Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

02 nov. 2015 08h15 HE

Hausse du taux d'inoccupation des logements construits pour la location au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 2 nov. 2015) - Sur le marché des logements d'initiative privée construits pour la location, le taux d'inoccupation moyen des appartements a légèrement augmenté dans les 35 grands centres du Canada : il est passé de 2,8 % en octobre 2014 à 3,3 % en octobre 2015. C'est ce que révèlent les résultats de l'Enquête sur les logements locatifs de l'automne diffusés aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

« La hausse du taux d'inoccupation national s'explique par la baisse du bilan migratoire dans les régions les plus durement éprouvées par la baisse du cours du pétrole ainsi que par une augmentation de l'offre d'appartements construits expressément pour le marché locatif », a déclaré Bob Dugan, économiste en chef de la SCHL.

Dans l'ensemble, le loyer moyen des appartements de deux chambres situés dans les immeubles existants s'est accru de 2,4 % d'octobre 2014 à octobre 2015. Dans les immeubles neufs et existants confondus, le loyer moyen des appartements de deux chambres s'élevait à 960 $ en octobre 2015.

L'Enquête sur les logements locatifs englobe aussi les appartements en copropriété offerts en location dans 16 grands centres, dont Vancouver, Toronto et Montréal. Dans ce segment du marché locatif secondaire, le taux d'inoccupation des copropriétés à louer variait entre 5,3 % à Edmonton et 0,4 % à Hamilton. Dans la catégorie des appartements en copropriété de deux chambres, le loyer mensuel moyen le plus élevé a été enregistré à Toronto (1 754 $) et le plus bas, à Québec (1 065 $).

Comme c'était le cas lors des précédentes enquêtes, le taux d'inoccupation des logements en copropriété offerts en location était plus bas que celui des appartements construits expressément pour la location dans la plupart des centres, mais le loyer moyen des copropriétés offertes en location était supérieur dans tous les centres. Les appartements en copropriété sont en général de construction plus récente et offrent souvent plus de commodités que les appartements locatifs traditionnels.

La SCHL diffuse des données provisoires afin de fournir de l'information plus à jour. Le rapport final sur l'Enquête sur les logements locatifs ainsi que les données définitives de 2015 seront diffusés le 16 décembre 2015.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Le présent communiqué est publié intégralement dans Internet, au http://www.cmhc-schl.gc.ca.

Nota : Un tableau présentant des données sur les taux d'inoccupation et les loyers est joint au présent communiqué.

(Also available in English)

Des tableaux sont disponibles au lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1030748f.pdf.

Renseignements