Jobboom

Jobboom

14 mars 2005 06h00 HE

Indice Jobboom de la province de Québec à 88,7 % en mars : Les régions de Québec et de Trois-Rivières se démarquent


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: JOBBOOM

LE 14 MARS 2005 - 06:00 ET

Indice Jobboom de la province de Québec à 88,7 % en
mars : Les régions de Québec et de Trois-Rivières se
démarquent

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 14 mars 2005) - Une légère perte de
quelque 3 400 emplois fait glisser l'Indice Jobboom de mars (-0,9 point)
à 88,7 %. C'est le cinquième mois consécutif où il se trouve sous le
niveau "excellent" (90 % +) qu'il avait occupé de mai à octobre 2004.

Dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), Québec fait un
bond spectaculaire (+13,5 points) et prend la tête du palmarès régional
à 94,8 %, talonnée de près par Sherbrooke (92,4 %) qui subit ce mois-ci
une légère baisse (-1,7 point). Mentionnons également Trois-Rivières,
qui touche enfin le niveau "favorable" (à 77,1 %) après plusieurs mois
difficiles, marqués par un creux important à la fin de l'été 2004.

En baisse depuis novembre 2004, l'Indice de la province de l'Ontario
effectue une remontée significative (+7,3 points) ce mois-ci et
s'affiche à 80,5 %.

Province de Québec : 88,7 % - Favorable

Le Québec a perdu 3 400 emplois au cours du mois dernier, après le gain
de 15 700 en janvier - qui constituait la première hausse significative
de l'emploi au Québec depuis octobre 2004. Cette dernière perte cause
toutefois une légère baisse de l'Indice, qui reste malgré tout favorable
et proche du seuil "excellent". Soulignons quand même que ce sont des
pertes d'emplois à temps plein qui ont été en bonne partie compensées
par des gains d'emplois à temps partiel.

Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par
rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci occupe le 11e rang
sur 120, ce qui signifie que 109 mois ont affiché une performance
inférieure au cours des dix dernières années. De février 1995 à février
2005, l'emploi a augmenté de 18 %.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - mars 2005

Région de Québec : 94,8 % - Excellent

Hausse de 13,5 points de la prévision de la RMR de Québec en mars, due à
un nouveau gain d'emplois (+9 400) en février, à la suite des 2 700
affichés au cours du mois précédent, selon les données de Statistique
Canada. Du seuil "favorable" atteint le mois dernier, cet Indice passe
ce mois-ci à "excellent". La région avait connu en avril 2004 la
première remontée de son Indice après un semestre en baisse. Depuis, il
oscillait autour du seuil entre "passable" et "favorable". Il faudra
voir si la tendance se maintient au cours des prochains mois. L'Indice
occupe le 2e rang sur 120 ce mois-ci, ce qui signifie que 118 mois ont
affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années.
Pour la période 1995-2005, le nombre d'emplois a progressé de 27 %.

Région de Sherbrooke : 92,4 % - Excellent

Cette prévision subit une légère baisse en raison de la perte d'une
centaine d'emplois en février, après avoir été en hausse de 7,5 points
le mois précédent grâce à la création de 1 200 emplois au début de
l'année, selon les données de Statistique Canada. L'Indice de cette RMR
avait subi des baisses en novembre et en décembre 2004 qui l'avaient
fait passer sous le seuil "excellent" occupé depuis juin. La baisse de
ce mois-ci semble peu significative et la prévision se maintient donc au
niveau "excellent". L'Indice occupe ce mois-ci le 4e rang sur 120, ce
qui signifie que 116 mois ont affiché une performance inférieure au
cours des dix dernières années. Depuis février 1995, l'emploi a augmenté
de 30 %.

Région de Ottawa-Gatineau : 87,2 % - Favorable

C'est une perte de quelque 3 200 emplois selon les données de
Statistique Canada qui influence cette prévision à la baisse en mars
(-5,9 points). A la suite des bonds de 5,4, 7 et 3,1 points enregistrés
les mois précédents, il s'agit d'une rechute de cet Indice qui le fait
glisser sous le seuil "excellent". Il reste malgré tout favorable, après
plusieurs mois d'une certaine stagnation qui l'avait maintenu sous les
80 %. Pour mars, l'Indice occupe le 14e rang sur 120, ce qui signifie
que 106 mois ont affiché une performance inférieure au cours des dix
dernières années. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 23 %
en dix ans.

Région de Montréal : 77,9 % - Favorable

Aucun mouvement de cet Indice en mars, malgré l'ajout de 3 800 emplois à
l'économie de la région au cours du dernier mois, un gain insuffisant
pour compenser la tendance historique de la prévision de l'Indice en
mars sur dix ans, tendance qui l'influence à la baisse. Cet Indice avait
effectué en février une première remontée en sept mois (+2,3 points),
reflétant l'ajout de 5 600 emplois dans l'économie de cette RMR, après
des pertes importantes au cours des périodes précédentes. L'Indice de ce
mois-ci occupe le 29e rang sur 120, ce qui signifie que 91 mois ont
affiché une performance inférieure au cours des dix dernières années.
Pour la période 1995 à 2005, l'emploi a progressé de 19 %.

Région de Trois-Rivières : 77,1 % - Favorable

Après celui de 1 400 enregistré en janvier, les données de Statistique
Canada montrent un nouveau gain de 700 emplois en février, le septième
consécutif - des ajouts importants en proportion pour cette RMR. Déjà,
la création d'emplois depuis la fin de l'été 2004 avait permis à
l'Indice de grimper enfin après des pertes importantes cumulées pendant
cinq mois. Ce nouveau gain significatif lui permet maintenant de gagner
5,6 points et d'atteindre le niveau "favorable". L'Indice de mars occupe
le 8e rang sur 120, ce qui signifie que 112 mois ont affiché une
performance inférieure depuis 1995. Pour la période de février 1995 à
février 2005, l'emploi a crû de 11 %.

Région de Saguenay : 62,9 % - Passable

Une nouvelle perte de quelque 300 emplois, faisant suite aux 4 400
emplois perdus lors des périodes précédentes selon les données de
Statistique Canada, renforce la tendance à la baisse de l'Indice Jobboom
de la RMR de Saguenay (amorcée en septembre dernier), qui recule de 2
points en mars. L'Indice de ce mois-ci occupe le 20e rang sur les 120
derniers mois, ce qui signifie que 100 mois ont affiché une performance
inférieure au cours des dix dernières années. Au cours de la période
1995-2005, le nombre d'emplois a progressé de 13 %.

Province de l'Ontario : 80,5 % - Favorable

Après avoir subi trois baisses consécutives, reflétant la perte
significative de quelque 39 100 emplois, cet Indice effectue une
remontée (+7,3 points) grâce à l'ajout de 19 100 emplois au cours du
mois de février. Cette hausse lui permet de revenir au seuil "favorable"
en mars, alors qu'en février, il avait atteint pour la première fois en
un an le seuil "passable". Les gains enregistrés au cours du dernier
mois, surtout dans l'emploi à temps plein, sont survenus principalement
dans le secteur de l'information, la culture et les loisirs, ainsi que
dans les services d'enseignement et l'agriculture. Sur les 120 derniers
mois, l'Indice de ce mois-ci occupe le 35e rang, ce qui signifie que 85
mois ont affiché une performance inférieure au cours de cette période.
En 10 ans, l'emploi a augmenté de 24 %.

Région de Toronto : 58,8 % - Passable

Une perte de quelque 10 400 emplois au cours du mois dernier, faisant
suite à la perte cumulative de quelque 27 500 au cours des périodes
précédentes, fait chuter une nouvelle fois cet Indice en mars (-8,2
points). Rappelons que cette prévision est passée en décembre dernier du
niveau "excellent", occupé de juillet à septembre 2004, au niveau
"passable". Sur les 120 derniers mois, l'Indice de ce mois-ci occupe le
70e rang, ce qui signifie que 50 mois ont affiché une performance
inférieure au cours de cette période. De février 1995 à février 2005, le
nombre d'emplois a augmenté de 30 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois
courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice
est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est
favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles
(désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur
la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode
statistique nommée l'auto-régression. L'Indice Jobboom possède une marge
d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les
données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de
recensement (RMR).

Attention : les prévisions de l'Indice Jobboom seront revues sous peu en
fonction des données de l'Enquête sur la population active (EPA)
ajustées selon le Recensement 2001 et rendues publiques en février 2005.
Cela pourra modifier quelque peu les résultats et l'analyse ultérieurs
de l'Indice Jobboom, surtout en ce qui concerne les RMR.

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à
l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom, membre du réseau Canoë, est une filiale de Canoë Inc. et de
Quebecor Média.

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    Source :
    Jobboom
    ou
    Relations publiques Andrée Peltier
    Andrée Peltier
    (514) 846-0003