SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

08 déc. 2014 17h22 HE

Integra Gold annonce que des forages de stérilisation mettent à jour une extension de la zone Triangle 200 mètres à l'ouest du gisement, incluant une zone d'une teneur de 101,85 g/t Au sur 1,6 mètre

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 8 décembre 2014) - Integra Gold Corp. (TSX VENTURE: ICG)

Points saillants du communiqué :

  • Deux trous de forage devant servir à stériliser la zone retenue pour l'aménagement de la rampe d'exploration du gisement de la zone Triangle ont permis d'intercepter des zones fortement aurifères jusqu'à 200 mètres (" m ") à l'ouest de l'enveloppe des ressources actuellement modélisée.
  • Cette minéralisation encaissée dans des roches volcaniques vient, une fois de plus, illustrer que la limite minéralisée des ressources de la zone Triangle n'est pas confinée aux roches encaissantes intrusives.
  • La minéralisation mise à jour est ouverte vers l'ouest et des forages de suivi sont prévus au premier trimestre de 2015.

Integra Gold Corp. (TSX VENTURE: ICG) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer les résultats finaux de son programme de stérilisation de l'été et de l'automne 2014 qui a visé principalement la zone à l'ouest du gisement Triangle, où une rampe d'exploration et l'infrastructure connexe doivent être aménagées. Le programme visait à garantir que la rampe d'exploration serait aménagée dans une zone de stériles, de manière à ne pas nuire à l'extraction future du minerai. La découverte d'une minéralisation à 200 mètres à l'ouest du gisement Triangle ouvre une vaste zone de terrain inexploré, entre l'endroit de la découverte et le gisement proprement dit, et vers l'ouest. Le gisement Triangle renferme les ressources indiquées à plus haute teneur du projet Lamaque Sud de la Société (le projet " Lamaque ") et il se trouve à environ 2 km du gisement Parallèle.

Cette annonce marque la deuxième minéralisation d'importance découverte bien au-delà des limites de l'enveloppe de ressources du gisement Triangle. En 2013, certains forages réalisés ont permis d'intercepter une teneur de 13,29 g/t Au sur 7,0 m, comprenant une section titrant 22,11 g/t Au sur 4,0 m, à 175 mètres au sud du gisement Triangle (voir à ce sujet le communiqué du 18 novembre 2013 de la Société).

Comme l'a précisé M. Stephen de Jong, président et chef de la direction : " Il est encourageant de constater que le potentiel de ressources de la zone en périphérie du gisement Triangle continue de croître. Près de la surface, nous avons observé une minéralisation à forte teneur aux endroits où la Société projette actuellement des travaux d'infrastructure et cette découverte pourrait avoir une incidence favorable sur les flux de trésorerie initiaux de notre modélisation. Cette découverte ouvre une toute nouvelle et vaste zone d'exploration que nous commencerons à tester très bientôt. La découverte continue de minéralisation aurifère dans les roches volcaniques qui entourent l'intrusion du gisement Triangle vient renforcer notre conviction que la minéralisation de la zone Triangle a de fortes similitudes avec celle de la Cheminée principale de l'ancienne mine Lamaque. Environ 1,0 million d'onces d'or, soit approximativement 20 % de la production totale de la mine Lamaque, ont été tirés de la minéralisation que renfermaient les roches volcaniques qui ceinturent la Cheminée principale ".

Le tableau ci-dessous contient un aperçu des trous dans lesquels une minéralisation aurifère importante a été interceptée pendant ce programme de forage, de même que les résultats d'une autre campagne d'exploration réalisée durant la même période (voir ici-bas pour une description de ce second programme de forage).

Trou   de forage Genre De
(m)
À
(m)
Intervalle
(m)*
Teneur
(g/t)**
TMC-14-01 Stérilisation 222,00
(comprenant)
231,00 9,00
4,40
3,02
4,10
TMC-14-10 Stérilisation 39,00
53,00
165,20
167,60
182,00
246,00
326,00
397,40
(échantillons   non coupés)
427,00
40,00
53,50
165,70
168,20
183,00
248,00
326,70
399,00

428,50
1,00
0,50
0,50
0,60
1,00
2,00
0,70
1,60

1,50
3,46
2,04
3,64
3,26
4,09
3,11
6,95
47,58
101,85
14,31
GT-14-03 Sondage   géophysique 91,00 92,00 1,00 3,25

*Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage; la majeure partie des trous forés en 2014 ont intercepté les structures minéralisées à la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que la l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle.
**Teneur limite de 1,00 g/t Au; valeurs de titrage individuelles d'échantillons non coupés; aucune épaisseur minimale.

Pour afficher un tableau complet des résultats disponibles pour ces deux campagnes de forages réalisées en 2014, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.integragold.com/i/pdf/2014-Composites-Compilation-Triangle-Condemnation_Final.pdf

http://www.integragold.com/i/pdf/2014-Composites-Compilation-Geophysical-Targets_Final-x.pdf

Sommaire du programme de forage de stérilisation aux fins de l'infrastructure dans la zone Triangle

Dans le cadre de son programme de forage de stérilisation aux fins de l'infrastructure dans la zone Triangle, la Société a foré 10 trous de forage sur 1 951 m. Les trous qui ont permis de vérifier la zone de l'emplacement du parc de stériles, des piles de stockage, de la monterie de ventilation et des bureaux n'ont donné lieu à aucun résultat de titrage d'importance, ce qui veut dire que pour l'heure, il n'y a pas de changement important prévu au plan d'infrastructure dans la zone Triangle.

