Humane Society International/Canada

Humane Society International/Canada

25 mars 2011 13h05 HE

HSI/Canada condamne les quotas irresponsables du gouvernement Harper pour la chasse au phoque de 2011

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 25 mars 2011) -

Note aux éditeurs : Une photo et une vidéo accompagnent ce communiqué de presse sur le site de Marketwire.

Humane Society International/Canada condamne les quotas irresponsables fixés par le gouvernement Harper pour la chasse au phoque de 2011. Le gouvernement du Canada autorisera l'abattage de 468 200 phoques de l'Atlantique (phoque gris, phoque du Groenland, phoque à capuchon) cette année, une hausse de 80 000 par rapport à 2010.

« Le gouvernement Harper a déclaré la guerre aux phoques du Canada », a dit Rebecca Aldworth, directrice exécutive de Humane Society International/Canada. « Stephen Harper veut séduire les régions à l'approche des élections fédérales aux dépens de centaines de milliers de bébés phoques sans défense. Le phoque du Groenland est une espèce dépendante de la glace et son habitat est gravement menacé par les changements climatiques. Un gouvernement responsable prendrait des mesures immédiates pour protéger cette population au lieu de donner le feu vert à un massacre commercial irresponsable. »

Le quota d'abattage du phoque du Groenland en 2011 est le plus élevé à ce jour au Canada depuis que le gouvernement a adopté la gestion par contingents en 1971. De nos jours, le nombre d'animaux massacrés est régulièrement supérieur à celui des années 1950 et 1960, lorsque la chasse excessive amputait souvent jusqu'aux deux tiers des populations de phoque du Groenland.

En tant qu'espèce dépendante de la glace, la femelle du phoque du Groenland se rend sur la glace de mer pour mettre bas, et la glace doit demeurer intacte jusqu'à ce que le petit soit assez fort pour survivre en eau libre. Les changements climatiques ont réduit les bancs de glace sur les côtes canadiennes à des proportions alarmantes et la superficie de la glace de mer a été largement inférieure à la moyenne, chaque année, au cours des 16 dernières années. Dans quelques-unes des principales aires de mise à bas, le gouvernement du Canada a estimé le taux de mortalité des jeunes phoques à 100 pour cent lorsque cette fine couche de glace de mer se brise avant que les nouveau-nés ne soient en mesure de nager par leurs propres moyens. Des scientifiques indépendants ont prévenu que des taux d'abattage irresponsables, conjugués aux impacts des changements climatiques, constituaient une menace écologique grave pour la survie des populations de phoque du Groenland.

Les sondages d'opinion nationaux révèlent de façon constante qu'une majorité écrasante de Canadiennes et de Canadiens est d'avis qu'il faut mettre un terme à la chasse au phoque et s'oppose à ce que le gouvernement du Canada utilise l'argent des contribuables pour promouvoir l'industrie du phoque.

En mars 2010, le Congrès national du peuple chinois acceptait deux propositions législatives pour interdire le commerce des produits du phoque. Les États-Unis, le principal partenaire commercial du Canada, interdisent la vente des produits du phoque depuis 1972, tandis que l'Union européenne, le Mexique et la Croatie ont emboîté le pas récemment. Une interdiction mondiale des produits de la mer canadiens, qui sera maintenue jusqu'à ce que le Canada mette fin à l'abattage commercial du phoque, a déjà reçu l'appui de milliers d'entreprises et de centaines de milliers de gens partout dans le monde. Avec la fermeture rapide des marchés internationaux aux produits du phoque, Humane Society International/Canada demande au gouvernement du Canada de mettre un terme à toute cette cruauté par un rachat forfaitaire de l'industrie de la chasse au phoque commerciale.

Un sondage réalisé par Ipsos Reid en 2010 révèle que 50 pour cent des chasseurs de phoque de Terre-Neuve qui ont une opinion sur la question appuient un rachat de l'industrie par le gouvernement fédéral – un plan selon lequel les chasseurs de phoque recevraient une compensation pour leur permis et des fonds seraient investis dans des solutions de rechange économiques dans les collectivités participantes. 

Cliquez ici pour voir la chasse au phoque commerciale canadienne : http://www.humanesociety.org/news/multimedia/?fr_story=f302617d5affcb304b3ff3590f885c9755f9f387&rf=bm [en anglais seulement]

Humane Society International/Canada est un leader en matière de protection animale. Notre organisme représente des dizaines de milliers de membres et participants à travers le pays. HSI/Canada met en oeuvre des programmes de protection des animaux de compagnie, de la faune et de son habitat naturel, de préservation de mammifères marins et de bien-être des animaux de ferme. HSI/Canada est fière de faire partie de la Humane Society International – l'un des organismes de protection animale les plus importants au monde, avec plus de 10 millions de membres et participants. Rendez-nous visite sur le Web à l'adresse www.hsicanada.ca.

Suivez HSI sur Twitter: http://twitter.com/hsiglobal

Suivez HSI sur Facebook: http://www.facebook.com/hsiglobal

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20110323-HumaneSociety_800.jpg

Pour voir la vidéo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=xN302f4BsSI

Renseignements