Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

12 oct. 2005 13h25 HE

Habitat faunique Canada lance une enquête nationale sur les biens et services écologiques

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 12 oct. 2005) - Le gouvernement du Canada verse 191 000 $ à Habitat faunique Canada pour la conduite d'une enquête nationale auprès de plus de 1 500 agriculteurs et grands éleveurs. L'enquête servira à déterminer les opinions et les comportements de ces producteurs en ce qui a trait aux biens et services écologiques sur les terres agricoles.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Andy Mitchell a annoncé ce financement dans le cadre du Programme pour l'avancement du secteur canadien de l'agriculture et de l'agroalimentaire, une initiative de 240 millions de dollars destinée à aider et à inciter l'industrie à collaborer à la recherche de solutions constructives aux enjeux actuels et nouveaux.

"Les agriculteurs et les grands éleveurs ont toujours eu à coeur de bien gérer leurs terres, car ils dépendent de celles-ci pour leur subsistance", explique M. Mitchell. "Le gouvernement du Canada est fier de continuer à appuyer Habitat faunique Canada, car il reconnaît que la santé du secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire est étroitement liée à l'environnement."

Cette enquête nationale témoigne de la reconnaissance croissante des biens et services écologiques comme étant essentiels pour l'économie et le bien-être collectif au Canada. Cette initiative repose sur deux enquêtes précédentes menées en 2000 et en 2003 par Habitat faunique Canada et des partenaires pour déterminer les opinions des propriétaires fonciers sur l'aménagement des terres.

M. Lynn McIntyre, président par intérim de Habitat faunique Canada, se dit convaincu que cette enquête démontrera que les agriculteurs produisent déjà des biens et services écologiques précieux pour la société canadienne. Il précise également que l'enquête va permettre de recueillir des renseignements importants qui éclaireront les décideurs sur la façon d'élaborer des politiques susceptibles d'appuyer la collectivité agricole dans la production de tels biens et services.

Les biens et services écologiques sont les avantages que nous tirons de nos écosystèmes. Ils comprennent par exemple l'approvisionnement en eau et la régulation de cette ressource, la lutte contre l'érosion des sols, la régulation du climat, la production d'aliments, les matières premières et les activités récréatives. Les changements qui touchent les écosystèmes, tels que la surexploitation, l'introduction d'espèces étrangères, les modifications de l'habitat, la pollution et les changements climatiques, ont des répercussions importantes sur notre capacité de bénéficier des biens et services écologiques.

Au cours des 20 dernières années, Habitat faunique Canada a participé à des programmes de gérance de l'environnement et en a fait la promotion avec de nombreux partenaires dans chaque province. Ces programmes se sont avérés efficaces pour la conservation et l'amélioration de la biodiversité. On trouvera de plus amples renseignements sur l'organisme à l'adresse Internet suivante : www.whc.org.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Relations avec les médias
    (613) 759-7972 ou 1 866 345-7972
    ou
    Cabinet du ministre
    Matt Tolley
    (613) 759-1059
    ou
    Habitat faunique Canada, Ottawa
    Amy Seabrooke
    1 800 669-7919, poste 230