Humane Society International/Canada

Humane Society International/Canada

03 sept. 2013 15h06 HE

HSI Canada aide à sauver plus de 100 chiens et chiots d'un commerce d'élevage au Québec

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 3 sept. 2013) - Plus de 100 chiens ont été sauvés d'un site d'élevage commercial massif dans la région de Montérégie, au sud de Montréal. Parmi ces chiens figuraient notamment des races de petite taille comme des Chihuahua et des Yorkshire terrier. La Humane Society International/Canada a apporté son aide à la SPCA de Montréal et au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.

« Les conditions de vie dans ce lieu d'élevage étaient déchirantes et cela fait beaucoup de peine pour ces chiennes d'élevage qui sont sûrement restées des années confinées dans cette usine sans pouvoir satisfaire leurs besoins les plus essentiels. Les chiens étaient enfermés dans des cages de métal et souffraient de problèmes aux yeux et aux dents. Les locaux sentaient très fort l'ammoniac. Heureusement, ces chiens si méritants reçoivent désormais les soins et l'attention dont ils ont besoin. Mais il faut savoir que dans tout le pays, un grand nombre de chiens reste confiné dans des usines à chiots. Nous devons agir sans plus tarder aussi bien à l'échelle provinciale que fédérale, pour mettre un point final aux usines à chiots, » a déclaré Rebecca Aldworth, directrice générale de Humane Society International/Canada.

Les usines à chiots sont des installations de production de masse qui élèvent des chiens à des fins commerciales et mettent l'accent sur le profit plutôt que le bien-être des animaux. Les chiennes d'élevage dans les usines à chiots n'ont aucune qualité de vie, et sont souvent confinées dans de petites cages métalliques pour la plus grande partie de leur vie, avec peu d'occasions de socialiser, faire de l'exercice ou obtenir des soins vétérinaires.

Les chiens secourus sont entre les mains de la SPCA de Montréal et reçoivent les soins de vétérinaires, du personnel et des bénévoles.

Cela fait plusieurs années que le Québec est considéré comme la capitale des usines à chiots et il est absolument nécessaire de prendre davantage de mesures pour renforcer et mettre en application les lois provinciales pour la protection des animaux. À l'échelle fédérale, il faudrait améliorer le Code Criminel du Canada pour aider les autorités à poursuivre en justice les plus gros responsables.

Faits :

  • En 2008, HSI a aidé la SPCA de Montréal à procéder à trois grandes saisies de chiens et de chiots dans des usines à chiots du Québec, en vertu du Code criminel canadien.

  • En 2009, suite à un tollé de protestation concernant les usines à chiots et aux normes de bien-être des animaux inadéquates au Québec, le gouvernement québécois a promis de gérer la crise, et à cette fin, a mis sur pied une équipe de travail spécialement affectée aux animaux de compagnie afin d'identifier des solutions permettant de mettre fin aux problèmes de bien-être des animaux dans la province.

  • Depuis 2011, HSI/Canada a aidé le gouvernement du Québec à secourir plus de 700 chiens vivant dans des conditions insalubres sur des sites d'élevage, notamment 527 chiens et chiots de la plus grande usine à chiots du Canada.

  • En juin 2012, le gouvernement du Québec a adopté le projet de loi 51, qui a pour objet de modifier la Loi sur la protection sanitaire des animaux du Québec, qui rehausse les normes de sécurité et de bien-être des animaux de compagnie au Québec.

  • La possibilité de prendre des mesures au Québec est très faible en raison d'un nombre peu élevé de dons à la SPCA et la SPA, et d'un financement du gouvernement minimal. Pour faire face à ce problème, HSI Canada a proposé l'application d'une taxe de 1 % sur les produits pour les animaux vendus au Québec, ce qui générerait plus de 8 millions de dollars à des fins d'application de la loi. Les sondages montrent que 73 % des Québécois soutiennent ce projet.

La Humane Society International/Canada est un intervenant de premier ordre pour la protection des animaux. L'organisme représente des dizaines de milliers de membres et participants à travers le pays. HSI/Canada met en œuvre des programmes de protection des animaux de compagnie, de la faune et de son habitat naturel, de préservation des mammifères marins et de bien-être des animaux de ferme.. HSI/Canada est fière de faire partie de la Humane Society International - l'un des organismes de protection animale les plus importants au monde, avec plus de 11 millions de membres et de participants. Pour plus de renseignements : hsicanada.ca.

Renseignements