Deux des trous qui ont permis de délimiter l'emplacement de la rampe d'exploration prévue dans la zone Triangle à une distance respective de 120 m et de 200 m des limites de ressources du gisement Triangle ont intercepté une minéralisation importante comme il a été indiqué ci-dessus. Cette minéralisation serait une extension des zones de minéralisation aurifère modélisées du gisement Triangle encaissées dans des roches d'origine volcanique.

Le large éventail de teneurs observé dans ces premiers résultats concorde avec la minéralisation relevée dans tous les gisements de la Société et cela est d'autant plus encourageant compte tenu de la présence de la zone minéralisée à très haute teneur interceptée. Ces nouvelles zones pourraient se traduire par une extension importante de la direction minéralisée du gisement Triangle. Les corps minéralisés interceptés se trouvent sous l'emplacement de la rampe proposé et n'empiètent pas sur la configuration des installations projetée. Vraisemblablement, l'accès à la minéralisation se ferait sans qu'il soit nécessaire de procéder à des modifications importantes du plan actuel.

En 2015, la Société entend forer d'autres trous dans le secteur pour vérifier et mieux circonscrire ces extensions afin d'en établir la relation avec le gisement Triangle principal.

Sommaire des résultats du programme de forage dans les cibles géophysiques préliminaires

En plus des forages de stérilisation, la Société a vérifié un certain nombre de cibles géophysiques de base. En tout, 8 trous de forage ont été forés sur 2 678 m. En raison de problèmes d'accès attribuables au sol humide, la Société n'a pu sonder les cibles de plus grande priorité. Les premiers résultats provenant de ces cibles n'ont pas permis de relever d'autres cheminées minéralisées. Les travaux de forage se poursuivront en 2015, lorsque le sol sera gelé et que les problèmes d'accès ne se poseront plus.

La plupart des trous ont permis d'intercepter des filons de quartz-carbonate dans des roches volcaniques, mais ils n'étaient pas accompagnés de minéralisations de tourmaline ou de pyrite, qui semblent être des éléments essentiels à la présence d'une minéralisation aurifère. En plus des minéralisations interceptées dont le tableau ci-dessus rend compte, des zones d'anomalies d'une teneur inférieure à 1 gramme d'or par tonne (g/t Au) ont par ailleurs été relevées dans deux des trous de sondage géophysique, ce qui indique quand même la présence d'or dans le système.

Le programme de forage géophysique limité a été le premier véritable programme d'exploration de base qu'a réalisé la Société depuis 2011 et Integra Gold estime qu'il s'agit d'une réussite technique. Il faut encore sonder au moyen de forages de nombreuses autres anomalies géophysiques plus prononcées et non vérifiées. La Société a l'intention de sonder un plus grand nombre de ces anomalies en 2015, dans le but de découvrir d'autres zones à minéralisation aurifère analogues à celle que contiennent les zones Parallèle, Cheminée n° 4 ou Triangle.

Assemblée générale annuelle

La Société est heureuse d'annoncer les résultats de son assemblée générale annuelle tenue à Vancouver le 1er décembre 2014, au cours de laquelle 55 695 005 ou 26,44 % des droits de vote ont été exercés. Le nombre des administrateurs a été fixé à 5 et tous les administrateurs en poste ont été réélus.

La firme Morgan & Company S.R.L. a également été à nouveau désignée comme l'équipe de vérification de la Société et le régime d'options d'achat d'actions a été approuvé.

Politique sur les préavis

La Société annonce par ailleurs qu'elle a adopté une politique relative aux préavis pour l'élection des administrateurs pendant les réunions de la Société, à savoir :

(a) en ce qui concerne l'assemblée générale annuelle (qui peut aussi être une assemblée annuelle et une assemblée extraordinaire des actionnaires), le préavis est signifié pas moins de 30 jours et au plus 65 jours avant la date de l'assemblée générale annuelle; toutefois, si l'assemblée générale annuelle survient dans moins de 50 jours après la date (la " date de convocation ") de la première annonce publique de la tenue de l'assemblée générale annuelle, l'avis aux actionnaires peut être signifié au plus tard à 17 h dans le fuseau horaire du siège de la Société le dixième jour (10e) qui suit la date de convocation; et

(b) en ce qui concerne une assemblée extraordinaire (qui n'est pas, simultanément, une assemblée annuelle des actionnaires) convoquée pour élire des administrateurs (peu importe si l'assemblée est convoquée pour d'autres fins), le préavis de cette assemblée est signifié au plus tard à 17 h dans le fuseau horaire du siège de la Société le quinzième jour (15e) qui suit la date de la première annonce publique de la tenue de l'assemblée extraordinaire.

Pour obtenir d'autres précisions sur cette politique, prière de communiquer avec le secrétaire général de la Société.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque (conjointement le projet Bourlamaque) sont situés directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle dans le groupement Nord et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société se trouve à 1 kilomètres de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 60 ans et 40 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

Personnes qualifiées

Le projet Bourlamaque est directement supervisé par MM. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société, tous deux des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101. De plus, Alain-Jean Beauregard, géologue et Daniel Gaudreault, ingénieur (géologie); pour Géologica, agissent en tant que PQ indépendantes, au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont passé en revue le contenu technique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or, ou tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. S'ils sont connus, les résultats des essais gravimétriques et de tamisage métallique servent à déterminer les intervalles composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend le moment de la préparation d'une estimation révisée des ressources, le moment de la préparation d'une EEP révisée et l'exécution de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ce placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements