SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp.

13 avr. 2017 17h29 HE

Integra Gold dépose sur SEDAR le rapport technique conforme au Règlement 43-101 portant sur la mise à jour de l'évaluation économique préliminaire sur le projet Lamaque

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 13 avril 2017) -

Points saillants de la mise à jour de l'évaluation économique préliminaire :

  • Production annuelle moyenne d'or pour les 8 premières années entières de production estimée à 135 000 onces (" oz ") d'or (" Au "), production annuelle moyenne d'or pour la durée de vie de la mine (" life of mine " ou " LOM ") estimée à 123 000 oz Au et production totale de 1,3 million d'onces d'or, une augmentation de 156 % par rapport à l'EEP de 2015;
  • Coût au comptant LOM de 595 $ CA/oz Au (458 $ US), coût de maintien tout compris de 824 $ CA/oz (634 $ US) et coût entier (coût de maintien tout compris + dépenses en immobilisations initiales) de 933 $ CA/oz Au (718 $ US);
  • Période de préproduction de 18 mois, avec un capital de préproduction (" capital initial ") requis, net du revenu de préproduction, de 111 M$ CA (85 M$ US) - Excluant le revenu de préproduction, capital initial de 175 M$ CA (134 M$ US);
  • Les ressources indiquées du gîte Triangle selon un seuil de coupure de 5 g/t Au ont augmenté de 105 % depuis l'annonce de la mise à jour de l'évaluation économique préliminaire.

Integra Gold Corp. (TSX VENTURE: ICG) (OTCQX: ICGQF), (" Integra " ou la " Société "), a le plaisir d'annoncer que la Société a déposé sur SEDAR le rapport technique indépendant conforme au Règlement 43-101 (le " rapport ") portant sur la mise à jour de l'évaluation économique préliminaire (" EEP ") sur le projet aurifère Lamaque (" Lamaque ") à Val-d'Or, Québec, tel que décrit dans un communiqué de presse publié par la Société le 27 février 2017.

Le rapport est disponible sur SEDAR sous le profil de la Société, et sur le site Web de la Société au :

http://www.integragold.com/site/assets/files/2258/43-101_2017_pea_update_lamaque.pdf

L'EEP de 2017, qui tient compte des ressources de l'estimation des ressources de la Société datant de l'automne 2016 (voir le communiqué du 16 novembre 2016), démontre la robustesse économique du projet. En tenant compte d'un prix de l'or à 1 250 $ US par once, d'un taux de change de 1,30 $ CA pour 1,00 $ US et d'un taux d'actualisation de 5 % adopté par les personnes qualifiées, la VAN avant impôt estimée pour Lamaque est de 601,9 M$ CA et le TRI avant impôt est de 55 %. La VAN après impôt est de 362,5 M$ CA et le TRI après impôt est de 43 %. La période de récupération à partir du début de la construction de Lamaque est de 3,8 ans avant impôt et de 4,2 ans après impôt. Les paramètres économiques du projet sont sensibles aux hypothèses concernant les prix des métaux et le taux de change comme le montre l'étude de sensibilité dans le rapport.

