Groupe TVA Inc.
TSX : TVA.B

Groupe TVA Inc.

29 juil. 2014 09h07 HE

Groupe TVA enregistre un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 9,2 millions de dollars pour le deuxième trimestre se terminant le 30 juin 2014

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 juillet 2014) - Groupe TVA inc. (la « Société ») (TSX:TVA.B) annonce qu'elle a enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 9,2 millions de dollars soit 0,39 $ par action au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2014, alors qu'au trimestre correspondant de l'année 2013 le bénéfice net attribuable aux actionnaires avait été de 7,0 millions de dollars ou 0,29 $ par action.

Faits saillants liés à l'exploitation du deuxième trimestre

  • Bénéfice d'exploitation ajusté(1) consolidé de 20 999 000 $ comparativement à 20 940 000 $ au trimestre correspondant de 2013.

  • Bénéfice d'exploitation ajusté du secteur de la télévision de 18 070 000 $, soit une variation défavorable de 1 074 000 $, expliquée principalement par :

    • la baisse du bénéfice d'exploitation ajusté du Réseau TVA découlant principalement de la baisse de 3,1 % des revenus publicitaires;

      compensée en partie par :

    • la baisse de la perte d'exploitation ajustée des services spécialisés directement attribuable à la hausse de 11,6 % des revenus d'abonnement.

  • Bénéfice d'exploitation ajusté du secteur de l'édition de 2 929 000 $, soit une variation favorable de 1 133 000 $, principalement attribuable à l'ajout des résultats d'exploitation du magazine « La Semaine » depuis le 18 juillet 2013 et aux réductions de dépenses résultant à la fois d'économies de coûts reliées au volume et au plan de rationalisation des charges d'exploitation mis en place au second trimestre de 2013.

« Les résultats financiers consolidés du deuxième trimestre de 2014 sont stables, même si pour le secteur de la télévision nous voyons, encore une fois, une tendance à la baisse des revenus publicitaires dans ce marché. Effectivement, en dépit d'une gestion serrée de nos dépenses d'exploitation, le bénéfice d'exploitation ajusté du secteur de la télévision a connu un recul par rapport au trimestre correspondant de 2013. Fort d'une programmation de qualité, le Réseau TVA réussi à demeurer en tête par rapport à ses concurrents généralistes avec ses 21,4 parts de marché. Nos services spécialisés ont également connu d'excellentes cotes d'écoute, leur permettant de gagner ensemble 1,1 part au cours du trimestre. Nous sommes très fébriles à l'approche du lancement officiel des matchs de la Ligue nationale de hockey et sommes fiers de voir l'intérêt grandissant des téléspectateurs pour TVA Sports », a commenté monsieur Pierre Dion, président et chef de la direction de la Société.

1 Voir la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) ci-après.

« Le secteur de l'édition continue de bénéficier des impacts positifs provenant de l'acquisition du magazine « La Semaine ». Grâce à l'ensemble des actions accomplies au niveau de ce secteur et à l'ajout de cette dernière acquisition, les revenus de ce secteur d'exploitation ont connu une croissance de 11,2 % au cours du deuxième trimestre et le bénéfice d'exploitation ajusté a cru de 63,1 % comparativement au trimestre correspondant de 2013 », a conclu monsieur Pierre Dion.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation générés au cours du trimestre ont été de 16,1 millions de dollars comparativement à des flux de trésorerie de 10,7 millions de dollars au cours du trimestre correspondant de 2013. Cette hausse s'explique essentiellement par la variation favorable reliée aux créditeurs et charges à payer ainsi qu'au bénéfice net, compensée en partie par l'écart défavorable au niveau des impôts exigibles et des débiteurs.

Deux nouveaux administrateurs au conseil d'administration

Par ailleurs, Groupe TVA est heureux d'annoncer la nomination de madame Annick Mongeau et de monsieur Jacques Dorion au conseil d'administration de la Société. Pour sa part, monsieur Denis Rozon, qui avait été nommé administrateur le 6 mai dernier, a quitté son siège au Conseil.

« La force d'un conseil d'administration réside dans le savoir-faire et l'expertise de chacun de ses membres. Nous sommes donc très fiers d'accueillir madame Mongeau au sein de notre conseil et de pouvoir bénéficier à nouveau de l'expérience de Jacques Dorion. Leurs grandes expertises dans les domaines des communications et du développement des affaires sont des atouts indéniables pour le développement de notre entreprise. Nous ne pouvons que souligner leur engagement auprès de Groupe TVA et les en remercier », a déclaré la présidente du conseil d'administration madame Sylvie Lalande.

