Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

27 mars 2008 13h10 HE

IFAW : Les "nouvelles" règles de la chasse aux phoques n'empêcheront pas les actes de cruauté

Rédacteurs en chef: Des feuillets d'information, photos et images vidéo de la chasse commerciale des phoques au Canada sont disponibles pour diffusion via www.thenewsmarket.com/ifaw

CHARLOTTETOWN, ILE-DU-PRINCE-EDOUARD--(Marketwire - 27 mars 2008) - Aujourd'hui, des experts de l'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) ont dénoncé la déclaration du gouvernement canadien à l'effet que de nouvelles conditions d'émission des permis de chasse assureraient une chasse commerciale plus humaine des phoques au Canada. Lesdits "nouveaux" règlements n'assurent aucune réelle amélioration de la manière dont les phoques peuvent être tués. En réalité, ils ne font que demander que les phoques soient saignés à un moment qui leur est opportun, "lorsqu'il est possible de le faire", ou encore une fois que le phoque aura été traîné au bout d'un crochet puis monté à bord du bateau.

"Maintenant que j'ai vu le texte officiel des nouvelles conditions d'émission de permis, je suis bouche-bée devant l'insuffisance des mesures proposées" déclare Sheryl Fink, chercheur en chef pour l'IFAW et observatrice de longue date de la chasse aux phoques. "Le crochetage de phoques encore conscients et bien vivants que l'on traîne jusque dans un bateau est toujours permis, je ne connais personne qui considèrerait ceci comme une amélioration des méthodes d'abattage."

Cette nouvelle condition ne reflète en rien les recommandations faites pas les nombreux groupes de vétérinaires qui décrivaient pourtant clairement que pour garantir une chasse plus humaine, les phoques devraient être assommés, que leur état d'inconscience devrait être vérifié et qu'ils devraient être saignés immédiatement" a ajouté Fink. Ledit "nouveau" règlement demande que les chasseurs saignent les phoques "lorsqu'il est possible de le faire". "Que le gouvernement prétende que cette nouvelle condition reflète les recommandations faites par les groupes vétérinaires est tout simplement malhonnête" a ajouté Fink.

"Ces changements de règles sont clairement dessinés par le gouvernement pour faire croire au public que cette chasse, qui est cruelle en soi, peut être améliorée. C'est également une tentative de stopper l'adoption d'une possible interdiction d'importation de produits de phoques présentement à l'étude par l'Union Européenne" a souligné Robbie Marsland, directeur de l'IFAW au Royaume-Uni. "Mais les Européens ne seront pas foulés si facilement" a-t'il conclu.

A la veille du commencement de la chasse commerciale des phoques au Canada, les observateurs de l'IFAW s'apprête à documenter une fois de plus les activités se déroulant dans le Golfe du Saint-Laurent. Cette année, 275 000 phoques du Groenland pourront être chassés. Plus de 224 000 ont été tués l'année dernière dont 98,5% étaient âgés de moins de trois mois.

Pour plus d'information sur la chasse commerciale des phoques au Canada visitez le www.stoppezlachasseauphoque.ca

Renseignements

  • Fonds international pour la protection des animaux
    Marie-France Lettre
    Agente de communication
    1-613-241-3982, poste 225 ou 1-613-355-3281
    mlettre@ifaw.org
    www.ifaw.org