SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

23 juin 2015 06h00 HE

Integra Gold Corp. lance le défi « Ruée vers l'or » avec un prix de 1 000 000 $ dans le but de mettre à jour la prochaine grande découverte aurifère de Val d'Or

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 23 juin 2015) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF)

  • La Société espère que la bourse d'un million de dollars incitera de nombreux prospecteurs numériques à analyser un volume sans précédent de données et de participer ainsi à la prochaine grande découverte d'un filon d'or.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") confère à l'expression " exploration de données " un tout nouveau sens, par le lancement de son concours Ruée vers l'or, une initiative dont la Société espère qu'elle mènera à la prochaine grande découverte d'un gisement d'or sur sa propriété aurifère Sigma-Lamaque à Val d'Or, au Québec.

Les données

En octobre 2014, Integra a fait l'acquisition du complexe minier et de l'usine Sigma-Lamaque, situés à proximité de son projet Lamaque Sud et par la même occasion, la Société a mis la main sur 6 téraoctets de données historiques d'exploitation et d'exploration minières. La Société a consacré les six derniers mois à la compilation de cette masse d'informations, après quoi les résultats de cette compilation seront divulgués au public sous forme de base de données. Les informations remontent à 1934. Elles sont tirées de plus de 30 000 anciens trous de forage, de plus de 50 000 analyses de titrage sur la teneur en or, de centaines de kilomètres de galeries souterraines, d'autres statistiques minières et de photographies. Integra procède à la vérification et à la numérisation d'autres renseignements, et la Société s'attend à divulguer la base de données aux participants du concours au mois de septembre, sur un site Web spécialisé. De l'avis d'Integra, aucune société minière n'a jamais rendu publique une telle quantité de données dont elle a la propriété intellectuelle et exclusive.

Comme il a été exposé dans un communiqué récent (voir le lien vers le communiqué sur la zone " Lamaque Deeps ", 18 de juin, 2015), il existe d'énormes possibilités de trouver des cibles aurifères très prometteuses qui pourraient être mises à jour à l'aide de cette gigantesque et unique base de données couvrant pas moins de 70 années d'activité minière.

Le concours Ruée vers l'or

Les prospecteurs en ligne pourront analyser et interpréter les données afin de produire un plan sur lequel ils indiqueront les emplacements qui d'après eux, offrent les meilleures chances à Integra de faire la découverte d'un filon d'or d'importance. D'autres précisions sur la préparation des propositions que les participants pourront soumettre à la Société seront annoncées au cours des prochains mois, avant que la base de données ne soit rendue publique en septembre.

La bourse d'un million de dollars sera répartie en un certain nombre de catégories, et attribuées aux participants qui selon la Société et un comité de juges-experts du concours, auront indiqué l'emplacement le plus probable d'une découverte d'un gisement d'or de premier plan. Integra financera la bourse par des commandites et prévoit annoncer le nom des gagnants en mars prochain à Toronto à l'occasion de la conférence sur l'industrie minière de l'Association Canadienne des Prospecteurs et Entrepreneurs.

Pour afficher un film vidéo animé qui résume le concours Ruée vers l'or d'Integra, veuillez cliquer sur le lien que voici :

www.vimeo.com/131487265

Pour afficher un montage infographique qui résume le concours Ruée vers l'or d'Integra, veuillez cliquer sur le lien que voici :

http://www.integragold.com/i/pdf/gold-rush-challenge.pdf

Comme le précise le président et chef de la direction de la Société, Stephen de Jong, " En rendant ces données publiques, Integra espère attirer la capacité de réflexion de milliers de participants et économiser ainsi des années et de vastes ressources à l'identification de cibles d'exploration prometteuses de haut niveau, dont nous ne pourrions probablement même pas connaître l'existence autrement. Le recours à des sources extérieures dans le cadre du concours nous permet de nous concentrer et de maintenir le cap sur le travail en cours dans la zone Triangle et la propriété Lamaque Sud et simultanément, de poursuivre nos efforts pour mettre à jour une future cible d'exploration d'importance très prometteuse. Le financement du prix d'un million de dollars est rendu possible par des commanditaires qui se sont engagés et avec qui nous avons déjà conclu des pourparlers importants et à propos desquels nous ferons des annonces au cours des prochains mois ".

Le président du conseil, George Salamis, commente la chose en ces termes : " Grâce à cette ruée vers l'or numérique, nous espérons capter les idées les plus avancées et les plus innovatrices de tous les secteurs de la recherche, et non pas uniquement de l'industrie minière. Nous prévoyons que ces nouvelles idées nous permettront de continuer à créer de la valeur à partir de l'acquisition du complexe minier et de l'usine Sigma-Lamaque réalisée l'an dernier. Ce concours générera un grand nombre de plans d'exploration qui indiqueront l'emplacement où, selon les participants, Integra aurait les meilleures chances de faire sa prochaine découverte d'un gisement d'or, ce qui sera une bonne nouvelle pour les investisseurs, les employés, les fournisseurs et d'autres parties concernées. Le concours Ruée vers l'or d'Integra attirera par ailleurs une attention sans précédent sur le Québec et la région de l'Abitibi, au titre de l'un des territoires miniers de premier choix à l'échelle mondiale ".

Conférence téléphonique :

Integra tiendra une conférence téléphonique pour les médias et analystes le 23 juin 2015 à 08:30 PST / 11h30 HNE pour discuter l'annonce d'aujourd'hui. Les personnes intéressées peuvent se joindre avec le numéro de code et l'accès suivant.

Numéro à composer: 1 (866) 791-7194

Code d'accès: 39995813

La conférence téléphonique sera enregistré par Integra. Tous les participants sont priés d'appeler au moins 10 minutes avant le début de la conférence téléphonique de sorte qu'un opérateur peut vous placer dans l'appel. S'il vous plaît noter, les questions seront limitées aux médias et analystes seulement. Toute questions supplémentaire pas adressé durant la conférence téléphonique peut être dirigé a: goldrush@integragold.com.

Partenariat avec HeroX

Pour nous aider à administrer le concours, la firme HeroX, une plate-forme d'analyse et d'externalisation en nuage, communiquera avec le public et offrira aux participants, différentes solutions afin de faciliter leur cheminement. Cette société a aidé à exploiter la matière grise du public dans une foule de projets, y compris une initiative qui visait à faire de Jérusalem une meilleure ville, une autre qui devait permettre de capter le gaz de méthane de l'Arctique et de prévenir la libération d'autres quantités de ce gaz dans l'atmosphère.

HeroX dit que sur la base de son expérience passée avec des projets d'externalisation en nuage, l'entreprise s'attend à la participation de centaines de personnes ou de groupes issus de nombreux pays. au concours Ruée vers l'or d'Integra.

"Le concours Ruée vers l'or" suit les traces bien réussies du Défi de Goldcorp et également ceux du Defi Ansari XPrize," a déclaré le PDG de XPrize et Co-fondateur de HeroX, Peter H. Diamandis. "Nous vivons dans un monde de surplus cognitif et notre capacité à puiser dans l'intelligence collective est maintenant inégalée. En utilisant la plate-forme HeroX, Integra ouvre la voie à des innovations importantes dans l'industrie minière en encourageant la collaboration".

" Le concours Ruée vers l'or se veut une approche visionnaire de l'analyse d'un vaste corpus de données qui permettra de capter la synergie de modélisation des gagnants, qui encouragera la collaboration et récompensera la réflexion originale ", comme le fait remarquer le président et chef de la direction de HeroX, Christian Cotichini. " HeroX est tout à fait ravie de s'associer à Integra Gold et d'attirer l'attention sur ce concours important, qui sera sans l'ombre d'un doute à l'origine d'innovations sans précédent dans le secteur minier. "

Integra espère mettre à profit les compétences du milieu universitaire, de la géologie, du secteur minier et d'autres disciplines pour l'interprétation des données.

Au niveau politique, le concours Ruée vers l'or suscite des réactions très positives.

Le député d'Abitibi-Est Guy Bourgeois, a affirmé " Je trouve unique et original cette initiative de réveiller les gisements qui dorment. Ceci confirme que le Québec est plus présent et plus fort que jamais et maintient sa place de juridiction minière de premier plan. J'y vois des opportunités de développement économique intéressantes pour la région ".

Pour le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, cette initiative originale représente une vitrine exceptionnelle pour la ville: " La découverte de ces gisements a marqué les débuts de Val-d'Or, fondée il y a 80 ans. Ce concours vient réaffirmer notre potentiel minier et aura certainement d'importantes retombées pour notre milieu. Je salue l'audace d'Integra Gold Corp et souhaite bon succès à tous les prospecteurs électroniques. "

Historique des mines Sigma et Lamaque

Les mines Lamaque et Sigma sont distantes de 500 mètres et sont donc considérées à toutes fins utiles comme un seul gisement par l'équipe d'exploration de la Société. Chacune de ces mines a produit plus de 4,5 millions d'onces d'or. Toutefois, la mine Sigma a des galeries qui atteignent une profondeur de plus de 1800m soit 700 m plus profondes que celles de la mine Lamaque. La mine Lamaque a cessé ses activités en 1985, en raison de la chute des prix des métaux, de l'agitation ouvrière et des contraintes de mise en valeur attribuables à l'infrastructure déficiente, mais non pas en raison de l'épuisement complet de ses réserves. La mine Lamaque a été le plus important producteur d'or au Québec pendant 30 ans, entre les années 1955 et 1985, soit l'année où elle a fermé ses portes.

