SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp.

06 juin 2016 13h05 HE

Integra Gold annonce la clôture d'un financement par prise ferme sursouscrit de 28 millions de dollars et présente un aperçu des travaux d'exploration en 2016

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 6 juin 2016) -

Points saillants du communiqué

  • Le placement a fait l'objet d'une sursouscription à laquelle ont pris part 22 investisseurs institutionnels en Amérique du Nord, en Australie et en Europe.
  • Le placement augmente de 8 % les actions d'Integra actuellement en circulation, à un prix unitaire moyen pondéré de 0,80 $ l'action (soit 0,87 $ par action accréditive et 0,59 $ par action non accréditive).
  • La Société dispose de 52 millions de dollars en espèces, des remboursements d'investissement en exploration à recouvrer de 4 millions de dollars, des valeurs mobilières négociables de 8 millions de dollars et n'a aucune dette.
  • Les travaux d'exploration en surface et sous terre du gisement Triangle sont entièrement financés et les travaux sous terre vont commencer immédiatement.
  • La Société attend les résultats de titrage provenant d'environ 150 trous de forage au diamant creusés sur une distance totale de 65 000 mètres.
  • La Société confirme que l'EEP et l'estimation des ressources révisée seront terminées en 2016

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF), (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer la clôture des placements de prise ferme annoncés précédemment, de 26 565 000 actions accréditives au prix unitaire de 0,87 $ l'unité (les " actions accréditives "), ce qui comprend le plein exercice du droit de surallocation, et de 8 500 000 actions non accréditives au prix unitaire de 0,59 $ l'action, pour un produit brut global de 28 126 550 $ (le " placement "). Le placement a été organisé à l'initiative conjointe de Raymond James Ltd. et Paradigm Capital Inc., qui ont formé un consortium formé de GMP Securities L.P., Cormark Securities Inc., Haywood Securities Inc., Mackie Research Capital Corporation, Macquarie Capital Markets Canada Ltd., Valeur mobilières Banque Laurentienne, Scotia Capital Inc., et Beacon Securities Limited. À des fins d'information, la dilution du placement correspond à une augmentation de 8 % des actions d'Integra actuellement en circulation, les actions du placement étant émises au prix unitaire moyen pondéré de 0,80 $ l'action.

Le placement a fait l'objet d'une sursouscription, auquel ont pris part 22 investisseurs institutionnels de toutes les régions de l'Amérique du Nord, de l'Australie et d'Europe. À la clôture de cette transaction de financement, la Société dispose de 52 millions de dollars en espèces en caisse, des remboursements d'investissement en exploration à recouvrer approchant de l'échéance de 4 millions de dollars, des valeurs mobilières négociables de 8 millions de dollars et la Société n'a aucune dette. La Société dispose maintenant de tout le financement requis pour ses programmes d'exploration en cours sous terre et en surface.

Comme l'a fait remarquer Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société, " Nous avons maintenant la capacité financière voulue pour passer à la prochaine étape au gisement Triangle, notamment en ce qui concerne un programme de forage élargi en surface et, pour la première fois, nous avons la possibilité d'aller de l'avant et de réaliser des travaux d'exploration sous terre. En plus de ce qui figure déjà comme l'un des plus importants programmes d'exploration en Amérique du Nord, Integra continuera de miser sur l'initiative mise de l'avant au gisement Triangle et commencera à sonder d'autres cibles à proximité du complexe de l'usine Sigma, dont bon nombre n'ont jamais fait l'objet de sondages de vérification. Ces travaux visent à trouver d'autres zones de minéralisation qu'il sera possible d'inclure dans de futures études de mise en valeur et qui constitueront d'autres points d'extraction pour la production, de sorte que ces cibles pourront servir à alimenter une capacité de production annuelle plus grande que ce qu'indique l'analyse économique préliminaire actuelle ".

Aperçu et orientation de l'exploration en 2016 et 2017

La Société a maintenant la capacité financière d'exécuter la totalité de ses programmes d'exploration en surface et sous terre à son principal gisement, le gisement Triangle, qui demeure sa principale cible et accapare la majeure partie du budget d'exploration pour 2016-2017. Des précisions sur les travaux envisagés au gisement Triangle apparaissent ci-dessous.

Tablant sur ce succès qui ne se dément pas dans la zone Triangle, la Société a décidé d'accélérer l'exploration des extensions de la minéralisation à partir des gisements et des cibles connus à l'extérieur de la zone Triangle. La direction réalise ces programmes d'exploration dans l'optique de définir d'autres zones minéralisées qui seraient susceptibles de soutenir une production supplémentaire, comparativement à la capacité quotidienne de 1 500 tonnes de minerai énoncée dans l'EEP existante. Le forage porte principalement sur des cibles à proximité (0 à 4 km) de l'infrastructure de surface et sous terre. La Société est d'avis qu'une découverte fructueuse et la définition d'une minéralisation supplémentaire à l'extérieur du gisement Triangle pourraient avoir une incidence favorable sur le profil de production annuelle dans les futures études de mise en valeur, car il est possible que ces nouvelles zones minéralisées offrent de nouveaux points d'extraction assortis d'une infrastructure souterraine indépendante.

Deux de ces cibles (gisements de la Cheminée n° 4 et de la mine Sigma) en sont au stade de la définition de ressource, tandis que deux autres (zone profonde Lamaque et cibles définies au cours du Défi Ruée vers l'Or) sont prêtes pour des forages de surface.

De brefs résumés des objectifs d'exploration à court terme de la Société sont offerts ci-dessous.

Résumé du programme de forage de surface

Depuis la date limite pour la saisie des données dans la base de données aux fins de l'estimation des ressources de novembre 2015, la Société a foré plus de 165 trous de forage sur une longueur totale d'environ 86 800 mètres ("m") dans la zone Triangle. Au 1er juin 2016, Integra attendait toujours les résultats de 50 000 m de forage réalisés au gisement Triangle. À l'heure actuelle, la Société dispose de quatre foreuses en service sur Triangle, et elles servent principalement à définir et à élargir la ressource existante. La Société envisage de forer 25 ,000 m de forages supplémentaires dans la zone Triangle d'ici la fin de l'année 2016.

Budget d'exploration en surface au gisement Triangle d'ici la fin d'année : 5 000 000 $

Début des travaux d'exploration sous terre au gisement Triangle

À la fin de l'année 2015, la Société a terminé l'aménagement de tous les éléments d'infrastructure de surface (chemin, électricité, eau, égouts, gaz et bâtiments) nécessaire avant le lancement d'un programme d'exploration sous terre dans la zone Triangle, à un coût de 5,6 millions de dollars. Une rampe d'accès a été réalisée et l'entrée de la mine a été ouverte sur une profondeur de 20 m, la Société disposant maintenant de tous les permis et de toutes les cautions de garantie exigés.

Le programme d'exploration de surface vise la réalisation de forages peu espacés dans les parties supérieures du gisement (zones C1 et C2) et également de forages exploratoires pour continuer à élargir la base de ressources du gisement Triangle. Le programme d'exploration proposé sous terre devrait également comprendre l'extraction d'un échantillon en vrac qui pourrait atteindre 50 000 tonnes à des fins de vérification de la teneur et de la continuité en or, d'une part, et les estimations de ressources antérieures, d'autre part. Les permis d'extraction requis et les résultats du forage sous terre permettront de déterminer en dernier ressort la taille, les points d'extraction, et le moment du prélèvement de l'échantillon en vrac.

Un appel d'offres officiel pour retenir les services d'un entrepreneur minier à qui sera confiée la réalisation du programme d'exploration sous terre a été élaboré et la Société prévoit en faire l'annonce sous peu. Les travaux sous terre devraient commencer au cours de la deuxième semaine de juin.

Budget cumulatif de 2016 d'exploration sous terre au gisement triangle Triangle : 9 millions de dollars

Budget d'exploration sous terre au gisement Triangle pour 2017 : 15 millions de dollars

Pour afficher des photographies de l'entrée de la future mine et l'infrastructure de surface du gisement Triangle, cliquez sur le lien que voici : http://www.integragold.com/i/pdf/2016-06-02-fig3.pdf

Cibles satellites du projet Lamaque : une estimation des ressources de plusieurs gisements est en cours de réalisation, d'importants travaux de forage devant commencer en juillet et en août

Cheminée n° 4 : à 500 m du gisement Triangle, indication de possibilités de grandes quantités de minerai en vrac

Pour la première fois depuis 2012, le gisement de la Cheminée n° 4 (Cheminée n° 4), situé à environ 500 m au nord de la zone Triangle, a fait l'objet de forages à la fin de 2015 (la Société attend toujours les résultats de titrage pour 9 350 m de forage). Même si une ressource a déjà été définie pour la Cheminée n° 4 en 2014, la Société a procédé à un nouvel examen des travaux d'exploration réalisés jusqu'à maintenant, y compris les résultats de titrage des plus récents forages et ceux dont elle attend les résultats, et il appert que la Société devra reconstruire son modèle géologique et que la Cheminée n° 4 renfermerait une ressource possiblement plus importante, mais de plus faible teneur. Il y aurait lieu d'examiner de plus près cette possibilité et de recourir à des méthodes d'extraction non sélective à l'occasion de futures études de mise en valeur. Les travaux préliminaires portent à croire qu'il serait possible de modéliser la minéralisation en tant que ressource importante à faible teneur, pourvue de chambres d'abattage nettement plus grandes que ce qui est proposé pour le gisement Triangle. Compte tenu de la proximité du gisement Triangle, la Société pourrait envisager de doter ces deux gisements d'une infrastructure sous terre commune. La Société réalisera une estimation des ressources révisée, après la réception des derniers résultats de titrage en provenance de la Cheminée n° 4, qui devraient lui parvenir au cours des 4 à 6 prochaines semaines.

Budget d'exploration du gisement de la Cheminée n° 4 et d'estimation des ressources d'ici la fin de l'année : 500 000 $

Pour afficher une coupe transversale idéalisée des zones Triangle et de la Cheminée n° 4, cliquez sur le lien que voici : http://www.integragold.com/i/pdf/2016-04-18_tap4-ngqk8k.pdf

Gisement Sigma : reconstruction depuis les fondements, pour la première fois

Dans le cadre de son acquisition de l'usine du même nom en 2014, Integra a fait l'acquisition du gisement Sigma, qui comprend aussi des ressources limitées des concessions minières de la mine Lamaque. L'acquisition concernait l'usine Sigma, ainsi que les anciennes mines Lamaque et Sigma. Depuis l'acquisition, il n'y a eu aucun travail effectué sur les gisements et la Société croit qu'il est possible de définir une minéralisation près de la surface, à proximité de l'infrastructure de traitement. Dans la foulée du Défi Ruée vers l'Or d'Integra, la Société dispose maintenant de toutes les données historiques numérisées, qui serviront dans un premier temps à reconstruire le modèle géologique et produire par la suite une estimation des ressources ciblée. Ce travail a commencé en mars 2016, par la définition de paramètres de compilation concernant l'analyse de la seule minéralisation se trouvant à moins de 400 mètres de la surface, situé près de l'infrastructure minière existante. Ce travail pourrait prendre fin d'ici la fin de l'année.

Budget d'exploration et d'estimation des ressources du gisement Sigma d'ici la fin de l'année : moins de 500 000 $

Cible de la zone profonde Lamaque : première campagne de forage jamais réalisée depuis la surface qui commencera en juillet

La cible de la zone profonde Lamaque est l'une des cibles de forage de la Société qui suscite le plus d'enthousiasme à ce jour. Cette cible hautement prioritaire concerne une extension possible en aval-pendage de la mine Lamaque, qui a été par le passé l'une des mines au contenu aurifère le plus élevé au plan vertical au Canada. La mine Lamaque est entrée en activité en 1933 et avait produit 4,5 millions d'onces d'or en 1985, l'extraction ayant atteint une profondeur de 1 150 mètres, tandis que la mine Sigma, à 500 m au nord, a produit environ la même quantité d'or, mais à une profondeur de 1 850 mètres. En 1997, après la fusion des mines Lamaque et Sigma sous une seule propriété, de travaux de forage restreints ont eu lieu dans les niveaux plus profonds de la mine Sigma, dans le but d'intercepter l'extension de la Cheminée principale de la mine Lamaque. Une minéralisation aurifère a été relevée dans plusieurs trous de forage et les rapports indiquent que la direction de l'époque croyait que le corps minéralisé était doté d'une extension. Malgré ces résultats favorables, il n'y a eu aucun autre forage ou travail de mise en valeur, en raison des difficultés financières éprouvées par le propriétaire de l'époque.

À compter du mois de juillet, Integra envisage de réaliser des forages de sondage dans la zone profonde Lamaque à partir de la surface. La Société planifie actuellement la mise en place de la foreuse et les travaux préliminaires prévoient un trou de forage pilote de 2 000 m qui sera doté d'une série d'extensions angulaires pour vérifier les extensions à diverses profondeurs. D'autres précisions sur le programme de forage dans la zone profonde Lamaque seront communiquées avant le début des travaux de forage.

