L'Institut Canadien des Comptables Agréés

L'Institut Canadien des Comptables Agréés

07 déc. 2010 13h33 HE

IFRS : Ce que les dirigeants du secteur immobilier doivent savoir

Par Gordon Beal, CA

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 7 déc. 2010) -

Note de la rédaction : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne par l'intermédiaire de Marketwire.

Le passage du Canada aux Normes internationales d'information financière (IFRS) modifiera vraisemblablement la façon de présenter la performance financière des sociétés cotées du secteur immobilier. Les dirigeants devront être prêts à aider les investisseurs à comprendre si les différences observées dans les états financiers sont le reflet de véritables changements dans l'entreprise ou, simplement, du nouveau référentiel comptable.

«L'incidence la plus importante pour le secteur de l'immobilier réside dans la nécessité de déterminer la juste valeur des immeubles de placement, soit essentiellement d'effectuer une estimation objective de la valeur de marché», explique Teresa Neto, CA, ancienne vice-présidente de l'information financière à l'Association des biens immobiliers du Canada. Les immeubles de placement s'entendent généralement des actifs que l'on détient pour en retirer des loyers ou pour valoriser le capital.

«En vertu des IFRS, les sociétés ont le choix, indique Gordon Heard, CA, conseiller principal de The Finance Group. Elles peuvent choisir de présenter les immeubles de placement à la juste valeur dans le bilan et comptabiliser les variations de la valeur en résultat, ou de continuer de présenter les immeubles de placement au coût diminué de l'amortissement et indiquer la juste valeur par voie de note. Que l'on opte pour un traitement ou pour l'autre, la juste valeur des immeubles de placement sera communiquée à tous les utilisateurs des états financiers, ce qui risque fort d'avoir une incidence sur l'analyse de la situation et de la performance financière des sociétés.»

M. Heard ajoute qu'il se peut que les utilisateurs des états financiers veuillent également savoir comment la société a établi la juste valeur de ses immeubles. «Comme les IFRS ne dictent pas expressément la fréquence ou la méthode d'évaluation des immeubles de placement, les sociétés déterminent elles-mêmes le processus d'établissement des justes valeurs.»

«Le secteur immobilier du Canada ne dispose pas encore d'un ensemble officiel de meilleures pratiques, précise Teresa Neto. Doit-on par exemple se fier aux évaluations externes, aux évaluations internes ou à une combinaison des deux? A quelle fréquence faut-il procéder à des évaluations à dire d'expert? Pour quelle proportion du portefeuille?» Les dirigeants vont devoir bien connaître le processus employé par leur société pour s'assurer que les valeurs sont présentées fidèlement et ils devront être en mesure de communiquer cette information aux investisseurs.

M. Heard conseille aux dirigeants de garder à l'esprit que les acquisitions de nouveaux biens sont plus susceptibles d'être traitées comme des regroupements d'entreprises que comme des acquisitions d'actifs. «Les coûts de transaction pourraient par conséquent devoir être passés en charges, ce qui modifiera la façon dont les acquisitions de biens sont reflétées dans le bilan», ajoute-t-il.

L'adoption des IFRS sera obligatoire en 2011 pour les sociétés ouvertes dont la clôture de l'exercice est en décembre, et en 2012 pour celles dont l'exercice ne correspond pas à l'année civile. Pour en apprendre davantage sur la communication avec les investisseurs et sur d'autres aspects du passage aux nouvelles normes comptables, on peut consulter un site Web consacré aux IFRS, à l'adresse www.icca.ca/IFRS.

Note : Gordon Beal, CA, directeur de projets à l'Institut Canadien des Comptables Agréés, a joué un rôle de premier plan dans le cadre du programme de soutien de la profession de CA en vue du passage aux IFRS.

Pour visualiser la photo associée à cet article, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Gord%20Beal800.jpg

MULTIMEDIA :

http://media3.marketwire.com/em/4064

PHOTO ACCESSIBLE SUR CP PHOTO ARCHIVE :

http://cparchive.cp.org/cgi-bin/highlight.pl?Photo+8395016+cparchive.cp.org:80

Renseignements

  • L'Institut Canadien des Comptables Agréés
    Tobin Lambie
    Responsable, Médias
    416-204-3228
    tobin.lambie@cica.ca