Points saillants économiques et opérationnels

Aperçu de l'EEP

Hypothèses   
Prix de l'or en $ US par oz du scénario de base  1 250 $ US
Taux de change ($ CA/$ US) du scénario de base  1,30
Prix de l'or en $ CA par oz du scénario de base  1 625 $ CA
Capital de préproduction requis   
Capital initial requis  175,0 M$ CA/135,6 M$ US
Revenu de préproduction  64,0 M$ CA/50,0 M$ US
Capital initial requis, net du revenu de préproduction  111,0 M$ CA/85,4 M$ US
Coûts d'exploitation   
Coût au comptant  595 $ CA/458 $ US
Coût de maintien tout compris  824 $ CA/634 $ US
Coût de maintien tout compris + Capital de préproduction  933 $ CA/718 $ US
Profil de production   
Teneur d'alimentation diluée  6,96 g/t
Nombre total de tonnes exploitées  6,3 M
Alimentation journalière pendant la production commerciale  1 675 t
Nombre total de tonnes traitées  6,3 M
LOM  10,3 ans
Récupération moyenne  93,6 %
Production annuelle moyenne   
 Période de préproduction  1,5 an
 Production annuelle moyenne (an 1,5 à an 12)  123 000 oz
 Production annuelle moyenne (an 3 à an 10)  135 000 oz
Production maximum (an 7)  155 000 oz
Paramètres économiques du projet   
Avant impôt   
 VAN (taux d'actualisation de 5 %)  601,9 M$ CA
 Taux de rendement interne  55 %
 Période de récupération (années à partir du début de la construction)  3,8
 Cumul des flux de trésorerie  907,6 M$ CA
Après impôt   
 VAN (taux d'actualisation de 5 %)  362,5 M$ CA
 Taux de rendement interne  43 %
 Période de récupération (années à partir du début de la construction)  4,2
 Cumul des flux de trésorerie  556,9 M$ CA
    
  • La période de préproduction est de 1,5 an et la durée de vie de la mine a plus que doublé, passant de 4,5 ans à 10,5 ans en raison de la croissance notable des ressources depuis 2015;
  • La production annuelle moyenne d'or est de 123 000 onces, y compris 135 000 onces pour les 8 premières années entières de production et une production maximum de 155 000 onces atteinte à l'an 7;
  • En raison du forage de mise en valeur significatif et de l'identification des structures de type " C " dans le gîte Triangle (" Triangle ") en 2015, mais après l'EEP précédente, la méthode d'exploitation par longs trous sera maintenant utilisée pour 71 % du minerai exploité à Triangle (90 % en incluant le matériel exploité lors du développement), réduisant les coûts d'exploitation totaux à 86 $ CA/tonne, incluant une baisse des coûts directs d'exploitation des chantiers (exploitation des chantiers, déblaiement, transport, supervision, entretien de l'équipement) de 78,50 $ CA/tonne (EEP 2015) à 39,80 $ CA/tonne;
  • À son sommet, le projet Lamaque emploiera plus de 425 personnes et sera alors un important moteur économique de l'économie locale de Val-d'Or, au Québec.

L'EEP est considérée de nature préliminaire. Elle comprend des ressources minérales présumées qui sont considérées comme trop spéculatives pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans la catégorie des réserves minérales. Il n'existe aucune certitude selon laquelle les conclusions de l'EEP se réaliseront. Les ressources minérales n'étant pas des réserves minérales, leur viabilité économique n'a pas été démontrée.

Mise à jour de l'estimation des ressources

Depuis l'annonce de l'EEP, la Société a publié une nouvelle mise à jour de l'estimation des ressources pour Triangle, qui montre une augmentation des ressources indiquées de 105 % selon un seuil de coupure de 5 g/t Au (voir le communiqué publié par la Société le 22 mars 2017). La mise à jour de l'estimation des ressources n'a pas été prise en compte dans le rapport déposé aujourd'hui; toutefois, la conversion et la croissance des ressources à Triangle provient des mêmes profondeurs verticales, soit entre 0 m et 850 m. La croissance au sein des structures aurifères existantes à Triangle suggère que des onces supplémentaires seront accessibles à partir des infrastructures proposées dans le rapport.

Mise en garde

Les projections en matière de méthode d'exploitation, de profil de production potentielle et de plan d'exploitation sont de nature conceptuelle et des études techniques additionnelles seront nécessaires afin d'évaluer entièrement leur viabilité. Il n'existe aucune garantie qu'une mine potentielle sera réalisée ou qu'une décision de production sera prise. Une décision de mise en production d'une mine sans l'appui d'une étude de faisabilité comprend des risques possibles supplémentaires, notamment le fait d'inclure des ressources minérales présumées qui sont normalement considérées comme trop spéculatives, d'un point de vue géologique, pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans la catégorie des réserves minérales. La conception de la mine et les échéanciers d'exploitation minière, le schéma de traitement métallurgique et la conception de l'usine de traitement peuvent nécessiter d'autres travaux techniques, des analyses économiques complémentaires et des études internes additionnelles pour assurer des conditions d'exploitation satisfaisantes et garantir les décisions prises relativement à la production future ciblée.