Madame Annick Mongeau, ASC, possède une vaste expertise dans le domaine des communications et des affaires publiques. Depuis 2008, elle est présidente fondatrice du cabinet Annick Mongeau, gestion d'enjeux et affaires publiques inc. Au cours de sa carrière, elle a occupé divers postes de direction dans ses domaines d'expertise, notamment à l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires. Elle détient un baccalauréat en communication et sciences politiques, en plus d'un certificat universitaire en gouvernance des sociétés. Elle est présidente du conseil d'administration du Centre communautaire Hochelaga depuis 2012.

Monsieur Jacques Dorion est actif dans le domaine des médias depuis 30 ans et détient une maîtrise en administration des affaires. Il est président de la firme Media Intelligence inc. depuis 2013. Possédant une forte fibre entrepreneuriale, il a fondé en 1979 une entreprise spécialisée en analyse et en recherche média, Stratégem inc. En 1998, il s'est associé au groupe international Carat, propriété de la société britannique publique Aegis, où il a occupé le poste de président et chef de la direction de Carat Canada puis celui d'Aegis Media Canada. Comme consultant ayant une expertise profonde des besoins des annonceurs canadiens, il a contribué à plusieurs études de marché sur l'avenir de la publicité télé et radio au Canada. M. Dorion est membre du conseil d'administration de Radio Nord.

Définition

Bénéfice ou perte d'exploitation ajusté(e)

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidité. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS.

La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activité. En outre, le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) adoptée par la Société peut différer de celle d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents), le risque lié aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique ainsi que les risques liés aux relations de travail. Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et http://groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2013.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 29 juillet 2014 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication intégrée active dans la création, la production, la diffusion et la distribution de produits audiovisuels ainsi que dans l'édition de magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et d'édition de magazines de langue française en Amérique du Nord et une des plus grandes entreprises privées de production. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B.

GROUPE TVA INC.
États consolidés des résultats et du résultat global
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)
Périodes de trois mois
terminées les 30 juin
Périodes de six mois
terminées les 30 juin
Note 2014 2013 2014 2013
Revenus 3 109 700 $ 111 507 $ 215 021 $ 222 577 $
Achats de biens et services 4, 10 55 934 56 822 134 403 131 915
Coûts liés au personnel 32 767 33 745 65 644 68 827
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 5 317 5 374 10 701 10 462
Charges financières 5 975 1 597 2 095 3 201
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres 6 2 047 2 999
Bénéfice avant dépense (recouvrement) d'impôts et part de la perte dans les entreprises associées 14 707 11 922 2 178 5 173
Dépense (recouvrement) d'impôts 3 628 3 526 (519 ) 1 102
Part de la perte dans les entreprises associées 1 916 1 415 3 697 2 978
Bénéfice net (perte nette) et résultat global attribuable aux actionnaires 9 163 $ 6 981 $ (1 000 ) $ 1 093 $
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires 7 c 0,39 $ 0,29 $ (0,04 ) $ 0,05 $
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
GROUPE TVA INC.
États consolidés des capitaux propres
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
Capitaux propres attribuables aux actionnaires





Capital-
actions
(note 7)






Surplus
d'apport






Bénéfices
non
repartis
Cumul des
autres
éléments
du

résultat
global -
Régimes à
prestations
définies
Total des
capitaux
propres
Solde au 31 décembre 2012 98 647 $ 581 $ 187 937 $ (20 620 ) $ 266 545 $
Bénéfice net 1 093 1 093
Solde au 30 juin 2013 98 647 581 189 030 (20 620 ) 267 638
Bénéfice net 14 653 14 653
Autres éléments du résultat global 25 768 25 768
Solde au 31 décembre 2013 98 647 581 203 683 5 148 308 059
Perte nette (1 000 ) (1 000 )
Solde au 30 juin 2014 98 647 $ 581 $ 202 683 $ 5 148 $ 307 059 $
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
30 juin 31 décembre
Note 2014 2013
Actif
Actif à court terme
Espèces 12 086 $ 7 717 $
Débiteurs 115 610 136 408
Impôts exigibles 5 005 124
Émissions, droits de diffusion et de distribution et stocks 52 758 61 428
Charges payées d'avance 3 480 2 380
188 939 208 057
Actif à long terme
Droits de diffusion et de distribution 36 997 31 985
Placements 13 892 14 822
Immobilisations 103 068 100 962
Licences et autres actifs incorporels 111 110 112 566
Écart d'acquisition 44 469 44 536
Actif au titre des prestations définies 12 306 8 238
Impôts différés 569 885
322 411 313 994
Total de l'actif 511 350 $ 522 051 $
Passif et capitaux propres
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 76 384 $ 85 960 $
Impôts exigibles 528 1 828
Droits de diffusion et de distribution à payer 19 155 17 304
Provisions 234 645
Revenus reportés 5 341 9 302
Dette échéant à court terme 74 741 74 640
176 383 189 679
Passif à long terme
Autres éléments de passif 6 902 3 974
Impôts différés 21 006 20 339
27 908 24 313
Capitaux propres
Capital-actions 7 98 647 98 647
Surplus d'apport 581 581
Bénéfices non répartis 202 683 203 683
Cumul des autres éléments du résultat global 5 148 5 148
Capitaux propres attribuables aux actionnaires 307 059 308 059
Garanties 10
Total du passif et des capitaux propres 511 350 $ 522 051 $
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
Le 29 juillet 2014, le conseil d'administration a approuvé les états financiers consolidés résumés pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2014 et 2013.
GROUPE TVA INC.
États consolidés des flux de trésorerie
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin


Note 2014 2013 2014 2013
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation
Bénéfice (perte) net(te) 9 163 $ 6 981 $ (1 000 ) $ 1 093 $
Ajustements pour :
Amortissement 5 367 5 424 10 802 10 563
Dépréciation d'actifs 6 612 999
Part de la perte dans les entreprises associées 1 916 1 415 3 697 2 978
Impôts différés 396 (115 ) 961 909
16 842 14 317 14 460 16 542
Variation nette hors caisse des actifs et passifs d'exploitation (762 ) (3 587 ) 6 492 (8 355 )
Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation 16 080 10 730 20 952 8 187
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement
Acquisitions d'immobilisations (5 481 ) (4 236 ) (11 820 ) (9 548 )
Acquisitions d'actifs incorporels (727 ) (338 ) (1 495 ) (922 )
Variation nette des placements 9 (1 346 ) (1 470 ) (2 767 ) (671 )
Ajustement final au coût d'acquisition d'une entreprise (501 )
Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement (7 554 ) (6 044 ) (16 583 ) (11 141 )
Flux de trésorerie liés aux activités de financement
Variation nette de l'emprunt à terme rotatif (254 )
Flux de trésorerie utilisés pour les activités de financement (254 )
Variation nette des espèces 8 526 4 432 4 369 (2 954 )
Espèces au début de la période 3 560 3 233 7 717 10 619
Espèces à la fin de la période 12 086 $ 7 665 $ 12 086 $ 7 665 $
Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation
Intérêts nets versés 2 113 $ 2 115 $ 2 031 $ 2 196 $
Impôts sur le bénéfice versés (encaissés) 1 755 (579 ) 4 701 1 389
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.
GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés
Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2014 et 2013 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication intégrée qui œuvre dans deux secteurs d'activités : la télévision et l'édition (note 11). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dus, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires et aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2013 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2013 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2014.

2. Modification de conventions comptables

Le 1er janvier 2014, la Société a adopté rétrospectivement l'IFRIC 21 - Droits ou taxes, qui clarifie le moment de la comptabilisation d'un passif pour les sorties de ressources qui sont imposées par les gouvernements selon des dispositions légales ou réglementaires, basé sur l'activité qui rend le paiement exigible. L'adoption de cette interprétation n'a pas eu un impact significatif sur les états financiers consolidés.

