Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

28 janv. 2014 17h47 HE

Integra Gold augmente les ressources indiquées du projet Lamaque à 756 280 onces titrant 7,1 g/t d'or

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 28 jan. 2014) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société »)

Faits saillants du communiqué de presse :

  • En appliquant une teneur de coupure de 5 grammes/tonne d'or (g/t d'or), la teneur moyenne des ressources indiquées du projet Lamaque global augmente de 38% pour atteindre 9,8 g/t d'or pour un total de 569 410 onces

  • L'estimation des ressources a été complétée pour deux gisements supplémentaires au projet Lamaque : Veine no. 6 et Zone Seize

  • 29 900 mètres supplémentaires de forage récent dans quatre zones, Parallèle, Mine no 3, Triangle Sud et Cheminée no 5, n'ont pas encore été modélisés ni inclus dans les estimations des ressources actuelles

  • Trois foreuses au diamant sont actuellement en service sur le projet

Integra Gold Corp. a le plaisir d'annoncer l'achèvement d'estimations des ressources minérales sur deux cibles supplémentaires pour son projet aurifère Lamaque (le « projet Lamaque ») situé à Val-d'Or, au Québec. Ces nouveaux calculs ont été effectués par Geopointcom et seront inclus dans un Rapport technique conforme à la Norme canadienne 43-101 actuellement mis à jour par Geologica Inc. Des détails complémentaires sur les paramètres et les résultats des estimations des ressources minérales seront présentés dans la mise a jour du rapport technique conforme à la Norme canadienne 43-101, qui sera déposé auprès de SEDAR dans un délai de 45 jours. Aux fins de clarification, toutes les ressources du projet Lamaque d'Integra sont séparées des mines Sigma et Lamaque adjacentes, qui ont produit collectivement plus de 9 millions d'onces d'or.

En incluant les ressources annoncées en septembre 2013 (voir le communiqué de presse en date du 25 septembre 2013), l'estimation a désormais été réalisée pour les six gisements suivants au sein du projet Lamaque :

  • Zone Parallèle;
  • Zone Triangle;
  • Zone Fortune;
  • Cheminée no 4;
  • Zone Seize; et
  • Veine no. 6

La minéralisation au sein du projet Lamaque se manifeste dans plusieurs zones, toutes situées à proximité l'une de l'autre, y compris certaines zones se trouvant à seulement quelques centaines de mètres l'une de l'autre. La Société établit actuellement un modèle économique qui impliquera l'exploitation de plusieurs de ces zones simultanément, diminuant ainsi la pression excessive exercée sur toute zone en particulier afin d'atteindre des objectifs de tonnage quotidiens. La Société estime que ce scénario comportera d'importants avantages car il offrira davantage de flexibilité lors de l'évaluation de plusieurs options de traitement dans la région de Val-d'Or, puisque cette dernière ne sera pas limitée à un objectif de tonnage quotidien ou processus de récupération métallurgique spécifique.

Résumé des ressources

Les ressources indiquées du projet Lamaque ont augmenté de 14 %, totalisant 756 280 onces, et les ressources présumées de 9 %, totalisant 293 710 onces. Un potentiel significatif d'augmenter la base de ressources demeure, latéralement et en profondeur, dans la majorité des gisements ou des zones minéralisées à Lamaque. Trois cibles supplémentaires forées en 2012 et 2013 (Cheminée no 5, Triangle Sud et Mine no 3) n'ont pas encore été ajoutées aux ressources de Lamaque. Par ailleurs, le forage de définition achevé fin-2013 dans la zone Parallèle n'a pas non plus été incorporé dans les ressources de cette zone.

Résumé des ressources mises à jour du projet aurifère Lamaque

Ressources indiquées Ressources présumées
Teneur de coupure Onces Teneur
(g/t d'or)
Tonnes Onces Teneur
(g/t d'or)
Tonnes
3 g/t d'or 756 280 7,1 3 325 300 293 710 10,8 851 400
5 g/t d'or 569 410 9,8 1 812 100 258 850 13,9 582 300

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour consulter la carte du projet ainsi que l'emplacement des zones :

http://www.integragold.com/i/maps/Updated-Zone-Map-28-Jan-2014.pdf

« Le projet Lamaque continue de produire des résultats positifs avec deux zones supplémentaires modélisées et estimées, et trois autres zones en instance. L'estimation des ressources annoncée aujourd'hui démontre l'incroyable capacité du projet à se développer et, compte tenu de notre campagne d'exploration itensive en continue, le potentiel d'augmenter ces ressources à court terme est prometteur », a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société. « Integra est bien financée, comptant un fonds de roulement de plus de 7 millions de dollars, poursuit activement ses activités de forage et est sur le point d'achever une Étude Économique Preliminaire (EEP) qui présentera les données économiques du projet. Nous souhaitons être le prochain producteur d'or à forte teneur du Québec, et sommes convaincus de disposer du projet adéquat et de l'équipe nécessaire pour concrétiser ce souhait. »

Mise à jour des ressources minérales - Veine no. 6 et Zone Seize - Teneur de coupure sélectionnée (3 g/t d'or)

Les ressources minérales communiquées aujourd'hui proviennent de deux zones, Veine no. 6 et Zone Seize, respectivement situées à 1,5 et 2,5 km à l'ouest des gisements de notre Groupement Nord. Ces nouvelles zones sont collectivement désignées le Groupement Ouest.

À l'instar d'autres gisements du projet Lamaque, la minéralisation aurifère est contenue au sein de veines de quartz-tourmaline-pyrite. La roche hôte pour la minéralisation dans la Zone Seize est une intrusion de diorite, une unité similaire à d'autres gisements du projet Lamaque. Les roches hôtes dans la Veine no. 6 sont des volcaniques, faisant d'elle la troisième zone au projet Lamaque, y compris la nouvelle découverte dans la zone Triangle Sud, contenue dans des unités géologique différentes de l'habituelle roche hôte intrusive. La découverte de minéralisation au sein de roches volcaniques démontre l'existence d'un potentiel significatif de minéralisation supplémentaire à Lamaque qui n'a jamais été complètement évalué par les précédents opérateurs, y compris Teck. Les activités d'exploration antérieures se sont souvent concentrées sur une minéralisation hébergée dans des roches intrusives et/ou à proximité de roches intrusives.

Dans la Veine no. 6, un ensemble de trois réseaux de filons sous-parallèles a été modélisé entre 70 et 400 mètres sous la surface, formant des enveloppes minéralisées de jusqu'à 400 m par 250 m à pendages vers le sud variant de 30 à 40 degrés. Ces champs filoniens sont ouverts dans toutes les directions. Au total, 12 436 m de forage dans 57 trous ont été utilisés pour réaliser les estimations de la Veine no. 6.

Dans la Zone Seize, un ensemble de quatre réseaux filoniens sous-parallèles a été modélisé entre 100 et 300 m sous la surface, formant des enveloppes minéralisées de jusqu'à 200 m par 75 m à pendages vers l'est variant de 10 à 45 degrés. Deux de ces zones sont ouvertes latéralement vers le sud et une demeure ouverte en profondeur. Au total, 14 074 m de forage dans 63 trous ont été utilisés pour réaliser les estimations de la Zone Seize.

Les tableaux ci-dessous présentent un résumé, par zone, des ressources minérales indiquées et présumées en appliquant la teneur de coupure sélectionnée (3 g/t d'or) :

Ressources indiquées par zone

Zone Tonnage
(tonnes
métriques)
Teneur
(g/t d'or)
Onces
contenues (or)
Veine no. 6 (1) 389 400 6,4 79 550
Zone Seize (2) 91 700 5,2 15 440

Ressources présumées par zone

Zone Tonnage
(tonnes
métriques)
Teneur
(g/t d'or)
Onces
contenues (or)
Veine no. 6 (1) 111 600 6,9 24 590
Zone Seize (2) 1 800 4,2 250
  1. Teneur de coupure : 3,00 g/t d'or - calcul effectué en appliquant un prix de l'or de 1 450 USD par once, des coûts d'exploitation/traitement estimés à 115 USD + 25 % pour imprévus, 92 % pour la récupération d'or métallurgique; gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles progressivement plafonnées en cas de teneur supérieure à 40 g/t en utilisant la formule : 40 g/t d'or + ((x-40) x 0,53)); épaisseur réelle minimum : 2 m.
  2. Teneur de coupure : 3,00 g/t d'or - calcul effectué en appliquant un prix de l'or de 1 450 USD par once, des coûts d'exploitation/traitement estimés à 115 USD + 25 % pour imprévus, 92 % pour la récupération d'or métallurgique; gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 35 g/t; épaisseur réelle minimum : 2 m.

Aux fins de comparaison, les tableaux ci-dessous présentent un résumé, par zone, des ressources minérales indiquées et présumées en appliquant une teneur de coupure de 5 g/t d'or :

Ressources indiquées par zone

Zone Tonnage
(tonnes
métriques)
Teneur
(g/t d'or)
Onces
contenues (or)
Veine no. 6 (1) 245 200 7,8 61 400
Zone Seize (2) 41 800 6,9 9 250

Ressources présumées par zone

Zone Tonnage
(tonnes
métriques)
Teneur
(g/t d'or)
Onces
contenues (or)
Veine no. 6 (1) 93 400 7,4 22 220
Zone Seize (2) 400 6,4 90
  1. Teneur de coupure : 5,00 g/t d'or - calcul effectué en appliquant un prix de l'or de 1 450 USD par once, des coûts d'exploitation/traitement estimés à 115 USD + 25 % pour imprévus, 92 % pour la récupération d'or métallurgique; gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles progressivement plafonnées en cas de teneur supérieure à 40 g/t en utilisant la formule : 40 g/t d'or + ((x-40) x 0,53)); épaisseur réelle minimum : 2 m.
  2. Teneur de coupure : 5,00 g/t d'or - calcul effectué en appliquant un prix de l'or de 1 450 USD par once, des coûts d'exploitation/traitement estimés à 115 USD + 25 % pour imprévus, 92 % pour la récupération d'or métallurgique; gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 35 g/t; épaisseur réelle minimum : 2 m.

La Société déposera une mise a jour du Rapport technique conforme à la Norme canadienne 43-101 pour le projet Lamaque dans les 45 jours à venir.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société consiste à continuer à prouver la présence de ressources supplémentaires tout en faisant progresser les ressources existantes vers la phase de production. Le projet a précédemment été divisé en deux principaux groupements de minéralisation, le Groupement Nord et le Groupement Sud, situés à environ 1 km de distance l'un de l'autre. Le Groupement Sud, qui se compose des zones Cheminée no 4, Triangle et Triangle Sud, se trouve à 3 km de la ville de Val-d'Or. Le Groupement Nord, se composant des zones Parallèle, Fortune, Cheminée no 5 et Mine no 3, se situe à 1 km de la ville. Les deux nouvelles zones, la Zone Seize et Veine no. 6, forment un nouveau Groupement qui sera désigné Groupement Ouest à l'avenir.

Personnes qualifiées (« PQ »)

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur et vice-président principal de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société. M. Thiboutot et M. Chabot sont tous deux des PQ au sens de la Norme canadienne 43-101. Alain-Jean Beauregard, géologue professionnel, Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue chez Geologica Inc., et Christian D'Amours, géologue professionnel (OGQ), ce dernier étant responsables de la réalisation des mises à jour des ressources de 2013, sont tous les trois également des PQ indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont passé en revue le contenu technique du présent communiqué de presse.

Assurance qualité - Contrôle qualité (« AQ/CQ »)

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement à ALS Laboratory Group et Bourlamaque Labs à Val-d'Or pour préparation et analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée en employant une méthode d'essais par pyroanalyse avec finition par absorption atomique, avec une finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t Au, ou un tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. Lorsque disponibles, les résultats des essais gravimétriques et tamisages métalliques ont été utilisés pour les intervalles de composites rapportés et pour les estimations des ressources minérales.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services règlementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant a╠Ç l'adéquation ou l'exactitude du présent communique╠ü de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de régulation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ledit placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de, toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela exigé par la loi.

Renseignements