SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp.

24 mars 2017 13h41 HE

Integra Gold annonce la mise à jour de l'estimation des ressources pour le gîte Triangle : les ressources indiquées augmentent de 100 %, passant de 737 590 à 1 473 530 onces d'or

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 24 mars 2017) -

Points saillants du communiqué

  • Gîte Triangle à un seuil de coupure de 3,0 g/t or (" Au ") : les ressources indiquées augmentent de 100 %, passant de 737 590 onces Au à 1 473 530 onces Au à une teneur de 7,32 g/t Au, tandis que les ressources présumées diminuent de 1 %, passant de 1 004 170 onces Au à 991 800 onces Au à une teneur moyenne de 5,67 g/t Au.
  • Gîte Triangle à un seuil de coupure de 5,0 g/t Au : les ressources indiquées augmentent de 105 %, passant de 580 150 onces Au à 1 189 550 onces Au à une teneur de 9,24 g/t Au, tandis que les ressources présumées diminuent de 15 %, passant de 744 880 onces Au à 631 200 onces Au à une teneur moyenne de 7,85 g/t Au.
  • L'accroissement des ressources indiquées pour le gîte Triangle se fait largement à l'intérieur de la même empreinte verticale que les estimations de ressources antérieures, soulignant la possibilité d'utiliser les infrastructures déjà planifiées pour accéder à ces onces supplémentaires.
  • La date limite pour la base de données des résultats d'analyse était le 11 janvier 2017; environ 15 000 mètres (" m ") de forage ont été réalisés sur le gîte Triangle depuis cette date limite.
  • Une nouvelle modélisation, une réinterprétation et une estimation des ressources pour le gisement Sigma, jusqu'à une profondeur verticale de 1 800 m, est en cours; la fin des travaux et la publication d'une estimation de ressources validée pour Sigma est prévue au T2 2017.
  • Cinq foreuses sont présentement mobilisées sur la propriété Lamaque, dont trois sur le gîte Triangle, une sur le gîte Cheminée no. 4 et une sur la Cible profonde Lamaque; la Société a réalisé 22 984 m de forage depuis le début de l'année 2017.
  • 750 m de développement ont été réalisés le long de la rampe d'exploration à Triangle (sur un total de 1 219 m). La rampe devrait atteindre la structure C2 du gîte Triangle au début du mois d'avril, et la première station de forage souterrain devrait être mise en fonction au cours des prochaines semaines.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF), (" Integra " ou la " Société "), a le plaisir d'annoncer les résultats d'une mise à jour de l'estimation des ressources pour le gîte Triangle (" Triangle ") sur son projet aurifère Lamaque (" Lamaque " ou la " propriété "), entièrement détenu par la Société et situé à Val-d'Or, Québec. Cette mise à jour intègre 117 734 m de nouveaux résultats de forage dans l'estimation des ressources pour Triangle. L'estimation des ressources pour les autres gîtes à Lamaque, notamment les gîtes Cheminée no. 4, N°16, Fortune, Veine n°6 et Parallèle, a été mise à jour en novembre 2016 (voir communiqué publié par la Société le 16 novembre 2016) et n'a pas été modifiée. L'estimation des ressources pour Triangle a été réalisée par la firme GeoPointCom de Val-d'Or, Québec.

L'estimation des ressources pour Triangle annoncée aujourd'hui est une mise à jour de l'estimation des ressources utilisée dans le cadre de l'évaluation économique préliminaire (" EEP ") annoncée par la Société le 27 février 2017. Le plan d'exploitation minière proposé dans le cadre de l'EEP prévoit l'extraction d'un total de 1 401 231 onces, toutes catégories de ressources confondues, des gîtes Triangle, Cheminée no. 4 et Parallèle. De ce nombre, 1 098 515 onces proviendraient du gîte Triangle. La mise à jour de l'estimation des ressources n'affecte ni la validité ni l'actualité de l'EEP. Compte tenu de l'importante augmentation des ressources à Triangle comparativement aux ressources utilisées dans le cadre de l'EEP, Integra est d'avis qu'il existe un bon potentiel de prolonger la durée d'exploitation à Lamaque et d'augmenter le futur débit de traitement à l'usine, potentiel qui sera évalué lors d'études futures.

