SOURCE: Siemens Canada

Siemens Canada

28 janv. 2016 09h00 HE

Impulser l'économie énergétique : Siemens, Energie NB et l'Université du Nouveau-Brunswick lancent le Groupe d'innovation du réseau intelligent

FREDERICTON, NB--(Marketwired - 28 janvier 2016) -

  • Un projet unique visant à mettre au point un écosystème de réseaux intelligents pour l'avancement de la technologie, la recherche et le développement au Nouveau-Brunswick et à l'échelle mondiale
  • Un investissement de 8 millions $ (en argent et en nature) au cours des cinq prochaines années pendant la phase initiale
  • Un projet appuyé et financé en partie par les gouvernements fédéral et provinciaux

S'alignant sur la vision du Nouveau-Brunswick pour un avenir axé sur l'électricité renouvelable, le Groupe d'innovation du réseau intelligent (SGIN) a été officiellement lancé aujourd'hui, à Fredericton, par les partenaires fondateurs du projet, soit Siemens Canada, Énergie NB et l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB). Le SGIN est une plateforme de tests commune destinée à jouer le rôle de catalyseur pour l'innovation et la mise en place d'un écosystème électrique de nouvelle génération au Nouveau-Brunswick, tout en appuyant les occasions d'innovation pouvant être appliquées au marché mondial de l'énergie.

Concrètement, le Groupe d'innovation du réseau intelligent permettra aux entreprises de concevoir, de développer et de mettre à l'essai des produits et services de réseaux intelligents, en offrant aux acteurs de l'industrie l'accès à un écosystème incroyable. Cet écosystème les aidera à surmonter les obstacles technologiques et leur permettra de faire évoluer leurs produits ou services vers un degré d'" intelligence " supérieur et de faire en sorte qu'ils puissent interagir avec d'autres produits et le réseau électrique. Non seulement le SGIN les aidera à contribuer à la mise en place réussie d'un réseau intelligent au Nouveau-Brunswick, mais il leur donnera également l'occasion d'offrir leurs produits ou services sur le marché mondial.

Le SGIN s'articule principalement autour de trois laboratoires interreliés, chacun comportant un certain nombre d'éléments virtuels et physiques. Chaque laboratoire sera dirigé par l'un des partenaires du projet SGIN et servira de point d'accès pour les entreprises et les organisations du Nouveau-Brunswick et d'ailleurs dans le monde, pour innover, concevoir, tester et mettre en marché des produits et services liés au domaine des réseaux électriques et de l'électricité renouvelable.

Les trois laboratoires sont les suivants :

  1. Le laboratoire de recherche sur le réseau intelligent à l'Université du Nouveau-Brunswick : Effectue la R et D au premier stade du cycle d'innovation, fournissant une plateforme permettant de développer de nouveaux concepts, modèles et algorithmes de réseau intelligent pour alimenter le développement technologique; soutient également la réalisation d'essais dans un environnement de réseau simulé. Ce laboratoire appuiera aussi la recherche et l'éducation pour les systèmes énergétiques évolués, et permettra d'acquérir une expérience pratique dans des conditions réelles.
  2. Le laboratoire d'interopérabilité chez Siemens : Mène les travaux de R et D et permet aux fournisseurs de tester l'interopérabilité de divers produits, services et composants de réseau intelligent en fournissant un environnement de bac à sable configurable pour les partenaires en innovation.
  3. Le laboratoire de produits et de services chez Énergie NB : Effectue les travaux de R et D et les essais d'interopérabilité du réseau des services publics et soutient les essais d'acceptation en validant les exigences des produits et la préparation à la conformité. Appuie également la formation et fournit une plateforme pour les activités de démonstration et mobiles.

En plus des laboratoires physiques, le SGIN vise à fournir un point de contact unique pour les entreprises locales et internationales en ce qui a trait au développement et aux essais relatifs au réseau intelligent, de même qu'à fournir du soutien en matière de recherche et développement et de démonstration et à renforcer les capacités pour le développement, le partage et le soutien au développement du réseau intelligent. Pour ce faire, le SGIN tiendra des ateliers et des conférences afin de collaborer et d'échanger avec les utilisateurs actuels et potentiels du réseau, pour favoriser cet environnement dynamique et fluide de l'innovation du réseau intelligent.

La gouvernance du SGIN sera structurée de façon officielle par la mise en poste de coordonnateurs de laboratoire à chacun des trois laboratoires physiques, lesquels seront responsables de la gestion du personnel et relèveront de l'agent de l'innovation. Ce dernier relève du Comité de direction exécutif et du comité directeur qui préside le projet.

Pour sa part, Siemens prévoit investir plus de 1 million $ CA (en argent et en nature) au cours des cinq prochaines années pour le SGIN et son laboratoire d'interopérabilité. Énergie NB prévoit quant à elle investir 2 millions $ (en argent et en nature) dans son laboratoire de produits et de services. L'UNB s'est également engagée à investir 2 millions $ (en argent et en nature), y compris le financement en recherche pour le projet NSERC, dans l'entreprise unique.