Pour afficher une présentation sur la zone profonde Lamaque, veuillez cliquer sur le lien que voici : http://www.integragold.com/i/pdf/2016-06-02-fig1.pdf

Pour afficher des photographies de carottes récemment redécouvertes provenant de forages historiques dans la zone profonde Lamaque, veuillez cliquer sur le lien que voici : http://www.integragold.com/i/pdf/2016-06-02-fig2.pdf

Budget du programme de forage dans la zone profonde Lamaque d'ici la fin de l'année : 2 500 000 $

Défi Ruée vers l'or d'Integra : compilation des cibles presque terminée, les forages devraient commencer en août

Au milieu de l'année 2015, Integra a lancé un concours mondial d'externalisation ouverte mondiale assorti d'un prix d'un million de dollars, dans le but de définir des cibles de forage à son projet aurifère Lamaque, à l'aide de vaste corpus de données historiques stockées dans une base de données de 6 téraoctets. Grâce à ce concours, Integra a reçu plus de 100 propositions techniques et plans détaillés sur l'emplacement possible de la prochaine grande découverte d'or de la Société. La Société a retenu les services d'une firme de géologues-conseils indépendante pour compiler les 20 premières propositions et les convertir en une grande carte de ciblage et plan de forage, l'idée étant d'établir un ordre de priorité parmi la vaste quantité de cibles viables définies au cours du Défi Ruée vers l'or. Les premiers résultats de cette compilation sont en cours d'examen et la Société envisage de disposer d'un plan de forage détaillé en juillet, les travaux de forage devant débuter à la fin du mois d'août 2016.

Pour afficher la compilation préliminaire des cibles proches de la mine issues du Défi Ruée vers l'or, veuillez cliquer sur le lien que voici : http://www.integragold.com/i/pdf/2016-06-02-fig4.pdf

Budget du programme de forage établi à partir du Défi Ruée vers l'or d'ici la fin de l'année : 1 500 000 $

Mise à jour de l'évaluation économique préliminaire

Le travail de mise à jour de l'EEP de la Société avance bien et Integra devrait être en mesure de la terminer au cours de la deuxième partie de 2016. La Société a élargi la portée de l'étude pour tenir compte les options de mise en valeur par l'accès d'un puits sous terre, la mise en commun des ouvrages des gisements Triangle et de la Cheminée n° 4, etc.

Précisions sur le placement

Les titres offerts n'ont pas été inscrits et ne peuvent être inscrits en vertu de la U.S. Securities Act ou de toute législation des É.-U. sur les valeurs mobilières, et ils ne peuvent être offerts ni vendus aux États-Unis ou au nom ou au bénéfice d'une personne des États-Unis absente au moment de l'inscription ou de toute exemption pertinente à l'égard des exigences d'inscription de la U.S. Securities Act et de toute législation sur les valeurs mobilières des É.-U. en vigueur. Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'une offre d'achat de valeurs mobilières aux États-Unis, ou dans n'importe quel autre pays.

Les actions émises en vertu du placement sont assujetties à une période de garde de quatre mois, qui arrive à échéance le 3 octobre 2016. Une commission en espèces de 6 % est exigible sur toutes les actions émises en vertu du placement. Le placement est conditionnel à l'acceptation finale de la Bourse de croissance de Toronto.

Profil du projet et de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Étant donné l'emplacement du projet, près de la ville de Val-d'Or, l'infrastructure, les ressources humaines et les compétences minières sont immédiatement disponibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification et l'exécution de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Triangle, de la Cheminée no 4 dans le groupement Sud, et le gisement Parallèle, dans le groupement Nord.

L'usine Sigma acquise par la Société en 2014 se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

Personne qualifiée

Le projet d'exploration Lamaque Sud et le complexe minier Sigma-Lamaque, connus collectivement comme le projet Lamaque, sont directement supervisés par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société. M. Thiboutot est une personne qualifiée (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101 et il a examiné et approuvé le contenu technique et scientifique et a vérifié les données à l'appui de l'information communiquée. Pour obtenir une description des estimations des ressources du projet Lamaque, de l'EEP, des mesures et des hypothèses en matière de vérification des données et d'autres renseignements à l'appui de cette information, prière de consulter le rapport technique sur le projet Lamaque, à la date de prise d'effet du 9 novembre 2015, déposé sous le profil de la Société sur le site Web de Sedar, à l'adresse www.sedar.com.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend notamment le moment de la réalisation d'une estimation des ressources minérales révisée, le moment de la réalisation d'une EEP révisée et la réalisation de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements