Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

15 juin 2016 08h15 HE

Hausse du taux d'inoccupation dans les résidences pour personnes âgées de l'Alberta en 2016

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 15 juin 2016) - Selon l'édition 2016 du Rapport sur les résidences pour personnes âgées, Alberta diffusée aujourd'hui par la Société d'hypothèques et de logement (SCHL), le taux d'inoccupation moyen des places standards a augmenté dans les résidences pour personnes âgées de l'Alberta : il a atteint 9,2 % en 2016, après s'être établi à 8,1 % en 2015. Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Calgary, il est passé de 6,4 à 10,4 % sur un an. Dans la RMR d'Edmonton, le pourcentage de places vacantes est descendu à 4,2 % en 2016, après avoir atteint 6,3 % en 2015. Dans le reste de l'Alberta, c'est-à-dire ailleurs que dans les deux plus grandes villes de la province, la proportion d'unités vacantes s'est fixée à 15,2 % en 2016, en hausse par rapport au taux de 13,1 % affiché en 2015.

Le loyer moyen d'une place standard, toutes catégories confondues, est de 2 992 $ en Alberta en 2016, ce qui représente 70 $ de plus par mois qu'en 2015. Les commodités et services supplémentaires fournis dans les résidences pour personnes âgées font habituellement monter les loyers au-dessus de ceux du marché locatif traditionnel. Les unités de deux chambres ou plus se sont louées en moyenne 3 709 $ par mois en 2016, en hausse de 167 $ par rapport au loyer mensuel moyen enregistré en 2015. Le loyer moyen des studios et des unités d'une chambre ont également augmenté sur un an, quoique dans une moindre mesure. De 2015 à 2016, le loyer mensuel moyen des studios a progressé de 12 $ et s'est élevé à 2 417 $, et celui des unités d'une chambre a augmenté de 82 $ pour atteindre 3 042 $.

L'Enquête sur les résidences pour personnes âgées menée par la SCHL a dénombré 12 211 places, ce qui correspond à un accroissement de 9,6 % de l'univers d'enquête par rapport à 2015. Elle a porté sur 112 résidences hébergeant 12 261 aînés. Même si le nombre de places a augmenté plus rapidement que la population dans le groupe des 75 ans et plus, le taux d'attraction(1) mis en lumière par l'enquête a atteint 5,8 %, alors qu'il était de 5,5 % en 2015. En Alberta, le pourcentage d'aînés ayant choisi de vivre dans une résidence pour personnes âgées a augmenté en 2016.

Les résidences pour personnes âgées offrent un certain nombre de services et de commodités que l'on ne retrouve habituellement pas dans les immeubles locatifs traditionnels. Il s'agit notamment de services d'entretien ménager et de repas, de services médicaux et de diverses activités de loisir. Pour être incluses dans l'enquête, les résidences doivent offrir des repas sur place. Plus de 64 % des résidences visées par l'enquête réalisée en Alberta incluent trois repas par jour dans le loyer. Comme en 2015, l'enquête menée en Alberta en 2016 montre que les commodités les plus courantes sont une sonnette d'appel 24 heures (dans 88,9 % des résidences) et une salle d'exercice (dans 83 % des résidences).

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le site Web de la SCHL à www.schl.ca ou suivez-nous sur Twitter, LinkedIn, Facebook, et YouTube.

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

(1) Le taux d'attraction correspond au pourcentage des personnes de 75 ans et plus qui vivent dans les résidences incluses dans l'univers d'enquête.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Renee Nat, conseillère, Relations publiques
    403-605-5094
    rnat@cmhc-schl.gc.ca