SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

15 juil. 2014 08h00 HE

Integra Gold annonce d'autres résultats à teneur élevée dans la zone Triangle avec 31,9 g/t Au sur une épaisseur de 3,0 mètres, 38,6 g/t Au sur 2,3 mètres, et 38,8 g/t Au sur 2,0 mètres

Les interceptions viennent confirmer et élargir la continuité latérale et en aval-pendage des zones minéralisées connues du gisement Triangle

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 15 juillet 2014) - Integra Gold Corp. (TSX VENTURE: ICG) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer d'autres résultats de son programme de forage de délimitation et d'expansion de la zone Triangle au projet aurifère Lamaque (" Lamaque ") que possède la Société à Val-d'Or, au Québec.

La Société a foré 65 trous de forage pour une longueur totale de 25 040 mètres dans le cadre de son programme de forage hivernal dans la zone à teneur élevée Triangle. Les résultats annoncés aujourd'hui concernent les travaux de forage pour 16 trous, représentant 6 295 m réalisés pendant le programme hivernal. Cette campagne de forage a porté essentiellement sur la réduction du quadrillage d'espacement à un centre de 25 à 50 mètres au coeur du gisement Triangle, ainsi que sur la vérification d'extensions latérales de la minéralisation. La zone Triangle se trouve dans la partie sud du projet Lamaque et renferme la ressource minérale indiquée dont la teneur est la plus élevée sur Lamaque. Pour l'instant, la Société a communiqué des résultats sur 51 trous de forage, pour une longueur totale de 19 290 m.

Le tableau ci-dessous rend compte des résultats d'interceptions communiqués aujourd'hui :

         
Trou de forage De
(m)
À
(m)
Intervalle
(m)*
Teneur (g/t)**
TM-14-13A 224,00 225,00 1,00 11,65
TM-14-16 163,00 164,00 1,00 13,16
179,25 182,25 3,00 31,93
  94,00 96,00 2,00 14,79
TM-14-21143,00 144,00 1,00 13,65
 185,00 186,00 1,00 22,26
 420,50 421,00 0,50 35,36
TM-14-29 123,00 124,00 1,00 13,23
TM-14-30 43,00 45,00 2,00 38,84
  353,20 355,50 2,30 28,11
TM-13-37441,10 441,80 0,70 47,09
 456,50 458,75 2,25 38,64
 534,10 540,50 6,40 9,63
TM-14-38 171,00 173,00 2,00 26,68
TM-14-39 84,00 85,00 1,00 13,31
TM-14-45 281,75 283,75 2,00 22,23
TM-14-47 323,40 325,10 1,70 33,02
         
     

*Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage; la majeure partie des trous forés en 2014 on intercepté les structures minéralisées à la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que la l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle
**Teneur limite de 1,00 g/t Au; valeurs de titrage individuelles d'échantillons non coupés; aucune épaisseur minimale

Pour afficher un tableau complet des résultats regroupés disponibles pour les forages réalisés en 2014, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous. Le tableau donne aussi des précisions sur les 14 autres trous dont les résultats de titrage sont toujours attendus.

http://www.integragold.com/i/pdf/TriangleComplete-AssayTable-July2014.pdf

Pour afficher une carte de l'emplacement des trous de forage dont les résultats sont communiqués aujourd'hui, veuillez cliquer sur le lien que voici (à noter : cette carte ne représente que les trous de forage dont il est question dans ce communiqué).

http://www.integragold.com/i/pdf/TriangleZone-DrillMap-July2014.pdf

Comme l'a précisé le président et chef de la direction de la Société, M. Stephen de Jong, " Nous demeurons très encouragés par les résultats du programme de forage hivernal dans la zone Triangle. Les interceptions rendues publiques ce matin confirment encore plus nos attentes voulant que les diverses zones aurifères définies dans la zone Triangle présentent une excellente continuité latérale et en profondeur. Après que tous les résultats de la campagne de forage hivernal seront connus, compilés et modélisés, nous produirons au cours de la deuxième moitié de l'année une estimation révisée des ressources minérales de la zone Triangle. Depuis la date limite pour la production de l'estimation des ressources indiquée dans l'évaluation économique préliminaire, la Société a foré 173 trous de forage intercalaire et d'extension supplémentaires, non-inclus dans les calculs de ressources précédent, représentant longueur plus de 59 500 mètres, ce qui suggère clairement la possibilité de prolonger la durée de vie future des gisements du projet Lamaque ".

