Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

31 mai 2005 13h43 HE

Incitez le gouvernement à agir dès maintenant, dit Georgetti

Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Directeur général et de l'information, Rédacteur à l'international, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(CCNMatthews - 31 mai 2005) - Donnant un aperçu du discours qu'il prononcera devant les plus de 2 500 délégués et déléguées à l'Assemblée statutaire du Congrès du travail du Canada le 13 juin à Montréal, le président Ken Georgetti a incité aujourd'hui les membres des syndicats des métiers de la construction à faire des pressions pour tirer davantage du gouvernement fédéral minoritaire pendant ses derniers mois.

Le discours signale une intensification des efforts faits par le Congrès du travail du Canada pour que soient prises les mesures dont il discute depuis des mois avec les élus et les fonctionnaires fédéraux.

« En tant que mouvement syndical, que travailleurs et travailleuses et citoyens et citoyennes, nous avons une occasion historique de réaliser des gains du point de vue des politiques fédérales pendant le mandat de l'actuel gouvernement minoritaire. C'est la meilleure occasion que nous avons eu depuis des décennies. Nous voyons déjà des preuves de la façon dont notre influence peut se traduire par des affectations budgétaires à des programmes d'une importance cruciale pour les travailleurs et les travailleuses, tels que ceux qui portent sur le logement à prix abordable, les services de garde d'enfants et l'infrastructure municipale. Le moment est critique pour réaliser des gains à plusieurs autres égards aussi », déclare M. Georgetti.

En réponse aux pressions faites par le Congrès du travail du Canada, le gouvernement fédéral devrait annoncer le dépôt cette semaine en Chambre des communes d'un projet de loi protégeant les salariés et les salariées contre la faillite des employeurs. « Comme nous nous attendons qu'ils adoptent les deux projets de loi sur le budget, tous les députés et les députées doivent savoir que nous nous attendons qu'ils adoptent ce projet de loi également. Les travailleurs et les travailleuses et leurs familles méritent une protection de leurs salaires et pensions bien mérités et assujettis à des conventions collectives. Les juges et les syndics de faillite ne devraient pas pouvoir soustraire à l'application des conventions collectives les employeurs qui font faillite, particulièrement quand d'autres créanciers peuvent se faire payer », a dit M. Georgetti.

« Nous voulons que le gouvernement fédéral prenne des mesures pour accroître les possibilités d'emploi dans ce pays. Plus d'un million de Canadiens et de Canadiennes sont en chômage. Entre temps, plus de 100 000 travailleuses et travailleurs étrangers se trouvent déjà au Canada et se font offrir des emplois dans les champs de pétrole et dans les domaines de la construction de pipelines et de la construction relative aux Jeux olympiques en C.-B. Le gouvernement fédéral doit prendre des mesures pour permettre aux travailleurs et travailleuses de se recycler et les aider à profiter des nouvelles possibilités d'emploi et pour protéger les travailleuses et travailleurs étrangers qui n'ont que peu de droits légaux au Canada. Ce sont là des égards auxquels nous prévoyons réaliser des gains », a indiqué M. Georgetti.

M. Georgetti a lancé un appel clair et direct aux membres des syndicats des métiers de la construction pour qu'ils abordent ces questions avec leurs députées et députés fédéraux. « Nos voix comptent. Elles comptent actuellement plus que jamais à Ottawa. Assurons-nous de les faire entendre. Tous les députés et les députées fédéraux doivent savoir que les familles travailleuses canadiennes s'attendent que des mesures soient prises dans les domaines qu'ils jugent prioritaires. Il nous incombe à tous de le leur faire savoir », a ajouté M. Georgetti.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site Web : www.clc-ctc.ca /Renseignements: Jeff Atkinson, 613-526-7425 ou 613-863-1413/ IN: ÉCONOMIE, FINANCE, TRAVAIL, POLITIQUE, SOCIAL

Renseignements

  • Jean Wolff, Directeur, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-526-7431
    Numéro de téléphone secondaire: 613-878-6040
    Courriel: communications@clc-ctc.ca