Hartco Inc.
TSX : HCI

Hartco Inc.

07 août 2014 12h17 HE

Hartco annonce les résultats du deuxième trimestre 2014

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 août 2014) - Hartco Inc. (TSX:HCI) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour les trimestre et la période de six mois terminés le 30 juin 2014.

Résultats consolidés pour le trimestre terminé le 30 juin 2014

Hartco Inc. (« Hartco ») a publié des produits consolidés de 71,8 M$ et un bénéfice net consolidé de 3 M$ ou 0,22 $ par action après dilution pour le trimestre terminé le 30 juin 2014, comparés à des produits consolidés de 78,8 M$ et une perte nette de 0,7 M$ ou - 0,05 $ par action après dilution, pour la période correspondante de 2013. Les bénéfices nets comprennent le bénéfice net provenant des activités abandonnées de 3,4 M$ pour le deuxième trimestre de 2014 et de 0,3 M$ pour la période correspondante de 2013.

Le 30 juin 2014, la Société a annoncé la vente des actifs liés à l'entreprise de franchisage, précédemment inclus dans le secteur Franchisage. Le produit de cette vente s'élevait à 3,1 M$ avant ajustements et autres frais de clôture et a donné lieu à un gain après impôts sur la vente d'actifs de 2,9 M$. Suivant ce changement et l'impartition annoncée précédemment de l'entreprise de distribution, les résultats des activités de franchisage et de distribution ont été reclassés comme activités abandonnées.

« Les résultats du deuxième trimestre reflètent la contribution de la vente des entreprises de franchisage de Hartco ainsi que des améliorations dans nos activités opérationnelles », a déclaré Pat Waid, Président et Chef de l'exploitation de Hartco. « En dépit de la baisse des produits, nous avons réussi à augmenter la rentabilité grâce à l'amélioration de l'efficacité de l'exploitation. »

Résultats consolidés pour la période de six mois terminée le 30 juin 2014

Hartco a publié des produits consolidés de 134,3 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2014, comparés à 148,5 M$ pour la même période l'an dernier, et un bénéfice net de 2,0 M$, soit 0,15 $ par action après dilution, comparé à une perte nette de 1,6 M$ ou - 0,12 $ par action après dilution pour la période correspondante de 2013. Le bénéfice net provenant des activités abandonnées de 4,2 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2014 et 1,4 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2013 sont inclus dans les résultats d'exploitation.

Situation financière

Hartco a terminé le deuxième trimestre de 2014 avec une encaisse de 23,1 M$ et aucune dette.

Perspectives de Hartco

« La vente du secteur du franchisage de Hartco augmente notre focus sur l'exploitation avec succès de notre secteur Vente aux entreprises, tout en continuant d'explorer des options stratégiques, » a déclaré Pat Waid. « Tout au long de la deuxième moitié de l'année, nous allons continuer à adapter le modèle économique en réponse aux nouvelles tendances, opportunités et défis ».

Renseignements financiers détaillés

Des renseignements financiers détaillés se rapportant aux résultats trimestriels et annuels de Hartco sont accessibles à www.sedar.com ou à www.hartco.com. Les états financiers trimestriels et annuels ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »).

À propos Hartco Inc.

Hartco Inc. (TSX:HCI) est un chef de file dans le secteur canadien des technologies de l'information (« TI ») depuis plus de trente ans et est la société-mère de Metafore Technologies Inc. (« Metafore »). L'un des plus importants fournisseurs de solutions de TI au Canada, Metafore conçoit, fournit, installe et prend en charge les solutions informatiques pour le secteur privé et les organisations du secteur public de toute taille partout au Canada. Pour plus d'informations, veuillez visiter www.hartco.com ou www.metafore.ca.

Déclarations de nature prospective

Ce communiqué de presse contient des informations prospectives. À l'exception des données historiques contenues dans ce document, les déclarations contenues dans ce document sont de nature prospective. Les déclarations de nature prospective impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus pouvant entraîner des différences importances entre les résultats futurs et les résultats projetés. Ces risques incluent notamment des changements en ce qui concerne la demande des clients en matière de produits et services des TI, des changements au niveau des pratiques ou des modalités de prix des fournisseurs, des commandes des clients, des pratiques de prix par la concurrence, des changements aux lois et à la réglementation ainsi que des changements d'ordre général dans la conjoncture économique. La description des risques qui pourraient faire en sorte que nos résultats diffèrent de façon appréciable de nos attentes se retrouve dans notre rapport de gestion annuel.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS
(En milliers de dollars, sauf les montants par action)
Cumul Cumul
Annuel Annuel
T2 2014 T2 2013 2014 2013
Produits 71 817 78 783 134 341 148 530
BAIIA ajusté négatif (241 ) (1 144 ) (1 803 ) (3 519 )
Perte nette des activités poursuivies (373 ) (1 015 ) (2 224 ) (2 958 )
Bénéfice net des activités abandonnées 3 415 314 4 243 1 356
Bénéfice (perte) net(te) 3 042 (701 ) 2 019 (1 602 )
Bénéfice (perte) dilué(e) par action 0,22 (0,05 ) 0,15 (0,12 )
Flux de trésorerie disponible (7 745 ) (7 434 ) (10 150 ) (10 031 )
Flux de trésorerie disponible ajusté (7 825 ) (6 909 ) (9 390 ) (9 474 )
Encaisse n/a n/a 23 144 29 434

Mesures financières non-IFRS

Les mesures financières non-conformes aux IFRS n'ont aucune signification normalisée préconisée par les IFRS, et par conséquent, elles sont peu susceptibles d'être comparées à des mesures semblables présentées par d'autres entités. Dans les paragraphes suivants, nous avons donné une description des IFRS non- conformes et avons concilié ces montants aux mesures des IFRS. La manière dont ces mesures non-conformes sont utilisées par la Société est décrite ci-dessous.

BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté est une mesure financière non-conforme aux IFRS. Le BAIIA ajusté est utilisé par la direction pour évaluer la performance financière et opérationnelle des secteurs de la Société au niveau consolidé ainsi que la contribution des secteurs. La direction croit que le BAIIA ajusté donne une bonne indication de la performance financière courante de la Société.

La Société défini le BAIIA ajusté comme le (la) bénéfice (perte) net(te) des activités poursuivies avant les charges financières, l'amortissement, la (le) charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat, les gains et pertes non-récurrents, les pertes de valeurs et la quote-part des résultats des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence.

Le rapprochement du BAIIA ajusté et du (de la) bénéfice (perte) net(te) des activités poursuivies est comme suit :

Conciliation du BAIIA ajusté
Cumul Cumul
Annuel Annuel
T2 2014 T2 2013 2014 2013
Perte nette des activités poursuivies (373 ) (1 015 ) (2 224 ) (2 958 )
Ajustements pour :
Recouvrement d'impôts sur le résultat - (279 ) - (631 )
Quote-part du résultat des entreprisescomptabilisées selon la méthode de la miseen équivalence (après impôts sur le résultat) (220 ) (376 ) (454 ) (830 )
Charges financières nettes 11 75 123 83
Amortissement (1) 341 451 752 817
BAIIA ajusté négatif (241 ) (1 144 ) (1 803 ) (3 519 )
(1) L'amortissement est imputé au coût des ventes, aux frais directs, aux frais de commercialisation et de vente et aux frais généraux et administratifs dans les états condensés consolidés du bénéfice (perte) net(te) et du résultat étendu (perte).

Flux de trésorerie disponibles et flux de trésorerie ajustés

Les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie disponibles ajustés sont des mesures non-conformes aux IFRS utilisés comme indicateurs de la santé financière et de performance. Parce qu'ils excluent plusieurs items normalement inclus dans les états financiers, ils ne devraient pas être utilisés comme mesure des liquidités de la Société. En conséquence, les investisseurs sont encouragés à utiliser les mesures des IFRS quand ils évaluent la performance financière de la Société ou de ses liquidités.

La Société utilise les flux de trésorerie disponibles pour déterminer sa capacité de générer des liquidités discrétionnaires grâce aux activités opérationnelles après utilisation des liquidités pour maintenir ou accroître ses immobilisations. Cette mesure ne correspond pas nécessairement aux flux de trésorerie disponibles au cours de la période pour l'utilisation discrétionnaire par la direction, qui peuvent être affectés par d'autres sources de trésorerie et d'autres utilisations non- discrétionnaires.

Les flux de trésorerie disponibles se définissent comme étant les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles selon les IFRS, déduction faite des ajustements suivants :

  • Produits financiers ; et

  • Total des dépenses en immobilisations enregistrées selon les IFRS.

Les dépenses en immobilisations sont définies comme étant des décaissements de nature capitale requis afin de maintenir l'entreprise à son niveau actuel de capacité d'exploitation et d'efficacité et incluent les acquisitions d'immobilisations incorporelles.

La Société estime que l'utilisation des flux de trésorerie ajustés est importante, car l'utilisation de cette mesure financière fournit à la Société et aux lecteurs de ses états financiers des informations complémentaires des impacts sur les flux de trésorerie de la Société des éléments énumérés ci-dessous. Les flux de trésorerie ajustés sont une mesure de liquidité qu'utilisent les gestionnaires dans les affaires comme alternative au flux de trésorerie générés (affectés aux) activités d'exploitation.

Les flux de trésorerie ajustés sont définis comme les liquidités selon les IFRS, moins les ajustements pour les :

  • Produits financiers.

  • Dépenses en immobilisations enregistrées selon les IFRS.

  • Dividendes reçus des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence.

  • Augmentation (diminution) dans les créances à long terme.

La conciliation des flux de trésorerie des opérations aux flux de trésorerie disponibles et aux flux de trésorerie ajustés est comme suit :

Conciliation des flux de trésorerie disponibles et des flux de trésorerie ajustés
Cumul Cumul
Annuel Annuel
T2 2014 T2 2013 2014 2013
Flux de trésorerie utilisés par les activités d'exploitation (7 766 ) (7 434 ) (10 196 ) (9 786 )
Produits financiers 48 73 78 169
Acquisition d'immobilisations corporelles et incorporelles (27 ) (73 ) (32 ) (414 )
Flux de trésorerie disponibles (7 745 ) (7 434 ) (10 150 ) (10 031 )
Dividendes reçus d'une société comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence - 600 750 600
Diminution nette des créances à long terme (80 ) (75 ) 10 (43 )
Flux de trésorerie disponibles ajustés (7 825 ) (6 909 ) (9 390 ) (9 474 )

Renseignements