Au niveau gouvernemental, le SGIN profite aussi d'un financement fédéral de 2 millions $ octroyé par l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), ainsi que d'un investissement du gouvernement provincial de 840 000 $ provenant de Opportunités Nouveau-Brunswick (ONB).

CITATIONS :

" Bien que notre principal objectif consiste à transformer le réseau électrique du Nouveau-Brunswick afin d'apporter aux consommateurs une valeur ajoutée et de meilleurs services, il s'agit là d'une occasion en or pour nous d'aider les entreprises locales à préparer leurs produits liés à l'énergie intelligente pour la mise en marché. Ce nouveau réseau fournira aux entreprises locales et internationales l'occasion de tirer parti des efforts de R et D déjà déployés ici et de favoriser une plus grande innovation au bénéfice des Néo-brunswickois. "
- Gaëtan Thomas, président-directeur général, Énergie NB

" À l'UNB, nous sommes très fiers de nous positionner au premier plan de la recherche et du développement sur le réseau intelligent. Notre collaboration avec Énergie NB et Siemens au Groupe d'innovation du réseau intelligent compte parmi les nombreux exemples démontrant le riche écosystème de l'innovation dont nous disposons dans cette province. Les investissements tels que le SGIN sont d'une importance cruciale pour le travail que nous accomplissons à l'UNB et permettent à nos chercheurs de travailler en collaboration avec d'autres intervenants et innovateurs au profit de tous. Nous voyons le grand potentiel que représente le SGIN pour favoriser la co-création de propriété intellectuelle à la fine pointe de la technologie de réseau intelligent. "
- David Burns, Ph. D., vice-président à la recherche, Université du Nouveau-Brunswick

" Ce Groupe d'innovation du réseau intelligent représente le plus récent investissement de Siemens au Nouveau-Brunswick, et nous sommes très enthousiastes à l'idée d'intégrer le SGIN en tant que catalyseur pour l'innovation et le développement dans la communauté des affaires, qui nous permettra d'obtenir des produits et services prêts pour le réseau intelligent - non seulement pour appuyer le déploiement du réseau intelligent ici, au Nouveau-Brunswick, mais également pour le promouvoir à la grandeur de l'organisation de Siemens et au-delà. "
- Robert Hardt, président-directeur général, Siemens Canada limitée

" Nous concentrons nos efforts sur la création d'un environnement propice à l'innovation pour favoriser la création d'emplois et la croissance économique. Ce partenariat appuiera les entreprises et les entrepreneurs locaux, tout en positionnant le Nouveau-Brunswick comme un centre d'excellence pour attirer les entreprises qui souhaitent développer et mettre à l'essai des technologies de réseau intelligent. Ce partenariat est un bon exemple de leadership local et de leadership international, d'une collaboration visant à élaborer des façons novatrices pour faire du Nouveau-Brunswick un chef de file mondial dans la technologie de réseau intelligent. "
- Donald Arsenault, ministre de l'Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick

" Le gouvernement du Canada s'est engagé à appuyer l'innovation qui contribue à lutter contre les changements climatiques et à promouvoir la croissance durable. Nous sommes fiers de soutenir le Groupe d'innovation du réseau intelligent; il s'agit d'un partenariat pour la gestion de l'énergie de calibre mondial ayant le potentiel d'intégrer des sources d'énergie durable au réseau électrique et de réduire le gaspillage énergétique. Cette nouvelle initiative représente une avancée importante et positive au chapitre de l'énergie propre et du développement économique durable. "
- L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, et ministre responsable de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique

À propos de Siemens Canada
Depuis plus de 100 ans, Siemens Canada est synonyme d'excellence, d'innovation, de qualité et de fiabilité à l'égard de l'ingénierie. La technologie de Siemens dans les domaines de l'électrification, de l'automatisation et de la numérisation permet de concrétiser ce qui compte vraiment pour les Canadiens. De l'Atlantique au Pacifique, plus de 4 800 employés canadiens y travaillent ensemble pour livrer des solutions dans les domaines de l'énergie durable, de l'infrastructure intelligente, de la santé, ainsi que des solutions pour l'avenir de la fabrication. L'un des plus importants producteurs mondiaux de technologies éconergétiques ménageant les ressources, Siemens est un fournisseur de premier plan de turbines à gaz et à vapeur pour la production d'électricité, un important fournisseur de solutions de transport de l'énergie et un pionnier au chapitre des solutions en matière d'infrastructure, d'automatisation, d'entraînement et de logiciels destinées à l'industrie. L'entreprise est également un fournisseur majeur d'équipements d'imagerie médicale ainsi qu'un chef de file dans le secteur des diagnostics en laboratoire. Les ventes de Siemens Canada pour l'exercice 2015 (qui a pris fin le 30 septembre) s'élevaient à 3 milliards de dollars canadiens. L'entreprise exploite 46 bureaux et 15 usines de production au Canada. Pour en savoir davantage, consultez le site www.siemens.ca.

Renseignements