS.

vii) Participation ne donnant pas le contrôle

Selon les IFRS, la participation ne donnant pas le contrôle est présentée comme une composante distincte des capitaux propres dans le bilan, tandis qu'elle était présentée comme une composante distincte entre les passifs et les capitaux propres selon les PCGR du Canada. Dans les états consolidés des résultats et du résultat global selon les IFRS, le bénéfice net et le résultat global sont calculés avant la participation ne donnant pas le contrôle et sont ensuite attribués aux actionnaires et à la participation ne donnant pas le contrôle. Selon les PCGR du Canada, la participation ne donnant pas le contrôle était présentée comme une composante du bénéfice net et du résultat global.

Renseignements

  • Denis Rozon, CA
    Vice-président et chef de la direction financière
    (514) 598-2808