Héroux-Devtek inc.
TSX : HRX

Héroux-Devtek inc.

28 mai 2015 07h00 HE

Héroux-Devtek publie les résultats de son quatrième trimestre et de son exercice financier 2015

- Ventes de 106,1 M$ au T4, en hausse de 16,3 % comparativement à 91,2 M$ un an plus tôt

- BAIIA ajusté(1) de 47,8 M$ pour l'exercice 2015, en hausse de 33,5 % par rapport à 35,8 M$ l'an dernier

- Résultat net ajusté(2) de 19,4 M$ pour l'exercice 2015, soit 0,55 $ par action diluée, contre 15,3 M$, ou 0,48 $ par action diluée, lors du précédent exercice

- Carnet de commandes fermes de 459 M$

LONGUEUIL, QUÉBEC--(Marketwired - 28 mai 2015) - Héroux-Devtek inc. (TSX:HRX) (« Héroux-Devtek » ou la « Société »), un important fabricant international de produits aérospatiaux, a publié aujourd'hui les résultats de son quatrième trimestre et de son exercice financier clos le 31 mars 2015. À moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.

Tel que mentionné dans un communiqué de presse publié plus tôt ce matin, la Société a comptabilisé une charge non-récurrente de 11,6 millions de dollars avant impôts, ce qui équivaut à 7,9 millions de dollars ou 0,22 $ par action diluée après impôts, dans ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2015 à la suite de la conclusion d'un protocole de règlement avec UTC Aerospace Systems.

« L'exercice 2015 de Héroux-Devtek a été une solide année en raison notamment de la forte contribution des activités au Royaume-Uni et à Wichita pendant l'ensemble de l'exercice et d'une croissance interne des ventes dans le marché de l'aérospatiale commerciale. Nous avons également accompli de grands progrès à l'égard de nos principales plateformes de croissance, y compris le plan d'investissement en immobilisations visant à mener à bien le contrat portant sur les appareils B-777 et B-777X, l'intégration des activités au Royaume-Uni et à Wichita, les livraisons de nos premiers lots de production dans le cadre de certains programmes de conception de trains d'atterrissage et la création d'une équipe spécialisée de soutien technique de classe mondiale. Ces plateformes représentent d'importants vecteurs de croissance pour l'atteinte de notre objectif à plus long terme de réaliser des ventes annuelles d'environ 500 millions de dollars d'ici la fin de l'exercice 2019, sur la base des contrats existants et en supposant qu'aucune autre acquisition ne soit effectuée, » a déclaré Gilles Labbé, président et chef de la direction de Héroux-Devtek.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS Trimestres clos
les 31 mars
Exercices clos
les 31 mars
(en milliers de dollars, sauf les données par action) 2015 2014 2015 2014
Ventes 106 054 91 212 364 916 272 034
BAIIA ajusté1 15 899 13 249 47 781 35 800
Résultat net ajusté2 7 456 5 953 19 412 15 258
Par action - dilué ($) 0,21 0,19 0,55 0,48
Charges non récurrentes3, après impôts 9 096 4 723 16 188 6 022
Résultat net (1 640 ) 1 230 3 224 9 236
Par action - dilué ($) (0,05 ) 0,04 0,09 0,29
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (dilué, en milliers) 36 056 31 702 35 016 31 662
1 Excluant le règlement d'un litige, les frais de restructuration et les frais liés à l'acquisition
2 Excluant les charges non récurrentes, après impôts
3 Comprend la perte de valeur des actifs incorporels à durée d'utilité déterminée, le règlement d'un litige, les frais de restructuration et les frais liés à l'acquisition

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Les ventes consolidées ont progressé de 16,3 % pour atteindre 106,1 millions de dollars, contre 91,2 millions de dollars au quatrième trimestre de l'exercice 2014. Cette augmentation est essentiellement attribuable à l'apport supplémentaire aux ventes de 11,4 millions de dollars des activités au Royaume-Uni et à Wichita par rapport à l'exercice précédent, tandis que les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine, d'un exercice à l'autre, ont eu pour effet d'accroître de 6,4 millions de dollars le montant des ventes du quatrième trimestre.

Les ventes dans le secteur commercial ont atteint 53,1 millions de dollars, en hausse de 39,7 % par rapport à celles de 38,0 millions de dollars réalisées lors du précédent exercice. Cette progression comprend un apport additionnel de 5,3 millions de dollars des activités au Royaume-Uni et à Wichita. Si l'on exclut cet apport, les ventes dans le secteur commercial ont augmenté en raison de l'accroissement des cadences de production de certains programmes de gros porteurs commerciaux, principalement celui de l'appareil B-777, de la mise en production de nouveaux systèmes de train d'atterrissage conçus par la Société destinés aux programmes des avions Legacy 450/500 d'Embraer et de l'hélicoptère EC-175 d'Airbus, de même que d'une incidence favorable de 3,2 millions de dollars des fluctuations des devises.

Les ventes de produits militaires se sont chiffrées à 53,0 millions de dollars, en léger recul de 0,2 million de dollars par rapport à celles réalisées lors de l'exercice précédent, alors que la contribution additionnelle de 6,1 millions de dollars des activités au Royaume-Uni et à Wichita ainsi que l'incidence favorable de 3,2 millions de dollars des fluctuations de change ont été contrebalancées par une baisse de la demande pour les pièces de rechange, principalement de la part du gouvernement américain.

La marge brute a atteint 17,3 millions de dollars, soit 16,3 % des ventes, comparativement à 15,4 millions de dollars, ou 16,9 % des ventes, lors du précédent exercice. L'augmentation en dollars traduit l'apport additionnel des activités au Royaume-Uni et à Wichita, tandis que la baisse exprimée en pourcentage des ventes découle principalement d'une composition des ventes moins avantageuse sur le marché secondaire. Les fluctuations des devises ont eu un impact positif équivalant à 1,4 % des ventes sur la marge brute par rapport au quatrième trimestre du précédent exercice.

Le BAIIA ajusté s'est élevé à 15,9 millions de dollars, soit 15,0 % des ventes, contre 13,2 millions de dollars, ou 14,5 % des ventes, un an auparavant. Cette année, le BAIIA ajusté du quatrième trimestre exclut une charge non-récurrente de 11,6 millions de dollars liée au règlement d'un litige et des frais de restructuration de 1,6 million de dollars principalement liés aux initiatives d'optimisation et de consolidation de la capacité de production annoncées en janvier 2014 ainsi qu'à l'intégration des activités au Royaume-Uni et à Wichita. Lors du précédent exercice, le BAIIA ajusté excluait les frais liés à l'acquisition de 3,6 millions de dollars ainsi que les frais de restructuration de 1,9 million de dollars.

Le résultat net ajusté, qui exclut l'impact après impôts de 9,1 millions de dollars des éléments non-récurrents susmentionnés, s'est établi à 7,5 millions de dollars, soit 0,21 $ par action diluée, au quatrième trimestre de l'exercice 2015, en hausse par rapport à 6,0 millions de dollars, ou 0,19 $ par action diluée, au quatrième trimestre de l'exercice 2014, en excluant les frais liés à l'acquisition et les frais de restructuration de 4,7 millions de dollars, après impôts.

RÉSULTATS DE L'EXERCICE 2015

Pour l'exercice clos le 31 mars 2015, les ventes consolidées ont atteint 364,9 millions de dollars, en hausse de 34,1 %, par rapport aux ventes de 272,0 millions de dollars réalisées lors du précédent exercice. Cette variation est essentiellement attribuable à la contribution supplémentaire de 83,5 millions de dollars des activités au Royaume-Uni et à Wichita. Si l'on exclut ce facteur, les ventes dans le secteur commercial ont augmenté de 20,2 millions de dollars, ou 16,6 %, en raison principalement d'un accroissement des ventes liées à certains programmes de gros porteurs commerciaux et de la mise en production des appareils Legacy 450/500 d'Embraer, tandis que les ventes de produits militaires ont reculé de 10,9 millions de dollars, ou 7,3 %, en raison essentiellement d'une baisse de la demande pour des pièces de rechange de la part du gouvernement américain. Les fluctuations de change ont eu pour effet d'accroître les ventes de 13,0 millions de dollars, ou 4,8 %, par rapport à l'exercice précédent.

Grâce à l'acquisition des activités au Royaume-Uni et à Wichita et à leur composition des ventes plus avantageuse durant l'exercice, la marge brute a atteint 59,2 millions de dollars, soit 16,2 % des ventes, comparativement à 42,4 millions de dollars, ou 15,6 % des ventes, lors du précédent exercice. Le BAIIA ajusté s'est élevé à 47,8 millions de dollars, soit 13,1 % des ventes, en hausse par rapport à 35,8 millions de dollars, ou 13,2 % des ventes, lors du précédent exercice. Enfin, le résultat net ajusté, qui exclut l'impact après impôts de 16,2 millions de dollars des éléments non-récurrents, s'est établi à 19,4 millions de dollars, soit 0,55 $ par action diluée, contre 15,3 millions de dollars, ou 0,48 $ par action diluée, un an auparavant. En plus de la charge liée au règlement d'un litige, le résultat net ajusté de cette année exclut une charge de 5,8 millions de dollars liée à la décision de Bombardier de faire une pause dans le programme du Learjet 85 et des frais de restructuration de 2,5 millions de dollars. Lors du précédent exercice, la Société avait comptabilisé un ajustement favorable aux passifs d'impôt différé d'un montant de 1,1 million de dollars, ou 0,04 $ par action diluée.

SITUATION FINANCIÈRE

Au 31 mars 2015, le bilan de Héroux-Devtek demeurait sain. La trésorerie et les équivalents de trésorerie se chiffraient à 35,1 millions de dollars, tandis que la dette totale à long terme s'élevait à 114,2 millions de dollars, incluant la tranche à court terme, mais excluant le montant net des frais de financement différés. La dette à long terme totale comprend un montant de 56,7 millions de dollars prélevé sur la facilité de crédit autorisée de la Société de 200,0 millions de dollars. Par conséquent, la situation de dette nette de la Société s'établissait à 79,1 millions de dollars au 31 mars 2015, tandis que le ratio de la dette nette sur les capitaux propres s'établissait à 0,27 :1.

PERSPECTIVES

Les conditions demeurent favorables dans le marché de l'aérospatiale commerciale. Des augmentations des cadences de production sont prévues jusqu'à la fin de l'année civile 2018 pour certains programmes d'envergure de gros porteurs commerciaux et les carnets de commandes des avionneurs représentent plus de huit années de production aux cadences actuelles. Le marché des jets d'affaires continue de s'améliorer alors que les livraisons d'avions augmentent et que la dynamique favorable devrait se poursuivre pendant plusieurs années grâce à l'amélioration de l'économie et au lancement sur le marché de nouveaux appareils, y compris certains modèles pour lesquels Héroux-Devtek a mis au point le train d'atterrissage. L'incertitude persiste dans le marché de l'aérospatiale militaire et bien que les coupes budgétaires imposées par le Congrès (Sequestration) aient été éliminées jusqu'à la fin de l'exercice financier 2015 du gouvernement américain, les demandes de financement en cours au-delà de cet horizon surpassent les limites budgétaires établies, ce qui pourrait avoir des répercussions sur la Société au cours des exercices qui suivront. Cependant, les activités au Royaume-Uni réduisent l'exposition relative de Héroux-Devtek au marché militaire américain, de sorte que son portefeuille plus diversifié géographiquement dans le secteur militaire constitué principalement de programmes d'envergure, jumelé à l'équilibre que la Société maintient entre la fabrication de nouveaux composants et la fourniture de produits et services sur le marché secondaire, devrait atténuer cet impact éventuel.

Au 31 mars 2015, le carnet de commandes fermes de Héroux-Devtek s'élevait à 459 millions de dollars, contre 456 millions de dollars au début de l'exercice.

