Institut Fraser

Institut Fraser

18 août 2008 06h00 HE

Institut Fraser: Les aînés canadiens paient les médicaments génériques les plus couramment prescrits deux fois plus cher que les aînés américains

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 18 août 2008) - Les aînés canadiens déboursent le double du prix payé par les aînés américains pour des médicaments génériques identiques, selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui par l'organisme de recherche indépendant, l'Institut Fraser.

L'étude révisée par des pairs, intitulée Seniors and Drug Prices in Canada and the United States, 2008 Edition (Les aînés et le prix des médicaments au Canada et aux Etats-Unis, Edition 2008), révèle qu'en moyenne, les prix canadiens des médicaments génériques les plus couramment prescrits aux aînés (personnes âgées de 60 ans et plus) en 2007 étaient de 101 pour cent supérieurs aux prix américains des médicaments identiques.

Les prix des médicaments génériques sont depuis longtemps sensiblement plus élevés au Canada qu'aux Etats-Unis. Selon les dernières données, les prix canadiens des médicaments génériques ont augmenté par rapport aux prix américains au cours des cinq dernières années. En 2003, les prix canadiens des médicaments génériques les plus couramment prescrits aux aînés étaient en moyenne de 64 pour cent supérieurs aux prix américains.

La version intégrale du rapport est disponible sur le site www.institutfraser.org.

"L'écart entre le prix des médicaments au Canada et aux Etats-Unis montre une fois de plus que l'approche de planification centralisée du Canada à l'égard de la politique sur les médicaments ne donne pas de meilleurs résultats relativement aux prix des médicaments génériques que les politiques moins interventionnistes et plus conviviales pour les consommateurs couramment appliquées aux Etats-Unis," a déclaré Brett Skinner, directeur du Service de recherche sur les politiques en matière de santé, de médicaments et d'assurances de l'Institut Fraser et auteur principal de l'étude.

En revanche, les prix canadiens des médicaments de marque les plus couramment prescrits aux personnes âgées de 60 ans et plus étaient en moyenne de 57 pour cent inférieurs à ceux des produits identiques aux Etats-Unis. Il s'agit d'une baisse par rapport à 2003, alors que les prix canadiens des médicaments de marque les plus couramment prescrits aux aînés étaient en moyenne de 36 pour cent inférieurs aux prix américains.

Les conclusions de cette étude sont importantes, car la plupart des régimes publics d'assurance médicaments établissent l'admissibilité au remboursement en fonction de l'âge. La plupart des régimes publics d'assurance médicament tentent également de limiter le remboursement aux médicaments génériques. Par conséquent, le prix moyen élevé des médicaments génériques les plus couramment prescrits aux aînés canadiens a un impact important sur le coût des régimes publics d'assurance médicament et augmente inutilement le fardeau des contribuables.

Selon une étude de l'Institut Fraser publiée en juin, Canada's Drug Price Paradox (Le paradoxe du prix des médicaments au Canada), dans l'ensemble marché canadien des médicaments d'ordonnance, la perte totale d'économies potentielles en raison des prix gonflés des médicaments génériques et de la substitution inefficace des médicaments se situait entre 2,9 G$ et 7,5 G$, rien que pour l'année 2007.

L'étude a également révélé que les Américains remplacent les versions génériques des médicaments par les médicaments de marque équivalents à des taux plus élevés que les Canadiens. Les prix plus bas des médicaments génériques découlant des pressions du marché américain engendrent des mesures d'incitation positives qui encouragent les Américains à faire des choix rationnels avantages-coûts concernant leur consommation de médicaments.

A l'inverse, les politiques publiques canadiennes essaient souvent d'imposer la substitution générique par décret gouvernemental, sans pour autant réussir à atteindre des taux de substitution aussi élevés que sur le marché américain, relativement plus libre.

Les deux études se sont fondées sur des données d'IMS Health Canada Inc., la source indépendante d'information sur la vente de médicaments au détail la plus digne de foi au Canada. Ces données comprennent les 100 médicaments de marque les plus couramment prescrits et les 100 médicaments génériques les plus couramment prescrits au Canada, ainsi que des données primaires sur les prix américains représentatifs des médicaments identiques.

"Les Canadiens devraient jeter le blâme sur les véritables responsables, soit les mauvaises politiques gouvernementales. Les prix élevés des médicaments génériques au Canada découlent des politiques gouvernementales qui protègent les pharmacies de détail et les fabricants de médicaments génériques des forces concurrentielles du marché, qui abaisseraient d'elles-mêmes le prix des médicaments génériques," a déclaré M. Skinner.

"Les prix des médicaments génériques sont beaucoup moins élevés aux Etats-Unis, car les gouvernements au sud de la frontière ont tendance à laisser les forces concurrentielles du marché libre abaisser le prix des médicaments génériques."

L'Institut Fraser est un organisme de recherche et de formation indépendant disposant de bureaux au Canada et aux Etats-Unis et de partenaires dans plus de 70 pays. Sa mission consiste à mesurer, à étudier et à communiquer l'impact des marchés concurrentiels et de l'intervention gouvernementale sur le bien-être de la population. Pour protéger son indépendance, l'Institut n'accepte ni subvention publique ni contrat de recherche. Visitez le www.institutfraser.org.

Renseignements