Ces données historiques compilées par la Société présentent des indications probantes d'une extension en profondeur du système aurifère de la Cheminée principale de la mine Lamaque. La Société estime que la définition de cibles pour les travaux d'exploration dans la zone profonde Lamaque et d'autres cibles dans les environs sera réalisée de manière beaucoup plus efficace par un concours qui fera appel à l'externalisation en nuage.

Personne qualifiée

L'information scientifique et technique que contient ce communiqué a été élaborée conformément aux exigences réglementaires canadiennes établies dans la Norme canadienne 43-101, et Hervé Thiboutot, ingénieur, l'a examinée et approuvée au nom de la Société.

Profil du projet et de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés à proximité et directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle dans le groupement Nord et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Ou consulter le site Web de la Société : www.integragold.com

Suivez Integra Gold sur :
• Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde.
Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains éléments d'information divulgués dans ce document sont des énoncés prospectifs, ce qui comprend notamment la capacité d'un participant à cerner l'emplacement d'une zone de minéralisation possible et à élaborer un plan d'exploration pour la propriété aurifère Sigma-Lamaque d'Integra, le moment et le processus de communication des données et du déroulement du concours Ruée vers l'or d'Integra, le nombre prévu de participants, ainsi que le moment de l'opération de numérisation des données. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait que la Société sera en mesure d'administrer le concours conformément aux conditions énoncées dans ce document, que les données seront correctement numérisées, que les participants pourront accéder aux données et les analyser conformément aux règles du concours décrites dans ce communiqué, que la Société sera en mesure d'obtenir des commandites, qu'elle pourra obtenir les approbation requises, émises par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi..

Personne qualifiée. L'information scientifique et technique que contient ce communiqué a été élaborée conformément aux exigences réglementaires canadiennes établies dans la Norme canadienne 43-101, et Hervé Thiboutot, ingénieur, à titre de personne qualifiée, l'a examinée et approuvée au nom de la Société.

Sources tierces. Certains renseignements contenus dans ce communiqué, y compris les statistiques de production historique des mines Sigma et Lamaque et la production tirée de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, se fondent sur de l'information du domaine publique qui provient de tierces parties. En ce sens, cette information peut être incomplète, non à jour ou fiable. Même si la Société n'a connaissance d'aucune indication voulant que l'information que contient ce document soit erronée ou incomplète, la Société n'assume aucune responsabilité à l'égard du degré d'exactitude ou du caractère exhaustif de cette information. La Société ne formule aucune représentation ou garantie, expressément ou de manière implicite, quant à l'exactitude de cette information.

Autres renseignements
Le nombre d'onces par mètre vertical est une formule qui rend compte de la production moyenne par mètre pour la profondeur complète de la mine. Le calcul se fait par la division du nombre total d'onces produites par la profondeur totale de la mine. À la lumière des statistiques historiques du domaine public et qui rendent compte de la production entre 1933 et 1985, il a été établi que la mine Lamaque a extrait 24 151 963 tonnes de minerai d'une teneur de 5,9 g/t Au, soit approximativement 4,5 millions d'onces d'or, pour une profondeur verticale maximale d'extraction de 1 100 mètres. En ce qui concerne la mine Lamaque, le nombre d'onces par mètre vertical peut être obtenu en divisant la production historique totale de 4,5 millions d'onces d'or par la profondeur verticale de l'extraction, qui est de 1 100 mètres. La mine Lamaque Mine disposait d'une direction minéralisée pratiquement à la verticale, le corps minéralisé ayant une largeur approximative de 300 mètres sur toute la distance longitudinale de la direction, les teneurs en or variant d'un point à l'autre du corps minéralisé, qui présentait par ailleurs une minéralisation presque continue.

Pour obtenir d'autres précisions sur le projet Lamaque de la Société, veuillez consulter le " Rapport technique et l'estimation révisée des ressources minérales du projet Lamaque " (établis conformément à la Norme canadienne 43-101 et à l'Annexe 43-101A1) du 27 mars 2015, ainsi que le " Rapport technique et l'évaluation économique préliminaire révisée du projet Lamaque " (conformes à la Norme canadienne 43-101 et à l'Annexe 43-101A1) du 27 février 2015.

Vidéo intégrée disponible: https://vimeo.com/131487265

Renseignements