Industrie Canada

Industrie Canada

10 nov. 2005 10h06 HE

Industrie Canada : Le ministre Alcock annonce neuf chaires de recherche du Canada au Manitoba

WINNIPEG, MANITOBA--(CCNMatthews - 10 nov. 2005) - L'honorable Reg Alcock, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de la Commission canadienne du blé, au nom de l'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie et ministre responsable du Programme des chaires de recherche du Canada, a annoncé aujourd'hui un investissement de 5,9 millions de dollars pour financer neuf chaires de recherche du Canada au Manitoba. Les chercheurs dans les universités du Manitoba ont reçu 5,4 millions de dollars du Programme des chaires de recherche du Canada, tandis que la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) a fourni 500 000 $ pour financer l'infrastructure de recherche.

Ces fonds s'inscrivent dans le cadre d'un investissement de 91,8 millions de dollars annoncé aujourd'hui par l'honorable Jean-C. Lapierre, ministre des Transports et lieutenant politique pour le Québec, et destiné aux universités du pays en vue de financer 126 chaires de recherche du Canada. Ces postes de haut niveau en recherche, qui sont essentiels au développement économique, scientifique et social du Canada, sont également appuyés par un financement de 10,4 millions de dollars de la FCI.

"Le travail des titulaires de chaires de recherche du Canada est d'une importance cruciale pour les Canadiens. Que ce soit dans le secteur de la santé, de l'environnement ou de l'éducation, les nouvelles connaissances produites au moyen de la recherche permettent directement de faire de nos communautés des endroits meilleurs et plus sécuritaires où élever nos enfants", a expliqué le ministre Emerson.

"Depuis l'instauration du Programme des chaires de recherche du Canada, en 2000, le Manitoba a pu profiter de 47,3 millions de dollars pour financer 46 chaires de recherche du Canada, a souligné le ministre Alcock. Ces octrois aideront nos institutions à recruter des chercheurs de haut calibre. Plus particulièrement, la Chaire de recherche en cardiologie moléculaire aidera l'University of Manitoba à développer sa capacité, assurant sa position à titre de chef de file et de collaborateur solide dans le domaine de la cardiologie."

M. Lorrie Kirshenbaum, de l'University of Manitoba, est le titulaire actuel de la Chaire de recherche du Canada en cardiologie moléculaire. Il étudie les façons de manipuler génétiquement la croissance des cellules. Les résultats de ses recherches ont déjà démontré que certains gènes sont intimement liés à la vie et à la mort des cellules cardiaques. Au moyen de techniques de pointe en thérapie génique, il utilise des virus qui déposent des gènes dans les cellules du muscle cardiaque afin de pouvoir influer sur leur comportement. Les répercussions de ses travaux de recherche sont immenses. Les scientifiques pourraient potentiellement utiliser cette thérapie pour diriger les cellules afin qu'elles inhibent ou qu'elles tuent les cellules cancéreuses ou d'autres gènes qui provoquent la mort des cellules cardiaques dont les patients atteints de cardiopathies ont besoin.

Le Programme des chaires de recherche du Canada (www.chaires.gc.ca) aide les universités à attirer et à garder certains des plus grands chercheurs du monde. Qu'ils soient du secteur des sciences naturelles et du génie, des sciences de la santé ou des sciences humaines, les titulaires de chaires de recherche du Canada sont reconnus à l'échelle internationale comme des chefs de file dans leur domaine.

Renseignements