Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

10 déc. 2013 17h08 HE

Integra Gold annonce un programme de forage de 10 000 mètres et fournit une mise à jour du projet Lamaque ainsi que les résultats de son assemblée générale annuelle

Faits saillants de ce communiqué de presse :

- Evaluation économique préliminaire planifiée pour le T1 2014

- Programme de forage de 10 000 m annoncé dans la zone Parallèle

- Initiative de consultation des collectivités et des parties prenantes en cours à Val-d'Or, au Québec

- Approbation de l'intégralité des articles au cours de l'assemblée générale annuelle du 2 décembre 2013

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 10 déc. 2013) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») est heureuse de fournir une mise à jour détaillée de ses projets et de la Société, dans le cadre de diverses initiatives relatives à l'exploration et au développement de son projet aurifère Lamaque.

Évaluation économique préliminaire (« EEP ») planifiée pour le T1 2014

Concernant le projet Lamaque, la Société prépare actuellement une EEP qui devrait être achevée au cours du T1 2014. La préparation de cette EEP est basée sur les ressources existantes, et la Société s'efforce avec diligence d'élaborer un programme de développement et d'exploitation dont le bilan économique est favorable et dont les exigences de dépenses en capital sont faibles. La Société estime qu'il est possible de réduire considérablement les montants des dépenses en capital, en raison de la disponibilité de multiples installations d'extraction minérales situées à proximité immédiate, qui éliminent les contraintes de financement, d'autorisation et de construction de structures de raffinage et d'entreposage des résidus.

La Société évalue actuellement un scénario d'exploitation qui aboutira à la construction de deux rampes, ou descenderies, dans les deux zones présentant les plus hautes teneurs en minéralisation : Parallèle et Triangle. La Société prévoit que cette approche constituera la méthode la plus rentable pour accéder aux ressources de haute qualité présentes à faible profondeur dans ces deux zones.

La préparation de ce programme, qui est de nature conceptuelle et pourrait être modifié avant la diffusion de l'EEP, est basée sur des informations issues de diverses études, et notamment les suivantes :

  • Travaux géotechniques réalisés par Golder Associates Ltd. ;
  • Travaux de modélisation des ressources réalisés par Geologica Inc. ;
  • Travaux d'estimation des ressources réalisés par Geopointcom ;
  • Essais métallurgiques réalisés par ALS Metallurgy et évalués par Genivar Engineering ; et
  • Étude environnementale de référence et étude socio-économique réalisées par AMEC.

Le cas échéant, les résultats de ces différentes études seront publiés dès leur disponibilité et seront aussitôt incorporés à l'EEP.

La phase la plus récente des travaux d'essais métallurgiques, réalisés par ALS Metallurgy et gérés par Genivar Engineering, est maintenant achevée. La Société prévoit d'en divulguer les résultats dans un avenir proche. Ces essais visaient à déterminer comment les minerais issus de chaque zone du projet Lamaque réagissent aux processus de traitement appliqués dans les différentes usines de la région.

Programme de forage Lamaque 2013/2014

L'intégralité du forage au projet Lamaque planifié pour 2013 s'étend à 30 000 m, comparativement aux 20 000 m annoncée précédemment. En 2013 et jusqu'à ce jour, la Société a achevé 26 917 m de forage réparti sur 62 sondages.

Faits saillants du programme de forage 2013 :

Puits de forage De (m) À (m) Intervalle (m)* Teneur
en or (g/t)**
Zone
TM-13-03 57,00 59,00 2,00 14,17 Zone Triangle
TM-13-08 244,00 248,00 4,00 12,2
TM-13-09 105,40 106,40 1,00 40,62
TM-13-10 246,50 266,00 19,50 7,09
TM-13-12 355,66 357,57 1,81 20,68
534,00 542,00 8,00 8,28
TM-13-14 499,50 501,20 1,70 69,58
TM-13-15 621,00 623,00 2,00 81,62
TMS 13-07 289,00 296,00 7,00 13,29 Triangle Sud
799,00 805,00 6,00 10,54
M3-13-04 160,00 163,00 3,00 32,32 Mine no 3
M3-13-09 191,00 194,00 3,00 13,55
P5-12-01 78,80 80,60 1,80 38,74 Puits no 5
P5-12-06 654,10 657,00 2,90 43,60 (forage 2012, publication 2013)
P5-12-10 623,00 624,00 1,00 17,15
P5-12-11 485,00 488,00 3,00 173,36
Comprenant 1,00 517,97
* Épaisseur en forage. La largeur réelle varie en fonction du pendage du sondage.
** Coupure à 1,00 g/t d'or. Valeurs des analyses individuelles non coupées. Aucune épaisseur minimale.

En plus des forages réalisés dans la zone Triangle l'hiver dernier et dans la zone Triangle Sud l'été dernier, les résultats du programme de forage à la Mine no 3 ont été récemment diffusés. Les résultats constatés à la Mine no 3 sont encourageants et confirment que la cible reste ouverte latéralement et en profondeur. Cette cible est particulièrement intéressante, car elle se situe directement entre deux des gisements à haute priorité de la Société : la Cheminée no 4 et la zone Parallèle.

Le forage sera désormais particulièrement axé sur la zone Parallèle, via un programme de 10 000 m composé de forages et d'essais d'évaluation en profondeur de la zone 7 à haute teneur.

La plupart des intersections et des découvertes à haute teneur réalisées au projet Lamaque en 2013 n'ont pas été entièrement évaluées latéralement et en profondeur. Un certain nombre de ces cibles feront l'objet de forages en 2014, dans le cadre d'un programme de forage de 37 500 m qui permettra d'évaluer les cibles actuelles et futures. Le programme de forage de janvier commencera avec deux à trois foreuses dans la zone Triangle. Des détails supplémentaires concernant le programme de forage planifié pour 2014 seront fournis dans des communiqués ultérieurs.

Mise à jour des estimations de ressources selon la Norme canadienne NI 43-101 : 25 sept. 2013

La Société a récemment annoncé les résultats d'une mise à jour de ses estimations de ressources pour son projet aurifère Lamaque : le volume d'onces indiquées a augmenté de 304 % par rapport à l'estimation précédente. Une augmentation substantielle de la teneur moyenne des ressources présumées et indiquées a également été constatée (détails ci-dessous).

Ressources indiquées Ressources présumées
Teneur de coupure Onces Teneur
(g/t d'or)
Tonnes Onces Teneur
(g/t d'or)
Tonnes
3 g/t d'or 661 290 7,2 2 844 200 268 870 11,3 738 000
5 g/t d'or 498 760 10,2 1 525 100 236 540 15,1 488 500

La méthodologie détaillée relative au calcul des ressources ci-dessus est disponible sur le site Web de la Société et dans le communiqué de presse de la Société en date du 25 septembre 2013.

Ces ressources comprennent des données issues de plus de 125 620 m dans 398 sondages. En outre, la Société a achevé plus de 46 320 m de forage dans 147 sondages qui n'ont pas encore été pris en compte dans les ressources, mais qui seront intégrés aux futures études économiques et mises à jour des ressources.

« À l'heure où l'industrie réduit fortement les programmes d'exploration, la capacité d'Integra à conserver une bonne capitalisation tout en menant un programme de forage agressif reflète la valeur du projet Lamaque. Sur le plan mondial, notre industrie constate une diminution du nombre de ressources aurifères à haute teneur. Le projet Lamaque affiche donc un caractère particulièrement unique, étant donné qu'il bénéficie d'une infrastructure locale exceptionnelle et de la stabilité d'une région minière extrêmement cotée », a déclaré Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société. « L'estimation des ressources et le vaste programme de forage entrepris cette année au projet Lamaque, en plus de l'EEP actuellement menée, des études métallurgiques en cours et du rapport environnemental de référence à paraître en 2014, confirment collectivement la valeur de l'équipe technique d'Integra, ainsi que sa capacité éprouvée à s'adapter et à mettre en œuvre. Étant donné que le programme d'Integra devrait permettre de doubler au début 2014 le nombre de plateformes de forage sur le projet, nous prévoyons une année de succès supplémentaire pour le projet Lamaque. »