3. Revenus

La répartition des revenus entre les services rendus et les ventes de produits est la suivante :

Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les 30 juin terminées les 30 juin
2014 2013 2014 2013
Services rendus 86 124 $ 86 867 $ 168 712 $ 172 844 $
Ventes de produits 23 576 24 640 46 309 49 733
109 700 $ 111 507 $ 215 021 $ 222 577 $

4. Achats de biens et services

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :

Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les 30 juin terminées les 30 juin
2014 2013 2014 2013
Redevances, droits et coûts de production 35 666 $ 32 722 $ 92 688 $ 81 710 $
Tirage et distribution 4 406 4 720 8 500 9 318
Marketing, publicité et promotion 2 354 3 387 6 595 8 540
Coûts liés aux immeubles 2 244 2 209 4 680 4 392
Services rendus par la société mère 5 647 6 037 11 443 11 972
Autres 5 617 7 747 10 497 15 983
55 934 $ 56 822 $ 134 403 $ 131 915 $

5. Charges financières

Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les 30 juin terminées les 30 juin
2014 2013 2014 2013
Intérêts sur la dette à long terme 1 123 $ 1 126 $ 2 245 $ 2 248 $
Amortissement des frais de financement 50 50 101 101
(Revenus) charge d'intérêts sur l'actif net ou le passif net au titre des prestations définies (71 ) 420 (143 ) 840
Autres (127 ) 1 (108 ) 12
975 $ 1 597 $ 2 095 $ 3 201 $

6. Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2013, la Société avait enregistré des frais de rationalisation des activités d'exploitation de 1 646 000 $ suite à l'abolition de postes, dont 897 000 $ dans le secteur de la télévision et 749 000 $ dans le secteur de l'édition.

Au cours du premier trimestre de 2013, la Société avait décidé de ne plus distribuer de nouveaux films québécois en salles de cinéma alors qu'au cours du second trimestre de 2013, la Société avait annoncé la cessation de ses activités de télé-achat et de boutiques en ligne de sa division TVA Boutiques. Suite à ces repositionnements, la Société avait enregistré une charge de dépréciation de 612 000 $ liée aux stocks ainsi qu'une provision pour frais de rationalisation des activités d'exploitation de 303 000 $ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2013 et une charge de dépréciation de 999 000 $ ainsi qu'une provision pour frais de rationalisation des activités d'exploitation de 303 000 $ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2013.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2013, la Société avait également renversé une provision pour frais de rationalisation de 514 000 $ suite à un jugement rendu en faveur de la Société relativement à un litige relié aux activités d'une ancienne filiale. Pour la période de six mois terminée le 30 juin 2013, la Société avait constaté une charge nette de 51 000 $ relativement à ce litige.

7. Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation

30 juin 31 décembre
2014 2013
4 320 000 actions ordinaires classe A 72 $ 72 $
19 450 906 actions classe B 98 575 98 575
98 647 $ 98 647 $

c) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :

Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les 30 juin terminées les 30 juin
2014 2013 2014 2013
Bénéfice (perte) net(te) attribuable aux actionnaires 9 163 $ 6 981 $ (1 000 ) $ 1 093 $
Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation 23 770 906 23 770 906 23 770 906 23 770 906
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires 0,39 $ 0,29 $ (0,04 ) $ 0,05 $

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif.

8. Rémunération et autres paiements à base d'actions

Période de six mois terminée le 30 juin 2014
Options d'achat d'actions
classe B de la Société
Options d'achat d'actions
de Québecor Média
Prix d'exercice Prix d'exercice
Nombre moyen pondéré Nombre moyen pondéré
Solde au 31 décembre 2013 691 076 16,54 $ 331 407 53,35 $
Octroyées - - 62 000 63,50
Exercées - - (21 375 ) 46,48
Solde au 30 juin 2014 691 076 16,54 $ 372 032 55,44 $

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2014, 691 076 options d'achat d'actions classe B de la Société au prix d'exercice moyen de 16,54 $ et 64 032 options d'achat d'actions de Québecor Média au prix d'exercice moyen de 45,96 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2014, aucune option d'achat d'actions de Québecor Média n'a été exercée (21 927 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 243 000 $ pour la période correspondante de 2013). Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2014, 21 375 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 352 000 $ (41 884 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 471 000 $ pour la période correspondante de 2013).

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2014, la Société a constaté un renversement de la charge de rémunération de 15 000 $ et de 46 000 $ respectivement (un renversement de la charge de rémunération de 83 000 $ et de 31 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2013) relativement aux options d'achat d'actions classe B de la Société ainsi qu'une charge de rémunération de 197 000 $ et de 597 000 $ respectivement (un renversement de la charge de rémunération de 41 000 $ et de 70 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2013) relativement aux options d'achat d'actions de Québecor Média.

