Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

23 mai 2012 15h25 HE

Il faut cesser de blâmer les sans-emploi, selon Georgetti : Six chômeurs pour chaque poste vacant

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 23 mai 2012) - Le président du Congrès du travail du Canada indique que les politiciens doivent cesser de blâmer les sans-emploi d'être au chômage et que le gouvernement fédéral devrait davantage débattre ses changements draconiens proposés à l'Assurance-emploi.

« Les ministres de ce gouvernement affirment ou insinuent régulièrement que des milliers d'emplois sont vacants au Canada parce que les chômeurs et chômeuses ne veulent pas travailler, mais ce n'est tout simplement pas le cas », affirme le président du CTC, Ken Georgetti.

Il réagissait à la publication par Statistique Canada de nouvelles données indiquant qu'il y avait 5,8 sans-emploi pour chaque poste vacant déclaré au Canada au cours des trois mois se terminant en février 2012. Ce chiffre s'élève à une moyenne d'environ 10 travailleurs et travailleuses sans-emploi pour chaque débouché dans l'Atlantique.

« Malgré ces preuves, le gouvernement veut forcer l'adoption par le Parlement de changements énormes à l'Assurance-emploi qui sont foncièrement inadmissibles et injustes pour les travailleurs et travailleuses », ajoute M. Georgetti.

Les changements proposés à l'AE sont intégrés dans un projet de loi budgétaire de 452 pages, qui contient aussi des changements à la Sécurité de la vieillesse, au Programme des travailleurs étrangers temporaires et aux règlements entourant les évaluations d'impacts environnementaux des projets de développement des ressources. Les partis de l'opposition, le mouvement syndical et d'autres groupes demandent que le projet de loi soit divisé afin que ses éléments soient débattus à fond. »

« Il n'y a eu aucune consultation publique sur les changements intégrés dans ce mégaprojet de loi budgétaire, qui n'ont donc pas retenu suffisamment l'attention des critiques, explique M. Georgetti. Nous voulons que le gouvernement sépare les dispositions relatives à l'Assurance-emploi afin qu'elles puissent faire l'objet d'un contrôle et d'un débat minutieux. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web: www.congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour.

Renseignements