Consultation des collectivités et des parties prenantes

Dès réception des résultats de l'EEP, la Société prévoit initier une étude de préfaisabilité au cours du deuxième semestre 2014. Dans le cadre de ce processus, la Société a entamé un dialogue concernant ses projets de développement avec les collectivités de Val-d'Or et les différentes parties prenantes.

En octobre 2013, la Société a mis en œuvre la première phase de ce processus consultatif. En s'appuyant sur une étude socio-économique préparée par AMEC, et avec le soutien de TMR Communications à Val-d'Or, au Québec, la Société a rencontré et continuera de rencontrer plus de 30 groupes et organisations considérés comme des parties prenantes pouvant être affectées par le développement et l'exploitation du projet Lamaque.

La Société commence ce processus de manière précoce et adopte une approche proactive, car elle reconnaît l'importance de veiller à ce que l'ensemble des parties prenantes soient bien informées de ses projets. L'objectif de ce processus est de s'assurer que les préoccupations des collectivités soient prises en compte dans les décisions et planifications futures de la Société, et que le développement du projet Lamaque soit l'objet d'une acceptation sociale.

Assemblée générale annuelle (« AGA »)

La Société est également heureuse d'annoncer les résultats de son AGA, tenue le 2 décembre 2013. Toutes les résolutions ont été approuvées par 99,88 % de votes favorables. Le conseil d'administration actuel a été réélu et se déclare impatient de continuer à soutenir fermement l'équipe de direction. À l'issue de l'AGA, le conseil d'administration a renouvelé les mandats des membres de l'exécutif existants, aux mêmes postes que ceux occupés au cours de l'année précédente.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec est considéré comme l'une des meilleures juridictions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement disponibles.

Le principal objectif de la Société est de continuer à mettre en évidence des ressources supplémentaires sur le projet, tout en faisant progresser la ressource existante vers le développement. Le projet est divisé en deux groupements principaux à une distance d'environ un kilomètre l'un de l'autre : le groupement Nord, composé des zones Parallèle, Fortune, Mine no 3 et du Cheminée no 5, et le groupement Sud, composé des zones Triangle, Triangle Sud et Cheminée no 4.

Personnes qualifiées (« PQ »)

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur et vice-président de la Société, une PQ au sens de la Norme canadienne 43-101, et par Alain-Jean Beauregard, géologue professionnel, et Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue chez Geologica Inc., tous deux des PQ indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101. La PQ de la Société a passé en revue le contenu technique du présent communiqué de presse.

Assurance de la qualité - Contrôle de la qualité (« AQ/CQ »)

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, et notamment l'insertion d'échantillons doubles, blancs et standards dans l'ensemble des puits de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement à ALS Laboratory Group et Bourlamaque Labs à Val-d'Or pour préparation et analyse. Les analyses sont réalisées sur des aliquotes d'évaluation de 1 tonne. L'analyse de l'or est effectuée en employant une méthode d'évaluation par pyroanalyse avec finition par absorption atomique, et avec finition gravimétrique pour les échantillons dont la teneur excède 5 g/t d'or, ou par tamisage métallique des échantillons contenant visiblement de l'or. Lorsque disponibles, les résultats des évaluations gravimétriques ou par tamisage métallique ont été utilisés pour l'indication des intervalles de composites.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de règlementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX), n'assument de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de régulation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ledit placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient causer une différence sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit suite à de nouvelles informations, évènements futurs ou autrement, sauf si exigé par la loi.

Renseignements