Integra Gold Corp.
TSX VENTURE : ICG

Integra Gold Corp.

21 mars 2013 17h38 HE

Integra Gold commissionne AMEC afin de mener une étude environnementale de référence et une analyse des écarts pour le Projet aurifère Lamaque

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 21 mars 2013) - Integra Gold Corp. (TSX VENTURE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer qu'elle a conclu des accords avec AMEC Environnement & Infrastructure, une division d'AMEC Americas Limited (« AMEC »), concernant une analyse des écarts et une étude environnementale de référence pour son Projet aurifère Lamaque (« Lamaque ») situé à Val d'Or, au Québec. Ces études représentent une étape essentielle vers l'évaluation complète et le développement potentiel de ses principales zones aurifères à Lamaque (voir le lien de la carte ci-dessous).

Lien vers la carte : http://www.integragold.com/i/maps/Zone_map_Mar_19_2013.pdf

« AMEC est l'un des plus importants groupes d'ingénierie au monde et possède une vaste expérience dans la région. Les études annoncées aujourd'hui font partie intégrante du plan global de la Société, consistant à faire progresser de manière dynamique le Projet aurifère Lamaque vers le développement minier. Nous avons pris la décision d'initier ces études dès le début du processus d'évaluation, car nous sommes persuadés que l'estimation de ressources en cours garantira la nécessité d'études de phase avancée supplémentaires, à commencer par une Analyse économique préliminaire (AEP) complète », a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction de la société. « La modélisation des zones aurifères principales aux fins de l'estimation des ressources se poursuit et nous restons sur la bonne voie pour produire des estimations actualisées pour le Projet Lamaque au T2 2013. Une fois achevé, le modèle de ressources sera combiné à des études métallurgiques et d'infrastructure pour produire une AEP d'ici à la fin de l'année 2013. Une clarification supplémentaire sur les dates spécifiques de l'AEP sera fournie lorsque disponible. »

Analyse des écarts

L'Analyse des écarts se concentrera sur l'identification de toutes les exigences potentielles applicables en termes juridiques et d'autorisation, et visera également à lier celles-ci aux études techniques requises devant être réalisées pour que le projet puisse progresser favorablement, et dans les temps, en vue du développement minier. Cette étude contribuera à établir un calendrier et un plan de route clairs en vue de l'exploration souterraine, du développement minier et éventuellement de la production. Il est prévu que cette étude, qui a des liens directs avec l'Analyse économique préliminaire prévue et devant être terminée dans le courant de l'année, soit achevée dans les 2 à 3 prochains mois.

Étude environnementale de référence

L'Étude environnementale de référence décrira et définira les éléments de base pour de nombreux facteurs environnementaux, hydrologiques, naturels et socio-économiques. Les résultats de l'étude seront utilisés pour la demande et, à long terme, l'obtention de permis et d'autorisations environnementales afin d'amorcer une exploration souterraine, afin que la Société continue d'avancer vers une production potentielle.

Plus spécifiquement, les études et collectes de données comprendront des analyses du climat, de la qualité de l'air et du bruit; la définition géologique, hydrogéologique et hydrologique du projet; l'état de la faune, la flore et l'état archéologique ainsi que les problèmes potentiels y étant reliés; et l'évaluation économique et sociale en termes d'utilisation des terres, d'impact économique, d'emploi et de relation avec les diverses parties prenantes. Des études et collectes de données spécifiques seront réalisées et constitueront une étape essentielle en vue de la réalisation d'une étude des impacts environnementaux si et lorsque nécessaire. La phase initiale de l'étude environnementale de référence sera terminée d'ici à la fin de l'année 2013.

Autre études techniques en cours

La société a également amorcé ou complété des évaluations et études techniques qui constitueront une part intégrante de l'Analyse économique préliminaire (AEP) prévue en 2013 pour le projet. Ces études comprennent entre autres:

  • une évaluation des usines disponibles dans la région afin de rassembler des informations suffisantes pour un établissement correct des couts d'usinage,
  • une évaluation structurale des principales cibles du Groupement Sud (respectivement les zones Triangle et No. 4) afin d'améliorer le niveau de confiance des ressources minérales,
  • des analyses métallurgiques qui fourniront des informations cruciales sur la récupération aurifère potentielle des zones connues,
  • des études géotechniques de base afin de définir les paramètres miniers globaux de production.

Les résultats de ces études seront publiés au fur et à mesure qu'ils deviennent disponibles.

À propos d'AMEC

AMEC est un fournisseur de services axés sur le génie-conseil et la gestion de projets à l'échelle mondiale, pour des clients des industries pétrolières et gazières, des minéraux et métaux, des énergies renouvelables, de l'environnement et des infrastructures. Avec des revenus annuels de plus 4,2 milliards de £, AMEC délivre et maintien des actifs stratégiques et complexes et emploie plus de 29 000 employés dans près de 40 pays à travers le monde. Pour plus d'informations, veuillez visiter amec.com.

Mise à jour sur les relations avec les investisseurs de la Société

La Société est ravie de proposer une mise à jour en lien avec son département de communications institutionnelles. La Société compte deux individus impliqués dans les communications institutionnelles et les relations avec les investisseurs, M. Chris Gordon et M. Ariel Cobangbang.

M. Chris Gordon fournit des conseils sur le marché et les relations avec les investisseurs de jeunes sociétés minières depuis plus de 5 ans dans une large variété de marchés. M. Gordon s'est principalement concentré sur le développement des relations à travers le secteur financier du Canada, afin entre autre de mieux faire connaître au marché les sociétés auxquelles il est associé.

M. Ariel Cobangbang compte plus de 15 ans d'expérience dans le marketing et les communications institutionnelles. Sa riche expérience dans ces domaines lui a permis d'instaurer et de maintenir constamment la confiance de la communauté des investissements. M. Cobangbang possède un diplôme de ventes et marketing de la SMEI/Sauder School of Business (Université de Colombie-Britannique) et travaille actuellement en vue de l'obtention de sa certification de relations avec les investisseurs par le biais du Canadian Investor Relations Institute de l'Ivey School of Business - University of Western Ontario.

Émission d'options

La Société a également annoncé avoir accordé 400 000 options sur titres à un officier de la Société. Les options ont un prix d'exercice de 0,25 $ et sont acquises à hauteur de 100 000 options tous les 6 mois. Les options expireront le 20 mars 2018.

Projet Lamaque et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val d'Or dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. La cible principale du Projet Lamaque, le Groupement Sud, se trouve à 4 km au sud-est de la ville de Val-d'Or. Québec se classe parmi les meilleures juridictions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière sont facilement accessibles dans la région.

Le principal objectif de la Société consiste à continuer à prouver la présence de ressources supplémentaires tout en faisant progresser les ressources existantes vers la phase de production. Le projet est réparti en deux groupements, le Groupement Nord et le Groupement Sud, situés à environ 1 km de distance l'un de l'autre.

Groupement Sud (Zone no. 4 et Zone Triangle) :

Le Groupement Sud constitue la principale priorité de la Société, et possède actuellement des ressources aurifères à haute teneur s'élevant à 444 962 onces présumées, à une teneur de 11,06 g/t d'or dans 1 263 046 tonnes, et 61 168 onces indiquées, à une teneur de 13,51 g/t d'or dans 140 840 tonnes. Plus de 27 000 mètres de forage ont été complétés dans le Groupement Sud depuis la dernière estimation de ressources. Une estimation de ressources actualisée devrait être terminée au T2 2013.

Groupement Nord (Zone Parallèle, Zone Forestel et Zone no. 5) :

Le Groupement Nord représente une estimation de ressources conforme à la Norme canadienne NI 43-101 s'élevant à 69 981 onces présumées, à une teneur de 2,03 g/t d'or (1 072 484 tonnes), et 101 794 onces indiquées, à une teneur de 4,8 g/t d'or (659 959 tonnes). Un total supplémentaire de 8 000 mètres de forage a été complété dans le Groupement Nord depuis la dernière estimation de ressources, qui sera également incluse dans l'estimation de ressources actualisée du T2 2013.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur géologue et vice-président de la Société, et une personne qualifiée (« PQ ») telle que définie par la Norme canadienne NI 43-101, ainsi que par Alain-Jean Beauregard, géologue, et Daniel Gaudreault, ingénieur géologue chez Géologica Inc., tous deux des PQ indépendantes, telles que définies par la Norme canadienne NI 43-101. La PQ de la Société a contrôlé le contenu technique de ce communiqué de presse.

Assurance qualité - Contrôle qualité (« AQ/CQ »)

Des protocoles strictes d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement à ALS Laboratory Group et Bourlamaque Labs à Val-d'Or pour préparation et analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 AT. L'analyse de l'or est effectuée en employant une méthode d'essais par pyro-analyse avec finition par absorption atomique, avec une finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t Au, ou un tamisage métallique pour les échantillons contenant de l'or visible. Lorsque disponibles, les résultats des essais gravimétriques et tamisages métalliques ont été utilisés pour les intervalles de composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de régulation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ledit placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient causer une différence sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de, toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, évènements futurs ou autrement, sauf si exigé par la loi.

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de règlementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements