Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

01 avr. 2011 11h59 HE

IFAW/Conséquence des changements climatiques : La chasse commerciale aux phoques n'a pas commencé dans le golfe

CHARLOTTETOWN, ILE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 1 avril 2011) - Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) constate avec soulagement qu'on n'a observé aucune activité de chasse depuis l'ouverture officielle de la chasse commerciale aux phoques dans le golfe du Saint-Laurent. Malheureusement, les phoques meurent quand même, victimes des conséquences des changements climatiques.

Des observateurs de l'IFAW sont en poste sur la côte Est pour documenter la chasse commerciale. Dès leur arrivée, ils ont constaté qu'il n'y avait presque plus de glace dans le golfe – et donc très peu de bébés phoques. Les données d'Environnement Canada indiquent que l'étendue des glaces a été inférieure à la normale au cours 17 dernières années. Cette année et l'an dernier figurent parmi les pires jamais enregistrées. http://ice-glaces.ec.gc.ca/prods/CVCHACTEC/20110328180000_CVCHACTEC_0005727185.pdf

« En 2002, l'IFAW avait sonné l'alarme, explique Sheryl Fink, la directrice du programme de protection des phoques à l'IFAW. Nous étions conscients que les changements climatiques risquaient d'avoir un impact majeur sur les populations de phoques du Groenland. C'est malheureusement ce que l'on a observé l'an dernier, et cette année encore. À cause des très mauvaises conditions de glace, on ne voit pratiquement pas de bébés phoques, et ceux qu'on voit sont sur la terre ferme, ce qui est tout à fait inhabituel. Plusieurs de ces petits ont été abandonnés prématurément par leur mère; ils se retrouvent à la merci des prédateurs et d'autres dangers. On s'attend à ce que très peu d'entre eux réussissent à survivre.

Il semble évident que face une telle situation, on devrait appliquer le principe de précaution, et donc réduire les quotas de chasse commerciale, afin de donner une meilleure chance de survie à cette population. Pourtant, Pêches et Océans Canada a fait exactement le contraire : le ministère a fait passer le total autorisé des captures (TAC) de phoques du Groenland à 400 000 têtes. C'est 70 000 de plus que l'an dernier, et le TAC le plus élevé jamais adopté.

« C'est une manoeuvre pathétique pour courtiser le vote des pêcheurs, ajoutait Fink. En agissant de la sorte, la ministre Gail Shea ignore totalement les conséquences dévastatrices des changements climatiques sur les populations de phoques du Groenland. Une fois de plus, le Parti conservateur fait la sourde oreille aux données scientifiques, aux impacts des changements climatiques et à une réalité économique très concrète : il n'y a presque plus de marchés pour les produits dérivés du phoque. »

Le gouvernement canadien soutient que le marché pour les produits du phoque est solide et prometteur. En réalité, certaines usines de traitement ont déjà annoncé qu'elles n'achèteraient aucune peau de phoque cette année, ce qui réduit encore plus les revenus potentiels de la chasse.

« Cette année encore, le gouvernement du Canada abandonne les phoques, autant que les chasseurs, concluait Fink. La saison de chasse 2011 s'annonce très mauvaise et les débouchés pour les produits du phoque fondent au même rythme que les banquises. Les bébés phoques ont besoin de protection. Et les chasseurs méritent mieux que des promesses vides pour tenter de sauver une industrie moribonde. Nous croyons que le gouvernement doit protéger les phoques et aider les chasseurs à faire la transition vers des activités économiques plus rentables et plus durables. »

À propos de l'IFAW

L'IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, a été fondé en 1969. Sa toute première campagne visait la chasse commerciale aux phoques menée au Canada. L'IFAW est à l'oeuvre depuis plus de 40 ans pour informer le grand public, documenter les pratiques de chasse et faire cesser la chasse commerciale aux phoques cruelle pratiquée au Canada et ailleurs dans le monde. 

Pour en savoir plus sur cette campagne de l'IFAW, lisez notre blogue, visitez notre site Internet et suivez-nous sur YouTube, Twitter et Facebook.

Images disponibles : photos et vidéos des mauvaises conditions de glace de 2011 et de leurs effets dévastateurs sur les petits phoques du Groenland.

Renseignements

  • Michelle Cliffe
    responsable des communications
    647-986-4329
    mcliffe@ifaw.org
    Twitter : @MichelleCliffe ou @IFAWCanada