Les tableaux suivants ont été préparés pour montrer les écarts en termes de tonnages, de teneurs et d'onces contenues depuis la dernière estimation de ressources réalisée pour le gîte Triangle, ainsi que la dernière estimation de ressources globales pour Lamaque.

Tableau 1. Gîte Triangle :
Estimation des ressources de mars 2017 comparée à l'estimation des ressources de novembre 2016

Seuil de coupure Date des ressources pour le gîte Triangle Indiquées Présumées
 TonnesTeneur 
(g/t Au)
 Onces(Au) Tonnes Teneur
(g/t Au)
 Onces(Au)
3,0 g/t Au Mars 2017 6 262 0007,32 1 473 530 5 441 000 5,67 991 800
 Novembre 2016 3 273 0007,01 737 590 4 500 400 6,94 1 004 170
 Écart +2 989 000+0,31 +735 940 +940 600 -1,27 -12 370
  +91 %+4 % +100 % +21 % -18 % -1 %
 
5,0 g/t Au Mars 2017 4 004 7009,24 1 189 550 2 501 100 7,85 631 200
 Novembre 2016 2 014 6008,96 580 150 2 668 700 9,03 744 880
 Écart +1 990 100+0,28 +609 400 -167 600 -1,18 -113 680
  +99 %+3 % +105 % -6 % -13 % -15 %
              

Tableau 2. Estimation des ressources globales pour la propriété Lamaque :
Estimation des ressources de mars 2017 comparée à l'estimation des ressources de novembre 2016

Seuil de coupure Date des ressources Indiquées Présumées
 TonnesTeneur
(g/t Au)
 Onces(Au) Tonnes Teneur
(g/t Au)
 Onces(Au)
3,0 g/t Au Mars 2017 8 413 2487,09 1 917 443 7 130 903 5,86 1 342 204
 Novembre 2016 5 424 2486,78 1 181 503 6 190 303 6,81 1 354 574
 Écart +2 989 000+0,31 +735 940 +940 600 -0,95 -12 370
  +55 %+5 % +62 % +15 % -14 % -1 %
 
5,0 g/t Au Mars 2017 5 130 0179,13 1 505 544 3 514 232 7,94 896 948
 Novembre 2016 3 139 9178,88 896 144 3 681 832 8,79 1 040 628
 Écart +1 990 100+0,25 +609 400 -167 600 -0,85 -143 680
  +63 %+3 % +68 % -5 % -10 % -14 %
              

" Compte tenu de la proximité des ressources ajoutées aux infrastructures souterraines présentement envisagées dans le cadre de l'EEP récemment déposée, nous croyons que ces nouvelles ressources pourraient potentiellement avoir un impact positif significatif sur les futurs plans d'exploitation minière et les prochaines études, notamment mais pas uniquement au niveau des coûts d'exploitation par once, de la durée d'exploitation totale et du profil de production annuelle ", a commenté le président et chef de la direction de la Société, Stephen de Jong. " Nous sommes particulièrement encouragés par l'augmentation substantielle des teneurs, des largeurs et du nombre total d'onces de ressources indiquées dans la structure C2 située à faible profondeur, d'où proviendrait une forte proportion de la production des premières années dans le cadre du plan d'exploitation proposé. Parmi les nouveaux projets aurifères dans le monde à l'heure actuelle, il y en a très peu qui sont situés dans une juridiction de classe mondiale comme Val-d'Or au Québec, qui présentent un profil de production aussi intéressant et en croissance, avec des marges bénéficiaires dans le meilleur quartile et de faibles dépenses en capital requises, qui pourraient potentiellement être développés sur un horizon de deux ans. Non seulement notre projet Lamaque présente ces qualités exceptionnelles, mais notre équipe d'exploration continue, en plus, de confirmer ce que nous avançons, soit qu'il existe encore un important potentiel de croissance des ressources aurifères, tant à Triangle que dans les autres gîtes aurifères adjacents. "

Ressources à Triangle : augmentation significative suivant l'inclusion de 117 734 m de nouveaux résultats de forage

En tout, 117 734 m de nouveaux forages réalisés à la fin de l'année 2015 et tout au long de l'année 2016 à Triangle ont été intégrés dans la nouvelle estimation de ressources annoncée aujourd'hui. Environ 75 % des résultats de forage inclus dans cette mise à jour de l'estimation des ressources peuvent être classés comme des résultats de forage de mise en valeur. Par ailleurs, 15 021 m de forage supplémentaires (75 sondages) ont été réalisés à Triangle depuis la date limite fixée pour la base de données de la présente estimation de ressources. La prochaine mise à jour de l'estimation des ressources pour Lamaque, à l'exception de Sigma où une estimation des ressources est présentement en voie de préparation, est prévue vers la fin de l'année.

Il s'agit de la troisième estimation de ressources réalisée pour Triangle depuis que la Société a identifié les structures à fort pendage (45 à 75 degrés) de type C (les " structures C ") et défini leur relation avec les structures faiblement inclinées (25 à 55 degrés) (les " structures subsidiaires " ou " C-Splays "). L'épaisseur réelle moyenne et maximale (intersections à plus de 3 g/t Au) pour les structures C et C-Splays sont respectivement de 3,7 m / 14,7 m et 2,6 m / 15,8 m. La plus importante des structures C, la structure C4 (" C4 "), présente une épaisseur réelle moyenne de 4,4 m. Les structures C-Splays se composent de veines de quartz-tourmaline aurifères encaissées dans des cisaillements similaires aux structures C principales; toutefois ces structures subsidiaires sont généralement plus étroites et moins continues.

Pour afficher une section idéalisée des gîtes Triangle et Cheminée no. 4, montrant les domaines structuraux et les modèles géologiques utilisés pour l'estimation des ressources, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/site/assets/files/2228/triangle_cross_22march2017.pdf

Tableau 3.
Estimation des ressources de mars 2017 pour le gîte Triangle
(à des seuils de coupure de 3,0 g/t et 5,0 g/t Au)

Seuil de coupure (g/t Au)Indiquées Présumées
TonnesTeneur
(g/t Au)
Onces(Au) TonnesTeneur
(g/t Au)
Onces(Au)
3,0 g/t6 262 0007,321 473 530 5 441 0005,67991 800
5,0 g/t4 004 7009,241 189 550 2 501 1007,85631 200
La viabilité de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée.
 

Mis à part la conversion substantielle de ressources présumées en ressources indiquées (augmentation de 100 % et de 105 % des ressources indiquées à des seuils de coupure de 3 g/t et 5 g/t Au respectivement, voir tableau 1 ci-dessus), il est à noter que la teneur moyenne des ressources indiquées a aussi augmenté de quelques points de pourcentage (4 % et 3 % respectivement à des seuils de coupure de 3 g/t et 5 g/t Au), ce qui suggère que du forage de mise en valeur selon une grille de forage plus serrée pourrait potentiellement avoir un impact positif sur la teneur moyenne.

Les ressources présumées totales, si l'on se fie au nombre d'onces contenues selon un seuil de coupure de 3 g/t Au, ont légèrement diminué comparativement à l'estimation de ressources antérieure. Cette diminution est tout de même considérée positive puisqu'elle démontre que la Société a largement réussi à remplacer les ressources présumées qui ont été converties en ressources indiquées. La teneur des ressources présumées, selon des seuils de coupure de 3 g/t et 5 g/t, a diminué de 18 % et 13 % respectivement. Cette diminution s'explique en partie par la localisation de ces ressources présumées, qui entourent maintenant les ressources indiquées en bordure du gîte. L'espacement de forage est plus grand pour les ressources présumées et la méthodologie de coupure semble avoir un impact plus important sur la teneur moyenne pour cette catégorie de ressources. Il est possible que du forage de mise en valeur réalisé dans ces secteurs, et la conversion potentielle en ressources indiquées, se solderaient par une augmentation de la teneur moyenne.

Tel qu'illustré sur les sections longitudinales des structures C que l'on peut voir en cliquant sur le lien ci-dessous, il semble y avoir une quantité importante de ressources présumées dans les structures C4 et C5 qui pourraient être converties en ressources indiquées suivant des travaux de forage à espacement plus serré. Quant au futur potentiel de croissance des ressources présumées, la section longitudinale pour la structure C5 (en en partie pour la structure C4) montre des résultats de forage dont les extensions demeurent ouvertes et dont l'évaluation nécessiterait d'autres travaux de forage; des travaux de forage sont d'ailleurs prévus à cet effet en 2017. Les structures plus profondes feront aussi l'objet de travaux de forage d'exploration et d'expansion dans l'avenir et pourraient éventuellement contribuer substantiellement à la croissance des ressources, puisqu'il existe présentement peu de résultats de forage en profondeur, au-delà de la structure C5.

L'exploration en cours et l'interprétation de l'ensemble des données continuent d'appuyer le modèle géologique des structures C. L'intégration des structures C a eu un impact positif sur le projet, résultant en une augmentation nette des ressources et un recours accru à des méthodes d'abattage par longs trous dans les futurs plans d'exploitation minière, une méthode d'abattage moins coûteuse et plus efficiente. Le tableau 4 ci-dessous illustre la proportion de minéralisation aurifère contenue dans les structures C versus les structures C-Splays, selon des seuils de coupure de 3 g/t Au et 5 g/t Au et selon les catégories de ressources. Selon le plan d'exploitation minière proposé dans le cadre de l'EEP annoncée par la Société en février 2017, 91 % du minerai à Triangle serait extrait selon des méthodes par longs trous, à l'exception des onces extraites dans le cadre du développement. Il est important de noter qu'une proportion non négligeable des structures C-Splays sont inclinées à plus de 45 degrés, suggérant que ces structures se prêteraient également aux méthodes d'abattage par longs trous.

Tableau 4.
Proportion des ressources (onces) en fonction du type de structure

Seuil de coupure (Au) Structures C Structures C-Splays
 Indiquées Présumées Indiquées Présumées
3 g/t 67 % 80 % 33 % 20 %
5 g/t 72 % 87 % 28 % 13 %
         

Pour afficher les sections longitudinales verticales des structures C à Triangle, montrant les points d'intersection des trous de forage, la distribution des teneurs, et la classification des ressources selon le bloc modèle, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/site/assets/files/2226/march_2017_longsections_vuse.pdf

Pour afficher une vue en plan montrant l'emplacement de tous les gîtes sur la propriété, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/site/assets/files/2227/pointsofinterestmap_march_2017vfinal.pdf

Sommaire de l'estimation des ressources

D'importants programmes de forage ont été réalisés à Triangle et sur d'autres cibles à Lamaque depuis 2014, et ces travaux ont grandement contribué à améliorer la compréhension de la Société quant à la géologie du projet, en particulier au niveau de la distribution et des contrôles sur la minéralisation aurifère. Cette compréhension a permis de raffiner plusieurs paramètres clés utilisés pour l'estimation des ressources comparativement aux estimations antérieures. Ces raffinements sont brièvement abordés dans le présent communiqué de presse et seront décrits plus en détail dans le rapport technique conforme au Règlement 43-101 qui sera déposé sur SEDAR d'ici 45 jours.

Les ressources globales pour Lamaque sont présentées dans les tableaux qui suivent. La méthodologie d'estimation utilisée est le krigeage ordinaire (" KO ") pour tous les gîtes énumérés ci-dessous. Les tableaux présentent les ressources selon des seuils de coupure de 3 g/t Au et de 5 g/t Au. La Société anticipe utiliser un seuil de coupure entre 4,5 g/t Au et 5,5 g/t Au pour chaque gîte lorsque viendra le temps d'optimiser les ressources en onces potentiellement exploitables dans le cadre de futurs plans d'exploitation minière. La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée.

Tableau 5.
Estimation de ressources de mars 2017 pour la propriété Lamaque
(seuil de coupure de 3 g/t Au)

Gîte Indiquées Présumées
 Tonnes Teneur 
(g/t Au)
 Onces (Au) Tonnes Teneur 
(g/t Au)
 Onces (Au)
Triangle (1) 6 262 000 7,32 1 473 530 5 441 000 5,67 991 800
Cheminée no. 4 (2) 505 448 6,67 108 443 915 903 6,84 201 464
Parallèle (3) 761 100 7,48 182 920 382 100 5,72 70 290
Veine no. 6 (4) 462 800 5,60 83 450 362 000 6,40 74 240
Fortune (5) 330 200 5,10 53 660 28 100 4,60 4 160
No. 16 (6) 91 700 5,20 15 440 1 800 4,20 250
Total 8 413 248 7,09 1 917 443 7 130 903 5,86 1 342 204
             

Tableau 6.
Estimation de ressources globales de mars 2017 pour la propriété Lamaque
(seuil de coupure de 5 g/t Au)

Gîte Indiquées Présumées
 Tonnes Teneur 
(g/t Au)
 Onces (Au) Tonnes Teneur 
(g/t Au)
 Onces (Au)
Triangle (1) 4 004 700 9,24 1 189 550 2 501 100 7,85 631 200
Cheminée no. 4 (2) 300 417 8,56 82 634 579 432 8,59 160 028
Parallèle (3) 426 800 10,29 141 210 184 100 7,70 45 560
Veine no. 6 (4) 201 300 7,90 51 280 239 800 7,50 58 080
Fortune (5) 155 000 6,30 31 620 9 400 6,60 1 990
No. 16 (6) 41 800 6,90 9 250 400 6,40 90
Total 5 130 017 9,13 1 505 544 3 514 232 7,94 896 948
   
(1) Triangle : La date d'effet est le 17 mars 2017; densité apparente de 2,8 g/cm3; modèle géologiquement contraint avec des limites fermes; application d'une teneur de coupure supérieure de 20 g/t Au sur des composites lorsque les cellules estimées sont situées à plus de 15 m d'un forage, sinon aucune teneur de coupure supérieure appliquée; résultats de forage regroupés en composites sur la longueur totale de chaque zone avant l'analyse géostatistique; épaisseur réelle minimale de 2 m, dilué au besoin avec la teneur en place lorsque des résultats d'analyse sont disponibles, sinon dilué avec une teneur de " zéro "; krigeage ordinaire; seuil de coupure de 3 g/t calculé aux fins de l'estimation des ressources officielle.
(2) Cheminée no. 4 : La date d'effet est le 28 octobre 2016; densité apparente de 2,80 g/cm3; modèle géologiquement contraint avec des limites fermes; application d'une teneur de coupure supérieure de 20 g/t Au sur des composites lorsque les cellules estimées sont situées à plus de 15 m d'un forage, sinon aucune teneur de coupure supérieure appliquée; résultats de forage regroupés en composites de 1 m de longueur dans l'axe de forage avant l'analyse géostatistique; épaisseur réelle minimale de 2 m, dilué au besoin avec la teneur en place lorsque des résultats d'analyse sont disponibles, sinon dilué avec une teneur de " zéro "; krigeage ordinaire; seuil de coupure de 3 g/t calculé aux fins de l'estimation des ressources officielle. Le scénario retenu comprend seulement des zones de cisaillement.
(3) Parallèle : La date d'effet est le 5 février 2016; densité apparente de 2,80 g/cm3; modèle géologiquement contraint avec des limites fermes; valeurs aurifères individuelles coupées à 100 g/t Au, puis application d'une teneur de coupure supérieure de 20 g/t Au sur des composites lorsque les cellules estimées sont situées à plus de 15 m d'un forage, sinon aucune teneur de coupure supérieure appliquée; résultats de forage regroupés en composites de 1 m de longueur dans l'axe de forage avant l'analyse géostatistique; épaisseur réelle minimale de 2 m, dilué au besoin avec la teneur en place lorsque des résultats d'analyse sont disponibles, sinon dilué avec une teneur de " zéro "; krigeage ordinaire; seuil de coupure de 3 g/t calculé aux fins de l'estimation des ressources officielle.
(4) Veine no. 6 : La date d'effet est le 17 juin 2016; densité apparente de 2,8 g/cm3; modèle géologiquement contraint avec des limites fermes; application d'une teneur de coupure supérieure de 20 g/t Au sur des composites lorsque les cellules estimées sont situées à plus de 15 m d'un forage, sinon aucune teneur de coupure supérieure appliquée; résultats de forage regroupés en composites de 1 m de longueur dans l'axe de forage avant l'analyse géostatistique; épaisseur réelle minimale de 2 m, dilué au besoin avec la teneur en place lorsque des résultats d'analyse sont disponibles, sinon dilué avec une teneur de " zéro "; krigeage ordinaire; seuil de coupure de 3 g/t calculé aux fins de l'estimation des ressources officielle.
(5)
 Fortune : La date d'effet est le 6 avril 2016; densité apparente de 2,82 g/cm3; modèle géologiquement contraint avec des limites fermes; valeurs individuelles non coupées; résultats de forage regroupés en composites de 1 m de longueur dans l'axe de forage avant l'analyse géostatistique; épaisseur réelle minimale de 2 m, dilué au besoin avec la teneur en place lorsque des résultats d'analyse sont disponibles, sinon dilué avec une teneur de " zéro "; krigeage ordinaire; seuil de coupure de 3 g/t calculé aux fins de l'estimation des ressources officielle.
(6) No. 16 : La date d'effet est le 18 novembre 2016; densité apparente de 2,80 g/cm3; modèle géologiquement contraint avec des limites fermes; valeurs individuelles coupées à 35 g/t Au; résultats de forage regroupés en composites de 0,7 m de longueur dans l'axe de forage avant l'analyse géostatistique; épaisseur réelle minimale de 2 m, dilué au besoin avec la teneur en place lorsque des résultats d'analyse sont disponibles, sinon dilué avec une teneur de " zéro "; krigeage ordinaire; seuil de coupure de 3 g/t calculé aux fins de l'estimation des ressources officielle.
   

L'estimation des ressources pour le gîte Cheminée no. 4 (" Cheminée no. 4 ") présentée ci-dessus a été préparée à l'automne 2016 en tenant compte des structures de cisaillement à fort pendage similaires aux structures C présentes à Triangle. Une deuxième passe a été effectuée afin d'évaluer le potentiel pour des ressources à plus basse teneur potentiellement exploitables en vrac dans les amas de veines avoisinants (les " amas P4 "). À titre comparatif et afin d'assurer une certaine uniformité avec les ressources divulguées antérieurement, seules les structures de cisaillement à fort pendage de la Cheminée no. 4 ont été incluses dans les ressources globales présentées dans les tableaux ci-dessus pour Lamaque. De plus amples détails sur la méthodologie employée à la Cheminée no. 4 et les résultats sont disponibles dans le communiqué publié par la Société le 16 novembre 2016 ou en consultant le plus récent rapport technique datant de décembre 2016, disponible sur SEDAR ou sur le site web de la Société.

Mise à jour de l'estimation des ressources en cours à Sigma

Une mise à jour de l'estimation des ressources pour le gisement Sigma, suivant une réinterprétation complète et une nouvelle modélisation de la surface jusqu'à une profondeur verticale de 1 800 m, est en voie de préparation et devrait être terminée et publiée au T2 2017. Le gisement Sigma est adjacent aux infrastructures d'usinage de la Société et est situé à environ 3 km au nord-ouest de Triangle.

La totalité des données de forage et d'échantillons en rainures souterrains dans la base de données de la mine Sigma sera recompilée et revalidée par InnovExplo. Après cette étape de validation, les zones connues de minéralisation aurifère au sein du gisement seront remodélisées et une nouvelle estimation des ressources conforme au Règlement 43-101 devrait être complétée au T2 2017. Malgré la quantité impressionnante de données de forage à espacement serré et de données souterraines utilisées pour le nouveau modèle et l'estimation, toutes ces ressources seront classées dans la catégorie des ressources présumées puisque les données sont de nature historique et ne peuvent, pour l'instant, être validées de façon adéquate par de nouveaux travaux de forage, d'échantillonnage et en appliquant un protocole approprié d'assurance-qualité/contrôle de la qualité (" QA/QC ") conforme au Règlement 43-101.

Prochaines étapes sur le projet Lamaque

Jusqu'à présent en 2017, 22 884 m de forage de mise en valeur et d'expansion ont été complétés en 102 sondages à Lamaque, dont 15 021 m en 75 sondages à Triangle. Les résultats de forage en 2017, lesquels ont été divulgués à intervalles réguliers depuis le début de l'année, démontrent le potentiel d'accroître davantage les ressources à Triangle.

Par exemple, les travaux de forage en surface réalisés en 2017 selon un espacement de 20 m à 25 m dans la partie supérieure de la structure C2 à Triangle, dans le secteur de l'échantillonnage en vrac proposé, ont livré des teneurs plus élevées et des intersections plus larges que ce qui avait été anticipé selon le bloc modèle, suggérant un futur potentiel d'accroître les ressources à l'interne à Triangle.

Voici quelques résultats de forage provenant de cette partie de la structure C2, qui ont été publiés depuis la date limite pour la base de données de l'estimation des ressources annoncée aujourd'hui (aucune teneur de coupure appliquée, longueurs dans l'axe de forage, consultez les tableaux d'analyse complets des communiqués de 2017 pour les résultats coupés et pour de plus amples détails) :

  • 71,61 g/t Au sur 14,75 m (C2 - TM-17-261)
  • 26,31 g/t Au sur 8,55 m (C2 - TM-17-253)
  • 21,96 g/t Au sur 5,75 m (C2 - TM-17-259)
  • 53,70 g/t Au sur 2,10 m (C2-30 - TM-16-222A)
  • 17,29 g/t Au sur 2,65 m (C2 - TM-16-224BW01)
  • 40,43 g/t Au sur 2,80 m (C2 - TM-16-225)
  • 22,06 g/t Au sur 7,85 m (C2 - TM-16-226)
  • 36,86 g/t Au sur 5,55 m (C2 - TM-16-229A)

La Société dispose actuellement de cinq foreuses au diamant en activité sur la propriété Lamaque, dont trois à Triangle, une sur la Cheminée no. 4 et une sur la Cible profonde Lamaque. Le programme de forage 2017 prévoit un minimum de 71 000 m de forage en surface. Les travaux de forage en 2017 continueront de se concentrer sur Triangle et la Cheminée no. 4, en plus des principales cibles d'exploration dont la Cible profonde Lamaque et les cibles prioritaires du défi Ruée vers l'or.

La Société prévoit également réaliser environ 10 000 m de forage de définition sous terre, débutant au cours des prochaines semaines, à partir de la rampe d'exploration à Triangle, qui a déjà progressé de 750 m. Les travaux de forage souterrain cibleront initialement la structure C2 à intervalles de 10 m, dans le secteur sélectionné pour l'échantillonnage en vrac.

Profil du projet et de la Société

Integra est une société d'exploration aurifère qui possède des projets à Val-d'Or, au Québec, l'une des meilleures régions minières au monde. Les principales activités de la Société concernent le projet à haute teneur Lamaque Sud. À l'automne 2014, en faisant l'acquisition de l'usine et du complexe minier Sigma, Integra s'est dotée d'une installation d'une capacité quotidienne de 2 200 tonnes et d'une installation de stockage des résidus pour lesquelles elle dispose de tous les permis nécessaires. Grâce aux permis fédéraux et provinciaux détenus, aux infrastructures existantes, et au potentiel d'exploration significatif, cette acquisition a permis d'éliminer d'importantes dépenses en immobilisations et d'écourter les délais normalement associés aux projets de développement minier. Integra a pu recueillir plus de 125 millions de dollars depuis 2013 et a vu le cours de son action grimper, malgré le prix de l'or à la baisse.

De plus amples détails à propos de l'estimation des ressources, notamment sur les hypothèses, les paramètres, les risques et les mesures de vérification des données, seront disponibles dans un rapport technique mis à jour sur Lamaque, qui sera déposé par Integra dans les 45 jours suivant la date du présent communiqué de presse.

L'EEP dont il est question dans le présent communiqué est considérée de nature préliminaire. Elle comprend des ressources minérales présumées qui sont considérées comme trop spéculatives pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans la catégorie des réserves minérales. La viabilité de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée.

Personnes qualifiées

Le projet Lamaque est directement supervisé par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et M. Jacques Simoneau, géologue, directeur de l'exploration de la Société. MM. Thiboutot et Simoneau sont des personnes qualifiées au sens du Règlement 43-101. M. Christian D'Amours, géologue, OGQ n°226, de GéoPointCom, est responsable de la mise à jour de l'estimation des ressources à Triangle et pour les autres gîtes à Lamaque et est une personne qualifiée indépendante au sens du Règlement 43-101. Les personnes qualifiées de la Société ont examiné le contenu technique de ce communiqué.

Assurance-qualité et contrôle de la qualité (" QA/QC ")

Des protocoles stricts de QA/QC sont appliqués, incluant l'insertion de doublons, de blancs et d'étalons dans tous les sondages. Les échantillons de carottes de forage sont soumis directement aux laboratoires d'analyse Bourlamaque et ALS de Val-d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur un échantillon de 30 g. L'analyse de l'or est effectuée par pyroanalyse avec finition par absorption atomique (AA), et avec finition gravimétrique pour les échantillons au-dessus de 5 g/t Au. Les résultats présentés proviennent des analyses gravimétriques pour les échantillons qui dépassent 5 g/t Au; sinon, ils proviennent des analyses avec finition par absorption atomique.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, incluant le moment et les résultats de futures études de développement, d'une estimation de ressources sur d'autres gîtes et pour la zone Sigma, et les résultats de futurs travaux d'exploration. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements