SOURCE: Institut Fraser

Institut Fraser

29 oct. 2016 05h30 HE

Institut Fraser Communiqué De Presse : Les écoles secondaires privées du Québec surpassent les écoles publiques dans le classement annuel

MONTRÉAL, QC--(Marketwired - 29 octobre 2016) - Selon le classement annuel des écoles publié par l'Institut Fraser aujourd'hui, les écoles secondaires privées du Québec surpassent de loin les écoles publiques de la province, mais certaines écoles publiques font des progrès.

Parmi les 100 écoles secondaires les plus performantes de la province, 86 sont des écoles privées, bien que les écoles privées représentent moins de 30 pour cent de toutes les écoles secondaires de la province.

Certaines écoles publiques ont toutefois démontré qu'elles peuvent égaler ou même surpasser les résultats des écoles privées. Le Tandem, une école publique de Victoriaville, a un classement général moyen de 8,3 sur 10 pour les cinq dernières années. À titre comparatif, une école privée de Victoriaville, le Collège Clarétain, a obtenu un score moyen de 8,0.

À Victoriaville, où le revenu annuel moyen des ménages avec enfants est inférieur à la moyenne provinciale, l'école Le Boisé est une autre école publique qui s'améliore rapidement malgré que 32 pour cent de ses étudiants aient des besoins spéciaux.

" Année après année, le Bulletin montre que n'importe quelle école peut avoir une solide performance scolaire et s'améliorer, sans égard à son affiliation ou à la situation socioéconomique de sa collectivité, " déclare Peter Cowley, directeur des Études sur la performance des écoles à l'Institut Fraser.

Le Bulletin 2016 des écoles secondaires du Québec classe 459 écoles publiques, privées, francophones et anglophones en s'appuyant dans une large mesure sur les résultats d'examens à l'échelle de la province en français, anglais, sciences, mathématiques et histoire.

Il montre que 44 écoles secondaires de la province, dont 34 écoles publiques, ont amélioré leur performance au cours des cinq dernières années. L'école publique qui s'améliore le plus rapidement est l'école Antoine-Roy à Gaspé, dont le score est passé de 2,5 sur 10 en 2011 à 6,1 en 2015.

Il y a cependant 35 écoles au Québec qui ont connu une performance à la baisse, dont le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé, une école privée du Lac-St-Jean, qui affiche la baisse la plus rapide de 8 sur 10 en 2011 à 4,4 en 2015.

" Aucun type d'école n'a le monopole de l'amélioration, mais lorsque des écoles ne s'améliorent pas, ou pire encore, lorsqu'elles déclinent, les parents doivent demander pourquoi, " dit Cowley.

Le Bulletin a aussi constaté que la performance des étudiantes surpassait celle des étudiants dans les trois différents cours de mathématiques en anglais comme en français. Dans les écoles francophones, les filles ont obtenu une moyenne de 70,9 % dans leurs examens alors que la moyenne des garçons était de 68,2 %. Du côté anglophone, les filles ont obtenu une moyenne de 66,3 % pour les trois examens, alors que les garçons ont eu une moyenne de 64,3 %.

En fait, les filles ont eu des scores plus élevés que les garçons dans 72 pour cent des écoles classées dans ce rapport.

Les résultats détaillés de l'ensemble des 459 écoles se trouvent sur le site www.compareschoolrankings.org.

RELATIONS AVEC LES MÉDIAS

Pour les entrevues en français :
Yanick Labrie, agrégé supérieur de recherches, Institut Fraser
(Montréal)
Cellulaire : 514-893-1737
Courriel : communications@fraserinstitute.org

Pour les entrevues en anglais :
Peter Cowley, directeur des Études sur la performance des écoles, Institut Fraser
(Vancouver)
Cellulaire : 604-789-0475
Courriel : peter.cowley@fraserinstitute.org

Suivez l'Institut Fraser sur Twitter | Visitez notre page Facebook

L'Institut Fraser est un organisme public indépendant d'éducation et de recherche sur les politiques publiques. Basé au Canada, il a des bureaux à Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal et entretient des liens étroits avec un réseau mondial de groupes de réflexion dans 87 pays. Sa mission consiste à améliorer la qualité de vie des Canadiens, de leurs familles et des générations à venir en étudiant, en mesurant et en diffusant largement les effets des politiques gouvernementales, de l'entreprenariat et des choix sur leur bien-être. Pour protéger l'indépendance de l'Institut, ce dernier n'accepte pas de subventions ni de contrats de recherche des gouvernements. Visitez www.fraserinstitute.org.

Renseignements