Profil du projet et de la Société

Integra est une société d'exploration aurifère qui possède des projets à Val-d'Or, au Québec, l'une des meilleures régions minières au monde. Les principales activités de la Société concernent le projet à haute teneur Lamaque Sud. À l'automne 2014, en faisant l'acquisition de l'usine et du complexe minier Sigma, Integra s'est dotée d'une installation d'une capacité quotidienne de 2 200 tonnes et d'une installation de stockage des résidus pour lesquelles elle dispose de tous les permis nécessaires. Grâce aux permis fédéraux et provinciaux détenus, aux infrastructures existantes, et au potentiel d'exploration significatif, cette acquisition a permis d'éliminer des coûts importants et d'écourter les délais normalement associés aux projets miniers. Integra a pu recueillir plus de 125 millions de dollars depuis 2013 et a vu le cours de son action grimper, malgré le prix de l'or à la baisse. En août 2015, Eldorado Gold a réalisé un investissement stratégique dans Integra et fait l'acquisition de 15 % des actions ordinaires en circulation. Integra a été citée parmi les 50 entreprises les plus performantes en 2015 par la Bourse de croissance TSX, tandis que la Bourse OTCQX a cité Integra comme l'une des 50 meilleures entreprises pour l'année 2015.

Personnes qualifiées

Le projet Lamaque est directement supervisé par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, M. Jacques Simoneau, géologue, directeur de l'exploration de la Société, M. François Chabot, ing., directeur des opérations, et M. Jessy Thelland, géo., chef géologue sous terre d'Integra. Le contenu technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par MM. Thiboutot et Chabot, des personnes qualifiées au sens du Règlement 43-101.

En outre, toutes les personnes énumérées ci-dessous sont des personnes qualifiées indépendantes aux fins du Règlement 43-101. Toutes les informations scientifiques et techniques contenues dans le présent communiqué à l'égard du projet Lamaque ou de l'EEP sont basées sur des informations établies ou supervisées par ces personnes : pour InnovExplo inc., François Girard, ing. (mine); pour Geologica, Daniel Gaudreault, ing. (géologie); pour GeoPointcom, Christian D'Amours, géo. (ressources); pour Amec Foster Wheeler Environnement et Infrastructure, Stéphan Bergeron, géo., M. ing. (environnement) et pour WSP Canada Inc., Marianne Utiger, ing. (métallurgie).

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, incluant le moment de la réalisation d'une estimation des ressources minérales révisée, le moment de la réalisation d'un rapport technique présentant les résultats de la mise à jour de l'EEP, les flux de trésorerie, les dépenses en immobilisations lors de la préproduction, les coûts de développement, les taux d'extraction, les coûts estimés pour la durée de vie de la mine, le moment de la réalisation de la rampe d'exploration sous terre, les méthodes d'exploitation sous terre, le transport et la livraison du minerai, le prolongement de la durée de vie des bassins de résidus, la possibilité de construire de nouvelles installations de gestion des résidus, le nombre de nouveaux employés et le moment de la réalisation du forage à Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir les approbations émises par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration et de développement en quantité suffisante et en temps opportun, que les résultats réels des activités d'exploration et de développement s'avèrent conformes aux attentes de la direction, que le taux de change demeure le même ou près du taux actuel et que les prix des métaux et des minéraux demeurent les mêmes ou aux mêmes niveaux. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées dans les documents déposés en vue de répondre aux exigences d'information continue, y compris le plus récent rapport de gestion de la direction. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements