AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

28 sept. 2005 12h14 HE

INFESTATION ADDITIONELLE DU LONGICORNE ASIATIQUE

REGION DE TORONTO ET VAUGHAN Attention: Rédacteur à l'agriculture, Affectateur, Rédacteur à l'environnement, Rédacteur des sciences TORONTO, ONTARION--(CCNMatthews - 28 sept. 2005) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a découvert d'autres arbres infestés par le longicorne asiatique dans les villes de Toronto et de Vaughan. Par conséquent, il faudra abattre 2 000 arbres supplémentaires dans cette région à l'automne.

Le retrait et la mise en copeaux des arbres sont les façons les plus efficaces d'éradiquer cet insecte. Bien que la perte d'arbres sains soit pénible, ces mesures sont nécessaires pour éliminer les infestations localisées. Aucun pesticide n'est enregistré au Canada pour la lutte contre cet insecte et on ne connaît aucun moyen de lutte naturelle contre ce dernier en Amérique du Nord.
Une infestation de longicorne asiatique justifie le retrait et la destruction de tous les arbres hôtes dans un rayon de 400 mètres des arbres infestés, parce que ces arbres présentent un risque grave et inévitable. On prévoit abattre environ 10 000 arbres cette année. Cette situation pourrait changer au fur et à mesure de l'évolution des enquêtes et de la découverte de nouvelles infestations.

Tous les arbres infestés sont situés dans la zone réglementée qui avait été établie dans la région de Toronto et de Vaughan en février 2004, afin d'empêcher la propagation du longicorne asiatique. Aucun longicorne asiatique n'a été dépisté à l'extérieur de la zone réglementée, ce qui laisse voir que la population est sous contrôle. L'Ordonnance sur les lieux infestés par le longicorne asiatique restreint le transport de tout matériel ligneux (y compris le matériel de pépinière, les arbres, les feuilles, les billes, le bois d'oeuvre, les copeaux de bois et les copeaux d'écorce provenant d'espèces vulnérables ainsi que le bois de chauffage de toutes les espèces) vers l'extérieur de la zone réglementée, à moins que l'ACIA ne l'ait autorisé.
Des séances publiques d'information auront lieu dans les collectivités touchées par les opérations d'abattage d'arbres. Les résidants de la zone et les membres du grand public sont invités à assister à ces séances pour se renseigner davantage sur l'insecte. Un « Avis d'élimination » sera délivré à tous les propriétaires avant l'enlèvement des arbres ciblés.

L'ACIA offre des indemnités aux propriétaires des arbres dont on ordonne la destruction. Les indemnités sont fonction du coût direct de remplacement de chaque arbre jusqu'au plafond fixé. Les plafonds sont de 300 $ l'arbre dont la destruction est prescrite sur des terres privées, 150 $ sur des terres publiques et 40 $ dans des boisés.

L'ACIA a identifié le longicorne asiatique à Woodbridge en septembre 2003. Il s'agissait alors de la première infestation confirmée au Canada. L'insecte a subséquemment été dépisté dans la région de Toronto-Vaughan. Depuis 2003, l'ACIA mène des enquêtes visuelles visant à délimiter l'étendue de l'infestation.

Nos efforts en vue de l'élimination de ce ravageur destructeur des arbres feuillus au Canada sont dépendants de l'aide et de la collaboration de la population. Veuillez signaler toute observation du longicorne asiatique et observer le règlement interdisant le transport de bois de chauffage à l'extérieur de la zone. IN: AGRICULTURE, ENVIRONNEMENT, FORESTERIE, TRANSPORT

Renseignements

  • Relations avec les médias - ACIA, Agence Canadienne d'inspection des aliments
    Numéro de téléphone: 613-228-6682
    Numéro de téléphone secondaire: 416-665-5033