SOURCE: Kelly Services

Kelly Services

13 nov. 2014 10h40 HE

Incitatifs financiers, avancement professionnel et l'équilibre vie-travail sont au cœur des choix professionnels des Canadiens

Un sondage Kelly(MD) offre un aperçu des moyens permettant d'attirer et de conserver les employés

TORONTO, ON--(Marketwired - Nov 13, 2014) - Kelly Services, inc. (NASDAQ: KELYA) (NASDAQ: KELYB)
Avec la reprise économique à l'horizon, plusieurs travailleurs canadiens envisagent de se chercher un nouvel emploi au cours de la prochaine année, selon le dernier sondage mené par Les Services KellyMD. Cette tendance pose deux défis aux employeurs : comment mieux conserver leurs employés actuels et comment attirer les meilleurs candidats parmi ceux en recherche d'emploi.

Le tout dernier Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondialeMC révèle que 40 pour cent des travailleurs canadiens sondés affirment penser fréquemment à quitter leur emploi, comparativement à 32 pour cent dans les Amériques et 39 pour cent à l'échelle mondiale.

« Une économie en croissance nourrit l'optimisme et incite beaucoup de gens à chercher de nouvelles occasions d'emploi », affirme Kristin Supancich, vice-présidente chez Les Services Kelly. « Plus de 80 pour cent des répondants affirment que le salaire, les avantages sociaux et d'autres incitatifs financiers sont des facteurs importants qui rendent un employeur attrayant, alors qu'environ deux tiers des répondants mentionnent aussi l'équilibre vie-travail, les possibilités d'avancement et les programmes de formation/de perfectionnement comme étant des éléments clés. Les employeurs qui souhaitent conserver leurs employés et en attirer de nouveaux doivent évaluer où ils se situent par rapport à la concurrence dans ces volets cruciaux. »

Les résultats du sondage ont également révélé ce qui suit :

  • Les travailleurs canadiens sont plus enclins à chercher des emplois par le biais des médias sociaux (42 pour cent) que ceux des Amériques (34 pour cent) et ceux à l'échelle mondiale (36 pour cent).
  • 76 pour cent des travailleurs canadiens citent les sites de médias sociaux comme étant leur méthode de préférence pour se bâtir un réseau, comparativement à 70 pour cent dans les Amériques et 71 pour cent à l'échelle mondiale.
  • 66 pour cent des répondants canadiens ont affirmé être disposés à déménager pour le bon emploi.
  • Parmi les gens insatisfaits du processus d'embauche adopté lors de leur dernière demande d'emploi, 64 pour cent des Canadiens ont mentionné le manque de communications claires comme étant la première raison d'insatisfaction.
  • 53 pour cent ont indiqué que leur présent employeur avait une procédure en place permettant de les accueillir et de les intégrer au sein de l'entreprise une fois embauchés.

Le sondage de l'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale a été mené en ligne par le groupe RDA au nom de Kelly. Environ 230 000 personnes à l'échelle des Amériques, de l'Europe, du Moyen-Orient et de l'Asie-Pacifique, dont plus de 12 000 au Canada, y ont participé.

À propos de KellyMD
Kelly Services, Inc. (NASDAQ: KELYA) (NASDAQ: KELYB) est un chef de file mondial en matière de solutions de main-d'œuvre qui offre un éventail complet de services de sous-traitance, de services-conseils et de recrutement et placement de personnel de renommée mondiale sur une base temporaire, temporaire à permanente et permanente. Kelly dessert des clients à l'échelle mondiale et trouve du travail à plus de 540 000 personnes chaque année. Les recettes de l'entreprise en 2013 étaient de 5,4 milliards de dollars.

Renseignements