Programme de forage de délimitation et d'extension dans la zone Triangle

Le programme de forage avait trois principaux objectifs :

  1. réduire l'espacement entre les trous de forage pour la portion supérieure du gisement connu de la zone Triangle, entre la surface et une profondeur verticale de 300 m, à un centre de forage de 25 à 50 m;
  2. évaluer en profondeur les extensions de minéralisation de la zone Triangle, à une profondeur comprise entre 300 et 500 m, à un centre de forage de 50 à 75 m. La majeure partie des ressources géologiques situées à plus de 450 m à la verticale était auparavant dans la catégorie des ressources présumées et devait contribuer à bonifier la catégorie des ressources se trouvant à une profondeur verticale de 650 m;
  3. tester l'extension et la continuité de la nouvelle minéralisation observée dans les roches volcaniques de la zone Triangle jusqu'à 175 m au sud des ressources connues, de manière à accroître possiblement les ressources minérales présumées et indiquées.

Résultats et conclusions des travaux de forage de 2014 dans la zone Triangle :

  1. À ce jour, les résultats viennent corroborer et valider très nettement le modèle géologique qu'a retenu la Société pour la zone Triangle, aux fins de l'estimation des ressources et de la planification de l'exploitation minière dans l'EEP. Les zones minéralisées ont été interceptées aux emplacements prévus par le modèle.
  2. Les extensions latérales près de la surface ont été validées, surtout au sud de la zone Triangle; de nombreux trous de forage ont permis d'intercepter des zones de cisaillement à haute teneur à des centaines de mètres de la limite des ressources existantes.
  3. Les vastes zones à teneur élevée interceptées à l'extérieur mais à proximité de la portion inférieure de la ressource de la zone Triangle présentent de fortes similitudes avec les sections inférieures et en vrac de la Cheminée principale adjacente de l'ancienne mine Lamaque. Au départ, l'exploitation minière de la Cheminée principale a fait appel aux techniques d'extraction sélective traditionnelles de filons étroits. Mais plus la production a progressé en profondeur, à plus de 500 mètres, les zones minéralisées élargies étant suffisamment nombreuses et les filons étant superposés, il a été possible d'utiliser des méthodes d'exploitation minière du tout-venant beaucoup plus économiques. La Cheminée principale de la mine Lamaque a produit 3,7 millions d'onces d'or et se trouve à quelques centaines de mètres de la limite du projet Lamaque d'Integra Gold.

La Société a repris ses travaux de forage au projet Lamaque et elle a l'intention de réaliser au cours de l'année des forages sur une distance supplémentaire de 20 000 m. Ces travaux comprendront le sondage de cibles géophysiques non testées à fort potentiel près de la zone Triangle et de la Cheminée n° 4, des forages de délimitation à compléter dans la zone Fortune, ainsi que d'autres forages de condamnation dans la zone Triangle (voir à ce sujet le communiqué du 9 juillet 2014).

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de continuer à prouver la présence de ressources minérales supplémentaires tout en faisant progresser les ressources existantes vers la phase de production. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Le groupement Nord, composé des gisements Parallèle, Fortune, de la Cheminée n° 5 et de la Mine n° 3, est situé à environ 1 km au nord-ouest du groupement Sud, qui comprend les gisements de la Cheminée n° 4 et les zones Triangle et Triangle Sud. La zone Seize et la Veine n° 6 forment le groupement Ouest.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par MM. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société, tous deux des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101. De plus, Alain-Jean Beauregard, géologue et Daniel Gaudreault, ingénieur (géologie); pour Géologica, agissent en tant que PQ indépendantes, au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont passé en revue le contenu technique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or, ou tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. S'ils sont connus, les résultats des essais gravimétriques et de tamisage métallique servent à déterminer les intervalles composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :
• Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ce placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention d'une approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements