Industrie Canada

Industrie Canada
Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada

11 juin 2007 14h23 HE

Industrie Canada : Accusations portées contre des télévendeurs basés au Québec relativement à une escroquerie de répertoires d'entreprises

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 juin 2007) - Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd'hui que 11 personnes ont été accusées sous quatre chefs chacun en vertu des dispositions sur le télémarketing trompeur de la Loi sur la concurrence pour leur participation à une escroquerie visant des entreprises aux Etats-Unis. Les accusés faisaient affaire sous les noms suivants : Datatech Communications Inc.; Liberty Communications; I-Pages America; Infone Publications; I-Point; et CommerceCorp.

Les personnes accusées en vertu des dispositions sur le télémarketing trompeur sont : Elias Bakomichalis (36 ans, Montréal); Kyriakos Bakomichalis (31 ans, Dollard-des-Ormeaux); Robert Brewer (33 ans, Pierrefonds); Gregory MacNeil (43 ans, Hudson); John Balyta (31 ans, Montréal); Wayne Matthew Delormier (37 ans, Kahnawake); Ronald Diabo (39 ans, Kahnawake); Michael Stacey Spencer (49 ans, Kahnawake); Matthew Aguba (29 ans, Montréal); Sayyid Quadri (30 ans, Montréal); et A. Zack Saïd (39 ans, Montréal).

Les accusations font suite à une enquête menée par le Bureau au sujet de plaintes portées par des petites et moyennes entreprises des Etats-Unis. Selon ces PME, elles avaient reçu des appels de télémarketing trompeur des accusés et de leurs entreprises, lesquels leur faisaient croire que c'était leur fournisseur habituel de répertoires d'entreprises qui les appelait afin de renouveler leur abonnement, alors qu'en fait les PME américaines n'avaient jamais fait affaire avec les accusés auparavant.

Dans le cadre de l'escroquerie alléguée, de 2000 à 2004, les télévendeurs ont contacté leurs victimes en prétendant qu'ils devaient mettre à jour les renseignements figurant dans les inscriptions de leur répertoire d'entreprises. Les télévendeurs laissaient sous-entendre que l'entreprise avait commandé une inscription et que quelqu'un faisant partie de l'entreprise avait déjà autorisé la commande.

"Tout le monde peut être visé par le télémarketing trompeur", a affirmé Raymond Pierce, sous-commissaire, Bureau de la concurrence. "Nous encourageons les entreprises et les consommateurs à identifier la fraude, à la signaler et à l'enrayer."

Cette enquête a été menée avec l'appui de la Federal Trade Commission de Chicago et du Service de police de la Ville de Montréal.

Le Bureau de la concurrence est un organisme indépendant d'application de la loi qui s'emploie à assurer la promotion et le maintien d'une concurrence équitable pour que les Canadiennes et les Canadiens puissent bénéficier de prix concurrentiels, d'un bon choix de produits et de services de qualité. Il supervise l'application de la Loi sur la concurrence, la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation, la Loi sur l'étiquetage des textiles et la Loi sur le poinçonnage des métaux précieux.

Renseignements

  • Journalistes
    Bureau de la concurrence
    Maureen McGrath
    819-953-8982; 613-296-2187 (cell)
    ou
    Public
    Bureau de la concurrence
    Centre des renseignements
    819-997-4282
    1-800-348-5358