9. Opérations entre apparentés

Contributions en capital dans SUN News

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2014, une mise de fonds de 3 300 000 $ (3 000 000 $ en 2013) a été effectuée par les sociétaires dans SUN News, dont 1 617 000 $ (1 470 000 $ en 2013) par la Société et 1 683 000 $ (1 530 000 $ en 2013) par Corporation Sun Media, une société sous contrôle commun.

Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2014, une mise de fonds de 6 200 000 $ (3 000 000 $ en 2013) a été effectuée par les sociétaires dans SUN News, dont 3 038 000 $ (1 470 000 $ en 2013) par la Société et 3 162 000 $ (1 530 000 $ en 2013) par Corporation Sun Media.

10. Garanties

Dans le cours normal de ses activités, la Société conclut avec des tiers des ententes d'indemnisation dans le cadre de certaines transactions, telles que des contrats d'acquisitions de biens, des ententes de services et des contrats de location. Ces ententes obligent la Société à indemniser un tiers pour les dépenses engagées en regard de circonstances spécifiques. Les termes de ces indemnisations peuvent varier d'une transaction à l'autre en fonction des clauses incluses dans l'entente. La nature de ces ententes d'indemnisation empêche la Société d'estimer de façon raisonnable le montant maximal potentiel qu'elle pourrait être tenue de verser à un tiers sur l'ensemble de ses engagements. Par ailleurs, suite à de nouveaux développements survenus au cours du premier trimestre 2014, les engagements spécifiques à risque qui s'élevaient à 4 700 000 $ au 31 décembre 2013 ont été comptabilisés dans les achats de biens et services au cours de la période de trois mois se terminant le 31 mars 2014.

11. Information sectorielle

Au début de l'exercice 2014, la direction a apporté des modifications à la structure de gestion de la Société. Suite à ces changements, les activités d'édition sur mesure, de productions commerciales imprimées et de services prémédias, anciennement exercées par la division TVA Studio du secteur de l'édition, sont maintenant intégrées aux activités de TVA Accès inc. du secteur de la télévision. L'information financière de la période précédente a été retraitée pour tenir compte de cette nouvelle présentation.

Les activités de la Société se composent des secteurs suivants :

- Le secteur de la télévision inclut les activités du Réseau TVA (y compris les filiales et divisions TVA Productions inc., TVA Ventes et Marketing inc., TVA Nouvelles et TVA Interactif), des services spécialisés, de la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques télévisuelles, les activités de production commerciale et de doublage de TVA Accès inc., les activités de distribution de produits audiovisuels de la division TVA Films, ainsi que les activités de télé-achat et de boutiques en ligne de la division TVA Boutiques jusqu'au deuxième trimestre de 2013

- Le secteur de l'édition inclut les activités de TVA Publications inc. et de Les Publications Charron & Cie inc., qui se spécialisent dans l'édition de magazines de langue française dans des domaines variés incluant les arts, le spectacle, la télévision, la mode et la décoration ainsi que la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques liées aux magazines.

Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les 30 juin terminées les 30 juin
2014 2013 2014 2013
Revenus
Télévision 94 240 $ 97 922 $ 185 176 $ 196 042 $
Édition 15 958 14 354 31 096 28 267
Éléments intersectoriels (498 ) (769 ) (1 251 ) (1 732 )
109 700 $ 111 507 $ 215 021 $ 222 577 $
Bénéfice d'exploitation ajusté(1)
Télévision 18 070 19 144 9 859 19 884
Édition 2 929 1 796 5 115 1 951
20 999 20 940 14 974 21 835
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 5 317 5 374 10 701 10 462
Charges financières 975 1 597 2 095 3 201
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres - 2 047 - 2 999
Bénéfice avant dépense (recouvrement) d'impôts et part de la perte dans les entreprises associées 14 707 $ 11 922 $ 2 178 $ 5 173 $

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activité de la Société en ce qui a trait aux revenus.

(1) Le chef de la direction utilise le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est défini(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

Renseignements

  • Pour renseignements
    Au sujet des résultats financiers :
    Denis Rozon, CPA, CA
    Vice-président et chef de la direction financière
    514 598-2808

    Au sujet des nouveaux administrateurs :
    Véronique Mercier
    Vice-présidente, Communications
    514 598-3972
    veronique.mercier@tva.ca