« Les plateformes stratégiques de Héroux-Devtek offrent des possibilités de croissance considérables. Pour cette raison, nous croyons que nous amorçons la phase la plus excitante de notre histoire. D'une part, nous sommes bien positionnés afin de poursuivre notre expansion sur le marché mondial des trains d'atterrissage; d'autre part, notre organisation est à la fois disciplinée et déterminée. Nous sommes donc totalement concentrés sur l'exécution de notre stratégie et l'atteinte du succès que la Société mérite. À court terme, nous anticipons une croissance interne des ventes d'environ 10 % au cours de l'exercice 2016, en supposant que les devises demeurent stables. Les ventes commerciales devraient connaître une croissance de plus de 10 %, tandis que les ventes de produits militaires devraient afficher une croissance à un chiffre. À plus long terme, nos plateformes fourniront une assise solide pour saisir d'autres occasions d'affaires rentables. Il devrait en résulter une création de valeur soutenue pour nos actionnaires, » a conclu M. Labbé.

TÉLÉCONFÉRENCE

Héroux-Devtek inc. tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ces résultats le jeudi 28 mai 2015 à 10 h, heure de l'Est. Les personnes intéressées peuvent participer à l'appel en composant le 1-877-223-4471 (Amérique du Nord) ou le 1-647-788-4922 (ailleurs dans le monde). Il sera également possible de participer à la conférence en direct sur le site Web de Héroux-Devtek au www.herouxdevtek.com/investor-relations/events ou encore à l'adresse www.gowebcasting.com/6448.

Dans la mesure où il vous serait impossible de participer à la conférence téléphonique, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de celle-ci en téléphonant au 1-800-585-8367 et en composant le code 21953602 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera accessible à compter du jeudi 28 mai 2015 à 13 h, heure de l'Est, et ce, jusqu'à 23 h 59, heure de l'Est, le jeudi 4 juin 2015.

PROFIL

Héroux-Devtek inc. (TSX:HRX) est une entreprise internationale qui se spécialise dans la conception, la mise au point, la fabrication ainsi que la réparation et l'entretien de systèmes et de composants de trains d'atterrissage et d'actionnement destinés au marché de l'aérospatiale. La Société est la troisième plus importante entreprise de trains d'atterrissage à l'échelle mondiale et offre aux secteurs commercial et militaire de l'aérospatiale de nouveaux systèmes et composants de trains d'atterrissage de même que des pièces de rechange et des services d'entretien et de réparation. La Société fabrique également des systèmes hydrauliques, des systèmes de filtration des fluides, des boîtiers pour systèmes électroniques, des échangeurs de chaleur et des caissons pour les fournisseurs de radars de bord, de systèmes électro-optiques et de commandes d'aéronefs. La Société réalise environ 75 % de ses ventes à l'extérieur du Canada, notamment environ 50 % aux États-Unis. La Société a son siège social à Longueuil, au Québec, et possède des installations dans le Grand Montréal (Longueuil, Laval et Saint-Hubert), à Kitchener, Cambridge et Toronto en Ontario, à Springfield et à Cleveland dans l'Ohio, à Wichita au Kansas et à Runcorn, Nottingham et Bolton au Royaume-Uni.

DÉCLARATION LIBÉRATOIRE

À l'exception de l'information historique, ce communiqué peut contenir de l'information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l'incidence de la concurrence sur les prix, ainsi que les tendances générales du marché et les changements de la conjoncture économique. En conséquence, le lecteur est averti qu'un écart peut survenir entre les résultats réels et les prévisions.

MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (« BAIIA »), le BAIIA ajusté, le résultat net ajusté et le résultat par action ajusté ne sont pas des mesures de rendement conformes aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Il est donc peu probable qu'elles puissent être comparables à des mesures similaires publiées par d'autres émetteurs. La direction estime toutefois qu'elles procurent aux investisseurs des renseignements utiles pour leur permettre d'évaluer la rentabilité et les liquidités de la Société, ainsi que sa capacité de générer des fonds pour financer ses activités.

Avis aux lecteurs : Les états financiers consolidés audités complets et l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation sont disponibles sur le site Web de Héroux-Devtek à l'adresse www.herouxdevtek.com

Renseignements

  • De :
    Héroux-Devtek inc.
    Gilles Labbé
    Président et chef de la direction
    (450) 679-3330

    Contact:
    Héroux-Devtek inc.
    Stéphane Arsenault
    Chef de la direction financière
    (450) 679-3330

    MaisonBrison
    Martin Goulet, CFA
    (514) 731-0000