Jobboom

Jobboom

10 avr. 2006 06h00 HE

Indice Jobboom de la province de Québec à 86,8 % en avril : Légère croissance de l'Indice Jobboom au Québec

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 10 avril 2006) - Le Québec a gagné 3 500 emplois au cours du mois dernier, soit quelque 400 de plus que le gain précédent. L'Indice affiche une faible hausse de 0,6 point, à 86,8 % pour le mois d'avril. La prévision, qui connaît peu de variation depuis le début de l'année, se maintient donc au niveau "favorable".

Après avoir connu une certaine stagnation, la province de l'Ontario a ajouté 31 200 emplois à son économie en mars, ce qui fait monter l'Indice de 6,9 points, à 85 % pour le mois d'avril.

Province de Québec : 86,8 % - Favorable

Les 3 500 emplois ajoutés à l'économie québécoise sont surtout consignés dans le secteur des Services (+ 18 800), principalement grâce au domaine des soins de santé et assistance sociale (+ 8 300), ainsi que dans celui de l'hébergement et services de restauration (+ 7 400). Ajoutons que le secteur des Services a tout même perdu quelque 17 000 emplois dans le domaine du commerce. Le secteur de la Production de biens a, quant à lui, essuyé une perte nette de 15 300 emplois, surtout dans la fabrication (- 13 500). De mars 2005 à mars 2006, la province affiche un taux de croissance de l'emploi de 1,6 %.

Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci occupe le 22e rang sur 120, ce qui signifie que 98 mois ont affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années. De mars 1996 à mars 2006, l'emploi a augmenté de 18 %.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - avril 2006

Région de Ottawa-Gatineau : 95,9 % - Excellent

On observe un sixième gain d'emplois consécutif pour cette RMR (+ 1 900 en mars), faisant suite aux 36 400 emplois ajoutés lors des périodes précédentes selon les données de Statistique Canada. L'Indice affiche ce mois-ci une faible hausse de 0,3, ce qui le fait passer à 95,9 % en avril. Cette RMR avait cumulé plusieurs pertes d'emplois en 2005, et en juillet son Indice était tombé sous la barre des 80 %. Mais les derniers gains lui ont permis de présenter un solde positif de l'emploi pour 2005 et de voir son Indice franchir la barre des 90 % en début d'année. Sur douze mois, l'emploi a crû de 6 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 1er rang sur 120, soit une performance supérieure aux 119 derniers mois. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 35 % en dix ans.

Région de Québec : 80,7 % - Favorable

Une nouvelle perte de 400 emplois, ajoutée à celle de 900 enregistrée lors de la période précédente, continue de gruger le gain de 1 700 emplois du début de l'année et contribue à faire baisser la prévision de cet Indice de 0,3 point en avril. Sur douze mois, l'emploi affiche une croissance négative de - 0,6 %. Cette prévision montre une certaine stagnation depuis novembre 2005, moment où elle avait franchi à nouveau le seuil des 80 %. L'Indice occupe le 13e rang sur 120 ce mois-ci, ce qui signifie que 107 mois ont affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années. Pour la période 1996-2006, le nombre d'emplois a progressé de 22 %.

Région de Saguenay : 82,5 % - Favorable

Un nouveau gain inscrit en mars et totalisant 1 000 emplois selon les données de Statistique Canada, permet à la prévision de l'Indice de cette RMR de grimper de 6,1 points en avril. Il s'agit d'un troisième bond significatif, faisant suite à l'ajout de 3 200 emplois depuis le début de l'année. Cet Indice avait subi tout au long de 2005 une tendance à la baisse, et il faudra attendre les résultats des prochains mois pour voir si cette récente remontée est significative. En un an, la croissance de l'emploi est de 6,1 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 5e rang sur les 120 derniers mois, ce qui signifie que 115 mois ont affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années. Au cours de la période 1996-2006, le nombre d'emplois a progressé de 17 %.

Région de Sherbrooke : 78,1 % - Favorable

Un nouveau gain de 400 emplois, s'ajoutant à celui de 2 900 consigné lors des périodes précédentes, permet à cet Indice d'effectuer une nouvelle remontée (+ 2,8) en avril. Cette prévision a connu une tendance à la baisse tout au long de l'année dernière, tendance qui s'était accentuée dans le troisième trimestre. Elle effectue une lente remontée depuis la fin de 2005. La croissance de l'emploi sur un an y est maintenant de 0,9 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 29e rang sur 120, ce qui signifie que 91 mois ont affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années. Depuis mars 1996, l'emploi a tout de même augmenté de 23 %.

Région de Montréal : 74,6 % - Passable

L'ajout de quelque 2 000 emplois à l'économie de la RMR montréalaise, faisant suite à celui de 6 700 emplois lors de la période précédente, permet à la prévision de l'Indice de gagner 1,7 point en avril. Ces récentes créations d'emplois compensent les 5 500 perdus en début d'année. Cependant, depuis la fin de l'été 2005, cette RMR éprouve des difficultés générales à conserver ses gains d'emplois. En un an, la croissance y est de 0,4 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 48e rang sur 120, ce qui signifie que 72 mois ont affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années. Pour la période de 1996 à 2006, l'emploi a progressé de 19 %.

Région de Trois-Rivières : 73,6 % - Passable

Aucun gain ou perte d'emplois en mars dans cette RMR, après en avoir perdu environ 600 le mois précédent selon les données de Statistique Canada. Influencée par la tendance historique sur dix ans qui démontre une amélioration de la création d'emploi à cette période de l'année, la prévision de l'Indice grimpe tout de même de 0,9 point pour avril. En février, la région avait connu sa première hausse en cinq mois grâce à l'ajout de quelque 700 emplois, ce qui avait permis à l'Indice de contrer sa tendance à la baisse amorcée à l'automne 2005. Sur douze mois, la croissance de l'emploi affiche 1,5 %. L'Indice occupe en mars le 11e rang sur 120, ce qui signifie que 109 mois ont affiché une performance inférieure depuis 1996. Pour la période 1996-2006, l'emploi a crû de 14 %.

Province de l'Ontario : 85 % - Favorable

La province a ajouté 31 200 emplois à son économie en mars, ce qui fait grimper cet Indice de 6,9 points, à 85 % en avril. L'Ontario avait perdu 17 700 emplois à la fin de 2005, perte qui fut suivie d'un gain de 15 600 enregistré au début de 2006, lequel fut annulé par une nouvelle perte de 17 200 emplois en février. L'indice d'avril marque donc un bond significatif.

C'est le secteur des Services qui est à l'origine de cette création d'emplois (+ 51 400), surtout dans le commerce (+ 13 600) et le sous-secteur finance, assurances, immobilier et location (+ 15 000). Les pertes cette fois-ci sont surtout attribuées au secteur de la Production de biens (- 20 100), particulièrement dans le domaine de la construction (- 11 200). Sur douze mois, l'emploi a progressé de 1,8 % dans la province ontarienne. L'Indice de ce mois-ci occupe le 38e rang, ce qui signifie que 82 mois ont affiché une performance inférieure d'avril 1996 à avril 2006. En 10 ans, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Toronto : 64,4 % - Passable

Cette RMR subit une nouvelle baisse de son Indice en avril (- 1,8), malgré un très faible gain de 1 200 emplois le mois dernier, ce qui est insuffisant pour compenser les pertes totalisant 34 700 emplois des trois périodes précédentes. De plus, la prévision de l'Indice est influencée par la tendance historique sur dix ans qui démontre une baisse de l'emploi à cette période de l'année. En un an, l'emploi a tout de même crû de 2,7 %. L'Indice de ce mois-ci occupe le 71e rang, ce qui signifie que 49 mois ont affiché une performance inférieure au cours de cette période. De mars 1996 à mars 2006, le nombre d'emplois a augmenté de 31 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'auto-régression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom, membre du réseau Canoë, est une filiale de Canoë inc. et de Quebecor Média.

Renseignements

  • Source :
    Jobboom
    ou
    Renseignements :
    Relations publiques Andrée Peltier
    Andrée Peltier
    (514) 846-0003