Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

11 oct. 2011 08h15 HE

Hausse des mises en chantier de maisons individuelles en Septembre

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 oct. 2011) - Selon les plus récentes données provisoires de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), les constructeurs ont coulé les fondations de 627 habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Ottawa en septembre. Ils ont été fort occupés pour un deuxième mois d'affilée, ce qui leur a permis de terminer le troisième trimestre sur une bonne note. Le cumul annuel des mises en chantier s'est amélioré, mais il accuse toujours un retard de presque 11 % par rapport à l'année dernière.

« La robustesse persistante du marché du travail et les taux de financement plus bas que jamais ont donné un nouveau souffle à la demande de logements individuels neufs, comme ont pu le constater les constructeurs dans leurs bureaux de vente. Ainsi, au troisième trimestre, pour la première fois en 2011, le nombre de maisons individuelles commencées a augmenté d'une année à l'autre, a déclaré Sandra Pérez-Torres, analyste principale de marché à la SCHL.

« Par contre, les mises en chantier de maisons individuelles ont encore représenté un peu moins du tiers des logements recensés sur le marché du neuf en septembre, ce qui illustre bien le déplacement continu des préférences des ménages vers des propriétés plus abordables. La construction d'habitations de plus forte densité a poursuivi son essor en septembre, ce qui porte à croire que le segment des collectifs livrera une chaude lutte à celui des maisons individuelles d'ici la fin de l'année. Du côté des appartements en copropriété, le nombre des mises en chantier a quasiment atteint un sommet annuel, pour un deuxième mois de suite, car les intentions de construire sont élevées et ont commencé à se matérialiser, a ajouté Mme Pérez-Torres. »

Pour voir le graphique, "Mises en chantier à Ottawa," veuillez visiter le lien suivant :

http://media3.marketwire.com/docs/hsef1r.jpg

Pour voir le graphique, "Mises en chantier selon le secteur Septembre 2010 et Septembre 2011," veuillez visiter le lien suivant:

http://media3.marketwire.com/docs/hsef2r.jpg

Pour le deuxième mois d'affilée, la partie de Nepean située à l'extérieur de la Ceinture de verdure ainsi que Cumberland ont été les secteurs de la RMR d'Ottawa où les constructeurs ont effectué plus de la moitié des mises en chantier d'habitations, soit davantage que dans le reste de la RMR pour la plupart des catégories de logements. De plus, c'est là qu'ont été recensés presque tous les nouveaux appartements en copropriété. En fait, pratiquement toutes les unités résidentielles commencées en septembre se trouvent à l'extérieur de la Ceinture de verdure, les secteurs les plus animés étant Nepean ainsi que Gloucester et Cumberland, dans la banlieue est. Kanata, dont le marché du neuf comprend à la fois des maisons individuelles et des maisons en rangée, et Goulbourn, qui compte surtout des appartements, sont restés des moteurs importants de la croissance des mises en chantier. Le facteur qui a le plus nui à la construction résidentielle le mois dernier a été l'absence d'immeubles d'appartements sur le marché du neuf au centre d'Ottawa.

Pour voir le graphique, "Mises en chantier selon le sectuer Cumul annuel, 2010 et 2011," veuillez visiter le lien suivant:

http://media3.marketwire.com/docs/hsef3r.jpg

La construction s'est intensifiée dans les secteurs se trouvant à l'extérieur de la Ceinture de verdure et, pour la première fois cette année, l'activité dans cette zone a davantage contribué au cumul annuel des mises en chantier d'habitations que celle observée dans les secteurs à l'intérieur. Les mises en chantier d'appartements sont demeurées faibles, en septembre, dans l'ancienne ville d'Ottawa, si bien que le niveau d'activité sur le marché du neuf de ce territoire a encore pris du retard par rapport à l'an passé. À l'opposé, la partie de Nepean située à l'extérieur de la Ceinture de verdure de même que Cumberland sont maintenant les seuls endroits où le rythme de la construction dépasse celui de 2010. Il convient de souligner que la demande est restée soutenue à Nepean pour la plupart des types de logements, et que ce secteur est en bonne voie d'établir un nouveau record en 2011. Il rivalisera donc avec l'ancienne ville d'Ottawa pour obtenir la plus grosse part des mises en chantier d'appartements. Une analyse des autres secteurs d'Ottawa montre que l'activité est restée plus lente qu'ailleurs dans la banlieue ouest, soit à Kanata et à Goulbourn, ainsi que dans les secteurs en périphérie. Il faut savoir que ces endroits sont ceux qui ont été le plus touchés, jusqu'à maintenant, par la diminution des mises en chantier de maisons individuelles.

Mises en chantier d'habitations à Ottawa
septembre
2010
septembre
2011
Variation
en %
Cumul
2010
Cumul
2011
Variation
en %
Logements individuels 117 204 74,4 % 1 623 1 449 -10,7 %
Logements collectifs 346 423 22,3 % 2 939 2 627 -10,6 %
Jumelés 24 34 41,7 % 246 271 10,2 %
Maisons en rangée 147 170 15,6 % 1 488 1 354 -9,0 %
Appartements 175 219 25,1 % 1 205 1 002 -16,8 %
Tous les logements 463 627 35,4 % 4 562 4 076 -10,7 %

Mettant à contribution 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

  • This document is also available in English.

Renseignements

  • Pour Ottawa (en français ou en anglais) :
    Sandra Pérez-Torres
    analyste principale de marché
    613-748-5120
    sperezto@schl.ca

    Pour l'Ontario :
    Ted Tsiakopoulos
    économiste régional
    416-218-3407
    ttsiakop@schl.ca

    Pour le Canada :
    Charles Sauriol
    agent principal, Relations avec les médias
    613-748-2799
    csauriol@schl.ca